Recherche


Avis de lecteurs

Différentes saisons (Stephen King)

note: 4Très bon Céline - 15 septembre 2018écoutez

Je cherchais à lire ce livre depuis longtemps et je suis ravie d'avoir pu le faire. Je souhaitais surtout lire la première histoire de ce roman qui en compte 4 [...]

Le rite (Matt Baglio)

note: 3Intéressant Céline - 9 septembre 2018écoutez

Ayant vu et apprécié le film qui a été inspiré par ce livre, j'avais très envie de pouvoir lire l'oeuvre originale de Matt Baglio. Et je dois avouer que malgré [...]

Lucifer II (Lucifer)

note: 5Ozzy II Emmanuel - 31 août 2018écoutez

Même si le côté volontairement suranné de la pochette prête à sourire, il faut passer outre et se plonger sans réserve dans cet album capable de toucher un public beaucoup [...]

Erased n° 1 (Kei Sanbe)

note: 5Un jour sans fin, version seinen anxest - 8 septembre 2018écoutez

Satoru est contraint de revivre une période jusqu'à ce qu'il puisse en provoquer le bon déroulement. Cela lui permettra de se mesurer, malgré lui, à un tueur en série particulièrement [...]

Famille presque zéro déchet (Jérémie Pichon)

note: 5THE guide pour commencer Pimprenelle - 23 septembre 2018écoutez

Ce livre est génial pour commencer à s'initier au zéro déchet. Très imagé, très facile à lire, assez humoristique et rempli de recettes, c'est vraiment THE guide pour débuter quand [...]

Sometimes the world ain't enough (Night Flight Orchestra (The))

note: 2Adriennnnnnne !!! Emmanuel - 31 août 2018écoutez

Pour faire simple, ça ressemble à ce groupe dont tout le monde ne connait que deux titres. Y en a un qui fait "tin... tin, tin, tin..., tin, tin,tin...". Mais [...]

 
écoutez

Ecrire la guerre

Photo des vitrines

Que voit-on en ce moment ? Au fil des évènements et des envies, venez découvrir, dans les vitrines du point patrimoine, de beaux livres issus des fonds patrimoniaux de la médiathèque. Du 6 octobre au 6 janvier sont présentés deux journaux dans le cadre de l'exposition sur les écrivains français et la grande guerre.

Vitrine de gauche

Le rire aux éclats. Journal épisodique de la vie du front

Ce journal de tranchée typique, mêlant textes en prose, poésies, dessins et caricatures, est le seul possédé par la Médiathèque de Moulins Communauté. Il parut entre 1916 et 1919. Il naît le 1er juin 1916 au sein de la 74e DI qui était alors stationnée en Lorraine. Comme beaucoup de journaux de ce type, il joue sur l’humour et la polysémie de son titre est de ce point de vue révélatrice. Se présentant comme « une feuille rédigée par les poilus pour les poilus », son format et sa fabrication quasi professionnelle (il est imprimé à Paris) mais aussi le nom de certains de ses rédacteurs, l’écrivain Maurice Devriès ou le musicologue Robert Desailly, montre que ce type de publications très prisées des combattants était aussi encouragé par la hiérarchie militaire. 

Médiathèque Moulins Communauté, fonds ancien, ATL 15775

 

Vitrine de droite

Le Courrier de l'Allier : journal d'agriculture, d'industrie, de littérature, des sciences et des arts : annonces et avis divers

Le Courrier de l’Allier, journal de tendance politique conservatrice est fondé à Montluçon en 1843 par Alexandre-Placide Pisseau. A partir de 1875 le siège est transféré à Moulins, tandis qu’à Montluçon il est remplacé par le journal Le Centre. Le Courrier de l’Allier cesse de paraître le 10 septembre 1939 en raison de la mobilisation du directeur et d’une partie des ouvriers.

Médiathèque Moulins Communauté, presse régionale, PR-4

Partager "Ecrire la guerre" sur facebookPartager "Ecrire la guerre" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Découvertes automne 2018

Photo d'un violon en automne

Les arbres commencent à rougir, le vent à balayer les feuilles et les écureuils à pointer le bout de leur nez... Avec l'automne, voici les derniers musiciens que nous avons écoutés : à savourer avec une boisson chaude en fin de soirée... ou une boisson fraîche en journée !

Découvrir la sélection

Partager "Découvertes automne 2018" sur facebookPartager "Découvertes automne 2018" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Festival Jean Carmet 2018

Affiche du festival

La programmation complète de la 24e édition du Festival Jean Carmet a été dévoilée ! (festival de cinéma en partenariat avec CGR Moulins).

Partenaire du festival depuis plusieurs années, la médiathèque vous invite à découvrir la sélection de courts-métrages concoctée par l'association Ciné bocage le vendredi 05 octobre à 19h. De plus, retrouvez les films sélectionnés et/ou primés lors des éditions précédentes sur la table rouge située dans l'entrée de la médiathèque.

Découvrir la sélection

Partager "Festival Jean Carmet 2018" sur facebookPartager "Festival Jean Carmet 2018" sur twitterLien permanent
 
 
 
écoutez

Et pourquoi pas...un roman d'ici

Vue de l'Allier

Le département de l'Allier a lui aussi ses auteurs et ses maisons d'édition. Le Bourbonnais peut aussi être le lieu où se déroule l'intrigue. Policier, historique, sentimental, tragique ou drôle il y en a pour tous les goûts. Voici la sélection proposée par votre médiathèque pour la rentrée.

Alors n'hésitez pas à franchir le pas, de bons moments de lectures vous attendent…

Découvrez la sélection

Focus sur la sélection :

Gaspard le loup de Michel Blondonnet

Pour son 8ème romans, dont 5 édités chez Albin Michel, l'auteur creusois a choisi la Montagne bourbonnaise en pleine Guerre de Cent Ans. Une belle et intéressante balade dans l'hstoire et dans notre département.

"1433. Gaspard Le Loup, descendant des seigneurs de Beauvoir, en Auvergne, vit au château de Rochebrune, dans la Montagne bourbonnaise, une région régulièrement traversée et pillée par des bandes armées anglaises.Lorsque Romelde, sa compagne, tombe avec sa servante aux mains de l'envahisseur, Gaspard jure fidélité au Duc de Bourbon, allié du roi de France. En rejoignant les troupes de Rodrigue de Villandrando, chef d'une compagnie militaire privée, l'un des plus célèbres « routiers » d'alors, il espère bien délivrer les captives et retrouver sa bien-aimée. Mais c'est sans compter la ruse de l'ennemi qui va mettre à l'épreuve la témérité et la détermination de Gaspard...Dans un pays déchiré par la guerre de Cent Ans, Michel Blondonnet fait revivre une page de l'histoire de France, entre Nivernais, Bourgogne, Auvergne et Bourbonnais. "

Nous retrouvons avec plaisir le gendarme Mattounet pour sa troisième enquête mise en mot par l'artiste aux multiples talents qu'est Eric Tournaire.

  Juillet 1989, la France se prépare à fêter le bicentenaire de la Révolution en grande pompe et pour cela les forces de l'ordre sont réquisitionnées. C'est la raison pour laquelle deux inspecteurs clermontois vont être envoyés à Glozel, petit village de la Montagne bourbonnaise, pour régler, si possible rapidement une histoire de vol dans le petit musée. Mais lorsque le lendemain le corps d'une très jeune fille est trouvé dans les ruines du château de Montgilbert, tout proche du village, l'enquête prend une autre tournure.

Des personnages attachants, une intrigue très bien ficelée et une très bonne connaissance du site de Glozel et de toutes les histoires qui gravitent autour, font de ce roman un très bon roman policier.

Nous retrouvons Céline Maltère dans son oeuvre fantasy pour ce second volet du cycle de Goth, trilogie romanesque qui raconte l'histoire de trois soeurs souveraines.

Bien qu'habitant désormais dans la Drôme, Claude Ferrieux n'en reste pas moins fidèle à son bourbonnais d'origine. Fidèle au point de donner ce nom au personnage principal de ses romans proliciers. Une série de cambrioloages à Vichy, Gannat et Clermont vont conduire le commissaire Bourbonnais à mener l'enquête dans tout le département de l'Allier. Un passage à moulins s'imposera.

L'auteur a d'autres cordes à son arc littéraire et l'ensemble de ses livres sont à la médiathèque.

Fabien Garnier est un bourbonnais d'adoption mais son amour pour la ruralité, la campagne et notre département confirme que l'adoption est réussie. Dans ses multiples activités, Fabien Garnier a été administrateur de la compagnie  itinérante Footsbarn, installée à Maillet, à laquelle il a consacré un livre en 2015. Il a aussi contribué au lancement du festival Hérisson en fête, tout en collaborant au site d’information en ligne Rue 89, aujourd’hui dilué dans celui de l’Obs.

Dans La Pire espèce, il nous raconte l'histoire " [...] de Nathalie, la dernière bouchère du bocage. Elle officie dans les fermes, à des années-lumière des abattoirs et des supermarchés, où terminent des légions de bêtes maltraitées.
 
Fière et blessée, Nathalie s’attache à la vision d’une société paysanne idéalisée, quitte à se mettre à l’écart de ses contemporains. Mais autour d’elle, tout se tend. Une épidémie rôde entre les bêtes et les hommes. Les attentats se multiplient. Au loin, d’abord. Puis plus près. Bousculée par le discours brutal d’un parti populaire, Nathalie va bientôt choisir l’implication. "

 

 

Partager "Et pourquoi pas...un roman d'ici" sur facebookPartager "Et pourquoi pas...un roman d'ici" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Vers un pays d'art et d'histoire

Photo des vitrines

Que voit-on en ce moment ? Au fil des évènements et des envies, venez découvrir, dans les vitrines du point patrimoine, de beaux livres issus des fonds patrimoniaux de la médiathèque. Du 30 juin au 22 septembre, elles sont le point de départ de l'exposition Vers un Pays d'Art et d'Histoire proposée par la médiathèque et le service patrimoine.

Vitrine de gauche

Description du nouveau pont de pierre construit sur la rivière d'Allier à Moulins ; avec l'exposé des motifs qui ont déterminé son emplacement, et les dessins et détails relatifs à sa construction par Louis de Régemortes. – Paris : Lottin, 1771. - 47 pages-16 planches gravées sur cuivre, in-folio.

Reliure d’époque en veau tacheté, dos long, restaurée en 1988 par les ateliers Reliural.

Sur la page face à la page de titre, mention manuscrite : « Ce livre a été donné le 1er janvier 1830 à la Bibliothèque de Moulins par M. le Baron Labrousse de Veyrazet, maire de la ville de Moulins »

Médiathèque Moulins Communauté, fonds ancien, cote R-ATL-18981

Les constructeurs successifs des ponts sur l’Allier à Moulins ont été confrontés à des problèmes techniques : la présence d’une forte épaisseur de sable dans le lit de la rivière, qui rendait toute fondation incertaine et surtout l’impétuosité de la rivière qui emportait régulièrement les ponts édifiés et inondait les bas-quartiers.

Le pont Ginguet, emporté par les flots, reste connu par la rue du même nom, et la chute du pont Mansart avait fait beaucoup de bruit en son temps.

En 1753 l’ingénieur Régemortes entreprend des travaux minutieusement décrits dans cet ouvrage magnifique. Les 16 grandes planches gravées sur cuivre par Faraval montrent le plan général de Moulins, plans d'emplacement, vues et coupes des digues et des travaux préparatoires, vues des machines hydrauliques, manœuvres de dragage etc…

C’est la première planche de ce livre qui a été agrandie pour décorer l’entrée de la salle patrimoine au 1er étage de la Médiathèque.

Bibliographie : L’Allier à Moulins. Exposition à la Bibliothèque publique de la ville de Moulins, 1er-24 octobre 1980.

 

Vitrine de droite

Vue de Moulins : bateaux sur l’Allier, avec le pont Régemortes en arrière-plan. Lithographie de Tudot, vers 1841. – Moulins imprimerie Desrosiers.

Médiathèque Moulins Communauté, fonds bourbonnais

Louis Edmond Tudot est né le 20 septembre 1805 à Bruxelles. Issu d'une famille installée à Rouen, il devient l’élève d’Antoine-Jean Gros. En 1836, il fonde une école de dessin à Moulins où il se fixe. Deux ans plus tard, il présente ses premières toiles au Salon.

Il met au point un nouveau procédé de lithographie en teintes. Féru d'archéologie, il effectue de nombreuses fouilles à Toulon-sur-Allier et découvre des statuettes en terre blanche. Membre fondateur de la Société d'émulation du Bourbonnais et premier conservateur du musée de Moulins qu'il dote de nombre de ses œuvres, Tudot entre comme professeur de dessin au lycée de Moulins. Il meurt à ce poste le 6 décembre 1861.

Partager "Vers un pays d'art et d'histoire" sur facebookPartager "Vers un pays d'art et d'histoire" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Ecrire la guerre, exposition en préparation !

Nous venons d’inaugurer l’exposition « Vers un pays d’art et d’histoire », mais bien sûr la prochaine exposition est déjà en préparation. Son commissaire sera l’historien Nicolas Beaupré, et elle portera sur les écrivains français de la Première Guerre mondiale, et plus largement sur l’écriture de cette guerre. Elle prend sa source dans les collections patrimoniales de la médiathèque qui révèleront une fois de plus leur richesse et leur diversité.

Rendez-vous le samedi 6 octobre à 11h pour l’inauguration !

Partager "Ecrire la guerre, exposition en préparation !" sur facebookPartager "Ecrire la guerre, exposition en préparation !" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Nouveaux magazines

Découvrez en rayon 2 nouveaux magazines :

  • Carnets d'aventures : trimestriel qui a pour thème le voyage sportif itinérant, sans moyen motorisé. Vous le trouverez près des magazines Balades, Détours en France.
  • Le Particulier : mensuel qui traite de toute l'information juridique et pratique pour prendre les bonnes décisions. Rangé près des magazinse 60 millions de consommateurs et Que choisir ?
Partager "Nouveaux magazines" sur facebookPartager "Nouveaux magazines" sur twitterLien permanent
 
écoutez

« 1 2 3 albums ! ». Et vous ? Quels seront vos préférés ?

photo 123 livres

En Bourgogne, Franche-Comté, dans l’Ain, l’Allier et l’Indre, en Suisse Romande, dans une bonne dizaine de villes d’autres départements, pour la 12ème année consécutive, 8 textes ont été partagés.

De 10 ans à 100 ans et plus, on a lu seul et en groupe, dans des établissements scolaires (CM2, collèges et lycées), des médiathèques, des ateliers de français, des maisons de retraite, des centres de soins, des centres sociaux, des centres pénitentiaires, dans les librairies et dans les familles.

Découvrez la sélection 2018 de l’animation « 1 2 3 albums ! » initiée par l’association Livralire et les 3 albums préférés de tous les participants confondus.

Partager "« 1 2 3 albums ! ». Et vous ? Quels seront vos préférés ?" sur facebookPartager "« 1 2 3 albums ! ». Et vous ? Quels seront vos préférés ?" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Résultats Zik-libre 2018

Affiche de Zilibenbib 2018

Vainqueur de l'édition 2018 : Freedonia – Re-Evolution !

Après avoir pris une courte tête d’avance à l’issue des votes en ligne, le groupe madrilène n’a jamais laissé personne le rattraper, et au final c’est donc Re-Evoluion qui termine sur la première place du podium avec 691 points.

En seconde position, nous retrouvons "Grandfather Gold – I Thought You Knew" avec 626 points. Il nous a même laissé un petit message (traduit) :

"Chers Françaises et Français,  

Je suis heureux que ma musique soit parvenue jusqu’à vos oreilles et qu’elle ait eu un impact, que j’espère positif. Je vous envoie un gros câlin, en souhaitant parler davantage votre belle langue.  

Avec tout mon Amour,  Brian (Grandfather Gold)"

Le reste du classement est le suivant :

  1. aAirial – Splash avec 530 points
  2. Sus la punta de l’espada - Cocanha avec 501 points
  3. Nervous - Coastals avec 472 points
  4. Neatly Packaged Notions - C.J. Alegre avec 470 points
  5. Shiny Hard Leather - Bisou avec 390 points
  6. Seeds - Ru avec 362 points
  7. Fin du Monde (demo) - LiSe avec 333 points
  8. Candidat - Ton Zinc avec 309 points
  9. Que Rico Ft. saQi - The Polish Ambassador avec 272 points
  10. Aurost - Artús avec 247 points
  11. Seyewailo - The Dogon Lights avec 236 points

 

 

La bande-annonce

Ecouter en ligne

Téléchargements

Musique

Télécharger au format .mp3

Télécharger au format .ogg

Télécharger au format .flac

Jacquette

Télécharger la jacquette en .pdf

Télécharger la jacquette en .png

 

Partager "Résultats Zik-libre 2018" sur facebookPartager "Résultats Zik-libre 2018" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Idées de lecture - Juin 2018

Image d'un mur de livres

Ce matin de juin 9 personnes sont venues écouter et échanger autour de la sélection que nous avons proposée. Les sujets étaient variés nous avons parlé de choses légères comme des amours adolescentes abordées avec humour et sensibilité. Il  a été question des aventures d'un chat à la recherche du maître idéal. Madame Einstein était de la partie pour expliquer sa collaboration à la théorie de la relativité. Pour ajouter une touche artistique le roman de Camille Laurens nous explique qui était la "petite danseuse de 14 ans" sculptée par Degas. Les romans policiers étaient aussi présents, ils nous proposaient des enquêtes palpitantes au nord de l'Angleterre, un autre nous emmenait de la Haute Loire  jusque dans les traboules lyonnaises. Enfin La BD nous proposait un portrait de Joséphine Baker, première grande star noire, femme de talent mais aussi femme engagée et libre. Sujet graves ou légers autant de thèmes  de discussions et  d'échanges autour des livres pour passer un bon moment. Merci à tous les participants!

Découvrez la sélection

Partager "Idées de lecture - Juin 2018" sur facebookPartager "Idées de lecture - Juin 2018" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Les Contes de fées à l'honneur 3/3

Photo des vitrines

Que voit-on en ce moment ? Au fil des évènements et des envies, venez découvrir, dans les vitrines du point patrimoine, de beaux livres issus des fonds patrimoniaux de la médiathèque.

A partir du 5 juin 2018, en écho à l'exposition proposée par le Centre National du Costume de scène "Contes de Fées" :

Vitrine de gauche

 

2 images d’Epinal

Les éditeurs d’imagerie d’Epinal s’emparent du conte de fées et publient beaucoup de titres. L’image d’Epinal est une impression peu onéreuse de gravure sur bois coloriée au pochoir, sur papier très fin et souvent de mauvaise qualité, elle résume sur une seule page un conte, soit sous forme de vignettes légendées soit avec une image pleine page avec du texte. Les contes sont rassemblés ici dans une publication publicitaire pour les magasins du Bon Marché.

Vitrine de droite

 

Charles PERRAULT

  • Treize eaux-fortes pour illustrer les Contes de fées de Perrault / dessins de Henri Pille ; gravés par Louis Monziès. - Paris : A. Lemerre éd. , 1880. - 13 eaux-fortes ; 22,3 x 15 cm.

Médiathèque Moulins Communauté, fonds Sanvoisin GS-32915

Charles Henri Pille, dit Henri Pille, né à Essômes-sur-Marne (Aisne) le 4 janvier 1844 et mort à Paris le 4 mars 1897, est un peintre et illustrateur français.

Élève de Félix-Joseph Barrias, Henri Pille envoie son premier tableau au Salon de 1865. En 1869, il reçoit la médaille d'or du ministère de la Maison de l'Empereur et des Beaux-Arts. On lui décerne une médaille d'or à l'Exposition universelle de Paris de 1889. Figure appréciée du milieu artistique montmartrois, son œuvre se développe à travers des peintures d'histoire et des scènes de genre souvent teintées d'humour. Il est surtout réputé comme dessinateur à la plume. Il exécute de nombreuses illustrations pour l'édition, notamment chez l'éditeur Alphonse Lemerre, et collabore à des revues et des journaux.

 Il publie des dessins dans la revue du cabaret Le Chat Noir et participe à la conception de silhouettes pour les spectacles de son théâtre d'ombres.

Il a été président de la Société des artistes illustrateurs.

Louis Monziès, né à Montauban le 28 mai 1849 et mort au Mans le 13 mars 1930, est un peintre et graveur français, qui s'est illustré comme aquafortiste à Paris avant d'être nommé conservateur des trois musées du Mans en 1920.

Louis Monziès naît dans une famille de juriste, il rejoint Paris en 1871 où il devient l'élève des peintres Ernest Meissonier, Isidore Pils, et du graveur Léon Gaucherel. Sa carrière démarre réellement en 1876, il obtient des médailles aux Salons de 1876 et de 1880, ainsi qu'une médaille de bronze à l'Exposition universelle de 1889.

Marié et père de trois garçons, Monziès réalise de nombreuses gravures : illustrations de livres et interprétations gravées d'œuvres, notamment d'Ernest Meissonier et d'Henri Pille. Il devient membre de la Société des artistes français en 1884 et de la Société des peintres graveurs français en 1891. L'évolution des techniques d'édition et la photographie rendent une carrière de graveur plus difficile, mais cela ne l’empêche pas de participer activement à la vie artistique de la capitale.

Ses fonctions de conservateur de musée l’éloigneront progressivement de ses activités artistiques.

 

  • Les Contes des fées, de Charles Perrault, illustrés... d'après les dessins de MM. Pauquet. - Paris : A. Bédelet, (1844). - In-8 , VIII-159 p.

Médiathèque Moulins Communauté, fonds Sanvoisin, cote GS-32916

 

  • Les contes de fées / de Charles Perrault ; revus et précédés d'une préface par F. Fertiault. - Paris : A. Desesserts, [s. d.]. - 1 vol. (288 p.) ; 20 cm

Médiathèque Moulins Communauté, fonds Sanvoisin, cote GS-33152

La même édition avec deux reliures différentes, sur l’une d’elles une reliure en papier lithographié en couleurs représentant quatre contes différents.

Partager "Les Contes de fées à l'honneur 3/3" sur facebookPartager "Les Contes de fées à l'honneur 3/3" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Brevet, bac général, techno ou pro ?

Les nouveautés sont prêtes et vous attendent au 1er étage dans le pôle Sciences et Vie Pratique (SVP) pour vous préparer dans les meilleures conditions ! Tous ces documents peuvent être consultés sur place ou bien être empruntés.

Courage !

Partager "Brevet, bac général, techno ou pro ?" sur facebookPartager "Brevet, bac général, techno ou pro ?" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Les Contes de fées à l'honneur 2/3

Photo des vitrines

Que voit-on en ce moment ? Au fil des évènements et des envies, venez découvrir, dans les vitrines du point patrimoine, de beaux livres issus des fonds patrimoniaux de la médiathèque.

A partir du 16 mai 2018, en écho à l'exposition proposée par le Centre National du Costume de scène "Contes de Fées" :

Vitrine de gauche

Les éditeurs d’imagerie d’Epinal s’emparent du conte de fées et publient beaucoup de titres. L’image d’Epinal est une impression peu onéreuse de gravure sur bois coloriée au pochoir, sur papier très fin et souvent de mauvaise qualité, elle résume sur une seule page un conte, soit sous forme de vignettes légendées soit avec une image pleine page avec du texte. Les contes sont rassemblés ici dans une publication publicitaire pour les magasins du Bon Marché.

 

Vitrine de droite

  • Les contes des fées, ou les Fées à la mode : contes choisis publiés en deux volumes / Mme d'Aulnoy ;  avec une préface par M. de Lescure... - Paris : Librairie des bibliophiles, [1882]. - 2 vol. ; in-16. - (Bibliothèque des dames ; 3)

Médiathèque Moulins Communauté, fonds Sanvoisin, cote GS-33168 1 et 2

Les deux frontispices sont gravés sur cuivre par E. Lalouze. Cette édition s’adresse aux « dames » comme l’indique la collection et non aux enfants comme en témoignent les femmes dénudées représentées sur les deux frontispices.

  • Les Fées, conte de Perrault.... - Paris : Hachette, 1880. -  6 p., planches en couleurs, in-4. – (Magasin des petites enfants)

Médiathèque Moulins Communauté, fonds Sanvoisin, cote GS-33602

Publication en couleurs d’un seul conte de Perrault, destinée aux petits enfants, comme ne témoigne le titre de la collection avec des textes écrits très gros et des couleurs très vives. L’impression en couleurs fait son entrée dans l’édition avec la chromolithographie.

  • Contes des fées, par Charles Perrault . - Paris : E. Guérin, [s. d.]. - In-18, 129 p., frontispice et planches gravées.

Médiathèque Moulins Communauté, fonds Sanvoisin, cote GS-33160

Edition pour les enfants, avec une typographie plus grosse et des petites gravures sur bois.

Partager "Les Contes de fées à l'honneur 2/3" sur facebookPartager "Les Contes de fées à l'honneur 2/3" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Les Contes de fées à l'honneur 1/3

Photo des vitrines

Que voit-on en ce moment ? Au fil des évènements et des envies, venez découvrir, dans les vitrines du point patrimoine, de beaux livres issus des fonds patrimoniaux de la médiathèque.

A partir du 26 avril 2018, en écho à l'exposition proposée par le Centre National du Costume de scène "Contes de Fées" :

Vitrine de gauche

  • Le Nouveau Cabinet des fées : contes choisis, précédés d'une notice sur les fées et les génies, par L. Batissier. - Paris : Furne, 1864. - 330 p., figures en noir et blanc, in-8°.

Médiathèque Moulins Communauté, fonds Sanvoisin, cote GS-32907 et GS-32907bis

Yves-Louis-Joseph Batissier, fils d'un orfèvre de Moulins, est né le 29 juin 1813 à Bourbon l'Archambault. Après ses études secondaires à Paris, terminées en 1831,  il fait des études de médecine achevées par une thèse en 1842 sur les eaux thermales de Bourbon. Il n'exerça sans doute pas ou très peu comme médecin mais publie pourtant en 1857 un Traité élémentaire d'anatomie.

Dès sa sortie du Lycée en 1831, il fait ses débuts dans le journal l'Album de l'Allier comme écrivain et correspondant de presse, hebdomadaire dans lequel avait brièvement travaillé Achille Allier en 1829.

En même temps, il mène les études sur le Bourbonnais qui lui sont demandées par A. Allier.

En 1861, après 13 années passées en Egypte, il s’attèle alors à la publication en 1864 du Nouveau Cabinet des Fées qui rassemble des contes du monde entier, recueil dédié à Marie et Marguerite Sabatier, les filles du consul avec lequel il avait travaillé en Egypte.

Batissier publie son Nouveau cabinet des fées en un seul volume mais il souligne par son titre sa parenté avec la somme du 18ème siècle : le Cabinet des fées qui paraît à Amsterdam entre 1785 et 1789, en quarante-et-un volumes et rassemble des contes du XVIIe et du XVIIIe siècle. Il rassemble aussi bien des contes de fées que des contes merveilleux ou sans éléments merveilleux, et sans distinction d'origine géographique : les contes français y côtoient des contes orientaux (Contes des Mille et une nuits), arabes, turcs, mais aussi indiens et chinois.

  • Le Magasin des fées  ou Contes de fées de Perrault,  de Mme Leprince de Beaumont, de Fénelon et de Mme d'Aulnoy. - Paris : Didier, 1845. - 375 p., portrait et fig., in-16.

Médiathèque Moulins Communauté, fonds Sanvoisin, cote GS-33169

  • Les Contes de fées de Perrault . - Paris : T. Lefèvre, (1871). - Non paginé, frontispice, fig. et planches en couleursl., iIn-4°.

Médiathèque Moulins Communauté, fonds Sanvoisin, cote GS-32608

Cette édition qui rassemble les contes les plus connus de Perrault est plutôt destinée aux enfants : apparition de la couleur, plus attractive, livre plus mince et caractères plus gros pour faciliter la lecture.

 

Vitrine de droite

  • Contes de fées : album d'images. - Epinal : A. Capendu, [s. d.]. - 1 vol. ; in-folio.

Médiathèque Moulins Communauté, fonds Sanvoisin, cote GS-32550

Les éditeurs d’imagerie d’Epinal s’emparent du conte de fées et publient beaucoup de titres. L’image d’Epinal est une impression peu onéreuse de gravure sur bois coloriée au pochoir, sur papier très fin et souvent de mauvaise qualité, elle résume sur une seule page un conte, soit sous forme de vignettes légendées soit avec une image pleine page avec du texte. Les contes sont rassemblés ici dans une publication publicitaire pour les magasins du Bon Marché.

 

Partager "Les Contes de fées à l'honneur 1/3" sur facebookPartager "Les Contes de fées à l'honneur 1/3" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Et pourquoi pas...un roman d'ici

Vue de l'Allier

Le département de l'Allier a lui aussi ses auteurs et ses maisons d'édition. Le Bourbonnais peut aussi être le lieu où se déroule l'intrigue. Policier, historique, sentimental, tragique ou drôle il y en a pour tous les goûts. Voici la sélection proposée par votre médiathèque pour le printemps.

Alors n'hésitez pas à franchir le pas, de bons moments de lectures vous attendent…

Découvrez la sélection

Focus sur la sélection :

Le Joug de Guy COISSARD

Guy Jean Coissard est natif de Souvigny . Il a partagé sa carrière entre la France et l'Etranger : tour à tour professeur de collège et de lycée, directeur de l'Alliance Française (organisation française dont l'objectif est de faire rayonner la langue française  et la culture française à l'extérieur de la France), directeur d'école, assistant technique responsable de projets éducatifs et culturels et conseiller pédagogique à l'Inspection Académique de  l'Allier. Il est aussi Yzeurien de longue date.

Sa passion pour la langue française lui a fait prendre la plume et de cela sont nés une dizaine de livres. Président de l’association Prétexte depuis sa création en 2009, il a cédé sa place en février 2018 à Roland Fleury mais reste vice-président de cette association qui œuvre pour la promotion de la littérature du Bourbonnais.

Le parcours atypique de ce restaurateur longtemps installé à Clermont et désormais ambulant ne laissait pas penser qu'il pourrait un jour devenir auteur. Et pourtant, le roman est là et le plaisir aussi.

"Jean et Anne viennent de s’installer dans la petite bourgade de Saint-Hameau-Toqué. Tombés sous le charme bucolique du café du village, ils le reprennent et font la connaissance des anciens habitués. Peu à peu, les personnalités se dévoilent et, de surprises en surprises, le couple réalise que leur nouveau village n’est peut-être pas si tranquille qu’il le pensait…"

"Josie Hack est née au nord du Grand Duché de Luxembourg ; secrétaire trilingue de formation, elle a toujours aimé la lecture et la musique. Suite à son mariage, elle vient vivre en France en 1978. Elle vit en Auvergne  depuis 1985.  Après avoir élevé ses trois enfants et un retour de quelques années dans le métier du secrétariat, l’idée de se consacrer à l’écriture l’attire de plus en plus."

Ses polars baladent le lecteurs aux quatres coins de l'Auvergne. C'est dans l'Allier que nous conduit cette fois-ci le commissaire Lagarde.

Dans son septième roman, l'auteure moulinoise, ancienne professeure de lettres au collège François Villon nous fait découvrir un ancien établissement scolaire moulinois dans lequel il ne faisait pas bon vivre. Dans les années 60, le ministère de la justice missionne la congrégation religieuse du Bon Pasteur pour rééduquer les jeunes filles mineures considérées comme "difficiles". Un de ces établissements est à Moulins. Suite aux recherches qu'elle a effectuées sur ce sujet, l'idée d'un roman est né dans l'esprit d'Odette Laurent. C'est ainsi que nous suivons la vie de Maette qui malgré une enfance difficile saura relever la tête.

Dans son dernier recueil de nouvelles, Céline Maltère met notre estomac et notre sensibilité à l'épreuve. La jeune auteure, originaire d'Avermes, n'en finit pas de nous étonner mais toujours pour notre plus grand plaisir. Pour présenter ce dernier opus, qui d'autre que son frère, Stéphane MALTERE, lui-même auteur peut mieux le faire ! à lire ici.

C'est à Vichy que Sylvain FORGE voit le jour en 1971 et c'est dans cette même ville que se situe l'intrigue de ce roman policier haletant qui se passe en 1943. Plusieurs fillettes ont été sauvagement assassinées aux portes de la ville et il n'en faut pas plus pour que les fermiers de la Montagne bourbonnaise crient au monstre. D'autres mystères vont s'ajouter et rendre la tâche difficile à André Lange, le directeur de la police judiciaire.

En 2009, Sylvain Forge publie son premier roman. Il fait ensuite paraître cinq romans pour lesquels il est plusieurs fois finaliste pour différents prix littéraires policiers dont à chaque fois au festival de Cognac. En 2018, il obtient le prix du Quai des Orfèvres pour Tension extrême

 

 

Partager "Et pourquoi pas...un roman d'ici" sur facebookPartager "Et pourquoi pas...un roman d'ici" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Idées de lecture - Avril 2018

Image d'un mur de livres

Ce 14 avril, nous étions seize personnes autour de la table pour évoquer la sélection du mois, avec café, thé, viennoiseries et jus de fruits ! Des romans norvégiens, français, allemands, américains… pour parler d'écologie, d’amours brisés, de deuil et de vie, de guerres, de lutte pour l'égalité hommes/femmes, d'(en)quêtes...

Mais aussi quelques BD, pour aborder des sujets aussi complexes que le départ d'un fils en Syrie ou l'autisme, ou encore pour découvrir l’histoire d’Irena Sendlerowa, résistante et militante polonaise, qui fut l’une des plus grandes héroïnes de la Seconde Guerre Mondiale.

Enfin, nous avons également parlé musiques avec la sélection éclectique de musiques libres à découvrir sans hésiter ! Ecoutez les 13 titres et votez pour votre titre favori.

Rendez-vous le 9 juin à 10h30 pour le prochain « Idées de lecture » !

Découvrez la sélection

Partager "Idées de lecture - Avril 2018" sur facebookPartager "Idées de lecture - Avril 2018" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Les dernières acquisitions du patrimoine 2/2 et Les Fables

Photo des vitrines

Que voit-on en ce moment ? Au fil des évènements et des envies, venez découvrir, dans les vitrines du point patrimoine, de beaux livres issus des fonds patrimoniaux de la médiathèque. A partir du 07 avril 2018 :

Vitrine de gauche

ACHILLE ALLIER

  • Manuel du prolétaire / par Achille Roche. - Moulins : Place-Bujon, 1833. - 193 p. ; in-18.

Médiathèque Moulins Communauté, fonds bourbonnais, BP-3038

Né à Paris en 1801, quand Napoléon n’est encore que Consul, Achille Roche est mort jeune, à 33 ans, à Moulins. Une rue et un parking (qui a remplacé l'école du même nom) lui sont dédiés.

Brillant, Achille Roche démarre à 20 ans, comme secrétaire particulier de Benjamin Constant, républicain libéral qui l'a sans doute influencé. Rapidement, il écrit dans plusieurs journaux : le Pilote, l'Album, le Globe,  le Nouveau Journal de Paris, Le Mouvement, La Tribune, Le Patriote de l'Allier. Il écrit des essais où il développe sa vision du monde : Le duc de Rovigo et le prince de Talleyrand, en 1823. Histoire de la Révolution française, en 1825 ; Le Fanatisme, extrait des mémoires d'un ligueur, en 1827…

Le Manuel du prolétaire, paru juste avant sa mort et imprimé à Moulins en 1833, résume sa pensée en 193 pages : « On nous refuse, mes chers concitoyens, à nous autres prolétaires, l'exercice des droits politiques, sous le prétexte que nous ne sommes ni assez moraux, ni assez éclairés pour en jouir. Le prétexte n'est pas plus fondé que poli. Il manque même de bonne foi. […] L'oisiveté engendre encore plus de vices que la misère  : plus de corruption se cache sous le manteau de la prairie qu'on n'en pourrait trouver en parcourant les échoppes et les cabarets. »

D'après Stéphanie Ména, in la Montagne, 25/07/2014

MAX FAZY

  • Les origines du Bourbonnais / par Max Fazy,... - Moulins : impr. du Progrès de l'Allier, 1924. - 2 vol. (683, 243 p.) ; in-8

Médiathèque Moulins Communauté, fonds bourbonnais, BM-759-1 et BM-759-2

Maximilien, Emile, Antoine FAZY (dit Max)est né à Besançon en 1883 est mort à Paris en 1955. Elève de l'Ecole des Chartes, docteur ès lettres, Max Fazy sera archiviste de l'Orne, de l'Allier et de la Creuse . Il prendra le pseudonyme Luc Séry après la mort de son fils unique Henry.

Le premier tome est le "Catalogue des actes concernant l'histoire du Bourbonnais jusqu'au milieu du XIIIe siècle accompagné d'un régeste des documents narratifs" . Le Deuxième tome relate "l'histoire des sires de Bourbon jusqu'à la mort d'Archambaud VIII (1249), et de la formation territoriale du Bourbonnais. "

 

Vitrine de droite

Les Fables de La Fontaine fêtent cette année leur 350ème anniversaire

 

Fables choisies, mises en vers par l'auteur / La Fontaine, gravures de J. B. Oudry. - Paris : C. A. Jombert, 1755. - 4 volumes ; in-folio

Médiathèque Moulins Communauté, Fonds ancien, cote R-FOL-19217 à R-FOL-19220

Jean-Baptiste Oudry, né à Paris le 17 mars 1686 et mort à Beauvais le 30 avril 1755, est un peintre et graveur français. Il est surtout célèbre pour ses peintures de chiens de chasse, ses natures mortes animalières et ses animaux exotiques. Il était peintre du roi.

Oudry a laissé un grand nombre de dessins. Les plus connus sont les 275 dessins qui servirent à l'édition dite des Fermiers généraux des Fables de La Fontaine, gravée par Charles-Nicolas Cochin, présentée ici et considérée comme la plus belle illustration des Fables de La Fontaine.

Charles Nicolas Cochin, dit Charles-Nicolas Cochin fils, né à Paris le 22 février 1715 et mort à Paris le 29 avril 1790, est un graveur et dessinateur français.

Il est l’élève de ses parents, tous deux graveurs rue Saint Jacques, Charles-Nicolas Cochin (père) et Louise-Magdeleine Horthemels, ainsi que du peintre Jean II Restout. Précoce, il donne sa première gravure à l'âge de 12 ans en 1727.

Il accompagne le Marquis de Vandières, futur Marigny, en Italie de 1749 à 1751 avec Soufflot et l'abbé Le Blanc. Ce voyage sera décisif pour sa carrière et pour l'évolution du goût en France après 1751.

Le 27 novembre 1751, il est reçu par acclamation membre de l’Académie royale de peinture et de sculpture sans avoir eu à produire un morceau de réception qu'il ne présentera que beaucoup plus tard, en 1763.

Il est nommé secrétaire historiographe de l'Académie en 1752. Il succède le 23 juin de la même année à Charles Antoine Coypel dans la fonction de garde des dessins du Cabinet du roi et à celle de censeur royal.

Partager "Les dernières acquisitions du patrimoine 2/2 et Les Fables" sur facebookPartager "Les dernières acquisitions du patrimoine 2/2 et Les Fables" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Nouveautés DVD, mars 2018

Photo nouveautés DVD

Découvrez les derniers achats DVD de la médiathèque de Moulins Communauté, très bientôt ou déjà mis en rayon ! Pensez à réserver le DVD qui vous intéresse si celui-ci est emprunté, en vous connectant sur votre compte grâce à votre carte de lecteur. Bon film !

Découvrez la sélection

Partager "Nouveautés DVD, mars 2018" sur facebookPartager "Nouveautés DVD, mars 2018" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Les dernières acquisitions du patrimoine1/2

Photo des vitrines

Que voit-on en ce moment ? Au fil des évènements et des envies, venez découvrir, dans les vitrines du point patrimoine, de beaux livres issus des fonds patrimoniaux de la médiathèque. A partir du 13 mars 2018 :

 

Vitrine de gauche

 

Les hommes de la route par André Chamson ; bois de Paul Devaux. - Paris : aux dépens de la Société des Bibliophiles du papier, 1935. - 1 vol. (187pp.-3ff. n. ch.) : illustrations gravées sur bois ; in-4°.

Tirage limité à 110 exemplaires sur vélin de Rives teinté. Exemplaire de collaborateur, au nom de Paul Devaux, enrichi de 4 épreuves d'essais

Médiathèque Moulins Communauté, fonds bourbonnais, BM-758

Premier tirage des 69 bois gravés tirés en 3 tons de camaïeu et placés en vignettes. Le célèbre roman cévenol est admirablement servi par la main du "tailleur d'images" bourbonnais Paul Devaux, dont c'est l'un des livres les plus recherchés. (J.-L. Devaux)

André Chamson est né à Nîmes, le 6 juin 1900. D’ascendance protestante, il grandit dans ses Cévennes natales. Après des études secondaires au lycée d’Alès, puis à Montpellier, il se fait un temps gardien d’alpage, par amour de la montagne, avant de réussir le concours de l’école des Chartes en 1920 et d’être nommé archiviste-paléographe.

Dans l’entre-deux-guerres, André Chamson occupe une place notable parmi les intellectuels engagés. Il milite dans les années 30 aux côtés des partisans du Front populaire, fondant en 1935, avec Jean Guéhenno et André Viollis, l’hebdomadaire Vendredi. André Chamson est mobilisé, lorsqu’éclate la Seconde Guerre mondiale, comme capitaine dans les Chasseurs alpins. Rappelé pour diriger l’évacuation des chefs-d’œuvre du musée du Louvre, avant l’arrivée des troupes allemandes à Paris, il est résistant pendant l’Occupation. Nommé, après la victoire des Alliés, conservateur du Petit-Palais, André Chamson se voit proposer en 1959, par André Malraux, la direction des Archives de France.

Ce chartiste émérite est aussi un remarquable romancier à qui l’on doit une œuvre empreinte de son amour pour les Cévennes et inspirée, pour une grande partie, par son attachement aux souvenirs et aux malheurs de ses ancêtres huguenots. Citons entre autres : Roux le bandit (1925), Les Hommes de la route (1927), Le Crime des justes (1928), Histoires de Tabusse (1928), Héritages (1932), L’Année des vaincus (1934), La Galère (1939), Le Chiffre de nos jours (1954), Nos Ancêtres les Gaulois (1958), Le Rendez-vous des espérances (1961), La Superbe (1967), La Tour de Constance (1970).

André Chamson est élu à l’Académie française le 17 mai 1956, il meurt en 1983.

 

 

Vitrine de droite

 

Paul Devaux, tailleur d'images, présente quelques paysages Bourbonnais ; Suivi de Répertoire de l’œuvre gravé de Paul Devaux / préface de Valéry Larbaud. - Bellerive (Allier) : Editions bourbonnaises de l'Elan, 1928 (26 février 1929). - V- 33 p. : illustrations et planches hors-texte gravées sur bois, in-4.

Tirage limité à 300 exemplaires, ex n° 202. Envoi autographe de Paul Devaux à Raymond Escholier daté de 1929

Médiathèque Moulins Communauté, fonds bourbonnais, BM-757

Édition originale de la préface de Valéry Larbaud & premier tirage. 8 grands bois en couleurs : le colombier abandonné ; l'église de Cognat-Lyonne ; l'église d'Espinasse-Vozelle ; gentilhommière route de Souvigny ; environs de Vichy ; la montagne verte ; le clocher de l'église de Vaumas ; paysage à Bellerive ; Tronçais, maisons forestières. Quelques petits bois en noir, en culs-de-lampe.

L'éditeur a placé à la suite un "Répertoire de l'œuvre gravé de Paul Devaux" (30pp.-1f.), accompagné de 16 petits bois en noir. Tirage limité à 300 exemplaires.

Paul Devaux, né à Bellerive-sur-Allier le 28 mai 1894 et mort à Vichy le 25 mars 1949, est un graveur sur bois et illustrateur. Il est le fils de Michel Devaux, garde des courses, et d'Anna Marie Mélanie Fromentin, habitants de Bellerive, alors appelée Vesse.

Il travaille d'abord chez un architecte, puis il est dessinateur lithographe à l'imprimerie Montlouis à Clermont-Ferrand.

Blessé pendant la Première Guerre mondiale, il passe sa convalescence à Dijon, il dessine la ville et il en tire son premier album, Le vieux Dijon (1928). Très attaché à sa province natale, il va surtout dessiner les paysages – notamment ceux de la forêt de Tronçais – et les rues et monuments du Bourbonnais. Il se qualifiait lui-même de « tailleur d'images ». Connu surtout comme graveur sur bois, il a également pratiqué le dessin à la plume, l'aquarelle, le pastel. Il a travaillé pour la presse et la publicité. Il a créé une revue éphémère, L'Élan, et une maison d'édition.

Il fonde l'Académie du Vernet avec Marcel Guillaumin, Maurice Constantin-Weyer et d'autres artistes et intellectuels bourbonnais. Sous le pseudonyme de Jean Chapouteux, il a également publié Le Penêt.

Partager "Les dernières acquisitions du patrimoine1/2" sur facebookPartager "Les dernières acquisitions du patrimoine1/2" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Le 8 mars, c'est toute l'année !

Illustration

Pour la Journée internationale de lutte pour les droits des Femmes (et même après !), découvrez une sélection de document sur la table rouge à l'entrée de la médiathèque : l'évolution des droits de femmes, la condition féminine aujourd'hui, en France, dans le monde,... De l'info pour toutes et pour tous !

Découvrez la sélection

Partager "Le 8 mars, c'est toute l'année !" sur facebookPartager "Le 8 mars, c'est toute l'année !" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Les compositrices

Photo d'illustration

En cette journée internationale de lutte pour les droits des Femmes, n'hésitez pas à découvrir le parcours de femmes compositrices, de Sappho à Saariaho, qui ont réussi à inscrire leurs noms dans l'histoire de la musique occidentale.

Découvrez la sélection

Partager "Les compositrices" sur facebookPartager "Les compositrices" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Anne de France à la médiathèque

Photo des vitrines

Que voit-on en ce moment ? Au fil des évènements et des envies, venez découvrir, dans les vitrines du point patrimoine, de beaux livres issus des fonds patrimoniaux de la médiathèque. A partir du 2 mars 2018 :

 

Vitrine de gauche

 

Les enseignements d'Anne de France, duchesse de Bourbonnois et d'Auvergne, à sa fille Susanne de Bourbon / texte original publié d'après le ms. unique de Saint-Pétersbourg... par A.-M. Chazaud,... ; reproduction des miniatures originales d'après les dessins de M. A. Queyroy. – Moulins : C. Desrosiers, 1878.

Exemplaire dans une reliure d'éditeur en cuir rouge, avec plats et tranches dorés, offert par Gustave Bernard à Gaspard Belin en 1886.

Médiathèque Moulins Communauté, fonds ancien (don Belin), cote R-4-31271

Les enseignements d'Anne de France, duchesse de Bourbonnois et d'Auvergne, à sa fille Susanne de Bourbon / texte original publié d'après le ms. unique de Saint-Pétersbourg... par A.-M. Chazaud,... ; reproduction des miniatures originales d'après les dessins de M. A. Queyroy. – Moulins : C. Desrosiers, 1878.

 Médiathèque Moulins Communauté, fonds bourbonnais, B-4-CHA

Anne de France, dame de Beaujeu, dessin de Sandoz. Extraite de la galerie historique de Versailles

Médiathèque Moulins communauté, fonds Sanvoisin

Anne de Beaujeu, dessin de Fragonard, gravé par Migneret

Médiathèque Moulins communauté, fonds Sanvoisin

 

Vitrine de droite

 

L'Ancien Bourbonnais : histoire, monuments, mœurs, statistique / par Achille Allier ; gravé et lithographié sous la direction de M. Aimé Chenavard d'après les dessins et documents de M. Dufour par une société d'artistes. – Moulins : Desrosiers fils, 1833-1838. – 2 volumes de texte, 1 volume de planches.

Médiathèque Moulins Communauté, fonds ancien, cote R-FOL-18827

Partager "Anne de France à la médiathèque" sur facebookPartager "Anne de France à la médiathèque" sur twitterLien permanent
 
 
 
écoutez

Idées de lecture - Février 2018

Image d'un mur de livres

Ce 10 février, nous étions seize personnes autour de la table pour évoquer la sélection du mois, avec café, thé, viennoiseries et jus de fruits ! Des romans suédois, roumain, français, anglo-saxons… pour parler d’alpinisme, d’amour, de deuil et de vie, de guerres, de ce qui se cache derrière les apparences, de destins romanesques…

Un retour aussi sur la collection Raconter la vie au Seuil, qui donne la parole aux « invisibles ».

Rendez-vous le 10 mars à 10h30 pour le prochain « Idées de lecture » !

Découvrez la sélection

Partager "Idées de lecture - Février 2018" sur facebookPartager "Idées de lecture - Février 2018" sur twitterLien permanent
 
 
écoutez

Et pourquoi pas...un roman d'ici

Vue de l'Allier

Le département de l'Allier a lui aussi ses auteurs et ses maisons d'édition. Le Bourbonnais peut aussi être le lieu où se déroule l'intrigue. Policier, historique, sentimental, tragique ou drôle il y en a pour tous les goûts. Voici la sélection proposée par votre médiathèque en ce début d'année.

Alors n'hésitez pas à franchir le pas, de bons moments de lectures vous attendent…

Découvrez la sélection

Focus sur la sélection :

Professeure à la retraite, cette habitante de Néris-les-Bains nous livre ici l'histoire de Colombe. Confiée aux soins de l'assistance publique, Colombe voit sa vie s'écrire au fil de ses rencontres et de sa volonté. L'amour et la littérature lui feront découvrir ses capacités et le plaisir de la connaissance . La guerre, la mort et les préjugés lui apprendrons la nécessité de continuer malgré tout. Ce livre trace d'une très belle façon le parcours de cette femme qui se retrouvant seule avec sa fille fait le choix de la liberté de penser et d'action pour offrir à celle-ci la meilleure éducation possible. Un très beau livre qui nous fait voir la guerre, les femmes, l'éducation, la colonisation à travers les yeux pures, lucides et décidés d'une fille de l'assistance qui refuse une destinée prédestinée.

Paul LAISNEY habite le village de La Chapelle. Il est né à Paris mais a vécu longtemps en Montagne bourbonnaise. Il en aime particulièrement les paysages et l'accueil chaleureux de ses habitants auxquels il rend hommage dans son roman Une si forte tempête. Son deuxième roman Des Ombres en Margeride s'éloigne un peu de notre département mais suit le cours de la Rivière Allier, encore de beaux paysages mis en avant.

L'auteur a participé au prix bourbonnais 2017 dans le cadre des journées littéraires de Jaligny.

Après avoir écrit plusieurs livres sur la gendarmerie et notamment la gendarmerie en Auvergne, l'ancien commandant de la Brigade de Dompierre-sur-Besbre, à la retraite depuis 2010 s'est cette fois-ci essayé à la fiction. Thierry MICHAUD ne délaisse pas pour autant son sujet de prédilection et  son roman nous invite à découvrir à quoi ressemblait la vie d'un gendarme dans l'Allier entre 1914 et 1944 en le suivant dans l'une de ses enquêtes..

Partager "Et pourquoi pas...un roman d'ici" sur facebookPartager "Et pourquoi pas...un roman d'ici" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Des romans 2018 à découvrir en numérique

Image de livres numériques

Le mois de janvier, c’est aussi celui d’une deuxième rentrée littéraire !

La médiathèque vous propose d’en découvrir quelques titres, à télécharger dès aujourd’hui :

L’inscription (gratuite) au réseau des médiathèques permet de télécharger simultanément 10 livres numériques récents, pour une durée de 8 semaines. Après téléchargement, ces livres peuvent être lus sans connexion internet sur liseuse numérique, tablette, smartphone, ordinateur (voir le mode d'emploi).

Partager "Des romans 2018 à découvrir en numérique" sur facebookPartager "Des romans 2018 à découvrir en numérique" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Musiques et jeux vidéo

Photo d'illustration

La musique de jeux vidéo, au même titre que les bandes originales de films, c'est aussi l'incarnation d'un univers, d'une expérience de jeu, de souvenirs de parties endiablées... Voici donc un tour d'horizon en musique de l'histoire des jeux vidéo, des bornes d'arcades, Nes et autres Megadrive de votre enfance aux dernières consoles nouvelle génération !

Découvrez la sélection

Partager "Musiques et jeux vidéo" sur facebookPartager "Musiques et jeux vidéo" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Un roman ado/young adult à écouter ?

Images de couverture de livres

Laissez-vous porter par les voix des comédiens et plongez dans les aventures de Katniss ou d’Ewilan !  A moins que vous ne préfériez partager des instants plein de tendresse en compagnie de Tom ? Et ces « boudins » bien décidés à ne plus se laisser faire, vous avez déjà croisé leur chemin ?

Même si vous avez déjà lu ou vu ces histoires, les écouter vous imprègneront d’une toute autre atmosphère !

Découvrez la sélection

Partager "Un roman ado/young adult à écouter ? " sur facebookPartager "Un roman ado/young adult à écouter ? " sur twitterLien permanent
 
 
écoutez

Musiques indépendantes : nouveautés - automne 2017

Image de musique

Vous la réclamiez à corps et à cris, voici la nouvelle sélection tant attendue de musiques indépendantes ! Comme d'habitude, vous devriez trouver de quoi vous faire plaisir, entre reggae, rock, musiques électroniques, jazz, pop, folk, musiques classiques... ! Bonne écoute à tous.

Découvrez la sélection

Partager "Musiques indépendantes : nouveautés - automne 2017" sur facebookPartager "Musiques indépendantes : nouveautés - automne 2017" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Lire, regarder, écouter... la Grande Guerre

Détail de al couverture du livret

Dans le cadre de la commémoration du centenaire de la Première Guerre Mondiale, retrouvez une sélection de documents (livres, BD, CD, DVD) évoquant ce conflit.

Cette sélection est proposée dans le cadre du projet ERASMUS + « La Cantate de la Paix », qui associe Moulins Communauté, le Centre Intercommunal d’Action Sociale (CIAS), l’Education Nationale et deux villes d’Europe : Montepulciano (Italie) et Dresde (Allemagne).

Découvrez la sélection

Télécharger la sélection

Partager "Lire, regarder, écouter... la Grande Guerre" sur facebookPartager "Lire, regarder, écouter... la Grande Guerre" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Tout savoir sur la vie culturelle en Auvegne Rhône-Alpes

Couverture d'Utopia

Le guide Auvergne-Rhône-Alpes Culture UTOPIA vous propose de découvrir l'ensemble de la vie culturelle dans la grande région, présenté par départements. Arts et patrimoine, spectacle Vivant, Musique, Cinéma et Festivals autant de rubriques qui vous guideront dans vos idées de sorties. Utopia c'est aussi des interviews qui donnent la paroles aux acteurs de la vie culturelle régionale.

Retrouvez le Guide Auvergne-Rhône-Alpes-Culture UTOPIA en consultation sur place en salle patrimoine.

Partager "Tout savoir sur la vie culturelle en Auvegne Rhône-Alpes" sur facebookPartager "Tout savoir sur la vie culturelle en Auvegne Rhône-Alpes" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Message personnel du Père Noël

Photo du Père Noël

Chers et chères ami(e)s, petits et grands,

Je sais combien vous êtes impatients de me voir et/ou de mon passage dans vos chaussons. En attendant, vous pouvez vous consoler avec les histoires du soir, les histoires préférées de Michka et la table rouge de l'entrée de la médiathèque qui vous réserve de nombreuses surprises.

A bientôt ! Ho ho ho !

Découvrez la sélection

Partager "Message personnel du Père Noël" sur facebookPartager "Message personnel du Père Noël" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Et pourquoi pas...un roman d'ici

Vue de l'Allier

Le département de l'Allier a lui aussi ses auteurs et ses maisons d'édition. Le Bourbonnais peut aussi être le lieu où se déroule l'intrigue. Policier, historique, sentimental, tragique ou drôle il y en a pour tous les goûts. Voici la sélection proposée par votre médiathèque en 2017.

Alors n'hésitez pas à franchir le pas, de bons moments de lectures vous attendent…

Découvrez la sélection

Focus sur la sélection :

Cette auteure née à Vichy nous livre ici une histoire qui en 1764 a fait parler de la Montagne bourbonnaise jusqu'à Paris. C'est la date à laquelle Marie Pion est enlevée par les membres de son clan alors que les forces de l'ordre la conduisent à Moulins pour être jugée.

Dans un style romancé mais très documenté, l'auteure nous permet de découvrir les mœurs de notre région mais aussi le fonctionnement de la justice de cette époque.

L'univers de cette professeure de français agrégée de lettres classique et loin d'être classique. Née à Moulins et travaillant dans l'Allier, ses écrits, romans et recueils, mêlent le fantastique, l'onirique et parfois l'horreur. Dans Les Corps Glorieux, roman de chevalerie dans un univers féminin, nous suivons l'héroïne au prise à une folle obsession. D'autres publications de Céline Maltère sont disponibles à la médiathèque dont le roman écrit autour de l'histoire de la Maison Mantin

Claude Aubertin est officier de police au commissariat de Moulins. Ce roman est son premier, nous y découvrons l'histoire d'un inspecteur à la retraite qui reprend du service après une rencontre un peu particulière au stand de tir de Moulins. Premier roman mais pas première publication, puisqu'en 2016, il a écrit un livre pour enfant inspiré par sa fille autiste, Daphné le petit Gorille.

Ce journaliste né à Clermont a un coup de foudre pour la Montagne bourbonnaise lorsqu'il est affecté à l'agence de La Montagne de Vichy. Et c'est dans ces paysages magnifiques et difficiles qu'il choisit de nouer l'intrique de son premier roman . Un policier originaire de la Montagne bourbonnaise revient dans son village d'enfance pour enquêter sur la disparition de la fille de son meilleur ami d'alors. Secret de famille, secret de village, poids du souvenir et poids du devoir, autant d'éléments que l'auteur tissent dans un roman intriguant et prenant.

  • Mon Village de Philippe Valette ; préface de Pascal Pinel

Né en 1887, Philippe Valette exerçait le métier de facteur dans l'Allier. Passionné de littérature et de philosophie, il se mit à l'écriture. Mon village fut son premier roman à être publié (Grasset, 1947).

Cette nouvelle édition est préfacée par un autre grand auteur bourbonnais qu'est pascal Pinel, responsable des chemins de randonnée de la vallée de la Bouble et auteur de plusieurs livres rendant hommage à ce beau bourbonnais.

Cette jeune auteure moulinoise n’en est  pas à son premier roman puisque c’est à 13 ans qu’elle a édité, poussée par ses professeurs et sa famille  Les aventures périlleuses de Soraya Littlewing .

Les années passant et étant devenue elle-même jeune fille, Margaux Dautraix nous présente ici l’histoire d’une adolescente qui apprend qu’elle a un petit frère que ses parents ont abandonné bébé.

Aujourd’hui étudiante à Vichy en BTS informatique, elle mène de front ses deux passions, l’écriture et l’informatique.

Partager "Et pourquoi pas...un roman d'ici" sur facebookPartager "Et pourquoi pas...un roman d'ici" sur twitterLien permanent
 
 
 
écoutez

En voyage chez Debussy

Piano Erard

Avec quelques semaines d’avance, Hélène Bellanger commémore le centenaire de la mort (1918) de Debussy à la médiathèque de Moulins Communauté le 24 novembre 2017 : retrouvez les oeuvres de ce compositeur à travers une sélection d'albums.

Pour écouter, il faut d'abord s'identifier au portail ; puis cliquer sur le lien ci-dessous.

Découvrez la sélection

Partager "En voyage chez Debussy" sur facebookPartager "En voyage chez Debussy" sur twitterLien permanent
 
 
écoutez

Idées de lecture - Octobre 2017

Image d'un mur de livres

Ce samedi 14 octobre, beaucoup d’échanges autour des livres présentés par les bibliothécaires pendant l’animation « Idées de lecture » !

Avec un café, un jus de fruit, un croissant, les personnes présentes ont pu découvrir quelques-uns des titres de la rentrée littéraire. Il a aussi été question de psychogénéalogie, des médecins et tortionnaires nazis (La disparition de Josef Mengele), du football, de la littérature anglaise, du syndrome de Stockholm (Mary, Mercy, Patty), du poids de l’éducation, de Van Gogh, des harkis, de la pollution générée par internet (Une toile large comme le monde)…

Merci aux participants pour cette excellente matinée !

Découvrez la sélection

Partager "Idées de lecture - Octobre 2017" sur facebookPartager "Idées de lecture - Octobre 2017" sur twitterLien permanent
 
 
écoutez

Nouveau magazine cinéma : So film

Détail de couverture de Sofilm

Avis aux amateurs de ciné, nous venons de recevoir un nouveau magazine sur le cinéma : So film. Mensuel à mi-chemin entre Première et Les Cahiers du cinéma, So film raconte le cinéma à travers des reportages, des récits et des entretiens.

Partager "Nouveau magazine cinéma : So film" sur facebookPartager "Nouveau magazine cinéma : So film" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Festival Jean Carmet

Affichedu festival Jean CarmetLa programmation complète de la 23e édition du Festival Jean Carmet a été dévoilée le 22 septembre (festival en partenariat avec Cap Cinéma Moulins).

Partenaire du festival depuis plusieurs années, la médiathèque vous invite à découvrir la sélection de courts-métrages concoctée par l'association Ciné bocage le samedi 07 octobre à 17h30. De plus, retrouvez les films sélectionnés et/ou primés lors des éditions précédentes sur la table rouge située dans l'entrée de la médiathèque. Enfin, tranquillement sur votre canapé à la maison, (re)vivez un moment de cinéma à travers les créations des compositeurs des plus grandes musiques de films grâce à la sélection d'albums sur 1D Touch (identifiez-vous puis allez à la rubrique "Numérique" puis "Musique indépendante").

Partager "Festival Jean Carmet" sur facebookPartager "Festival Jean Carmet" sur twitterLien permanent
 
écoutez

Nouveautés manga

Photo du rayon mangaL’espace manga de la médiathèque fait de la place pour accueillir ses nouvelles séries !

Parmi elles, Area D, Arslan, Blue Exorcist, Darwin’s Game, Psycho-Pass, Rising Sun, Seki mon voisin de classe, et encore bien d’autres…

Le plus simple est de venir les découvrir sur place, dans le bac « Nouveautés manga ».

Retrouvez également les derniers tomes d’Assassination Classroom, de l’Attaque des Titans, d’Ubel Blatt, et d’Ultraman !

Partager "Nouveautés manga" sur facebookPartager "Nouveautés manga" sur twitterLien permanent
 
écoutez

La Chine à l'honneur

Photo des vitrines

Que voit-on en ce moment ? Au fil des évenements et des envies, venez décourvrir, dans les vitrines du point patrimoine, de beaux livres issus des fonds patrimoniaux de la médiathèque.

 

Vitrine de gauche et de droite

 

Description géographique, historique, chronologique, politique et physique de l'Empire de la Chine et de la Tartarie chinoise ... Par le Père  J.-B. Du Halde,… . - Paris : P.-G. Le Mercier, 1735. - 4 vol. : cartes et planches gravées sur cuivre ; in-folio.

Médiathèque Moulins Communauté, fonds ancien, cote 20227-20230

Jean-Baptiste Du Halde, né à Paris le 1er février 1674 et décédé le 18 août 1743, est un prêtre et historien jésuite français.

Composée à partir des Lettres édifiantes et curieuses, ainsi que de nombreux rapports inédits, et contenant des traductions de textes chinois de provenances très diverses, sa Description géographique, historique, chronologique, politique et physique de l'empire de la Chine et de la Tartarie chinoise parait en 4 volumes à Paris en 1735 et est rééditée aux Pays-Bas en 1736. Elle a un impact considérable sur la société européenne du XVIIIe siècle. Les philosophes des Lumières y puisent de quoi nourrir leurs réflexions et leurs controverses sur les religions, les civilisations et les mœurs, tandis que les manufacturiers européens y découvrent les secrets de fabrication de la porcelaine et les géographes la première carte de la Corée, par Jean-Baptiste Régis, ainsi que 42 cartes des provinces chinoises, par Jean-Baptiste Bourguignon d'Anville.

Outre une description géographique extrêmement détaillée, on trouve dans cet ouvrage aux dimensions encyclopédiques des considérations sur toutes les facettes de la civilisation chinoise : les empereurs et le gouvernement, les institutions militaires et policières, la noblesse, l'agriculture et l'artisanat, le « génie », la « magnificence » et la physionomie des Chinois, la religion, l'éthique et les cérémonies, la science et la médecine, la monnaie et le commerce, la langue et le système d'écriture, la fabrication de la porcelaine et l'élevage des vers à soie. On y trouve aussi un abrégé de la relation des explorations de Béring, qui constitue la première description de l'Alaska. L'ouvrage figure très vite en bonne place dans toutes les bibliothèques savantes et il est traduit dans la plupart des langues européennes. Sa traduction en langue anglaise, parue dès 1738, est notamment à l'origine de l'engouement pour la Chine qui s'empare de l'Angleterre pendant plusieurs générations.

Cet exemplaire provient du collège des Jésuites de Moulins

Partager "La Chine à l'honneur" sur facebookPartager "La Chine à l'honneur" sur twitterLien permanent