Rechercher

écoutez

Accéder à "Du côté des enfants"

Partager "Bouton pour Accueil" sur facebookPartager "Bouton pour Accueil" sur twitterLien permanent

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Victoria, MMC

 

Hortense (Jacques Expert)

note: 2Déception... Victoria, MMC - 2 mars 2017écoutez

Hortense est sans doute le dernier roman de l’auteur que je lis…il m’a fait pensé à un petit roman de gare sans prétention, avec ses personnages inconsistants et très caricaturaux. Pour moi, l’intrigue est bien trop prévisible, le style de l’auteur trop simpliste, pour en faire un vrai plaisir de lecture, et la fin ne tient pas clairement pas la route. Suivant donc !

Un bûcher sous la neige (Susan Fletcher)

note: 5Nature, amour et histoire Victoria, MMC - 2 mars 2017écoutez

Un bûcher sous la neige est un récit totalement envoûtant, qui nous transporte hors du temps. De sa magnifique écriture, Susan Fletcher nous dépeint un pays à la fois beau et hostile, sur fonds de vieilles légendes et de querelles entre clans. Triste, mais pourtant rempli d’espoir, ce roman émouvant donne envie de se jeter sur l’oeuvre de l’auteure !

Miss Peregrine et les enfants particuliers n° 3
La bibliothèque des âmes (Ransom Riggs)

note: 3Le plaisir se tasse... Victoria, MMC - 17 février 2017écoutez

Tout est question d'attente dans ce troisième opus : si le début est très long à se mettre en place (comptez bien 150 pages pour entrer vraiment dans le vif du sujet), à partir d'un moment clé, les révélations et rebondissements s'enchaînent jusqu'au final, qui, à vrai dire, m'a paru un peu précipité par rapport au reste.
Ceci dit, on retrouve avec plaisir la plume de Ransom Riggs, ainsi que l'univers si riche qu'il a su mettre en place. Et si on note quelque longueurs dans le début du roman, ce troisième tome reste quand même une lecture plaisante, de par son côté plus mystérieux et sombre que les précédents opus.

Génération K - Tome 1 (Marine Carteron)

note: 5Un premier tome haletant et prometteur ! Victoria, MMC - 17 février 2017écoutez

Marine Carteron livre un début de saga beaucoup plus sombre que ce à quoi elle nous avait habitué avec les Autodafeurs. Manipulation génétique, mystérieuses épidémies et pouvoirs surnaturels, autant de thèmes inhabituels qui sauront garder le lecteur en haleine ! Le premier tome peut donner l’impression de ne pas tellement avancer, mais il pose avant tout les bases d’une histoire complexe et entraînante dont, personnellement, j’attends fermement la suite !

Bleu blanc sang n° 1
Bleu (Bertrand Puard)

note: 4Quand histoire, art, politique et guerres de famille font bon ménage ! Victoria, MMC - 17 février 2017écoutez

Difficile de ne pas s’emballer pour cette intrigue aux multiples ramifications, où il est question aussi bien de rancœurs familiales, d’histoire de l’art que de politique. L'auteur y fait aussi une critique assumée de notre société actuelle, tout en nous offrant un thriller au rythme haletant. A lire d'urgence !

Sauveur et Fils n° 2
Sauveur & fils (Marie-Aude Murail)

note: 5Une suite très réussie ! Victoria, MMC - 17 février 2017écoutez

Sauveur & fils, c’est LE livre feel-good par excellence ! Celui qui n’est pas tout rose, mais où le propos s’avère intelligent et touchant. Drôle, plein d’espoir et loin d’être niais, Marie-Aude Murail y parle avec douceur des problèmes qui peuvent toucher les jeunes d'aujourd’hui. Toutes les situations évoquées son vraisemblables et démontrent l’énorme travail de documentation réalisé par l'auteur. Elle explore avec justesse la période clé de l'adolescence, faite de petits doutes et de grands bouleversements.

Petits secrets, grands mensonges (Liane Moriarty)

note: 4Un page-turner à la Desperate Housewives Victoria, MMC - 1 février 2017écoutez

D’emblée, le lecteur est au courant : un meurtre a été commis. Dès lors, l’auteure met en place des flashbacks tout au long du roman, augmentant ainsi l’intensité dramatique et le suspense.
L’histoire se met tranquillement en place au fil des pages, car il faut revenir six mois en arrière pour mieux connaître le contexte, les personnages, et découvrir les événements qui ont mené au drame.
Liane Moriarty écrit de manière très fluide, passant du registre léger au drame en un clin d’œil, et gère le rythme de son récit d’une main de maître. Sous ses airs de roman policier, "Petits secrets grands mensonges" n’en reste pas moins un genre de satire à la Desperate Housewives à mes yeux. Pendant la lecture, je me suis d’ailleurs fait la réflexion que je verrais bien le livre adapté en série, avant d’apprendre que c’était justement le cas (sortie prévue courant 2017) !

Le loup en slip (Paul Cauuet)

note: 5Un humour savoureux ! Victoria, MMC - 18 janvier 2017écoutez

Irrésistiblement drôle et accrocheur, cet album a tout pour lui : des illustrations qui regorgent de petits détails, et un propos des plus intelligents. Là où les enfant ne verront qu’une histoire de loup rigolote, les adultes auront les clés pour comprendre cette fable où la peur de l'autre est évoquée.

On est tous faits de molécules (Susin Nielsen)

note: 4drôle et émouvant Victoria, MMC - 5 janvier 2017écoutez

Les romans de Susin Nielsen se lisent toujours très bien, et "On est tous faits de molécules" ne fait pas exception à la règle !
L'auteure y évoque énormément de sujets : parfois l'air de rien, sans trop en avoir l'air, d'autres fois de manière plus approfondie. On y retrouve donc une critique du culte des apparences, les problématiques du deuil et de la difficulté à former une famille recomposée, mais aussi le harcèlement et la différence. Comme toujours dans ses romans, elle choisit de traiter le tout de manière légère et humoristique.
Destiné aussi bien aux adolescents garçons que filles, ce petit roman ne paie pas de mine mais dresse le portrait sensible, et pourtant réaliste, de personnages hauts en couleurs et au combien attachants. Son écriture fine et sensible en fait un véritable plaisir de lecture !

Mille femmes blanches n° 2
La vengeance des mères (Jim Fergus)

note: 4L'appel de l'Ouest Victoria, MMC - 4 janvier 2017écoutez

Il y a quinze ans de ça paraissait "Mille femmes blanches", le roman phare de Jim Fergus. Ici, l'intrigue reprend directement la fin du précédent opus : l’attaque du camp cheyenne de Little Wolf, durant lequel femmes, hommes et enfants furent massacrés sans aucune pitié par l’armée américaine.

Si "La vengeance des mères" fut une lecture sympathique, pour moi le roman présente trop de similitudes avec son prédécesseur : c’est là son seul défaut. Une fois de plus, Jim Fergus dépeint plusieurs portraits de femmes qui restent en mémoire et nous offre une belle aventure dans les grands espaces qu’il affectionne tant. Au delà de l’hymne à la nature, on retrouve un beau récit sur les coutumes et le mode de vie des Cheyennes, ainsi que sur l’histoire des Etats-Unis.

Le secret du mari (Liane Moriarty)

note: 3Desperate Housewives revisité Victoria, MMC - 4 janvier 2017écoutez

Le secret du mari, c’est donc une histoire de destins croisés. Rien ne rapproche à première vue les différents personnages, pourtant en l’espace de quelques jours, leurs récits vont rapidement se rejoindre, pour mettre à jour un vieux secret.
L ’auteure aborde les thèmes de la souffrance au quotidien, du deuil, de la difficulté à pardonner et de la possibilité de se reconstruire après un drame. Elle évoque également le fameux « effet papillon »
Pour être honnête, ce genre de thème ayant déjà été traité en long et en large, j’aurais apprécié un peu plus d’originalité au niveau de l’intrigue, même si Liane Moriarty a su travailler son roman de manière intéressante. L’épilogue notamment, est original et compense presque les petits défauts du reste !

Ma mère, le crabe et moi (Anne Percin)

note: 4Chapeau bas Mme. Percin ! Victoria, MMC - 27 novembre 2016écoutez

Court et facile à lire, Ma mère le crabe et moi reste dans les esprits par son humour et l’espoir qui s’en dégage. Anne Percin réussit l’exploit de parler d’un sujet très difficile (le cancer donc), sans tabous, le tout avec beaucoup de dérision. On ne tombe jamais dans le pathos avec ce joli roman, qui, finalement, raconte plus la vie que la maladie.

Agatha Raisin enquête
La quiche fatale (M. C. Beaton)

note: 4Miss Marple du dimanche ! Victoria, MMC - 25 novembre 2016écoutez

M. C. Beaton choisit de briser les codes du roman policier traditionnel, et nous propose un genre de comédie britannique sur fonds d’enquête policière. Et ma foi, quel délice ! Les dialogues d’abord, sont savoureux, et l'on se surprend à sourire à la lecture de certaines scènes. Ironie et sarcasme font entièrement partie de l’aventure, où les situations cocasses ne manquent pas ! Agatha elle-même est d'ailleurs un sacré phénomène : indécrottable citadine qui ne tarde pas à regretter l’air pollué de Londres, elle est terriblement maladroite et n’a pas la lange dans sa poche !

J’ai clairement vu dans cette intrigue un hommage aux romans de la célèbre Agatha Christie. D’ailleurs si vous appréciez particulièrement les coutumes britanniques, vous serez servis dans ce roman à l’ambiance très « british », où on nous présente maints cottages typiques et rituels du thé !

Rêver (Franck Thilliez)

note: 2Quand déception est le mot d'ordre... Victoria, MMC - 25 novembre 2016écoutez

Qu’on se le dise : à une ou deux déceptions près, j’ai toujours adoré les romans de Franck Thilliez ! Malheureusement, cette fois la sauce n'a pas prise...
L'introduction m'a paru très (trop?) longue : évidemment, le fait de ne pas ressentir d’affection particulière pour les personnages, surtout l'héroïne, a du jouer ! Le style m'a également fait défaut : pas de frissons ou de gros suspense ici. Et puis, ce que j’aime en général, c’est la manière dont l'auteur vulgarise des faits scientifiques, souvent pointus. Ici, le thème de la narcolepsie était une bonne idée, qui aurait mérité d’être bien davantage exploité selon moi !

Rêver reste un thriller déroutant, dont je ne retiendrai que la trame invraisemblable et les révélations prévisibles plusieurs chapitres à l’avance (en général, c’est quand même mauvais signe non ?). Déception est donc le mot d’ordre pour cet opus là, ce qui ne m’empêche pas d’attendre, malgré tout, le prochain Thilliez avec impatience, dans l’espoir de retrouver la magie de ses premiers écrits !

Nos âmes jumelles (Samantha Bailly)

note: 5Moderne et happant Victoria, MMC - 15 septembre 2016écoutez

Samantha Bailly nous propose une histoire simple et légère, un récit emprunt de nostalgie qui nous rappelle nos années lycée. J’ai apprécié le fait que son récit soit truffé de références actuelles !
Au delà de la naissance d’une très belle amitié, "Nos âmes jumelles" traite aussi du harcèlement scolaire, de la découverte de soi, de l’homophobie et des familles recomposées. Les rencontres virtuelles sont également au cœur du sujet. Il est d’ailleurs bon de rappeler que quand une passion nous anime, les réseaux sociaux peuvent être bénéfiques et permettent de rencontrer de belles personnes !

J’ai vraiment aimé ce roman ! Ce n’était pas gagné au départ : je partais avec quelques à prioris... malgré tout, je me suis pris d’une grande tendresse pour ces deux personnages ! Pas de coup de cœur à proprement parler, même si ce roman à su me séduire !

Broken soup (Jenny Valentine)

note: 3jolie leçon d'optimisme Victoria, MMC - 31 août 2016écoutez

Broken Soup, c’est l’histoire d’une famille brisée après le décès du fils aîné : Jack. A la suite du drame, le père a quitté le domicile familial et la mère a plongé dans une profonde dépression, obligeant Rowan, la fille aînée, à tout prendre en charge, y compris Stroma, sa petite soeur de six ans.

On est inévitablement marqué par le personnage principal, si forte en apparence, mais qui aimerait retrouver son insouciance d’antan.

Il y a beaucoup d’émotions dans ce petit livre : tous les personnages sont touchants à leur manière. Même s’il reste très jeunesse et assez prévisible, Broken Soup est un joli roman. J’ai trouvé l’histoire agréable, sans avoir de réel coup de coeur non plus.

L'étudiante et monsieur Henry (Ivan Calberac)

note: 4Face à face de génération Victoria, MMC - 26 août 2016écoutez

Parfois, le cinéma français est capable de faire des très bons films, et c'est un pari réussi avec celui là !
Admirablement interprété par Claude Brasseur, monsieur Henri est un vieil homme grincheux qui se voit obligé, pour des raisons économiques, de partager son appartement avec Constance, jeune femme un peu perdue qui se laisse porter par ses ambitions.
Derrière le choc des cultures, on note la difficulté de beaucoup de jeunes à trouver leur voie puis à s'y accrocher, malgré les obstacles. "L'étudiante et Monsieur Henri", c'est le genre de film qui nous apprend à donner à sa vie la valeur que l'on veut lui donner...
Enfin, l'intrigue se base sur un quatuor d'acteurs tout aussi géniaux les uns que les autres ! Tous les ingrédients sont donc réunis pour nous faire passer un bon moment de cinéma.

Les Enfants Loups, Ame & Yuki (Mamoru Hosoda)

note: 5Douceur et tendresse au rendez-vous Victoria, MMC - 26 août 2016écoutez

Les enfants loups, ce sont Ame et Yuki, que leur maman élève seule depuis la mort de leur père. Leur secret étant trop difficile à garder à cause de voisins quelque peu soupçonneux, la petite famille quitte la grande ville et part s’installer dans un village isolé. L'occasion pour les bambins de s'épanouir tranquillement, et de choisir eux même leur voie...

J'avoue que l'introduction un peu longue (et niaise!), m'a fait hésité à cliquer sur pause et à fermer. Mais allez savoir pourquoi, je suis finalement restée (et j'ai drôlement bien fait !) On plonge rapidement dans la peau de Hanna, cette mère-veuve, sans doute l'une des plus belles représentations de l'instinct maternel que j'ai vu jusque là...

Le respect de la différence est bien sur au cœur du film, mais le film apporte tellement plus : "Les enfants loups", c'est aussi laisser ses enfants choisir de devenir ce qu'ils veulent être et accepter leur choix.

Sous ses allures de conte initiatique, ce film est un petit chef d’œuvre ! C'est doux, poétique, et c'est en même temps une formidable ode à la nature comme le font si bien les Japonais. A voir !

Le soleil est pour toi (Jandy Nelson)

note: 5Une belle lecture sur l'adolescence et le poids des secrets Victoria, MMC - 10 août 2016écoutez

Il y a de ces romans qui font oublier l'instant présent, “le Soleil est pour toi” est l'un de ceux là! La construction de l'ouvrage est plutôt atypique, en point de vue alterné. Atypique, car si l'un des jumeaux narre dans le présent, l'autre se situe dans le passé, trois ans en arrière. Des événements vont subitement les séparer émotionnellement, eux qui jusqu'alors étaient fusionnels. L'histoire nous peint différents tableaux et le puzzle ne sera évidemment reconstitué qu'à la fin.
Un « feel-good book » qui donne le bonheur et le sourire malgré les termes abordés !

Phobos n° 1 (Victor Dixen)

note: 4Bon moment de lecture Victoria, MMC - 10 août 2016écoutez

Phobos met en scène un programme de télé-réalité inédit et un peu fou : six jeunes femmes et six jeunes hommes ont été sélectionnés pour un voyage sans retour vers Mars.
Les manigances mises en œuvre pour faire monter l’audimat, le risque que courent les jeunes astronautes et leurs histoires d’amour nous tiennent en haleine, mais nous donnent aussi froid dans le dos... Finalement, le roman offre un regard sans concession sur notre société de l’image et de la consommation, une belle surprise !

Dysfonctionnelle (Axl Cendres)

note: 4Drôle et tendre Victoria, MMC - 10 août 2016écoutez

Un père qui fait de fréquents aller-retours en prison, des enfants placés en famille d'accueil, une mère internée : la famille de la jeune Fidèle n'est pas ce qu'on appelle une famille « modèle », et franchement, il y a de quoi avoir le moral dans les chaussettes.
Pourtant, c'est tout le contraire ! Le roman est pétillant, pas toujours drôle et parfois dur, mais ce qui domine c'est la volonté de s'en sortir et l'envie de vivre sa vie en dépit des convenances.
Mention spéciale pour la fin, très réussie : douce-amère mais remplie d'humanité.

Sauveur & fils n° 1 (Marie-Aude Murail)

note: 5Humour subtil et mots tranchants... Victoria, MMC - 10 août 2016écoutez

Un grand cru Murail, comme on les aime ! Ce roman jeunesse est très bien construit, foisonnant, et met en scène une multitude de personnages tous plus attachants les uns que les autres. Avec humour et légèreté, l’auteur aborde des sujets lourds et graves, sans pour autant les minimiser.
Le tout est accessible aussi bien pour les ados que pour les adultes !

Le treizième conte (Diane Setterfield)

note: 5Une petite merveille ! Victoria, MMC - 9 août 2016écoutez

Secrets de famille, vieux livres et ambiance anglaise... je ne pouvais que fondre pour cet univers!
Le roman de Diane Setterfield est mystérieux et envoûtant, mais c’est aussi un conte gothique où il est question de maisons hantées, de sœurs jumelles au destin funeste, et d’un hommage à la magie des livres.
Difficile d’en dire plus, au risque d’en dire trop et de gâcher le plaisir de la découverte… :-)

Je m'appelle Budo (Matthew Dicks)

note: 3Touchante histoire, mais... Victoria, MMC - 15 juin 2016écoutez

Ce livre interpelle dès la couverture, non seulement au niveau du graphisme très original, mais aussi du titre à rallonge ! L'originalité du roman réside dans le fait que c'est Budo, l'ami imaginaire, qui raconte l'histoire. Car comme il tient à le préciser, Budo existe bien par lui-même, au-delà de l'imagination de Max.

On pourrait croire que tout est dit, pourtant Max a une place à part, puisqu’il est autiste, ce qui le rend particulièrement vulnérable au monde qui l'entoure. Budo a donc pour mission de protéger Max des disputes de ses parents, des grands de l'école...mais lorsque l’enfant se fait enlever, Budo est un peu démuni pour lui venir en aide, et doit alors se faire aider de ses amis...imaginaires.

Plein d'humour et d'originalité, le roman traite avec justesse du sujet du handicap, et même du rapt d'un enfant… mais avec beaucoup trop de longueurs ! Moi qui attendais de lire ce titre depuis longtemps, j’étais un peu déçue par ma lecture, que j’ai bien failli ne pas terminer…

L'élite n° 1 (Joelle Charbonneau)

note: 4énième dystopie Victoria, MMC - 15 juin 2016écoutez

A mi-chemin entre la série « Hunger games » et « Le labyrinthe », ce livre ne manque pas de suspens ni d'action ! Dans ce roman post apocalyptique, on suit les aventures de Cia, tout juste passée dans le monde des adultes, et sélectionnée pour le fameux « Test », dont on ne sait pas grand-chose au départ...
Les épreuves du Test m'ont passionnée, le personnage de Cia, bien qu'un peu trop parfait pour être parfaitement crédible, m'a beaucoup plu, et je n'ai pas pu reposer le livre avant d'avoir atteint la dernière page. La fin a achevé de me convaincre, avec un choix de l'auteure très intéressant, et un dernier paragraphe qui donne envie de se jeter sur la suite !
Un petit regret pour le manque de profondeur de certains personnages, qui m'ont paru assez plats, et pas aussi attachants que je l'aurais voulu.
En bref on a une dystopie convaincante, un roman addictif qui n’est certes pas l’un des meilleurs, mais qui m'a tout de même fait passer un bon moment !

Avant toi (Jojo Moyes)

note: 2Une déception pour moi Victoria, MMC - 28 mai 2016écoutez

J'avais lu tant de critiques positives que c'est avec hâte que je me suis plongée dans cette lecture... et suis tombée de haut.
Alors certes, le style de l'auteur est plutôt agréable, très entraînant et on se glisse avec plaisir dans ses mots. Moi-même qui n'ai pourtant pas accroché à l'histoire, j'ai traversé sans trop m'ennuyer les 500 pages du roman. Mais j'ai trouvé le tout bien trop plat et cousu de fils blancs... On voit venir chaque événement des centaines de pages à l'avance ce qui ne laisse pas beaucoup de place au suspense ni à l'imagination !

La bibliothèque des coeurs cabossés (Katarina Bivald)

note: 4lecture plaisir Victoria, MMC - 28 mai 2016écoutez

Sara, jeune libraire suédoise, préfère bien souvent les livres aux gens. Elle se lit d’amitié avec Amy, vieille dame Américaine, elle aussi amoureuse des livres, qui l’invite à la rejoindre dans sa bourgade perdue de l’Iowa. Seulement voilà, quand Sara arrive sur place, personne ne l’attend, et pour cause : Amy est décédée quelques jours plus tôt…
A l’image de l’héroïne, on se laisse gentiment adopter par les habitants de Broken Wheel. De plus Sara est assez attachante, et bien qu’on n’ait pas la joie de connaitre Amy avant son décès, ses lettres qui parsèment le roman en disent beaucoup sur son caractère. « La bibliothèque des cœurs cabossés », sans être un coup de cœur absolu, est une lecture plaisir et sans prise de tête et, malgré le côté un peu niais de l’intrigue par moments, constitue un bel hymne à la lecture, mais aussi à l’amitié, au dépassement des préjugés et à l’entraide.

La vie par 7 (Holly Goldberg Sloan)

note: 4un roman qui réchauffe le coeur Victoria, MMC - 28 mai 2016écoutez

Willow a 12 ans. Petit génie, elle est passionnée par plusieurs choses dont les maladies de peau, le jardinage et le chiffre 7 qui tient une place importante dans sa vie. Elle vit une enfance heureuse avec ses parents adoptifs jusqu'à ce qu'ils trouvent la mort dans un accident de voiture et que tout bascule.
Voilà un roman qui aborde avec pudeur un sujet difficile : la perte des parents et la difficulté à faire son deuil. J'ai trouvé l'histoire originale, émouvante, et souvent drôle malgré la situation tragique !
“La vie par 7”, c'est une histoire de gens perdus, que la vie rassemble un peu par hasard. Et c’est souvent comme ça que commencent les belles histoires...

Un océan d'amour (Wilfrid Lupano)

note: 5Une petite pépite ! Victoria, MMC - 25 mai 2016écoutez

C’est une jolie fable poétique que nous proposent de découvrir Wilfrid Lupano et Grégory Panaccione. “Un océan d'amour” est une bande dessinée muette touchante, drôle et poétique. Une oeuvre vite lue, mais qui qui marque sur le long terme !

Rosalie Blum n° 1
Une impression de déjà-vu (Camille Jourdy)

note: 4Humour et tendresse Victoria, MMC - 25 mai 2016écoutez

Dans une petit ville de province, nous suivons les journées ordinaires de trois solitaires : Vincent, la trentaine, dévoué à une mère très envahissante, Rosalie hantée par un noir passé et la jeune Aude laissant sa vie se dérouler sans réellement y participer.
De belles tranches de vie (depuis peu adaptées sur grand écran!) et un agréable moment de lecture en perspective !

La langue des bêtes (Stéphane Servant)

note: 5Un roman déroutant ! Victoria, MMC - 25 mai 2016écoutez

Petite vit dans la forêt avec sa famille et une troupe de saltimbanques. Le cirque est à l'abandon depuis longtemps : la magie du spectacle a disparu mais pas celles des histoires. Un jour, un chantier pour la construction d'une autoroute vient bouleverser la vie de cette petite communauté.
Comme pour le très beau "Coeur des louves", Stéphane Servant s’arrête sur l’histoire d’une famille atypique pour dire le monde et nous convier à croire encore à la magie et aux histoires... A la fois poétique et cruel, le roman trouble la frontière entre le réel et l'imaginaire. Si la langue des bêtes reste mystérieuse, celle de Stéphane Servant nous envoûte à coup sur ! Un roman sur l'amour des mots, le pouvoir des histoires et sur l'importance de croire aux rêves.

Broadway limited n° 1
Un dîner avec Cary Grant (Malika Ferdjoukh)

note: 5Pour les nostalgiques de l'âge d'or d'Hollywood... Victoria, MMC - 22 avril 2016écoutez

Parfois 600 pages, c'est trop court ! C'est le cas pour ce formidable roman que nous offre Malika Ferdjoukh. New-York, après-guerre : un jeune français débarque dans un foyer de jeunes filles apprenties comédiennes. Un roman pétillant et joyeux, très documenté, où l'on croise même le jeune Woody Allen à ses débuts! On ressort de la lecture en fredonnant un air de jazz, des étoiles plein les yeux et les jambes qui démangent en attendant le second tome !

La passe-miroir n° 1
Les fiancés de l'hiver (Christelle Dabos)

note: 5 Illusions et désillusions Victoria, MMC - 13 avril 2016écoutez

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit alors quitter sa famille et le suivre à la Citacielle. Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel…

Christelle Dabos a l'âme d'une romancière, une vraie. De celles qui maîtrisent absolument tout : l'écriture, l'intrigue, les personnages complexes et hors du commun, et cet univers si original qu’on a du mal à associer à quelque chose d’existant.

Un émerveillement de bout en bout ! :-)

Fangirl (Rainbow Rowell)

note: 4Une bonne surprise! Victoria, MMC - 9 mars 2016écoutez

“Fangirl” est mon deuxième Rainbow Rowell, après “Eleanor & Park” et je suis totalement conquise ! :-)
On y suit les premiers pas de Cath dans sa nouvelle vie d'étudiante. Or, la jeune fille éprouve beaucoup de difficultés à s'adapter, elle ne parvient pas à trouver sa place. Outre le portrait d’une adolescente à forte tendance asociale, le livre se construit autour d’une réflexion sur l'écriture : pourquoi écrit-on et comment s’y prendre? L’auteure insiste sur la manière dont est considéré le genre de la fanfiction (Fanfiction = récit rédigé par un fan à partir de l'univers d'un livre déjà existant, pour prolonger ou transformer ses aventures).
Ainsi, on trouve à la fin de chaque chapitre une page de fanfiction de l'héroïne. C'est presque comme si on lisait deux histoires à la fois, sachant que celles-ci s'intègrent très bien l'une dans l'autre et ne gênent donc pas la lecture.
Le récit est assez long à se mettre en place, mais une fois lancé, c’est assez dur d’arrêter !

N'éteins pas la lumière (Bernard Minier)

note: 4haletant et oppressant Victoria, MMC - 23 février 2016écoutez

Et voilà, déjà le troisième opus de cet auteur, qui nous propose à nouveau de suivre son héros au coeur d'une de ces enquêtes. Alors que l'on retrouve un Servaz qui se reconstruit psychologiquement et physiquement, Bernard Minier nous plonge dans un thriller sur fond de destruction psychologique. Si l'histoire est un peu lente à démarrer, on se laisse peu à peu embarquer. Un peu différent des deux enquêtes précédentes, le livre n’en est pas moins haletant et se laisse dévorer sans problème !

Complètement cramé ! (Gilles Legardinier)

note: 2Leçons de bonheur et bons sentiments Victoria, MMC - 20 février 2016écoutez

Suffit-il qu'un livre soit bourré de bonnes intentions pour être un bon roman ?
L'idée de départ est séduisante, bien qu’invraisemblable : vous en connaissez beaucoup de brillants chefs d'entreprise qui laissent tomber leur carrière pour aller faire le larbin chez les autres?...
On ponctue tout ça d'humour à doses régulières, humour que j’ai senti un peu forcé et pour lequel j’ai à peine eu un sourire… Quand à l'attitude moralisatrice d'Andrew Blake, elle m'a exaspérée ! Tel un chevalier sur son blanc destrier, il arrive, distribue des leçons de vie autour de lui, rabiboche tout le monde…
Bref, je suis un peu déçue, je ne m'attendais pas à une histoire extraordinaire mais au moins à rire ou sourire. Pour moi, ça n'a pas cramé...

Pandemia (Franck Thilliez)

note: 5Haletant ! Victoria, MMC - 20 février 2016écoutez

Nouvelle plongée dans l'univers sombre, à tous points de vue, de Franck Thilliez. La pandémie m'a happé, de même que la cruauté de cet auteur qui ne cesse de malmener violemment ses personnages. Ça fait froid dans le dos le bio-terrorisme, surtout quand c’est aussi réaliste et plausible...
Grâce à de courts chapitres, à l'alternance des points de vue et enquêtes, à divers rebondissements, la lecture devient rapidement addictive.
Bref, une fois de plus, j’ai passé un très bon moment avec ces personnages attachants et je suis toujours épatée par le travail de renseignement de l'auteur dans le domaine scientifique.

Les petites reines (Clémentine Beauvais)

note: 5un road-trip pas comme les autres ! Victoria, MMC - 16 février 2016écoutez

Dans ces " Petites Reines", Clémentine Beauvais fait une critique acerbe des années collèges, des médias, et de façon plus générale des diktats de l'apparence féminine. Drôle sans être niaise pour autant et surtout bourrée d'auto-dérision, cette histoire s’avère touchante et très agréable à lire. Elle se déguste le sourire vissé aux lèvres, le cœur ragaillardi par ces minettes qui ne baissent pas les bras et vont chercher le bonheur à coup d'audace, de coups de pédales et d'amitié. A lire !

Le livre de Perle (Timothée de Fombelle)

note: 5Timothée, le raconteur d'histoires merveilleuses... Victoria, MMC - 5 février 2016écoutez

Après s’être fait bannir du monde des fées par son frère qui tyrannise son propre royaume, Ilian, devenu Joshua se fait adopter par les Perle, un couple de fabricants de guimauve dans les années 1930, à Paris. S'en suit alors une guerre, des rencontres décisives et une chasse au trésor qui le poursuivra toute sa vie...

Une fois de plus, l'auteur nous entraîne dans un univers de poésie et de féerie, c'est le cas de le dire. Au programme : un conte onirique où on se perd souvent entre rêve et réalité, passé et présent, et des personnages tout en finesse.

Timothée de Fombelle a ce talent fou de créer à chaque roman un univers fabuleux dans lequel onirisme et merveilleux s'entremêlent pour laisser toute la place possible à l'imagination du lecteur. Un conteur hors pair doté d'une plume magnifique qui séduit à tous les coups !

Mr Mercedes (Stephen King)

note: 4un roman noir bien construit Victoria, MMC - 5 février 2016écoutez

Quand je vois M. King sortir de sa zone de confort pour s’essayer au polar, forcément ça m’inquiète un peu ! Eh bien j’avais tord. Bien que ça reste relativement simple, surtout au niveau du dénouement, j’ai eu du mal à lâcher ma lecture.
Certes, on connaît l'identité du meurtrier dès le départ, mais là où il y a suspense, c’est au niveau du déroulement de l’enquête. L’auteur nous offre un polar psychologique intéressant, nous prouvant une fois de plus que peu importe le genre de récit qu’il entreprend d’écrire : ce qui compte, c’est bel et bien son son art de raconter des histoires.
Le roman est assez classique et ne révolutionne pas le style c'est sur, mais il reste agréable à lire. L’histoire est bien construite, les personnages sont attachants, et une fois fini on se dit qu'on a passé un bon moment de lecture, et après tout, c’est l’essentiel !

Vertige (Franck Thilliez)

note: 2pas aussi percutant qu’un “vrai” Thilliez Victoria, MMC - 20 janvier 2016écoutez

Premier roman de Thillez que j'ai du mal à terminer ! Ça aurait été dommage d'ailleurs car la fin est ce qui sauve ce thriller, même si je ne suis pas spécialement satisfaite, ni conquise par la conclusion du récit.
Ceci dit, il faut admettre que l’auteur nous offre un huis-clos efficace. Si les personnages peuvent paraître un poil stéréotypés, il n'en reste pas moins que le décor est solidement planté, l'ambiance sombre et oppressante, et l'intrigue relativement bien menée.

Le livre des Baltimore (Joël Dicker)

note: 5Un vrai plaisir ! Victoria, MMC - 20 janvier 2016écoutez

Une fois de plus, la magie de Joël Dicker opère : je me suis sentie embarquée dans l’histoire dès les premières pages !
On retrouve le personnage phare de “La vérité sur l’affaire Harry Quebert” : Marcus Goldman nous entraîne cette fois ci dans les méandres de sa saga familiale et expose au fur et à mesure les secrets longtemps inavoués, les amours et les jalousies des uns envers les autres, les ambitions, mais aussi les faiblesses de chacun.
Le tout trempe dans une ambiance très américaine. L’occasion de découvrir le milieu des avocats d'affaires et celui des traders, et de constater combien la réussite professionnelle et matérielle semble y être importantes.
Nul doute que l’auteur sait tenir ses lecteurs en haleine. Et pour cause : on apprend très tôt qu'un drame s'est produit, sans en connaître la teneur exacte, jusqu’à assister à la désintégration progressive de cette famille.
L'intrigue est bien menée dans une écriture fluide, sans prétention, mais pleine d'allant, ce qui m’a permis de passer un très bon moment de lecture !

La variante chilienne (Pierre Raufast)

note: 4un vrai régal ! Victoria, MMC - 20 janvier 2016écoutez

Florin, victime d'un traumatisme, ne ressent plus aucune émotion. Pour se souvenir, il conserve des cailloux dans des bocaux. Lors d'un été en compagnie de Pascal, professeur de littérature, et de Margaux, son élève, il se souvient : les folles parties de cartes qui durent trois jours, un village sur lequel il ne fait que pleuvoir, une piscine mystérieusement transformée en potager… autant de petites histoires originales qui font tout le charme de ce roman !
Cela se confirme : Pierre Raufast est un chouette conteur d'histoires, on en redemande !

Nous les menteurs (E. Lockhart)

note: 2Pas convaincue... Victoria, MMC - 20 janvier 2016écoutez

Sur leur île privée, les Sinclair se retrouvent chaque année au grand complet pour de merveilleux étés… Beaux, riches, distingués, cultivés, ils ont tout pour eux. Mais derrière cette façade se tapissent secrets, jalousies et rancoeurs… La jeune Cadence réussira-t-elle à recoller les fragments de sa mémoire et à se souvenir de ce qui s'est réellement passé deux ans plus tôt sur l’île?
Si l'intrigue se met en place rapidement, j'ai trouvé le livre excessivement long, et pour cause : le gros de l’histoire se trouve dans les 30 dernières pages. Honnêtement, seule la curiosité m’a permis de continuer ma lecture. Certes, l’histoire est très bien menée, la fin est des plus percutantes, E. Lockhart a un style incisif et juste qu’on apprécie. Pour autant, je ne peux pas dire que j'ai adoré le roman.

La forêt des ombres (Franck Thilliez)

note: 4excellent thriller psychologique ! Victoria, MMC - 20 janvier 2016écoutez

Un vieillard infirme et richissime invite un auteur de polar et sa famille à venir écrire chez lui, son prochain roman : l'histoire vraie d'un tueur en série ayant sévi dans les années 70.
Un huis-clos oppressant, des personnages torturés, une intrigue accrocheuse... Un Thilliez fluide et incisif qui se dévore d'un bloc ! Une lecture dont on se délecte, même si certains évènements restent un peu prévisibles à mon goût.

La fille du train (Paula Hawkins)

note: 2Décevant ! Victoria, MMC - 29 décembre 2015écoutez

Peut-être qu'à force d'en entendre dire du bien un peu partout, mes attentes étaient trop hautes... Bien que j'ai lu ce roman en quelques jours seulement, je ne suis vraiment pas convaincue. Comprendre qui est le tueur à un peu plus de la moitié du livre, c'est déjà mauvais signe... Et puis le début est long à se mettre en place et j'ai eu bien du mal à rester dans l'histoire.
J'aime les polars qui me tiennent en haleine, ceux pour qui on hésite pas à veiller tard le soir alors qu'on travaille tôt le lendemain. Là, ce n'est pas le cas...

Amateurs de polars ou thrillers, passez donc votre chemin !

Oeuvre non trouvée

note: 3Là où la pluie tombe souvent Victoria, MMC - 29 décembre 2015écoutez

Premier volume de la Trilogie de Lewis, “L'île des chasseurs d'oiseaux” est un roman à l’atmosphère très particulière. Au programme : une île inhospitalière battue par les vents, une mer glaciale et impitoyable, des non-dits et autres rancœurs profondément enfouies, et des personnages aussi rudes que la terre sur laquelle ils vivent.
L’auteur effectue de fréquents allers et retours dans le passé, nous donnant ainsi les clés pour comprendre comment les évènements se sont combinés pour aboutir au crime.
Tout n’est pas rose cependant : d’abord les descriptions. Bien trop nombreuses à mon goût, elles m’ont régulièrement fait sauté une page ou deux à la lecture. Ce qui m’a également gênée, ce sont les personnages, auxquels je n’ai pas réussi à m’attacher, faute d’émotion à laquelle me raccrocher. Alors j’ai, certes, passé un bon moment de lecture, mais ne suis pas certaine pour autant de lire les deux autres aventures de Fin MacLeod sur son île natale...

Prête à tout (Joyce Maynard)

note: 5réjouissant ! Victoria, MMC - 29 décembre 2015écoutez

Disons le d’entrée : j’ai beaucoup apprécié ce roman, et j’aime décidément beaucoup Joyce Maynard ! Inspiré d’un fait divers, ce roman met en scène l'Amérique profonde, où une femme mariée trop vite et trop jeune va orchestrer le meurtre de son mari en manipulant un groupe d’adolescents à la dérive.
Dans ce roman choral, l’auteure fait entendre les témoignages des différents protagonistes, impliqués de près ou de loin dans l’affaire. Simple intrigue policière à la base, “Prête à tout” est également une critique virulente de la société de l'apparence et des médias. La construction en courts chapitres est parfaitement maîtrisée, est fait de ce roman un véritable page turner dont on a bien du mal à se détacher.
Une excellente lecture que je recommande !

L'homme de la montagne (Joyce Maynard)

note: 4une belle découverte ! Victoria, MMC - 10 novembre 2015écoutez

En 1979, aux alentours de San Francisco, les cadavres de jeunes femmes sont découverts dans les montagnes, sans que l'enquête de la police, conduite par le père des deux jeunes héroïnes, n'aboutisse à la moindre piste. La psychose s'empare alors de la ville.
Ne vous attendez pas pour autant à un polar, même s'il y a bien meurtres et enquête, le récit tient davantage du portait de famille. J'ai de nouveau été séduite par Joyce Maynard, qui parle si bien de l'enfance, de l'adolescence, des histoires de familles et des relations humaines en général. Un roman envoûtant et fort, à lire !

Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles (Suzanne Hayes)

note: 5Un bel hommage à l'amitié Victoria, MMC - 6 novembre 2015écoutez

Envie d'un bon roman épistolaire? Ne cherchez plus, ce livre est pour vous ! L’auteure nous invite à suivre une belle histoire d'amitié au milieu de la barbarie de la Seconde Guerre mondiale.
Ainsi, deux femmes qui n'auraient jamais du se rencontrer prennent la plume et correspondent. A travers les confidences de l'une, les conseils de l'autre, ce sont deux beaux portraits de femmes que la guerre va inévitablement bouleverser. C'est touchant, émouvant, et pourtant si dur à la fois. Les personnages sont attachants si bien que nous arrivons à atteindre ce moment magique où l'on regrette de fermer le livre…
J'ai passé un excellent moment de lecture : l'histoire est rafraîchissante et permet d aborder le conflit du point de vue des femmes restées au pays. A recommander sans hésitation !

Pars avec lui (Agnès Ledig)

note: 1dégoulinant de bons sentiments... Victoria, MMC - 6 novembre 2015écoutez

Les amateurs d'Agnès Ledig et des romans où des personnes aux destins brisés se reconstruisent ensemble apprécieront peut-être ce livre. Pour ma part, peu sensible à tous ces bons sentiments étalés à chaque page, je l'ai trouvé plein de clichés. Malgré quelques rares passages qui auraient mérité d'être creusés, je me suis ennuyée. Ce n'est définitivement pas mon style…

Toute la lumière que nous ne pouvons voir (Anthony Doerr)

note: 4Un beau moment de lecture Victoria, MMC - 6 novembre 2015écoutez

Ce prix Pulizer est assurément une réussite! A travers de courts chapitres, les destins de Marie-Laure et de Werner s'entrecroisent, se font écho dans l'Europe déchirée des la Seconde Guerre mondiale.
Le roman se lit aisément, on accroche immédiatement grâce aux courts chapitres alternant les points de vue, ce qui nous pousse à nous attacher aux différentes figures présentées.
Un ouvrage très documenté où la jolie plume d’Anthony Doerr nous emporte loin sur les côtes de Saint-Malo.

Les gens dans l'enveloppe (Isabelle Monnin)

note: 4novateur ! Victoria, MMC - 5 novembre 2015écoutez

C’est un projet original que propose Isabelle Monnin : tout commence par l'achat d’un lot de photos de famille. L'idée lui vient alors d'imaginer la vie de ces gens qu'elle voit sur les clichés, ces gens dans l'enveloppe, mais aussi, une fois la fiction terminée, de les retrouver et de recueillir leur histoire. Elle se promet également de ne rien modifier à son roman une fois qu'elle aura découvert leur véritable histoire.
C’est ainsi qu’on se retrouve avec un livre en trois parties : la vie de ces gens sous forme de fiction, la partie consacrée à l’enquête, et un CD de titres d’Alex Beaupain, séduit par le projet un peu fou de son amie romancière.
Il est pour le moins émouvant de voir les réactions des membres de la famille face à la démarche de l'auteur et de voir se tisser de solides liens d'amitié entre eux. On observe également quelques coïncidences troublantes entre la fiction et la réalité. L'ensemble laisse un grand sentiment de plaisir à la fin !

Les quatre saisons de l'été (Grégoire Delacourt)

note: 4histoires d'amour, histoires de vie Victoria, MMC - 5 novembre 2015écoutez

Au travers de divers personnages et histoires, Grégoire Delacourt explore la relation amoureuse à divers âges et sous toute ses formes. Son style est simple, il va droit au but sans fioritures, et met en place certains thèmes récurrents tout au long du livre, dont la musique de Cabrel et la symbolique des fleurs : une jolie touche de sensibilité. Cela donne un roman agréable et léger. Une jolie réussite et un bel hymne à l’amour !

Kingsman (Matthew Vaughn)

note: 4un bon divertissement Victoria, MMC - 14 octobre 2015écoutez

Eggsy, jeune délinquant de 19 ans, est pris sous l'aile d'un gentleman agent secret (interprété par le très classe Colin Firth) afin d'être intégré chez les Kingsmen, une organisation d'agents secrets.
Un scénario certes vu et re-revu, donc prévisible, mais Matthew Vaughn nous offre une jolie parodie de film d'espionnage, à l’humour britannique débridé ! Notons en plus que les acteurs sont impeccables dans leur rôle. Mention spéciale au méchant de service : peureux, capricieux et à la limite du ridicule avec son cheveu sur la langue, Samuel L. Jackson prouve qu’il n’a pas fini de nous surprendre!
Bref, un film plaisant pour les amateurs de second degré !

Quelques minutes après minuit (Patrick Ness)

note: 4Petite merveille Victoria, MMC - 14 octobre 2015écoutez

L'histoire est a priori simple: celle d'un garçon dont la mère est atteinte d’un cancer. Mais un cauchemar, chaque nuit déclenche l'arrivée d'un monstre, qui souhaite entendre la vérité. Mais quelle vérité? Et surtout : sur qui ou quoi?
Patrick Ness (auteur de l’excellente trilogie “le Chaos en marche”) créé un monde sombre, inquiétant où toute chose devient tragique pour le héros. D'ailleurs, on reconnaît en Connor le propre du héros tragique: il ne peut lutter contre une force supérieure, en l'occurrence la maladie de sa mère, mais essaye malgré tout de s'en sortir. Les illustrations à l’encre de Jim Kay accompagnent admirablement bien le texte.
Un livre superbement dramatique, qui marque même après l’avoir refermé.

Nymphéas noirs (Michel Bussi)

note: 5Captivant ! Victoria, MMC - 14 octobre 2015écoutez

Dès les premières lignes, le décor est planté: bienvenue à Giverny. Sur fond de meurtre, plusieurs personnages du village nous sont présentés. Notre attention se porte sur trois femmes, trois générations différentes mais qui se retrouvent dans leur rêve d’évasion. La vieille dame du village dont les chapitres sont narrés à la première personne, Stéphanie la maîtresse d'école et enfin la jeune Fanette, artiste peintre en devenir. Vient se greffer l’inspecteur Sérénac, venu enquêter sur le meurtre dans ce havre de paix.
J'ai pris un réel plaisir avec cette lecture fluide et prenante ! Michel Bussi nous donne l’occasion de découvrir l' univers de Monet, quelques éléments de sa vie, ses merveilleux jardins et le village de Giverny.
Le dénouement laisse le lecteur sans voix tant il est surprenant, bien amené et particulièrement intelligent. On comprend alors tout le travail d'écriture de l'auteur! Un bouquet final comme je souhaiterais en lire plus souvent !

The Voices (Marjane Satrapi)

note: 4Attention, film comique et sanglant! Victoria, MMC - 14 octobre 2015écoutez

Pour ceux qui vivraient sur une autre planète, Marjane Satrapi est la réalisatrice des excellents "Persepolis" et "Poulet aux prunes". Avec "The Voices", elle change radicalement de genre et s'essaye à la comédie horrifique.
L’histoire est pour le moins délirante : Jerry, schizophrène de son état, tue des femmes et entend des voix. Mister Whiskers, son chat, le pousse à commettre des choses horribles, tandis que Bosco, son chien pataud, le tire vers le haut en le ramenant à la raison. Tels l'ange et le démon sur ses épaules, ses animaux l'obsèdent mais ils sont aussi ses seuls et uniques amis…
Les situations sont décalées, les plans originaux, l'univers coloré complètement farfelu et Ryan Reynolds incarne un psychopathe attachant. Cela ne fait peut être pas de ”The Voices” le film de l'année, mais il mérite largement de ne pas être pris à la légère.

Jack et la mécanique du coeur (Mathias Malzieu)

note: 4d'un livre pour adultes à un conte pour enfant... Victoria, MMC - 23 septembre 2015écoutez

Je craignais que cette adaptation ne soit qu'à moitié réussie et pourtant j'ai pris beaucoup de plaisir à voir le film et à réentendre la bande originale!
Certes, l'histoire tient plus du conte, certains éléments sont assez prévisibles, mais cela importe peu. L'essentiel c'est l'univers qu'on nous propose: les images sont belles et colorées, toutes en finesse et en détail. Quant aux chansons, elles subliment le film et sont judicieusement intégrées pour participer à l'histoire.
"Jack et la Mécanique du Coeur" est donc pour moi un film d'animation très réussi, particulièrement inspiré. L'univers visuel et musical comblera tous les amateurs du genre, principalement les fans du livre et de l'album!

Et je danse, aussi (Anne-Laure Bondoux)

note: 5roman "feel good" Victoria, MMC - 23 septembre 2015écoutez

Sous la forme d'un roman épistolaire, "Et je danse aussi" met en scène la rencontre entre deux personnages marqués par un coup du sort, que l'amour des mots va rapprocher peu à peu. Une petite perle de délicatesse et de douceur, écrits par deux auteurs de la littérature jeunesse déjà confirmés, qui signent ici leur premier ouvrage à destination des adultes.
Si vous recherchez une lecture détente et que le style épistolaire vous plaît, plongez dans ce récit léger et divertissant sans hésitation!

La mémoire fantôme (Franck Thilliez)

note: 4Jamais déçue par Thilliez ! Victoria, MMC - 22 septembre 2015écoutez

Encore une fois, Franck Thilliez signe un thriller plein de suspense. Le style est précis et rigoureux, l'histoire très sombre, mais pas "gore" pour autant.
Après le très réussi "La chambre des morts", on retrouve Lucie Hennebelle dans les principaux protagonistes, ce qui nous donne cette fois l'occasion de rentrer un peu plus dans son intimité.
Par ailleurs, l'auteur livre énormément d'informations sur le fonctionnement du cerveau, et en particulier sur les différentes mémoires que nous possédons, sans pour autant nous faire perdre le fil de l'intrigue. Bien sur ce n'est pas le premier livre ou film (rappelons l'excellent "Memento" au passage!) abordant ce sujet, mais le traitement de l'histoire est particulièrement bien ficelé.
Bref, une réussite, à lire sans plus d'hésitations !

Maléfices (Maxime Chattam)

note: 4arachnophobes, passez votre chemin ! Victoria, MMC - 16 septembre 2015écoutez

Le corps d'un employé de l'environnement est retrouvé dans une clairière, le visage figé dans une expression de pure terreur. S'ensuit alors la disparition de plusieurs personnes, retrouvées embaumées dans d'étranges cocons de soie arachnéenne. La psychose monte au sein de la population et des rumeurs font état d'une invasion d'araignées. Si "Maléfices" reste un thriller assez classique dans sa forme, le récit est tout de même bien mené, le rythme soutenu et les personnages sont suffisamment développés et charismatiques pour qu'on s'y attache et qu'on les suive avec plaisir. De plus, les rares indices dévoilés ne permettent de trouver la clef de l'intrigue que dans les derniers chapitres du roman. Ultime tome de la "Trilogie du mal", "Maléfices" peut tout à fait se lire indépendamment des précédents opus.

La Grande aventure Lego (Phil Lord)

note: 4un divertissement des plus réjouissants! Victoria, MMC - 16 septembre 2015écoutez

Truffé de références en tous genres, ce film lego est une excellente surprise!
Alors oui, ça va vite, très vite même. Tout s'enchaîne très rapidement du début jusqu'à la fin, peut être trop rapidement pour un public jeunesse d'ailleurs.
Les visuels sont détonants, chatoyants, de même que la bande son. On pénètre avec un réel plaisir dans cet univers qui nous en met plein les rétines.
A conseiller à tous les adeptes de grand spectacle et de ces petits bonhommes jaunes!

Ciel n° 2
Le printemps de l'espoir (Johan Heliot)

note: 4une suite très réussie ! Victoria, MMC - 11 septembre 2015écoutez

Ce second tome est finalement de qualité équivalente que son prédécesseur: l'histoire fait mouche une fois de plus! C'est avec plaisir que l'on suit de nouveau la famille Keller se débattant tant bien que mal dans cette "Nouvelle Ere" instaurée par l'intelligence artificielle.
En mettant les membres de la famille Keller des deux côtés de la barrière (collaboration ou résistance), l'auteur montre assez bien la volonté de survivre, quel qu'en soit le prix ainsi que l'espoir d'un avenir meilleur.
L'intrigue est toujours aussi dynamique, et tout comme dans le premier tome, on retrouve la même construction (un chapitre=le point de vue d'un personnage). Cette fois, la réflexion écologique est moins présente et c'est une réflexion sur la nature humaine qui est délivrée. Certaines références à l'Histoire apparaissent même de façon évidente et font froid dans le dos...

Maman a tort (Michel Bussi)

note: 3un page-turner divertissant Victoria, MMC - 11 septembre 2015écoutez

On suit ici l'histoire de Malone, un petit garçon de 3 ans et demi qui prétend que sa maman n'est pas sa vraie mère. En parallèle, Michel Bussi nous montre le déroulement d'une enquête de police à propos d'un vol de bijoux à Deauville. Rien à voir à priori, pourtant ces deux histoires s'entremêlent peu à peu.
Je dois dire que dès les premières pages, la magie n'a pas opéré comme c'était le cas dans d'autres romans de Bussi, un peu déçue donc. Cependant, après un début déroutant où le lecteur est plongé dans le cerveau de Malone, le roman prend son rythme et on se surprend à avaler les pages de ce polar à toute vitesse!
Le tout donne un livre agréable, mais un peu léger en terme de suspense.

Les Suprêmes (Edward Kelsey Moore)

note: 4un roman émouvant et drôle, pas si léger que ça Victoria, MMC - 11 septembre 2015écoutez

C'est en hommage au groupe de Diana Ross "Les Suprêmes" que sont surnommées les trois amies inséparables dont il est question ici. Aujourd'hui quinquagénaires, elles sont afro-américaines et ont passé leur vie dans une petite ville de l'Indiana. Le trio a tout partagé, les bons comme les mauvais moments.
Le récit alterne les flash-backs et le présent pour nous permettre de comprendre la vie de chacune. C'est donc l'histoire d'une amitié rare mais aussi d'une Amérique où les blancs ne côtoient pas les noirs. L'auteure nous propose un joli tableau de la société américaine et dépeint bien le poids de la religion et la ségrégation dans une petite ville du Sud des États-Unis.
J'avoue avoir eu un peu de mal à rentrer dans ce roman au départ, mais je ne regrette pas d'avoir insisté car ce fut une jolie lecture! J'ai apprécié retomber dans la même atmosphère que le livre "La couleur des sentiments", de Kathryn Stockett.
A la fois triste, drôle, ironique, tendre et chaleureux, c'est réellement une belle réussite pour un premier roman!

Ciel n° 1
L'hiver des machines (Johan Heliot)

note: 4technologies, écologie et crise sociale Victoria, MMC - 8 septembre 2015écoutez

France, dans un futur pas si lointain: CIEL est un réseau mondial contrôlant les moyens de communication ainsi que l'accès aux différentes ressources. Mais quand l'intelligence artificielle décide de prendre le contrôle des choses et d'agir à sa guise pour sauver la planète, les machines se retournent contre leurs concepteurs...
Un premier tome très convainquant malgré les ingrédients un peu classiques utilisés. L'alternance des points de vue des membres d'une même famille apporte vraiment un plus au récit. Reste à voir si les tomes suivants seront à la hauteur.
Avis aux amateurs!

Pardonne-lui (Jodi Picoult)

note: 4magistral! Victoria, MMC - 25 août 2015écoutez

Sage est boulangère. A un groupe de soutien, elle rencontre Josef. Au fur et à mesure ils sympathisent, jusqu'à ce que le nonagénaire lui demande l’impossible : le tuer pour le libérer de ses crimes. En effet, le vieil homme a été un SS haut gradé à Auschwitz pendant la seconde guerre mondiale…
On plonge dans un récit à plusieurs voix qui donne intelligemment la parole à différents acteurs (victime et bourreau). « Pardonne-lui » est un récit particulièrement difficile et poignant où Jodi Picoult, de son écriture délicate et réaliste, ne ménage pas le lecteur. « Tous les actes sont-ils pardonnables ? », voilà la vraie question que pose ce roman. Un beau texte à découvrir !

La vérité sur les cosmétiques (Rita Stiens)

note: 5Livre coup de poing Victoria, MMC - 21 août 2015écoutez

Rita Stiens lève le voile sur nos produits de beauté préférés et met l'accent sur les substances dites "à risque", comme les fameux parabens ou sels d'aluminium. Intéressant à plus d’un titre, l’ouvrage propose également d’explorer un peu l’historique de certaines marques de cosmétiques. Petit bonus : on trouve à la fin du livre un glossaire avec les principaux composants de cosmétiques ainsi que leur aspect nocif sur notre corps.
L'auteure signe ici un véritable plaidoyer pour un retour au naturel : une chose est sure, vous ne verrez plus votre shampooing de la même manière!

Puzzle (Franck Thilliez)

note: 5Attention, thriller psychologique de qualité! Victoria, MMC - 14 août 2015écoutez

Ilan et Chloé sont des adeptes de chasse au trésor et d’énigmes en tous genres. Ils se retrouvent avec six autres participants triés sur le volet au cœur du jeu Paranoïa, qui leur permettra, à terme, de gagner 300 000 euros. Mais le jeu prend vite une tournure inquiétante et d’étranges évènements se produisent : font-ils toujours partie du jeu ou bien cachent-ils une autre réalité ?
Dès le premier chapitre on a envie de découvrir la suite...« Puzzle » devient vite addictif ! Franck Thilliez nous offre un huis clos des plus angoissants dans un hôpital psychiatrique désaffecté, véritable labyrinthe où le réel et la fiction se confondent jusqu’au dénouement.
Une lecture haletante, entre réalité et apparences, à conseiller à tous les amateurs de thrillers !

Memento (Christopher Nolan)

note: 5Talentueux Christopher Nolan! Victoria, MMC - 14 août 2015écoutez

Christopher Nolan imagine cette fois un homme atteint d'une forme rare d'amnésie qui l'empêche de mémoriser ce qu'il fait : il n'a tout simplement pas de mémoire immédiate. Les seules choses dont il se souvienne avec certitude, c'est qu'il est à la recherche du meurtrier de sa femme, qui est également l'homme qui lui a causé cette amnésie.
Là, on comprend déjà qu’on va avoir à faire à un film pas comme les autres. Mais le réalisateur ne s’arrête pas là et pousse l'originalité encore plus loin, puisque tout le film est construit à rebours: on part de la scène finale pour arriver au début de l'histoire. De ce fait, chaque nouvelle scène se termine là où la précédente commençait. Le seul problème de cette idée géniale, c’est la confusion de certains passages où on se sent un peu perdu en tant que spectateur. N’en restent pas moins une excellente idée servie par un scénario de qualité et une très bonne mise en scène.
"Memento" est donc une œuvre marquante, d'une originalité extrême, dans laquelle on appréciera les montages innovants et le récit portés par d’excellents acteurs !

L'écorchée (Donato Carrisi)

note: 4Très prenant Victoria, MMC - 13 août 2015écoutez

J’avais adoré « Le chuchoteur » du même auteur, c’est donc avec enthousiasme que je me suis plongée dans cette histoire ! Le récit se détache complètement de l’enquête précédente, mais mieux vaut avoir déjà lu « le Chuchoteur » pour comprendre la psychologie et les motivations de Mila, le personnage principal.
Nous la retrouvons d’ailleurs sept ans après les faits. Travaillant désormais aux Limbes, le département des personnes disparues, elle est chargée d’enquêter sur un mystérieux phénomène : des gens portés disparus depuis des années ressurgissent soudainement et commettent plusieurs crimes.
L’enquête est bien ficelée, prenante, et de nombreux rebondissements nous invitent à poursuivre la lecture. De plus, on s'attache facilement à Mila Vasquez, femme torturée, continuellement sur la corde raide, se débattant contre ses démons. Globalement, j’ai trouvé l’intrigue un peu brouillon et parfois trop prévisible. La fin soulève cependant quelques questions intéressantes et il me tarde de lire la suite, si suite il y a un jour !

Oeuvre non trouvée

note: 5Tragique et magistral Victoria, MMC - 8 août 2015écoutez

Dans le contexte de la Seconde guerre mondiale, à proximité de Munich, Liesel, une adolescente allemande est accueillie dans la famille Hubermann car sa mère ne peut plus s’occuper d’elle. Illettrée, elle est malgré tout attirée par les livres, mais c’est avec son père adoptif, Hans, qu’elle fait ses armes et découvre peu à peu le plaisir de la lecture !
Markus Zusak choisit ici la Mort pour raconter l’histoire de cette famille, ce qui s’avère un brin déroutant au départ… Bien loin du cliché macabre, c’est néanmoins le personnage le plus humain et émouvant du roman. Parfois épuisée et dépitée par la bêtise humaine, elle n’en décrit pas moins les hommes avec beaucoup de tendresse. Quant aux personnages, tous sont dépeints avec brio et nous font littéralement vibrer.
Un superbe roman sur le pouvoir de la littérature : Markus Zusak manie lui aussi les mots à merveille pour nous offrir un chef d'œuvre dont on ne ressort pas indemne…

3 petits brins d'herbe (Nadine Brun-Cosme)

note: 4plein de douceur Victoria, MMC - 8 août 2015écoutez

Un album très joliment illustré, comme une invitation à se lancer dans la vie, à l’image du petit lièvre, profitant de chaque instant avant de se décider à sortir. Très poétique et plein de délicatesse!

Dada (Germano Zullo)

note: 4frais et coloré Victoria, MMC - 8 août 2015écoutez

Roger Canasson et son cheval Dada sont champions de saut d’obstacles et attirent les foules, jusqu’au jour où Dada flanche. S’en suit alors une visite chez tous les spécialistes possibles et imaginables, qui prescrivent différents soins à Dada : cure de vitamine, repos, séances chez le psy etc…finalement, la solution viendra presque par hasard !
On retrouve avec plaisir le style très coloré d’Albertine : avec ses personnages aux bras allongés, son sens du détail pour les vêtements et les décors. Il se dégage une bonne humeur contagieuse à la lecture de cet album humoristique !

Temps glaciaires (Fred Vargas)

note: 2Désillusion... Victoria, MMC - 8 août 2015écoutez

L'enthousiasme des retrouvailles avec le commissaire Adamsberg et ses troupes a fait place à un vrai sentiment de déception. Pourtant tous les ingrédients qui font habituellement le plaisir d’un bon Vargas sont au rendez-vous.
Malheureusement, la mayonnaise ne prend pas et ce dernier épisode m’a laissée perplexe. Prenons d’abord les personnages, tellement poussés à l’extrême qu’ils en deviennent une caricature d’eux même (Danglard, très cultivé de base, se transforme carrément en professeur d’histoire…). Quant à l’intrigue, l’auteure nous fait voyager en Islande, puis nous fait revivre la période de la Révolution à travers un groupe de passionnés de Robespierre. Deux univers opposés qui s’entremêlent mais qui ne m’ont pas convaincue. Une histoire somme toute bien alambiquée, dont les multiples rebonds n’ont aucun intérêt, si ce n’est de perdre le lecteur dans une intrigue trop longue, dense et pleine d’invraisemblances.
Clairement pas le meilleur Vargas… Je n’ai pas pris le plaisir escompté, tant pis, ce sera sans doute pour la prochaine fois !

Moulin rouge ! (Baz Luhrmann)

note: 5Sublime ! Victoria, MMC - 8 août 2015écoutez

Dans une reconstitution totalement fantasmée du Paris de 1900, le réalisateur nous fait pénétrer au cœur d'un cabaret de Montmartre. Sur une trame de tragédie grecque, Luhrmann développe des chorégraphies endiablées et inventives au son d'artistes tels que Queen, Nirvana ou David Bowie. Nicole Kidman, sensuelle et lascive y est d'une beauté irradiante, ce qui contrebalance à merveille avec la candeur et la gentillesse du personnage d'Ewan McGregor. Si le film se repose un peu trop sur ses majestueux décors et ses couleurs éclatantes, il emporte tout dans un tourbillon d'émotions. Une œuvre totalement dans la continuité de l’univers envoutant de Baz Luhrmann.

La pâtisserie Bliss n° 2
Une pincée de magie (Kathryn Littlewood)

note: 4Un concentré de magie Victoria, MMC - 8 août 2015écoutez

La tante Lily a fait main basse sur le livre de recettes magiques ! Pour le récupérer, Rose et sa famille s’engage à la défier lors d’une compétition de pâtisserie à Paris. Mais Lily n’a pas l’intention de la jouer à la loyale…
De nouveaux personnages viennent compléter l’équipe Bliss, nous rencontrons ainsi Serge le chat parlant, Jacques adorable souris bavarde et grand-père Balthazar, qui a décidément plus d’un ingrédient magique dans sa valise! Toujours aussi loufoque, drôle et gourmande, cette suite ne manque pas de rebondissements en tous genres, et il est certain que les petits comme les grands lecteurs y trouveront leur compte!

Wonder (R. J. Palacio)

note: 4Sensible et drôle Victoria, MMC - 8 août 2015écoutez

August Pullman est né avec une difformité faciale qui jusque-là l'empêchait d'aller à l'école. Mais cette année, il est l’heure pour lui de rentrer en 6ème. Aux angoisses naturelles d'une rentrée au collège s'ajoute les questionnements face à son visage : comment les autres élèves vont-ils réagir ? Arrivera-t-il à se faire des amis ?
« Wonder » est un roman choral, plusieurs points de vue sont développés et se complètent. Le plus souvent, c'est August lui-même qui s'exprime, mais nous avons aussi la vision de sa sœur Olivia ou de Jack et Summer, des camarades rencontrés au collège. La différence d'August est abordée avec lucidité mais sans apitoiement. La plupart du temps, le ton est léger et il y a même beaucoup d'humour. Cela n'empêche pas l'émotion pour autant, et fait de « Wonder » un roman vraiment réussi sur la différence, l'amitié, l'amour familial et la tolérance.

La fille mirage (Elise Broach)

note: 2Bof... Victoria, MMC - 8 août 2015écoutez

Ça commence comme un road trip : Trois ados sur la route des vacances heurtent quelque chose pendant un orage. L'obstacle s'avère être le corps d'une jeune fille non identifiée. Chacun fait face différemment à l'évènement, réagit et grandit à sa manière.
L'histoire est un peu simpliste et un brin tirée par les cheveux, avec des personnages pas très consistants, ce qui fait qu'on a du mal à s'y attacher. Bref, un roman policier qui manque de consistance...

Le grand méchant renard (Benjamin Renner)

note: 5Truculent !! Victoria, MMC - 8 août 2015écoutez

Un renard affamé et malchanceux, est la risée de la ferme voisine. Au contraire, le loup est redouté, à tel point qu'il ne peut plus s’en approcher. Ensemble, ils mettent au point une stratégie: le renard, dont personne ne se méfie, volera des œufs, les couvera, et élèvera les poussins, jusqu'à ce qu'ils soient assez gros pour être mangés. Un très bon plan à priori…du moins jusqu’à ce que les poussins pensent que le renard est leur maman !
Les mésaventures du renard font rire, les attitudes des poussins attendrissent. Cet album est un véritable coup de cœur où l'histoire est très bien menée, remplie de situations cocasses et composée d’illustrations très mignonnes ! Pour tous les enfants… et leurs parents!

Paddington (Paul King)

note: 4excellente comédie familiale! Victoria, MMC - 6 août 2015écoutez

Paddington quitte son Pérou natal et débarque à Londres avec sa valise et son chapeau pour tout bagages, où il sera reccueilli par la famille Brown.
La découverte du monde occidental peut commencer, en même temps que les ennuis!
L'animation de l'ours est très bien réalisée, ses expressions faciales ont de quoi nous faire fondre: de quoi ranimer l'âme d'enfant du spectateur et se mettre un peu de baume au cœur.
Un film qui ravira à coup sur parents et enfants!

Passe-passe (Delphine Cuveele)

note: 5métaphore de l'absence Victoria, MMC - 2 août 2015écoutez

Petite fable sans paroles, "Passe-passe" aborde le deuil et l'absence de l'être aimé avec énormément de délicatesse. Idéal pour aborder le décès d'un proche avec un enfant.

Sublutetia n° 1
La révolte de Hutan (Éric Senabre)

note: 3un premier tome sympathique, mais… Victoria, MMC - 1 août 2015écoutez

Un roman qui nous plonge dans les sous-sols de Paris, l'histoire du métro et des inventions dignes de Jules Verne, à travers les nombreuses aventures des deux héros.
Si j’ai aimé imaginer un monde labyrinthique sous les rues de la capitale ainsi qu’un réseau parallèle de stations de métro, le roman s’est avéré un peu longuet par moments : les idées sont très bonnes, le style est agréable à lire, mais j’avais souvent l’impression qu’il ne se passait pas grand-chose.
Une agréable découverte malgré tout.

Le chuchoteur (Donato Carrisi)

note: 4Une totale réussite! Victoria, MMC - 30 juillet 2015écoutez

N’étant pas très fan de thrillers j’avais peur de ne pas accrocher, finalement ça a été tout le contraire!
Même si les thèmes abordés sont assez durs (enlèvement, séquestration et meurtres d’enfants), j'ai beaucoup aimé la façon dont l'affaire évolue et le fait d'en apprendre davantage sur le passé trouble de certains personnages. Le tout est très bien rythmé, on ne s'ennuie pas une minute! Outre l'intrigue à proprement parler, l'écriture est agréable, la lecture fluide, les personnages ont une réelle profondeur, bref Donato Carrisi mène très bien sa barque!
La fin, très surprenante laisse présager un récit prometteur pour la suite !

Le journal secret d'Amy Wingate (Willa Marsh)

note: 4Délicieusement anglais! Victoria, MMC - 25 juillet 2015écoutez

Amy Wingate, professeur à la retraite, se voit conseiller par son médecin une sorte de thérapie par l’écriture, via la tenue d’un journal. A la fois revêche et généreuse, Amy pose d’abord un regard extérieur sur les relations des uns et des autres, sur nos rapports en société, puis revient aussi sur sa propre existence, faisant ainsi remonter à la surface un passé refoulé.
Willa Marsh nous offre un de ces romans délicat, tout en finesse, au style très britannique et aux personnages profondément humains.
Un récit réjouissant qui se déguste à petites gorgées pour faire durer le plaisir !

Lucika Lucika n° 1 (Yoshitoshi Abe)

note: 1oui, mais... Victoria, MMC - 24 juillet 2015écoutez

Si ce manga est très sympathique au niveau des graphismes (couleurs chaudes et vives utilisées), au niveau de l’histoire, c’est une autre paire de manches… L’auteur nous propose des tranches de vie de Lucika, une petite fille à l’imagination débordante, toujours curieuse de découvrir ce qui l’entoure. Le point de vue enfantin n’est au final pas très amusant, les histoires s’enchainent sans réelle suite logique et sont souvent parfois dénués d’intérêt. Pas convaincue donc…

Une saison à Longbourn (Jo Baker)

note: 3réécriture et variation de Jane Austen Victoria, MMC - 24 juillet 2015écoutez

Le roman emploi intelligemment « Orgueil et préjugés » de Jane Austen. C'est plus qu'une simple réécriture, c'est un double récit : on a d'un côté les événements du récit d'Austen, de l'autre celui des domestiques. L'idée de faire des employés de maison les personnages principaux est audacieuse et ma foi plutôt réussie. Jo Baker nous permet d’en apprendre plus sur la vie menée par les employés de maison, eux qui ne sont pas souvent mis en avant.
De plus, voir la famille Bennet à travers les yeux des domestiques modifie sensiblement notre perception d'eux, de leurs qualités et surtout de leurs défauts: ainsi, Mrs Bennet et ses filles Lydia ou Mary, voire même Mr Collins, sont en quelque sorte réhabilités, apparaissant de manière beaucoup plus touchante. Elizabeth et Mr Bennet sont quant à eux démystifiés. En effet, même si Lizzie fait preuve de bonté à l'égard de sa femme de chambre, allant même jusqu'à lui prêter des romans ou lui donner ses anciennes robes, on ressent toute la distance sociale entre les deux jeunes femmes.
A conseiller à tous les fans de l'ambiance de la série Downton Abbey !

Oeuvre non trouvée

note: 5un vrai régal ! Victoria, MMC - 24 juillet 2015écoutez

Pierrot, Mimile et Antoine sont trois amis d'enfance septuagénaires, se retrouvant pour l’enterrement de Lucette, la femme d’Antoine. Passé, présent et génération se mêlent alors: un cocktail d'humour et de tendresse, mais aussi un road trip réjouissant qui donne une autre idée de la vieillesse et propose une vision intelligente de l'amitié, des idéaux et d'une société qui part à la dérive. Lupano et Cauuet nous proposent une histoire à la fois drôle et touchante servie par des dialogues truculents qui font mouche et par un dessin expressif.
Bref, que l'on soit adepte ou débutant total de la bande dessinée, cette série et son humour corrosif en séduira plus d'un!

Juste avant le bonheur (Agnès Ledig)

note: 4Agréable et touchant Victoria, MMC - 24 juillet 2015écoutez

De la même trempe qu’"Ensemble c’est tout", d’Anna Gavalda, on retrouve dans "Juste avant le bonheur" l’histoire d’une rencontre. Une rencontre entre des personnages n’ayant à priori rien à faire ensemble : Julie, la vingtaine, élève seule son petit garçon et peine à joindre les deux bouts. Paul, cinquantenaire attendri par leur situation, décide de les prendre avec lui pour des vacances en famille en Bretagne. Un voyage qui pourrait bien tout changer pour chacun d’eux…
Le style de l’auteure est fluide est agréable, de même que ces personnages cabossés par la vie, tous très attachants. Une histoire profondément humaine dans laquelle Agnès Ledig aborde le deuil, le renoncement, la confiance et l'amour, le tout avec une justesse surprenante. Un roman « feel good » à conseiller autour de soi, parfait comme lecture estivale!

Facebook, Twitter, Google+ & Linkedln (Yasmina Salmandjee Lecomte)

note: 4les réseaux sociaux n’auront plus de secrets pour vous ! Victoria, MMC - 17 juillet 2015écoutez

Créer un profil Facebook, mettre en place une veille informationnelle à l’aide de Twitter ou étendre ses cercles de connaissances sur Google+, c’est ce que présente cet ouvrage. La présentation est claire, agréable et le lecteur est guidé à chaque étape de son apprentissage. Pour les débutants souhaitant faire leurs premiers pas, aussi bien que pour les plus avancés voulant renforcer leur présence sur les réseaux sociaux, découvrez comment tirer parti de ces différentes plates-formes, tout en protégeant votre vie privée !

Le hobbit (John Ronald Reuel Tolkien)

note: 1amère déception ! Victoria, MMC - 17 juillet 2015écoutez

Suite et fin des aventures de Bilbon Saquet, parti reconquérir le Royaume perdu des nains d'Erebor avec ses compagnons.
J’espérais un effort de narration et un minimum de cohérence dans ce dernier opus, malheureusement pour le spectateur, Peter Jackson a choisi de les laisser au placard, privilégiant les grosses scènes d'action interminables. On notera également la poursuite d’une romance en carton entre l'elfe Tauriel et le nain Kili qui n'apporte strictement rien au film. Pour les graphismes, on repassera...les images sont tellement retravaillées que c'en est désagréable et donne à l’œuvre des teintes très désagréables.
Une chose est sure, la Terre du milieu ne méritait pas ça.

Vacances anglaises (Joseph Connolly)

note: 3une comédie de mœurs cynique Victoria, MMC - 17 juillet 2015écoutez

Connoly met en scène un enchevêtrement de personnages tous reliés les uns aux autres durant leur semaine de vacances sur la côte anglaise.
Parallèlement au récit, l'auteur prend le lecteur à témoin en lui faisant partager les réflexions intérieures des personnages avec l'utilisation de la première personne. Si certains sont attachants, d'autres se montrent vite agaçants ou désespérés. Humour et cynisme sont au rendez vous et sous une apparente légèreté, Connoly porte un regard désanchanté sur la vie de couple et l'amour en général. A conseiller aux amateurs de dialogues percutants et de personnages névrosés!

Pas son genre (Lucas Belvaux)

note: 2Philosophie & bigoudis Victoria, MMC - 17 juillet 2015écoutez

Lui est professeur de philo, écrivain à ses heures perdues et parisien indécrottable fréquentant les soirées branchées. Elle est coiffeuse à Arras, midinette dans l’âme, voit la vie en rose et aime par dessus tout les magazines people et les soirées karaoké.
Qu'on nage en plein cliché passe encore, mais tout au long du film on attend vainement qu'il se passe quelque chose. Pas de grandes péripéties bien sur, mais au moins quelques épreuves de la vie de couple basique. Sauf qu'à part une dispute sur la fin du film, le spectateur n'a pas franchement de quoi se délecter.
Notons tout de même les prestations d'Emilie Dequenne et Loïc Corbery, qui forment un duo attachant dans cette romance badine et cruelle.

Magic in the Moonlight (Woody Allen)

note: 3léger et divertissant Victoria, MMC - 17 juillet 2015écoutez

D'une ponctualité à toute épreuve, Woody Allen garde son rythme d'un film par an. Cette fois-ci, il nous plonge dans les années 20 e nous conte l'histoire d'un magicien, personnage hautement égocentrique et rationnel, qui tente de démasquer une prétendue medium. Bien qu'opposés par leurs idéaux et leurs croyances, ces deux là sont pourtant très intrigués l'un par l'autre.
Le Sud de la France et ses paysages de cartes postales font l'admiration du spectateur, de même que les costumes d'époque. "Magic in the moonlight" est une comédie charmante et agréable à laquelle on prend un certain plaisir malgré un scénario assez prévisible qui ne convainc pas toujours.

La vérité sur l'affaire Harry Quebert (Joël Dicker)

note: 4un polar efficace ! Victoria, MMC - 17 juillet 2015écoutez

Voilà un roman foisonnant, à l’intrigue plus complexe qu’il n’y parait qui nous plonge dans les travers de l’Amérique contemporaine. Le style est simple, sans fioritures. Il y a certes l’enquête policière, basée sur une histoire d’amour jugée par tous inappropriée, mais également, en trame de fonds une réflexion intéressante sur le travail d’écriture et l’inspiration des auteurs.
Ça commence gentiment : une disparition, des questions, des secrets...et puis tout s’emballe, on n'est plus là. On n'est plus que dans ces pages qu'on avale, totalement happé par l'histoire. On frémit, on appréhende, on essaye de deviner et de comprendre… Dicker sait captiver ses lecteurs. Il nous tient en haleine jusqu’à la dernière page grâce à des rebondissements divers, mais qui tiennent la route.
Le livre n’est pas dépourvu de petits défauts mais pour moi, cela reste un thriller très réussi !

Les Autodafeurs n° 3
Nous sommes tous des propagateurs (Marine Carteron)

note: 5A découvrir d'urgence Victoria, MMC - 17 juillet 2015écoutez

Marine Carteron fini en beauté sa trilogie !
L'ajout de nouveaux personnages secondaires sert très bien l’intrigue. Mais pour moi, c'est définitivement la personnalité de Césarine qui enchante le texte. Son point de vue sur les évènements donne un éclairage original et frais au récit mais aussi une autre perspective sur la vie elle-même et sur les mots qu’on emploie tous les jours.
On a affaire à une série pleine d’humour, qui offre en même temps une réflexion sur l’importance de l’art et de la littérature dans notre civilisation ainsi que de la liberté d’expression. C’est à regret qu’on laisse partir Auguste et Césarine, personnages oh combien attachants.
Bref, une bonne conclusion pour cette série, pleine de surprises et de suspens!

Un hiver à Paris (Jean-Philippe Blondel)

note: 4sensible et délicat Victoria, MMC - 17 juillet 2015écoutez

Un hiver, à Paris, un élève en classe préparatoire tente tant bien que mal de s’immiscer dans un univers bourgeois et élitiste qui n’est pas le sien. Solitaire, mal à l’aise, il s’accroche pourtant. Un hiver, à Paris, un autre élève est poussé à bout et commet l’irréparable : un bruit sourd, une flaque de sang, et des souvenirs qui hanteront le narrateur et son entourage longtemps après. Un hiver, à Paris, des vies sont bouleversées.
L’auteur dresse une critique de l’univers impitoyable des classes préparatoires. Tout y passe, rien n’est épargné : les professeurs tyranniques et imbus d’eux-mêmes en prennent pour leur grade, de même que les administrations aveugles et muettes, ainsi que les camarades de classe froids et distants.
A mi-chemin entre le roman réaliste et le roman d’apprentissage, « Un hiver à Paris » s’avère particulièrement touchant, mais surtout jamais faux ni larmoyant, malgré les évènements. Blondel nous offre un roman sensible, où les états d’âme des personnages sont merveilleusement bien décrits dans une langue simple, mais efficace.

Anastasia (Lois Lowry)

note: 3une série sympathique Victoria, MMC - 17 juillet 2015écoutez

Loïs Lowry nous offre ici une compilation du quotidien d'Anastasia, jeune fille de dix ans au caractère bien trempé!
J'ai suivi avec plaisir la vie d'Anastasia, apprécié ses soucis mineurs et son goût pour les listes en tout genre. Loïs Lowry aborde divers thèmes du quotidien, comme l'arrivée d'un nouvel enfant dans la famille, à travers son héroïne drôle et attachante.

La bobine d'Alfred (Malika Ferdjoukh)

note: 2Aventures à Hollywood Victoria, MMC - 17 juillet 2015écoutez

Harry a un père cuisinier et cinéphile. Quand celui-ci est engagé par une grande actrice comme cuisinier à Hollywood, Harry ne sait pas à quel point cela va changer sa vie. Il y aura un tournage secret, la disparition d'une bobine et plusieurs courses poursuites à la clef!
Si l'histoire est sympathique et le style assez simple, j'avoue ne pas avoir été particulièrement emballée, n'ayant pas réussi à m'attacher aux personnages.

Lettres à plumes et à poils (Philippe Lechermeier)

note: 5Correspondances animales sur le ton de l'humour Victoria, MMC - 16 juillet 2015écoutez

Imaginez un renard écrivant à une poule pour lui demander la main de sa fille, un escargot qui envoie des lettres enflammées à une limace top-modèle dont il s’est entiché, ou encore une fourmi réclamant à sa reine un meilleur poste...
L’auteur a su varier les plaisirs en diversifiant le style d’écriture de chacune des missives selon leur auteur et le contexte. Les textes sont hilarants et les illustrations minimalistes de Delphine Perret renforcent l’humour déjà présent de ces histoires pleines de charme! Au final, enfants comme adultes y trouveront leur compte !

Les hirondelles (Anne-Fleur Drillon)

note: 5Un véritable petit bijou! Victoria, MMC - 16 juillet 2015écoutez

L'histoire, très simple, évoque la rencontre de Barnabé, un vieux marin vivant dans les nuages, et d’Amédée, aviateur isolé sur son île au beau milieu de l’océan. Tous deux sont de grands solitaires et ignorent l’existence de l’autre, mais une petite hirondelle réunira les deux hommes.
Une histoire de solitude et de rencontres magnifiquement mis en images par Thibault Prugne, dont les aquarelles aux tons pastels subliment ce récit déjà si poétique.

La tête en friche (Jean Becker)

note: 4Un bol d'air frais Victoria, MMC - 16 juillet 2015écoutez

Jean Becker nous emmène sur les traces de Germain, 45 ans, quasi illettré et de Margueritte, une octogénaire cultivée et amoureuse des mots. L’histoire d’une rencontre toute simple, et pourtant à eux deux, ils se complètent mutuellement : elle lui fait la lecture tandis qu’il lui tient compagnie. Gérard Depardieu est très crédible dans son rôle et parvient à donner une dimension attendrissante au film. Alors certes, ça ne révolutionne pas le cinéma, mais ça reste léger et agréable.

Diabolique dentiste (David Walliams)

note: 3frissons et humour garantis Victoria, MMC - 16 juillet 2015écoutez

A 12 ans, Alfred, dit Alfie, a une peur bleue du dentiste et va jusqu’à dissimuler les lettres de rappel qu’il reçoit. Mais un jour, une nouvelle dentiste terrifiante, le Dr Ratiche, arrive en ville… En parallèle, les enfants de la ville qui posent une dent sous leur oreiller pour recevoir un cadeau de la petite souris se retrouvent avec des horreurs au lieu de la pièce tant espérée: yeux, scarabées écrasés, peau de serpent et autres monstruosités... Alfie décide alors de mener l’enquête.
Comme à son habitude, David Walliams aborde des thèmes difficiles, comme la maladie ou la pauvreté sans perde la touche d’humour qui le caractérise. Il crée également une ribambelle de personnages, plus loufoques les uns des autres et invente les mots les plus originaux possibles.

Hier tu comprendras (Rebecca Stead)

note: 3énigmatique... Victoria, MMC - 16 juillet 2015écoutez

Miranda, 12 ans, découvre un beau jour des mots étranges glissés dans ses affaires. L’expéditeur anonyme semble au courant de tous les détails de sa vie…avant que ceux-ci ne se produisent. Sans trop comprendre ce qu'il lui arrive, la jeune fille est embarquée dans une histoire étrange mélangeant passé, présent et futur.
L’histoire m’a suffisamment intriguée et tenue en haleine pour aller jusqu’au bout, mais je dois dire que je m’attendais à une autre fin…un peu déçue par le dénouement, pas assez étonnant à mon goût !
L’auteur aborde le thème du voyage dans le temps de manière originale. Un roman farfelu, à l’image de son titre, très ancré dans la réalité et le quotidien malgré tout.

Les Filouttinen n° 1 (Siri Kolu)

note: 4Attention, roman jeunesse plein d’humour ! Victoria, MMC - 16 juillet 2015écoutez

Sur la route des vacances dans la voiture familiale, Liisa est kidnappée par d’étranges personnages : les Filouttinen. Pirates des routes, cette famille farfelue s’empare de nourriture et de sucreries au lieu de voler l’argent ou les biens précieux des voyageurs ! Embarquée malgré elle dans un road trip à travers la Finlande, Liisa est-elle réellement à plaindre ?
On s’attache inévitablement à ces bandits déjantés, à leurs manières un peu rudes, leur humour et leur mode de vie aventureux ! Le premier tome d’un récit loufoque porté par une galerie de personnages haut en couleurs: un roman d’aventures à dévorer à tout âge !

Les gardiens du Louvre (Jiro Taniguchi)

note: 4hommage à l'art Victoria, MMC - 16 juillet 2015écoutez

Une très belle bande dessinée (format bande dessinée mais sens de lecture manga) où Taniguchi nous offre un magnifique voyage au cœur du Louvre, entre rêve et réalité. Van Gogh, Camille Corot, la Joconde, la Victoire de Samothrace, autant de personnages dont le héros croisera la route dans les méandres de son imagination. On découvre également le déménagement des œuvres du musée en 39-45 pour les dissimuler aux envahisseurs.
Le lecteur ne sait plus trop où il se trouve tant il traverse de frontières invisibles sans s'en apercevoir. Ne restent en tête que la douceur des couleurs utilisées et la beauté des dessins une fois l’album terminé.

Lydie (Zidrou)

note: 4Terriblement humain Victoria, MMC - 16 juillet 2015écoutez

Zidrou nous conte ici l’histoire de Camille, jeune femme un peu simplette dont le bébé meurt en couches. Six mois plus tard pourtant, elle se persuade que Dieu lui a rendu sa petite fille. Stupéfaction de toute l'impasse, qui accourt et se rend compte que le bébé est en fait imaginaire : Camille hallucine… Se met alors en place un complot de gentillesse où chacun, à sa manière, joue le jeu et donne vie à Lydie, pour accompagner la jeune mère dans sa folie. Une histoire tragique, mais aussi légère et émouvante, dont l’auteur tire un album plein d’humanité et de tendresse !

Les falsificateurs (Antoine Bello)

note: 3et si c'était vrai? Victoria, MMC - 16 juillet 2015écoutez

Antoine Bello nous entraine sur les traces d'une société secrète qui manipule la réalité en montant des faits de toute pièce. On suit donc le parcours de Sliv, jeune islandais récemment engagé dans cette mystérieuse entreprise, mais surtout des questions d'éthique et de finalité auxquelles il va être confronté.
Un premier tome prenant, à mi-chemin entre le roman d'espionnage et le roman psychologique dans lequel on s'amuse des évènements historiques qui sont revisités.

Chi, une vie de chat n° 1 (Kanata Konami)

note: 4chi, chaton espiègle Victoria, MMC - 16 juillet 2015écoutez

Un manga entièrement en couleurs (et dans le sens de lecture français!) dans lequel on suit l'adoption d'un chaton par une famille, puis son évolution au sein de son nouveau foyer. Toute personne ayant un jour eu un chat à la maison trouvera certaines situations bien familières...
Des épisodes tendres et drôles qui s'adressent aux petits comme aux grands, et surtout aux inconditionnels des chats!

Mamette n° 1
Anges et pigeons (Nob)

note: 5On se lève tous pour Mamette! Victoria, MMC - 16 juillet 2015écoutez

Mamette c'est cette petite grand-mère espiègle aux joues rebondies, dont on va suivre le quotidien sur plusieurs tomes. Une bd intergénérationnelle au graphisme soigné, et surtout aux personnages principaux terriblement attachants. A mettre entre toutes les mains!

Magnus Million et le dortoir des cauchemars (Jean-Philippe Arrou-Vignod)

note: 2pour ne plus prendre ses rêves à la légère Victoria, MMC - 15 juillet 2015écoutez

Voilà un livre que j’ai eu du mal à finir… Si la première partie m'a ennuyée, la seconde a davantage capté mon attention, grâce à la présence de Mimsy Pocket, personnage haut en couleurs de par son caractère espiègle et intrépide. Pourtant l’idée de base est bonne, mais il manque une dose d'humour à mon goût et j’ai trouvé l'intrigue trop superficielle.

Le ver à soie (Robert Galbraith)

note: 3un simple divertissement Victoria, MMC - 18 juin 2015écoutez

Dans cette deuxième aventure, Cormoran Strike est chargé d’enquêter sur la disparition de l’écrivain Owen Quine.
Il n'est pas indispensable d'avoir lu le premier opus avant de se lancer dans « Le Ver à soie ». Toutefois on a cette impression agréable de retrouver d'anciennes connaissances qui ont évolué de leur côté : Robin, sur le point de se marier, cherche désormais à gagner en crédibilité dans son métier, pendant qu’on en apprend davantage sur le passé de Cormoran.
Après avoir apprécié « l'Appel du coucou », il me tardait de lire le second tome des aventures du détective. Malheureusement, cette enquête-là a moins soulevé mon intérêt. En effet, il s’avère difficile de se repérer au niveau des personnages, d’autant plus qu’ils n’ont pas toujours des personnalités très marquées. En parallèle, l’intrigue peine à se mettre en place, le dernier quart m’a paru longuet avant d’arriver aux révélations finales, bouclées en un seul chapitre, ce qui forme un ensemble plutôt plat.
Une lecture sympathique mais sans grande surprise tout de même.

Le livre des choses perdues (John Connolly)

note: 5Surprenant! Victoria, MMC - 18 juin 2015écoutez

Inconsolable depuis la mort de sa mère, David, 12 ans, se réfugie dans les livres pour fuir le remariage de son père et se consoler de la naissance de Géorgie, son demi-frère. Un jour, il traverse une brèche au fond du jardin et se retrouve propulsé dans un univers parallèle, un monde étrange et hostile peuplé de trolls, créatures hybrides et autres personnages issus de son imaginaire.
Véritable porte d’entrée vers le conte, le livre aborde des sujets comme le deuil ou le changement, tout en gardant le côté très sombre des contes d'autrefois, créés pour divertir mais surtout instruire et mettre en garde quitte à faire peur ! L’auteur s’amuse avec les codes et les détourne selon ses envies. Ainsi, on retrouve dans ce roman initiatique plusieurs contes populaires revisités de façon surprenante et parfois très sombre. Chaque chapitre apporte son lot de péripéties. Du bout de sa merveilleuse plume, John Connolly nous emmène aux quatre coins de ce royaume imaginaire inquiétant et plein de dangers, faisant en sorte de révéler nos peurs enfantines au fil du texte.
Effrayant et passionnant, « Le livre des choses perdues » est à dévorer pour tous les amateurs de contes de fées !

Les Autodafeurs n° 2
Ma soeur est une artiste de guerre (Marine Carteron)

note: 5Un second tome excellent! Victoria, MMC - 29 mai 2015écoutez

La lutte contre les Autodafeurs continue pour Auguste, Césarine, Néné et leurs compagnons d’armes. Le premier tome finissait en apothéose : Marine Carteron entre directement dans le vif du sujet et l’intrigue débute ainsi immédiatement après les évènements ayant secoué la famille Mars.
Riche en rebondissements et révélations en tous genres, ce deuxième tome est dans la continuité du premier (et pourtant, c’est rare que les suites soient aussi bien !) avec une alternance de points de vue entre le frère et sa petite sœur autiste. L’un nous apporte l’action et le côté irréfléchi de l’adolescence, l’autre une réinterprétation des évènements et du monde qui l’entoure. J’ai aimé que l’auteure donne ici la part belle à Césarine, qui grandit et s’éveille doucement aux sentiments, ce qui donne lieu à quelques passages franchement émouvants…
Une série attachante par ses héros hors du commun mais aussi par la réflexion de fonds (le contrôle de la connaissance humaine par le biais de l’écrit). Si le premier tome avait été un coup de cœur pour moi, il en va de même pour cet opus-là, à lire absolument!

Holden, mon frère (Fanny Chiarello)

note: 3plaisir de lire Victoria, MMC - 27 mai 2015écoutez

Chassé de chez lui durant les vacances d’hiver, Kevin trouve refuge à la bibliothèque, seul endroit chaud dont l’accès est gratuit. Là, il rencontrera Irène, petite grand-mère volcanique et Laurie, l’intello de la classe, qui lui feront, malgré lui, découvrir le plaisir de la lecture à travers l’Attrape-cœur.
Ado des quartiers difficiles, Kevin campe un personnage attachant, lucide sur son sort, et drôle. Il pose un regard très ironique sur son milieu, tout en étant très attaché à sa famille. Ne voyant au départ aucun intérêt pour la lecture, il a surtout bien compris que dans sa famille, faire mention d’un livre ou parler de manière trop soutenue est très mal vu.
Alors oui, l’ensemble est un peu cliché et exagéré, mais s’avère plaisant et amusant à lire. « Holden mon frère » reste un roman d’une grande tendresse qui montre avec humour que la lecture peut être un refuge pour tous, quel que soit l’âge ou la vie qu’on a.

Simple (Marie-Aude Murail)

note: 4Tendre et plein de charme Victoria, MMC - 26 mai 2015écoutez

Marie-Aude Murail retrace une fois de plus une histoire de famille : celle de Kleber, 17 ans, entrant en terminale et de Barnabé, 22 ans, surnommé Simple en raison de son QI d’un enfant de 3 ans. Persuadé que son lapin en peluche est vivant, il invente sans cesse de nouveaux mots et surveille de près les gros mots prononcés par son ainé. Pour éviter de confier son frère aux services sociaux comme le voudrait sa famille, Kleber décide de le prendre en charge. Ensemble, ils s’installent dans une colocation d’étudiants dont ils vont chambouler la paisible existence.
L’auteure aborde avec délicatesse le sujet des handicapés mentaux. On ne peut que sourire devant la naïveté de Simple, mais aussi devant l’intelligence de certaines de ses réflexions : au final c’est souvent lui qui juge ses compagnons avec le plus de lucidité. Loin d’être plombant, le roman comporte même quelques passages truculents, le comportement de Simple donnant souvent lieu à de drôles de quiproquos!
Un régal de tendresse, drôle et émouvant.

Oeuvre non trouvée

note: 5Un premier tome plus que prometteur ! Victoria, MMC - 26 mai 2015écoutez

Une guerre millénaire oppose les Autodafeurs à la Confrérie, chargée de protéger la mémoire du monde à travers les livres. Auguste en est nommé Gardien après la mort mystérieuse de son père.
Un fin mélange d’action, d’humour et d’aventures! L’alternance entre le récit des évènements par Auguste, ado au grand cœur, et les extraits du journal de sa petite sœur rendent le roman d’autant plus dynamique et les personnages très attachants... Il faut dire qu’on s’entiche forcément de Césarine, 7 ans, atteinte du syndrome d’Asperger. Sa vision du quotidien, terriblement sincère et décalée, égaye l'ensemble. Les deux enfants forme une paire de choc, accompagnée de personnages secondaires qui, eux aussi, valent le détour! Entre secret familial et vengeance ancestrale, le lecteur est vite happé par ce roman à la croisée des genres, dont on savoure l’écriture jusqu’à la fin. Un premier tome amplement réussi, à dévorer sans plus tarder!

Pride (Matthew Warchus)

note: 5Ode à l’entraide et la solidarité Victoria, MMC - 19 mai 2015écoutez

Eté 1984, un groupe d’activistes gay et lesbien réunit des fonds pour aider les familles des mineurs touchés par la grève. Après avoir choisi un village minier au fin fond du pays de Galles, ils embarquent à bord d'un minibus pour aller remettre l'argent aux ouvriers en mains propres. Ainsi débute l’histoire extraordinaire de deux communautés que tout oppose mais qui s’unissent pour défendre la même cause.
Sous son apparente légèreté, « Pride » traite de thèmes sensibles, notamment la pauvreté de la classe ouvrière, les problèmes de discrimination à l’encontre des gays et la menace du sida qui plane... Mais c’est aussi un film drôle, un de ces films qui met le cœur en joie, porté par de merveilleux acteurs !

Mamie gangster (David Walliams)

note: 4Un récit drôle et touchant Victoria, MMC - 19 mai 2015écoutez

Souvent désigné comme le digne successeur de Roald Dahl, David Walliams a l’art de créer des personnages loufoques puis de les mettre en scène dans des situations aussi amusantes qu’improbables. C’est toujours le cas dans son quatrième roman, dans lequel Ben, qui passe tous les vendredis soirs chez sa grand-mère, découvre un beau jour que cette dernière mène une double vie : petite mamie tranquille le jour, elle se transforme en redoutable voleuse de bijoux la nuit !
L’air de rien, avec son humour habituel, l’auteur aborde des sujets sensibles comme la solitude chez les personnes âgées, les relations familiales et la maladie. Une belle aventure qui plaira aux jeunes comme aux adultes !

Alabama song (Gilles Leroy)

note: 4Couple mythique et passion destructrice Victoria, MMC - 13 mai 2015écoutez

Récompensé par le Prix Goncourt en 2007, « Alabama song » est une biographie romancée de Zelda Fitzgerald, l’épouse du célèbre écrivain.
Prenant la forme d’un journal intime, avec de fréquents allers-retours dans le passé, les premières lignent nous emportent en Alabama, en 1918. Zelda a 18 ans lorsqu'elle rencontre Scott, son alter ego: il est passionné, écrivain (alors qu’elle-même rêve d’être publiée), ambitieux, vit dans l'excès dans tous les domaines, aime la provocation et le scandale. Mais bien vite, le couple se meurt, dévoré par leur folie respective et l'égoïsme légendaire de Scott.
Gilles Leroy se glisse tellement bien dans le personnage, qu’on en oublie parfois qu’il ne s’agit que d’un roman, et non d’un témoignage authentique. Un récit intime d’une grande tristesse et la tragédie d'une femme qui tente de s'exprimer par la danse, la peinture ou l'écriture, mais qui resta éternellement dans l'ombre de son mari.

Le coeur des louves (Stéphane Servant)

note: 5Un roman ensorcelant Victoria, MMC - 13 mai 2015écoutez

Célia et sa mère, une écrivaine à succès en panne d'écriture, reviennent vivre dans la maison de leur grand-mère, morte depuis des années, au cœur d'un village perdu dans les montagnes. Leur retour semble susciter beaucoup d’inquiétude, comme s’il ravivait de vieilles histoires enfouies…
Je ne savais pas tellement à quoi m'attendre avec ce livre…et c’était bien. Incroyablement bien même ! L’écriture si juste et poétique de l’auteur m’a charmée, de même que ses descriptions de la nature, omniprésente. Le roman est dense, assez sombre, frisant avec le mystique parfois. C’est triste, lourds de secrets et de non-dits, on y découvre ces trois générations de femmes, leurs voix qui se mêlent pour venir conter la vérité au lecteur.
Un récit qui fascine par son étrangeté, et surtout un excellent roman passerelle entre littérature adolescente et adulte.

"Millenium" n° 1
Les hommes qui n'aimaient pas les femmes (Sylvain Runberg)

note: 4Adaptation très fidèle! Victoria, MMC - 13 mai 2015écoutez

Les personnages sont assez ressemblants à l’idée qu’on peut s’en faire à la lecture des romans et les dessins retransmettent parfaitement l’ambiance sombre du récit. Seul reproche : un lecteur ne connaissant pas l’œuvre de base pourrait être dérouté par moments, puisque certains passages ont été coupés. Malgré cette version « simplifiée », l’essentiel reste là.
Une série qui séduira autant les fans de la trilogie que les amateurs d'excellentes bandes dessinées !

Brise glace (Jean-Philippe Blondel)

note: 4Percutant et joliment écrit ! Victoria, MMC - 13 mai 2015écoutez

Aurélien, lycéen solitaire et renfermé semble hanté par un terrible secret. Mais Thibaud, un garçon de sa classe, met tout en œuvre pour l’aider à affronter ses vieux démons et peut-être enfin reprendre goût à la vie.
Jean Philippe Blondel signe ici un excellent roman sur la difficulté à surmonter la perte d’un être cher, sur fonds de slam comme exutoire au malheur. Son écriture, toujours aussi juste et ses personnages dépeints avec tendresse et sensibilité font de cette histoire touchante un réel bonheur de lecture !

La gueule du loup (Marion Brunet)

note: 3Addictif et captivant Victoria, MMC - 13 mai 2015écoutez

Le bac en poche, Lou et Mathilde s’offrent des vacances à Madagascar avant d’entamer la fac. Seulement, au lieu de rester tranquillement à bronzer sur une plage paradisiaque, les deux jeunes filles se mêlent d’affaires qui ne les concernent pas, choix qu’elles vont vite regretter...
La couverture aux airs de vacances est plus que trompeuse car Marion Brunet se renouvelle et nous offre ici dans un thriller glacial! Passages haletants, huis clos angoissant, poursuite infernale, tous les ingrédients sont là pour nous permettre de ne pas décrocher jusqu’à la fin du roman !

Chaque soir à 11 heures (Malika Ferdjoukh)

note: 4A la croisée des genres Victoria, MMC - 9 mai 2015écoutez

Depuis peu, Willa , 17 ans, sort avec le frère de sa meilleure amie, le beau Iago. Mais un soir de fête, elle rencontre Edern, un jeune homme au passé douloureux et mystérieux. Piquée par la curiosité, Willa va peu à peu pénétrer l'univers étrange de ce garçon sans savoir jusqu'où cela l'entrainera…
Sous des airs de roman d’amour pour filles à couverture rose, « Chaque soir à 11 heures » cache une ambiance plus pesante sur fonds de maison hantée, de secrets de famille et de mystérieux complots. Et là, ça commence à m’intéresser ! Un roman plaisant à lire, avec sa galerie de personnages très attachants dans lequel on retrouve un peu une atmosphère équivalente à la série Quatre sœurs. D'humour en amour, on savoure l'intrigue de ce roman chaleureux, trop vite lu et refermé.
(Pour les amateurs, je conseille vivement l’adaptation bd très joliment illustrée par Camille Benyamina!)

Le garçon en pyjama rayé (John Boyne)

note: 4la naïveté face à l’horreur... Victoria, MMC - 25 avril 2015écoutez

Bruno a neuf ans lorsque son père, un officier remarqué par le "Fourreur", se voit confier le commandement "d'Hoche-Vite". Contrarié de devoir quitter sa belle maison de Berlin, il se retrouve dans un endroit triste et des plus isolé. De sa fenêtre, il aperçoit des gens, tous vêtus de pyjamas rayés, mais personne ne lui explique qui ils sont ou ce qu’ils font là… Mais un jour qu’il part en exploration, Bruno tombe sur Schmuel, un garçon de son âge vivant de l’autre côté de la clôture, avec qui il se lie d’amitié.
Si on a davantage l’habitude des témoignages de survivants des camps, rien ne nous prépare à ce type de roman qui aborde la Shoah sous un nouvel angle. On suit simplement le regard terriblement candide d’un petit garçon, témoin, sans le savoir, d’un immense massacre. Le récit est extrêmement poignant, pourtant rien n’est vraiment dit, tout est simplement suggéré avec beaucoup de délicatesse.
Un livre saisissant, qui dérange incontestablement.

Scoop (Woody Allen)

note: 4Une comédie pétillante et savoureuse ! Victoria, MMC - 22 avril 2015écoutez

Bien plus léger que « Match Point », on a affaire à une comédie à la fois drôle et décalée, truffée d’excellentes répliques. L’histoire est certes très prévisible, mais le duo Woody Allen/Scarlett Johansson crève l’écran, pour notre plus grand plaisir ! Le débit de paroles ininterrompu et la gestuelle confuse du cinéaste le rendent déjanté et totalement irrésistible dans ce rôle.
Bref, un film distrayant et plaisant pour passer un bon moment !

L'appel du coucou (Robert Galbraith)

note: 4ça se lit tout seul ! Victoria, MMC - 14 avril 2015écoutez

Même sous un pseudonyme assez ridicule, j'étais très enthousiaste à l'idée de retrouver la plume de JK Rowling, surtout depuis « Une Place à prendre », que j’avais particulièrement apprécié.
C’est avec plaisir que l’on découvre son nouveau héros, Cormoran Strike. Détective privé de son état, bourru au grand cœur, fauché et fraichement séparé de sa compagne, il est amené à enquêter sur le soit disant suicide d'une jeune top model. A travers l'entourage de la victime, l’auteure nous entraîne dans le monde people londonien et dépeint l’envers du décor de cet univers qui n’a vraiment rien d’enviable. Une fois encore, ses personnages sont travaillés à la perfection et si la trame de l’enquête est « classique » et ne révolutionnera pas le polar en soi, le roman offre tout de même de bons moments de lecture en perspective, ainsi qu’un dénouement que je n’avais pas vu venir !

La fille du docteur Baudoin (Marie-Aude Murail)

note: 3Peut mieux faire Victoria, MMC - 14 avril 2015écoutez

Violaine, adolescente, se retrouve en enceinte malgré elle. Impossible d’en parler à ses parents, surtout pas à son père, qui est médecin ! S’en suivent les doutes et les hésitations de la jeune fille quant au déroulement d’un IVG et à la possibilité de garder ou non son bébé.
Je m’attendais un peu, malgré le thème abordé, à retrouver l’humour et la légèreté qui caractérisait si bien « Oh boy ! », roman du même auteure, que j’avais adoré. De ce point de vue-là, je m’avoue un peu déçue. On sent bien la gravité du sujet, Marie-Aude Murail distille quelques touches d’humour par ci par là, mais les personnages sont peu consistants et au final la sauce ne prend pas, d’autant plus que la fin du roman s’avère peu crédible. Une histoire touchante malgré tout.

V pour vendetta (James McTeigue)

note: 5Remarquable sur tous les points ! Victoria, MMC - 11 avril 2015écoutez

Dans une Angleterre totalitariste, un homme se dresse contre le dirigeant du pays et pousse le peuple à la révolte. Bien plus qu’un homme, c’est une idée que représente V., énigmatique personnage portant un masque de Guy Fawkes.
Hugo Weaving, l’interprète de ce vengeur masqué, n’a pas besoin de jouer à découvert pour démontrer tout son talent d’acteur : très vite on s’attache à V. tant il est charismatique. Nathalie Portman s’avère tout aussi bouleversante et nous livre une prestation magistrale. « V pour Vendetta » est finalement un film très étonnant que ce soit dans la forme ou dans le fond, les dialogues sont savoureux et poussent à la réflexion. La description d’une Angleterre sous le joug d’un dictateur et les répressions qui ont cours sont glaçantes et rappellent certains épisodes troubles de notre Histoire. Loin des blockbusters classiques du genre, il s’agit avant tout d’un film intelligent et efficace qui s’impose plus par les idées qu’il diffuse que par ses scènes d’action et ses effets spéciaux. Une véritable réussite !

La reine des lectrices (Alan Bennett)

note: 3agréable et divertissant Victoria, MMC - 8 avril 2015écoutez

Un beau matin, la reine d’Angleterre découvre un bibliobus dans la cour de son palais, emprunte un livre par politesse et devient par la suite une lectrice passionnée, au point d’en délaisser ses obligations politiques!
Agréable et divertissant, sans pour autant laisser une grande impression, « La reine des lectrices » mélange les points de vue de la reine et de son entourage, et se fait un hommage à la lecture ainsi qu’à l’incompréhension qu’elle suscite parfois. Un roman court, drôle et décalé au dénouement surprenant !

Le fantôme d'Anya (Vera Brosgol)

note: 3récit d’apprentissage Victoria, MMC - 8 avril 2015écoutez

Anya est une adolescente complexée. D'origine russe, elle s’est pourtant bien intégrée à la société américaine mais peine à s’accepter et à lier connaissance au lycée. Alors se faire une nouvelle amie, même s'il s'agit d'un revenant, c’est toujours mieux que rien ! Mais cette amitié va vite dégénérer et il s’agira ensuite de se débarrasser de cet encombrant fantôme…
L’histoire n’évite pas toujours les clichés populaires des séries américaines pour adolescents. Les thèmes de l’intégration et la différence sont néanmoins traités avec délicatesse, justesse et humour par l’auteure. Si le dessin parait simple, il n’est jamais trop simpliste, tout comme l’intrigue, qui mêle avec succès comédie et thriller. Seul bémol selon moi : la fin du récit, un peu trop rapide et facile à mon goût, j’aurais aimé quelque chose de plus recherché.

Le journal de Mr Darcy (Amanda Grange)

note: 4A tous les inconditionnels de Jane (et Darcy) Victoria, MMC - 27 mars 2015écoutez

Amanda Grange nous propose une relecture originale d’« Orgueil et préjugés », cette fois-ci en suivant les pensées intimes de Darcy. L’histoire est certes déjà connue mais le lecteur gagne tout de même à retrouver les personnages et découvrir le point de vue du ténébreux M.Darcy. C’est un plaisir de renouer avec l’œuvre originale! Loin d'égaler la plume de Jane Austen, le style de l'auteur n'en est pas moins fluide et extrêmement agréable à lire.

La mort s'invite à Pemberley (Phyllis Dorothy James)

note: 2Fans de Jane Austen s'abstenir ... Victoria, MMC - 27 mars 2015écoutez

P.D James signe ici une suite d’« Orgueil et préjugés », sous la forme d’une intrigue policière. Le récit met en scène Elizabeth Bennett et Darcy, six ans après leur mariage. Ils vivent désormais à Pemberley, en compagnie de leurs enfants et de domestiques entièrement dévoués, rien ne semble manquer à leur bonheur. Mais par un soir d’automne, un crime a lieu et vient troubler leur existence jusque là idyllique.
Cet opus m’a franchement déçue, tant au niveau du polar que de celui de l’œuvre de Jane Austen. J’ai trouvé l’enquête longue et ennuyeuse, la narration plate et les personnages –pourtant si pleins de vie dans « Orgueil et préjugés »- terriblement fades. Elizabeth notamment, perd en présence et en intensité, elle m'a paru presque éteinte.
Le tout forme un ensemble sans consistance, dont on se passerait bien.

Gravity (Alfonso Cuarón)

note: 2Dommage... Victoria, MMC - 27 mars 2015écoutez

Une ingénieure médicale (interprétée par Sandra Bullock ) et un astronaute (l’inévitable George Clooney) tentent de retourner sur Terre après la destruction de leur navette par des débris . Ils se retrouvent alors totalement seuls dans l’espace.
Allez, soyons sympathiques : 2 étoiles pour la beauté des images, sublimées par 3D, 0 pour tout le reste.
Clairement, « Gravity » est le genre de film à voir en 3D, sur grand écran, pour pleinement profiter du spectacle.
S’il est long à se mettre en place, la première demi-heure est quand même la plus intéressante. Autrement tout ce qu’offre le film, ce sont des personnages très stéréotypés, des dialogues relativement inintéressants, une musique tonitruante (sans doute pour compenser la pauvreté du scénario), des scènes anxiogènes redondantes au possible et surtout une fin à l’américaine assez grotesque.
Que de déceptions donc pour ce film dont on a fait grand cas en 2013! Malgré tout, la beauté de notre univers n'en reste pas moins surprenante et le film se laisse voir, sans pour autant le qualifier de chef d'œuvre, loin de là !

X-Men
X-Men : le Commencement (Matthew Vaughn)

note: 4Excellent ! Victoria, MMC - 27 mars 2015écoutez

Un très bon épisode de la saga XMen dans lequel on revient sur le passé de nos mutants préférés, en particulier Charles Xavier et Erik Lehnsherr, dit Magneto. Le film s’avère être un très bon préquel qui ravira les aficionados de la série. Choix judicieux au niveau des acteurs également : James McAvoy livre une performance flamboyante dans le rôle du professeur Xavier et Jennifer Lawrence est tout à fait crédible sous les traits d'une Mystique un peu naïve. Quant à Michael Fassbender, bien qu’on sache son personnage un peu cruel dans les opus précédents, découvrir son passé nous amène à voir le protagoniste sous un autre angle.
Les effets spéciaux ne sont pas en reste, ils sont au contraire très bien exploités, et la bande sonore s’avère de qualité. « Le commencement » renouvelle la saga et rehausse sérieusement le niveau des deux derniers épisodes, une vraie réussite !

La dernière conquête du major Pettigrew (Helen Simonson)

note: 5Un vrai bonheur ! Victoria, MMC - 25 mars 2015écoutez

Courtoisie et sens de l'honneur : le major Pettigrew est la définition parfaite du gentleman. Ce veuf, passionné de littérature, va bouleverser la communauté de son village lorsqu’il tombe amoureux de la douce Madame Ali, l’épicière pakistanaise.
« La dernière conquête du major Pettigrew » séduira à coup sûr les amateurs de littérature britannique, puisqu’on y retrouve en vrac : le thé, les cottages anglais typiques, la campagne verdoyante, la littérature (notamment l’œuvre de Kipling) et l’humour so british! Bien que reprenant les éléments traditionnels du roman, Helen Simonson les bouscule en prenant pour héros un homme de presque 70 ans. Son écriture est subtile, pleine de fantaisie et d’humour ! Sous une apparente légèreté, le récit aborde avec finesse des thèmes de société : les relations père-fils, le fossé existant entre les générations, le poids des coutumes, des traditions et de la religion, la séparation entre les classes sociales et le racisme.
Un roman savoureux, délicieusement british, qui se laisse déguster avec un bon thé et charme le lecteur par son univers tellement britannique !

Le petit loup rouge (Amélie Fléchais)

note: 5Un superbe objet livre ! Victoria, MMC - 25 mars 2015écoutez

Le petit loup rouge vit dans la forêt avec sa famille, bien à l'abri du chasseur et de sa fille. Un jour, alors que le louveteau s’en va à travers les bois porter des lapins à sa vieille grand-mère édentée, il se perd et croise le chemin d’une petite fille à l’air innocent. Mais les apparences peuvent être trompeuses…
Chaque page tournée est un bonheur pour le lecteur ! L’ambiance est très particulière, graphiquement d’abord, grâce aux magnifiques illustrations d’Amélie Fléchais : le travail sur la lumière et les couleurs est incroyable et renforce l’aspect angoissant du récit, ou éclaire les passages les plus légers. L’intensité dramatique va crescendo également et nous tient en haleine jusqu’au dénouement.
Beau, délicat et oh combien poétique, ce conte détourné est une véritable merveille !

Le Vent se lève (Hayao Miyazaki)

note: 4Miyazaki et le règne des machines Victoria, MMC - 20 mars 2015écoutez

« Le Vent se lève » nous entraine dans les années 1920, sur les traces du jeune Jiro, qui à cause de sa mauvaise vue, ne pourra jamais devenir pilote d’avion. S’il ne peut réaliser son rêve initial, le jeune homme deviendra tout de même un éminent ingénieur aéronautique. Miyazaki nous fait part des réussites et échecs de ce génie, animé des meilleures intentions et dévoré par sa passion.
Au niveau du biopic, le réalisateur japonais fait des merveilles et parvient à captiver le spectateur avec un sujet pourtant à priori barbant. Il traite la fatalité de la maladie avec une délicatesse et une certaine tendresse. Le travail esthétique est, comme d’habitude, impeccable et la musique, minimaliste mais pourtant sublime, font de ce dernier Miyazaki un grand film à tous les niveaux.

Lettres d'amour de 0 à 10 (Susie Morgenstern)

note: 5Un bijou de tendresse et d’humour ! Victoria, MMC - 20 mars 2015écoutez

Ernest, 10 ans, orphelin de mère et sans nouvelle de son père, mène une vie austère en compagnie de sa grand-mère, sans télévision, sans téléphone, sans la moindre fantaisie. Jusqu’au jour où Victoire de Montardent déboule dans sa classe : seule fille au milieu de treize frères, elle déborde de joie, parle beaucoup, se montre curieuse de tout et va complètement chambouler le quotidien d’Ernest !
Ce livre jeunesse est une véritable bouffé d'optimisme, un hymne à la vie et à la bonne humeur !

Le ruban blanc (Michael Haneke)

note: 4Naissance du mal Victoria, MMC - 20 mars 2015écoutez

Un village protestant d’Allemagne du Nord, à la veille de la première guerre mondiale, où d’étranges accidents surviennent : des enfants sont retrouvés violentés. Tout le monde semble connaitre la vérité sur ces sévices, mais personne ne dit rien.
Michael Haneke nous plonge au cœur de cet univers en huis-clos ; il choisit de nous faire suivre le parcours de plusieurs protagonistes du village : le médecin, le pasteur, la sage-femme et l’instituteur, qui narre les faits quelques années plus tard en voix off. Les images en noir et blanc, froides et oppressantes, mettent en avant la beauté des lieux et l'absence de musique permet à la brutalité des paroles de résonner d'autant plus. C'est à la fois splendide et terrifiant, le rythme est lent et peu à peu le malaise nous gagne. Palmes d’or à Cannes en 2009, « Le ruban blanc » est aussi remarquable que redoutable et ne laisse pas indifférent.

Mon voisin Totoro (Hayao Miyazaki)

note: 5Totoro, véritable machine à sourire! Victoria, MMC - 20 mars 2015écoutez

Deux petites filles viennent s'installer avec leur père dans une grande maison à la campagne afin de se rapprocher de l'hôpital ou séjourne leur mère. Elles vont découvrir l'existence de créatures merveilleuses, mais très discrètes, les totoros, esprits de la forêt.
Un film simple, qui se veut une ode à la magie de l’enfance, et qui, sous son apparente simplicité, révèle une véritable sensibilité. « Mon voisin Totoro » est un conte magnifique qui emprunte à Alice aux pays des merveilles sa féérie et son mystère, et dans lequel on retrouve la luxuriante nature, bourrée de détails, de Miyazaki, dont les dessins ont cette finesse qu’on ne retrouve plus dans les animés actuels.
On rit et on s’attendrit devant ces deux adorables fillettes et Totoro, cette grosse boule de poils affectueuse : la magie opère peu à peu. Du bonheur et de la fraicheur du début à la fin, pour petits et grands !

Mille femmes blanches (Jim Fergus)

note: 4Un très beau voyage Victoria, MMC - 20 mars 2015écoutez

1875 : le chef cheyenne Little Wolf et le président américain Grant concluent un marché : mille chevaux contre mille femmes blanches qui épouseront des Indiens. Les uns y voient le moyen d’assurer la paix entre les deux peuples, les autres celui de civiliser les Sauvages. C’est par le biais des journaux intimes d’une des volontaires qu’on suivra pas à pas le cheminement de ces femmes au destin peu commun. May Dobb, l’héroïne, y livre leurs premières appréhensions, la découverte d’un monde et d’une culture inconnus, leur intégration à la tribu cheyenne.
La façon dont les mentalités des femmes blanches évoluent est très bien rendue, chacune ayant une histoire et des motivations différentes. Ce n’est pas un récit d’anthropologie mais les descriptions des grands espaces, des coutumes des Cheyennes sont un des grands plaisirs de ce livre !
Un roman passionnant et émouvant, dont on aimerait ne pas sortir.

Oh, boy ! (Marie-Aude Murail)

note: 5Coup de coeur jeunesse ! Victoria, MMC - 20 mars 2015écoutez

De la famille Morlevent, il ne reste désormais que les trois enfants : Siméon, Morgane et Venise. Leur mère venant de se suicider et leur père étant aux abonnés absents, sans famille ni tuteur, ils ont peur d’être séparés, mais jurent de toujours rester ensemble. On leur découvre alors un demi-frère et une demi-sœur. Problème : ces deux-là se détestent et sont prêts à tous pour ne pas avoir à s’occuper des enfants !
La famille Morelevent est irrésistible, Marie-Aude Murail sait donner de l’épaisseur à ses personnages et les rendre attachants au possible pour le lecteur. Elle aborde ici des sujets sensibles, comme la maladie ou l’homoparentalité sans jamais tomber dans le niais ou le larmoyant et signe un très beau roman sur les relations d'une famille décomposée, entre rires et larmes.

Her (Spike Jonze)

note: 4Une réussite ! Victoria, MMC - 20 mars 2015écoutez

Dans un futur proche, Théodore digère mal son divorce, la solitude l'accompagnant, bref il déprime sérieusement. Il fait alors l'acquisition d'un programme informatique ultramoderne et doté d'une conscience, affublée d'une voix féminine : voici Samantha. Dès lors, le spectateur se fera voyeur de leurs échanges et de l’intimité naissante des deux protagonistes…
Aussi étrange que cela paraisse, je n'ai jamais trouvé Scarlett Johansson plus agréable que dans ce film. Sacré tour de force de sa part sachant que tout son charme réside ici dans la texture envoutante de la voix de Samantha! "Her » joue à fond la carte de la sensibilité et réussi étonnement à marier science-fiction et comédie romantique. Le film pose des questions pertinentes sur les relations humaines, le tout baignant dans une atmosphère poétique bien que futuriste et les divines compositions musicales d’Arcade Fire.
Juste ce qu’il faut de dérangeant, un film visuellement superbe et fascinant !

Kiki la petite sorcière (Hayao Miyazaki)

note: 4Overdose de bonheur ! Victoria, MMC - 17 mars 2015écoutez

L'histoire d’une jeune sorcière de 13 ans qui, comme le veut la tradition, doit aller vivre loin de chez elle pendant un an afin de devenir indépendante. Accompagnée de son petit chat, Jiji et munie de son balai volant, elle s’installe dans une ville bordant la mer et y monte son propre service de livraison par les airs.
Le scénario en lui même est plus que simple: pas de méchant ou de menace dans ce Miyazaki là, on suit simplement les angoisses et les découvertes d’une petite fille. Et pourtant, la naïveté, la fraîcheur et la gentillesse de Kiki agissent comme un baume au cœur! Du point de vue de l’animation aussi c’est une merveille, les dessins ont bien vieilli et restent un délice pour les yeux. Un film enchanteur et magnifique destinés aux petits comme aux grands!

Indian Palace (John Madden)

note: 4Un concentré de British ! Victoria, MMC - 13 mars 2015écoutez

L'Angleterre n'est plus faite pour les seniors, même la retraite se délocalise ! Plusieurs retraités britanniques partent s'établir en Inde, dans ce qu'ils croient être un palace au meilleur prix. Bien moins luxueux que la publicité ne le laissait entendre, cet hôtel délabré au charme indéfinissable va bouleverser leurs vies de façon inattendue et nos seniors vont découvrir qu’il n’y a pas d’âge pour vivre pleinement !
Alors oui, les clichés sont bien là (la vieille dame raciste qui va finalement s'ouvrir à l'inde par exemple), mais il y a aussi de bonnes surprises, notamment la brochette d’acteurs anglais présente au casting (Maggie Smith, Judi Dench, Bill Nighy)
Un fell good moovie comme on les aime !

Strom n° 1
Le collectionneur (Emmanuelle de Saint Chamas)

note: 3Une lecture agréable Victoria, MMC - 13 mars 2015écoutez

Où on trouve en vrac : une enquête sur de mystérieux phénomènes, une confrérie secrète, un soupçon de magie et des personnages attachants !
Raphaëlle et Raphaël, les deux héros de ce livre, sont apprentis à la confrérie des Chevaliers de l'Insolite qui enquête sur les phénomènes étranges constatés à travers le monde. L’intrigue est bien ancrée dans notre époque et dans le réel, ce qui en fait une sorte de Harry Potter à la française, avec moins de créatures fantastiques ici, le côté histoire et culture en plus.
L'intrigue, mélange d'action, de policier et de fantastique se révèle plaisante, même si un peu classique et prévisible. Ce premier tome n’en reste pas moins un roman jeunesse très réussi, à l’univers imaginaire est bien développé.

Certaines n'avaient jamais vu la mer (Julie Otsuka)

note: 4Un roman bouleversant et envoutant Victoria, MMC - 13 mars 2015écoutez

Julie Otsuka dresse le portrait de femmes japonaises parties trouver le bonheur aux Etats-Unis. Depuis le bateau dans lequel elles embarquent, jusqu'à la génération suivante, leur chant nous aide à comprendre ce par quoi elles sont passées. En huit brefs chapitres, l’auteure fait entendre la parole de milliers de femmes exilées. Il n'y a pas d'héroïne dans ce roman terrible et poignant, uniquement des voix anonymes qui partagent leurs destins misérables. Aucune n'est nommée, mais chacune est citée. Elles sont un lot, un groupe, un tout.
Sans le talent de Julie Otsuka et sa délicatesse, le récit aurait pu rapidement sombrer dans le pathétique. Ce n'est pourtant jamais le cas, et l'émotion tient le lecteur tout au long du roman. Un "petit" livre qui laisse une grande impression.

Jane, le renard et moi (Fanny Britt)

note: 4Où finalement le renard n'est pas si important que ça Victoria, MMC - 13 mars 2015écoutez

Hélène, une pré-adolescente, est mise de coté par ses camarades de classe qui semblent l'avoir prise en grippe. Elle ne comprend pas pourquoi ses anciens amis deviennent ses tortionnaires, elle va même jusqu’à se remettre en question, à penser que c'est parce qu'elle est trop grosse ou pas assez brillante que les autres la dénigrent. Heureusement, la lecture de Jane Eyre lui apporte du réconfort, lui permet de s'évader en s'identifiant à l'héroïne. Évidemment ce n'est pas le roman qui la sortira de sa solitude, mais c'est grâce à lui qu'elle gardera la tête haute.
Les thèmes du harcèlement scolaire, de l'intimidation et des complexes sont traités avec beaucoup de délicatesse, les dessins d'Isabelle Arsenault ni étant pas pour rien. Un récit intimiste, touchant, pouvant être lu par petits et grands, une jolie BD pleine de poésie!

G229 (Jean-Philippe Blondel)

note: 4Joies et désillusions d’un professeur Victoria, MMC - 13 mars 2015écoutez

G229, le numéro de salle qu’occupe pendant 20 ans Monsieur.B, allias l’auteur, qui, en parallèle de sa carrière de romancier est également professeur d’anglais dans la vraie vie.
Il nous propose ici un aperçu de son métier et décrit avec nombre d’anecdotes un quotidien drôle mais parfois empreint de nostalgie, entre les réunions parents-professeurs, les voyages de classe, les inspections, les coups de gueule mais aussi les pauses clope entre collègues.
Jean-Philippe Blondel nous offre un récit touchant dans lequel il exprime tout l’attachement qu’il porte à son métier ainsi qu’à ses élèves.

L'île des oubliés (Victoria Hislop)

note: 1A oublier ! Victoria, MMC - 6 mars 2015écoutez

Le roman explore un sujet peu connu du grand public et nous offre un aperçu de la vie des lépreux sur l’île de Spinalonga, en Crète, au milieu du siècle dernier.
Le style est lourd, répétitif, on attend que l’intrigue se développe…en vain. Les personnages sont ma foi peu intéressants, sans relief, les relations humaines entre les protagonistes auraient méritées d’être davantage exploitées. Plat et décevant, une perte de temps.

Mamette n° 6
Les papillons (Nob)

note: 4Mamette, la grand-mère que l’on aimerait tous avoir Victoria, MMC - 4 mars 2015écoutez

Toute la famille est réunie pour fêter l’anniversaire de Mamette : notre petite grand-mère préférée a désormais 84 ans, un appareil photo numérique, un ordinateur avec internet, et des trous de mémoire inquiétants... Dans ce volume au ton un peu plus grave mais toujours plein d'humour, on retrouve Mamette confrontée aux nouvelles technologies et au temps qui passe.
Un album toujours aussi charmant où les difficultés de la vie sont abordées avec douceur et bonne humeur. A lire ou à relire à tous âges!

The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson)

note: 4une fable burlesque réjouissante ! Victoria, MMC - 27 février 2015écoutez

Le film retrace les déambulations de Monsieur Gustave, concierge d’un célèbre hôtel, et de son protégé, Zero Moustafa, dans l’Europe d’entre deux-guerres.
Wes Anderson, au sommet de son art, tisse un récit sur trois époques, mêlant aventures burlesques et petite leçon d’histoire avec un sens de l’humour proche de l’absurde. Assez improbable, « The Grand Budapest Hotel » est doux et acidulé (un peu à l’image de l’affiche du film), drôle et pétillant et possède un style visuel bien affirmé. Mention spéciale à Ralph Fiennes pour son interprétation haute en couleur!
Un film qui vaut le détour, dépaysement garanti !

La tectonique des plaques (Margaux Motin)

note: 3Vite lu, vite oublié Victoria, MMC - 27 février 2015écoutez

Margaux Motin revient avec la suite de son autobiographie en bande dessinée. Elle y raconte ses mésaventures du quotidien : sa vie de trentenaire fraichement divorcée, son travail d’illustratrice et les relations avec sa fille, qu’elle élève seule.
Si les dessins sont plutôt jolis et colorés, j’ai trouvé que les situations dépeintes ne s’adressent qu’à la Parisienne bobo de base. Dans le fond, même si le propos est dans l’air du temps, parfois drôle même, le tout reste assez futile et caricatural.

Le Voyage de Chihiro (Hayao Miyazaki)

note: 5un voyage poétique Victoria, MMC - 24 février 2015écoutez

Étrangement, l’animation japonaise ne m’a jamais tentée. Mais avec une réputation comme celle de Miyazaki, il fallait que je voie un de ces films. Grand bien m'en a pris, puisque cette première approche a été une excellente découverte !
Lors du déménagement de sa famille, Chihiro, une fillette de 10 ans, est brusquement plongée dans un monde où les esprits des fleuves, sources et montagnes japonaises viennent se reposer pour se purifier des souillures que leurs infligent les humains. Imprégné de mystère, le voyage initiatique de cette petite fille est teinté d’onirisme. L'univers est riche, plaisant à regarder et les dessins s’avèrent de haute qualité.
Bref, un film d’une réelle beauté et tout en poésie, un régal !

Garance (Séverine Gauthier)

note: 5innocence et douceur de vivre Victoria, MMC - 24 février 2015écoutez

Garance et Léopold ont l’habitude de se retrouver tous les étés. Seulement, cette année-là, Garance confie son secret à son ami de toujours : son père est un géant qui vit sur une petite île au milieu de la mer, et grâce à lui, elle a le pouvoir de marcher sur l’eau.
Au premier abord, on a une simple histoire d'enfant, sur fonds de fantastique. Et pourtant, il n'en est rien. La disparition d’un être cher occupe en effet la place centrale de ce récit doux-amer. La mort y est imagée, de manière à aborder ce thème avec les enfants en des termes qu’ils peuvent comprendre et de les amener à y réfléchir. Mention spéciale pour le dessin et la mise en couleur dont les tons pastel qui donnent à ce joli conte un air irréel.

Emma n° 1 (Kaoru Mori)

note: 3Fresque victorienne sur fonds de romance Victoria, MMC - 18 février 2015écoutez

L'histoire raconte la romance entre Emma, une bonne, et William Jones, qui appartient à une riche famille de commerçants dans l’Angleterre victorienne. Seulement voilà, à cette époque, les classes sociales ne se mélangent pas, d’autant plus que le père du jeune homme vise une ascension sociale via le mariage de son fils.
J’ai lu ce manga avec plaisir, d’abord attirée par la finesse et l’élégance du dessin. C’est un ravissement pour l’œil : l’époque victorienne y est retranscrite avec une grande précision, on est vite happé par l’atmosphère qui se dégage de l’ensemble (détails des costumes et décors, somptueuses demeures…)
« Emma » reste une histoire à l’eau de rose relativement banale mais très marquée par l’arrière-plan historique, ce qui séduira sans doute les fans de Jane Austen ! Signalons aussi que l’objet est sympathique à tenir en main, les planches profitent vraiment du grand format et rendent la lecture plus agréable.

Happy ! n° 1
Are you happy ? (Naoki Urasawa)

note: 3Tennis et mélodrame Victoria, MMC - 17 février 2015écoutez

« Happy » est un manga un peu incongru dans la bibliographie de Naoki Urasawa, qu’on connait surtout pour ses séries noires Monster, 20th Century Boys ou encore Billy Bat.
On y découvre l’histoire de Miyuki Umino, orpheline, jonglant entre les petits boulots et le lycée pour subvenir aux besoins de sa famille. Traquée par la mafia locale à qui elle doit une grosse somme d’argent, elle décide de reprendre le tennis, domaine où elle excellait plus jeune, en espérant passer professionnelle et gagner ainsi de quoi rembourser ses créanciers.
Je dois dire que je m’attendais à quelque chose de moins caricatural : pour moi les personnages présentés manquent cruellement d’épaisseur, sans parler de l’héroïne, gentille et naïve au possible. Bref, une montagne de bons sentiments au programme. Heureusement, la pâte graphique d’Urasawa est bien présente et c’est tout de même un plaisir de retrouver une telle justesse des mouvements et une telle finesse dans les expressions du visage dans un feuilleton sportif de ce genre !

Miss Charity (Marie-Aude Murail)

note: 5Un incontournable, à dévorer sans hésitation ! Victoria, MMC - 13 février 2015écoutez

Inspiré de la vie de Beatrix Potter, célèbre auteure et illustratrice jeunesse, « Miss Charity » raconte l’histoire d’une petite fille de la bourgeoisie anglaise. Terriblement solitaire, elle adopte divers animaux qu’elle observe et dessine constamment, puis se lance dans l’étude des champignons et de la nature en général. Jusqu’à l’âge adulte on suit le parcours atypique de cette drôle de miss, un peu à la marge de la société car refusant de se soumettre aux règles en vigueur de l’Angleterre victorienne (chasse au mari, fréquentation des bals, oisiveté).
Marie-Aude Murail dépeint à merveille la condition féminine de l’époque avec Charity qui incarne une nouvelle génération de femme souhaitant travailler afin d’être financièrement indépendante.
Ce roman est un petit bijou de la littérature jeunesse ! Un récit plein de charme et de fantaisie, magnifiquement illustré d’aquarelles de Philippe Dumas, à lire à tout âge !

Bright Star (Jane Campion)

note: 4Ode à John Keats Victoria, MMC - 11 février 2015écoutez

Angleterre, 1818 : Un jeune poète, John Keats, et sa voisine, Fanny Brawne, tombent amoureux l'un de l'autre. Bright Star, c'est le titre du poème que John Keats écrit à Fanny. C’est aussi une histoire d’amour impossible, platonique, pourtant authentique et tellement poétique. C’est la nature mise à l’honneur, dans des couleurs et une lumière soignées, ce sont des paysages sublimes et l’Angleterre du XIXème siècle, avec de très beaux costumes et quelques vers qui nous plongent en plein dans l’époque romantique.
Un film plein d’élégance et de poésie à voir.

Le jour où je me suis déguisé en fille (David Walliams)

note: 4Un livre drôle et émouvant Victoria, MMC - 11 février 2015écoutez

Dennis adore en secret la mode et les jolies robes mais chez lui hors de question d'en parler... Depuis que sa mère est partie il vit avec son père, chauffeur routier renfrogné, et son grand frère, avec lesquels exposer ses sentiments ne se fait pas. Les ennuis commencent réellement le jour où il accepte de se faire passer pour une fille à l’école.
Illustré par Quentin Blake, cette oeuvre jeunesse a des airs de récit de Roald Dahl. Le héros, irrésistible et attachant, nous offre des situations des plus cocasses. Au final, l’auteur nous propose un véritable plaidoyer à la tolérance, un roman qui revendique haut et fort le droit à la différence.
Dans un univers tout aussi décalé, je conseille deux autres romans de David Williams : "Monsieur Kipu" et "Joe Millionaire", eux-aussi hilarants !

L'ombre du vent (Carlos Ruiz Zafón)

note: 5C’est l’histoire d’un roman dans un roman… Victoria, MMC - 7 février 2015écoutez

Daniel Sempere, alors petit garçon, découvre avec son père le Cimetière des Livres Oubliés. C'est dans cet endroit magique qu'il trouvera le livre mystérieux qui sera le fil conducteur de l’intrigue : l’ombre du vent, écrit par un illustre inconnu du nom de Julian Carax, sur lequel notre jeune héros n’aura de cesse d’enquêter.
Ce roman est un concentré de rencontres et de destins croisés. Nous découvrons plusieurs personnages ayant été plus ou moins proches de Julian Carax, avec lesquels Daniel entre en contact. Cela sonne comme un jeu de piste, entre roman d'aventure et intrigue policière, dans une atmosphère presque irréelle. L’auteur raconte à sa manière l'emprise que la littérature peut avoir sur nous, quelque soit notre âge et notre expérience : le roman tout entier est captivant. Malgré le fait qu’il s’agisse d’une traduction, j’ai été séduite par une écriture de qualité, presque mélodique. Ici, la moindre description est un bonheur, rien n’est superflu. Les personnages sont étonnement consistants, vivants et souvent attachants: l'univers est tangible, crédible. Mention spéciale à Fermin Romero de Torres, personnage haut en couleur, au cœur d’or, n’ayant pas la langue dans sa poche.
Un livre envoutant, duquel il est bien difficile de se détacher une fois la dernière page tournée !

Billy Bat n° 1 (Naoki Urasawa)

note: 4Un polar savoureux ! Victoria, MMC - 6 février 2015écoutez

Dans les années 50 en Amérique, la bande dessinée "Billy Bat", dont le héros est une chauve souris, rencontre un grand succès. Quand son dessinateur, d'origine japonaise, découvre qu'un personnage identique au sien existe soit disant au Japon, il décide de s'y rendre pour découvrir la vérité.
Roi de l'intrigue et de la mise en abyme, Naoki Urasawa (créateur des séries 20th century boys, Monster ou encore Pluto) mélange une fois de plus les lieux et les époques, le tout formant un puzzle complexe dont le héros, autant que le lecteur souhaite trouver la solution !
Un premier tome très prometteur qui donne envie d'attaquer rapidement les suivants !

Les Oiseaux (Alfred Hitchcock)

note: 4Un moment culte du cinéma, à voir au moins une fois ! Victoria, MMC - 6 février 2015écoutez

Seul film d'épouvante de la filmographie d'Hitchcock, l'oeuvre montre comment, dans une petite ville de la côté ouest-américaine, des oiseaux s'en prennent soudainement aux hommes pour des raisons inconnues. Hitchcock instaure un climat des plus effrayants et l’angoisse monte chez le spectateur au fur et à mesure que les attaques se multiplient. Je m’attendais cependant à ce qu’une explication soit fournie quant au comportement des volatiles et suis donc un peu restée sur ma faim.

Les Mondes de Ralph (Rich Moore)

note: 4Hommage au retro-gaming ! Victoria, MMC - 6 février 2015écoutez

Dans une salle d’arcade, Ralph est le méchant du jeu vidéo Fix-It Felix, dans lequel il saccage un immeuble résidentiel et tente d'empêcher le véritable héros du jeu, Felix, de le réparer. Mais un jour, mal considéré et las de jouer au vilain, il décide de quitter le jeu pour devenir un véritable héros!
Truffé de références vidéo ludiques que les plus jeunes peineront à comprendre, le film met en scène une multitude de personnages célèbres, réellement attachants. Un bon divertissement qui ravira sans doute petits et grands joueurs!

Miss Peregrine et les enfants particuliers n° 2
Hollow City (Ransom Riggs)

note: 3Un bon moment de lecture, sans plus Victoria, MMC - 4 février 2015écoutez

Dans ce second tome, on retrouve nos enfants "particuliers" en fuite, pourchassés par les monstres qui en veulent à leurs pouvoirs. L'intrigue prend place en pleine Seconde guerre mondiale, on ne peut donc s'empêcher de comparer ces enfants au peuple juif, lui aussi violenté durant cette période de troubles.
Si le passé de chaque personnage est évoqué et que de nouveaux protagonistes entrent en scène, j'ai trouvé ce deuxième opus globalement moins prenant que le précédent, même si cette série garde ce quelque chose d'envoutant et de bien à elle qui fait tout son charme. D'ailleurs, toujours parsemé de photos anciennes en noir et blanc, le livre en lui-même a des allures d'objet précieux.

Mauvais genre (Chloé Cruchaudet)

note: 5Une vraie réussite ! Victoria, MMC - 29 janvier 2015écoutez

Librement inspiré d’une histoire vraie, "Mauvais genre" raconte comment Paul, incapable de supporter l'horreur des tranchées, déserte et rejoint sa femme Louise. Hanté par ce qu'il a vécu, ne supportant pas l'enfermement, il se travestit pour échapper au peloton d’exécution. Commence alors pour lui une nouvelle existence sous l’identité de Suzanne. Seulement, devenir femme ne s’improvise pas, l’obligeant à apprendre les gestes et les postures adéquates. Finalement très à l’aise dans ce rôle, Paul finit par se métamorphoser complètement.
Chloé Cruchaudet retrace avec précision le parcours assez étonnant de ce couple au temps des années folles, en décrivant bien l’évolution des rapports entre les deux amants et la façon dont la transformation physique de Paul et la grande guerre ont pu affecter leur relation. Elle y aborde les ravages de la guerre sur les hommes, les problèmes d'identité sexuelle ou encore l'alcoolisme et la violence conjugale. Des thèmes à priori plutôt glauques. Et pourtant, le livre ne l'est pas du tout, l'auteure parvenant à aborder avec délicatesse et légèreté cette histoire étonnante!
La qualité des dessins et des dialogues, ainsi que les sujets abordés suffisent largement à faire de cette BD un incontournable!

Le Prénom (Matthieu Delaporte)

note: 5Un huis-clos plein de verve, à savourer entre amis! Victoria, MMC - 28 janvier 2015écoutez

Vincent et Anna vont avoir un fils : lorsqu'ils font part du prénom retenu à leurs proches, ce dernier déclenche l'indignation générale et donne lieu à des règlements de compte inattendus.
Une fois n'est pas coutume, voilà un film qui relève le niveau très discutable du cinéma français! Adapté de la pièce de théâtre du même nom, "Le Prénom" offre une histoire rythmée, une belle performance de la part des acteurs présents et des dialogues des plus savoureux!

Maléfique (Robert Stromberg)

note: 3Il était une fois un remake de Disney par Disney Victoria, MMC - 27 janvier 2015écoutez

J'ai été globalement satisfaite de cette réécriture de la Belle au bois dormant, qui révèle les origines et l'histoire de la grande méchante de l'histoire, Maléfique.
Il faut dire que pour une fois, Angelina Jolie est plutôt convaincante dans son rôle et que sur le plan graphique, le film est une franche réussite. Petit plus également : dites adieu aux clichés habituels des Disneys, ici on prend le parti du "méchant". C'est sans doute pour ça que les figures représentant le Bien font pâle figure et manquent de substance. Malgré un scénario qui se traine par moments, "Maléfique" reste un divertissement familial agréable et de bonne facture.

L'Odyssée de Pi (Ang Lee)

note: 1un long gâchis Victoria, MMC - 27 janvier 2015écoutez

Sur le papier, l'Odyssée de Pi s'annonce comme un film poétique, évoquant le long périple d'un jeune Indien échoué en pleine mer avec un tigre pour seul compagnon. Moi, tout ce que j'ai vu pendant deux heures, c'est une histoire peu rythmée, un adolescent niais passant la moitié du film à beugler, des dialogues peu intéressants et une fable noyée sous les effets spéciaux à laquelle on a bien du mal à croire...
Au final, un film sans saveur et bien ennuyeux, vite oublié.

L'Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet (Jean-Pierre Jeunet)

note: 4Un film plein de charme! Victoria, MMC - 27 janvier 2015écoutez

La fabuleuse aventure de T.S. Spivet, petit génie de 10 ans, partant seul à Washington pour récupérer un éminent prix de science qu'il a remporté en inventant la machine à mouvement perpétuelle.
Jean-Pierre Jeunet a su créer un univers qui lui est propre : ses films possèdent toujours des teintes bien particulières et des personnages pour le moins atypiques. Son dernier film ne fait pas exception : c'est une vraie réussite esthétique, avec des paysages à couper le souffle! Il nous livre ici une fable pleine de fantaisie, tendre et mélancolique, sans jamais tomber pour autant dans la mièvrerie. Mention spéciale à Kyle Catlett, l’interprète du héros, dont la fragilité le rend d'autant plus touchant.

Le Loup de Wall Street (Martin Scorsese)

note: 4Wall Street, cet univers impitoyable Victoria, MMC - 23 janvier 2015écoutez

Le film reprend l'histoire vraie de Jordan Belfort, esprit ambitieux s'étant frayé un chemin dans le milieu de la finance par des moyens pas très réglementaires.
Que la durée du film ne vous effraie pas, il est réellement captivant de bout en bout ! A la fois drôle, pathétique et pourtant attachant, DiCaprio est au sommet de son art, soutenu par un casting d'exception. Au delà de l'arnaque financière, c'est l'excès que nous dépeint Scorsese, car on le sait, l'argent et le pouvoir vont rarement sans les femmes, la drogue et l'alcool. Parfaitement équilibré entre drame et comédie, Le Loup de Wall Street est brillant, même si totalement immoral : une vrai réussite!

Chaleur humaine (Christine and The Queens)

note: 4Claque auditive ! Victoria, MMC - 23 janvier 2015écoutez

Rarement un album français m'aura autant impressionnée, intriguée et transportée!
Christine and the Queens est l'un de ces ovnis que l'on croise parfois... Nommée aux Victoires de la musique 2014, les textes d'Héloïse Letissier sont d'une rare beauté, poétiques et profonds, mêlant français et anglais sur fond d'électro-pop. La maitrise vocale est aussi au rendez-vous, avec un je ne sais quoi d'aérien sur certains morceaux, dont on sent l'influence de plusieurs genres musicaux.
En bref, une artiste à surveiller de très près!

Rosa candida (Auður Ava Ólafsdóttir)

note: 4Où il est question de botanique, de l'Islande et de paternité Victoria, MMC - 23 janvier 2015écoutez

Audur Ava Olafsdottir raconte le voyage quasi initiatique d'un jeune homme passionné de botanique venant de perdre sa mère. Sorte de Candide des temps modernes, il décide de quitter son Islande natale pour aller s'occuper du jardin défraichi d'un monastère lointain. Ce voyage est une succession de découvertes et de petits bonheurs pour ce personnages insolite dont la naïveté et la candeur le rendent très attachant. A travers ses réflexions, les grands thèmes de la vie, du désir et de la mort sont abordés avec délicatesse et subtilité par l'auteure.
Au final, même si le récit n'est pas trépidant, Rosa candida est un livre des plus touchants, oscillant entre gravité et légèreté, un roman sensible et délicat, qui fait du bien.

Oeuvre non trouvée

note: 1Blockbuster à deux balles Victoria, MMC - 16 janvier 2015écoutez

Oblivion est encore un film dont on pourra se demander pourquoi il dure 2h, la seule chose qu'on en retient étant cette impression de creux. Certes la première partie a de quoi intriguer, et puis il y a cette planète Terre, dévastée, qui offre de superbes paysages post-apocalyptiques...l'esthétique est bonne et ça s'arrête là. Le reste du temps c'est plat, sans aucune tension ou rebondissement et les dialogues s'avèrent insipides au possible... Bref, à oublier!

La Cage dorée (Ruben Alves)

note: 4Drôle et touchant Victoria, MMC - 16 janvier 2015écoutez

Si certains clichés n'ont pu être évités, "La cage dorée n'en reste pas moins un film léger, tout en finesse sur l'intégration et le déracinement de la communauté portugaise. Une comédie très sympathique que l'on ne peut que conseiller !

Tous les clichés du cinéma (Philippe Mignaval)

note: 5Drôle et réjouissant ! Victoria, MMC - 16 janvier 2015écoutez

Un ouvrage sans prise de tête épinglant les clichés les plus populaires du cinéma. Si elles ne sont pas indispensable à tout bon cinéphile qui se respecte, les citations classées par thématiques ("physiologie des héros", "profil du méchant" ou encore "le mythe du flic maudit"), restent plaisantes à lire et on ne peut s'empêcher de lister nombre de films ou de séries où les scénaristes pourraient sans doute se renouveler un peu!

Céleste, ma planète (Timothée de Fombelle)

note: 4Un roman court mais percutant Victoria, MMC - 16 janvier 2015écoutez

Un jeune garçon tombe sous le charme d'une mystérieuse jeune fille, qui disparait soudainement. Partant à sa recherche, notre héros découvre qu'elle est gravement malade, car Céleste porte sur son corps tous les mauvais traitements infligés à la Terre (pollution extrême, déforestation)...
Un joli conte écologique emprunt de poésie, d'humour et de sensibilité mais également une bonne réflexion écologique pour les jeunes lecteurs
Un agréable moment de lecture en perspective!

Vango n° 2
Un prince sans royaume (Timothée de Fombelle)

note: 5Une suite aussi captivante que le premier volume ! Victoria, MMC - 14 janvier 2015écoutez

J'avais un peu d'appréhension en commençant ce second tome...
Mais au final, l'histoire se tient, les personnages sont toujours aussi attachants et le contexte historique (Allemagne nazie, France sous l'occupation et résistance) est davantage exploité ce qui rend le récit bien plus sombre. Intrigues qui se mêlent, destins croisés, on retrouve les ficelles que l'auteur aime utiliser et le mystère se dévoile, page après page. A la fin, les pièces du puzzle s'emboitent parfaitement et on regrettera simplement de devoir quitter l'univers créé par Fombelle.
Une superbe saga de littérature jeunesse, très mature, aux personnages et au style impeccablement travaillés! A lire absolument.

Shake shook shaken (Do (The))

note: 4Virage de la folk à l'électro-pop Victoria, MMC - 13 janvier 2015écoutez

Loin d'être désagréable, sans être extraordinaire non plus. La voix et les arrangements ont comme un air de déjà vu, de même pour le côté électro de l'ensemble, par lequel tant d'artistes se sentent obligés de passer actuellement.
A ne pas négliger pour autant, la voix d'Olivia Merilahti valant toujours le détour!

Vango n° 1
Entre ciel et terre (Timothée de Fombelle)

note: 5Une aventure palpitante et un beau voyage à travers l’histoire! Victoria, MMC - 13 janvier 2015écoutez

Timothée de Fombelle est l'un de ces auteurs qui savent emmener leurs lecteurs vers de lointains horizons : on survole ici les quatre coins du globe en compagnie de Vango, fils de personne en quête de son passé et de ses origines. L'imaginaire de l'auteur est une de ses forces, il crée ici une galerie de personnages très aboutis et fait en sorte que leurs destins s'accordent pour former un ensemble cohérent. Si l'intrigue est riche et complexe (pour cause les nombreux retours en arrière et changements de lieux) la multitude des points de vue apporte vraiment un plus à l'histoire!
Un livre incroyable à lire d'une seule traite !

Sorcières-sorcières n° 1
Le mystère du jeteur de sorts (Joris Chamblain)

note: 3une bande dessinée très mignonne Victoria, MMC - 9 janvier 2015écoutez

Dans ce premier tome, trois petites sorcières sont tour à tour victimes d'un mauvais sort et tout semble accuser Harmonie, qui n'apprécie guère les trois pestes. Décidée à prouver son innocence, elle décide de mener l'enquête pour démasquer le mystérieux jeteur de sorts.
On plonge avec plaisir dans l'univers magique très coloré des deux auteurs: Citrouilles faisant office de boîtes aux lettres, dragons apprivoisés et balais qui parlent sont ici monnaie courante! Je regrette simplement l'image qui est donnée sur le monde de la sorcellerie, vue et revue (un peu d'originalité n'aurait pas fait de mal!)

Catherine Certitude (Patrick Modiano)

note: 4Un petit livre sans prétention Victoria, MMC - 9 janvier 2015écoutez

Très court, le roman met en scène Catherine et son père, doux rêveurs à lunettes. On sent la solitude, la mélancolie, mais également une certaine joie de vivre dans le texte de Modiano, et on ne manque pas de se laisser convaincre par l'univers un peu déconnecté des personnages, joliment illustré par Sempé.
Au final, les enfants y trouveront leur compte aussi bien que les adultes.

Le réveil du coeur (François d' Epenoux)

note: 4une belle histoire transgénérationnelle Victoria, MMC - 27 décembre 2014écoutez

Un roman à trois voix, celle de trois générations différentes : il y a d'abord "le Vieux", le grand-père misanthrope au ton grinçant, puis son fils Jean, sorte de bobo parisien qu'on sent un peu dépassé par sa vie personnelle et professionnelle, enfin il y a Malo, 6 ans, dont le Vieux va avoir la garde pour les vacances.
Allergique à la modernité, nostalgique des années 50, le grincheux personnage va apprendre à son petit-fils à contempler les petits bonheurs simples de la vie tandis que l'enfant, avec fraicheur et innocence, ouvre les yeux à son grand-père sur les évolutions du monde qui ne sont pas forcément à jeter.
Toujours drôle et touchant, sans pour autant faire pleurer dans les chaumières, "Le réveil du cœur" aborde le conflit des générations avec tendresse.

Quatre soeurs n° 1
Enid (Cati Baur)

note: 5Un véritable délice ! Victoria, MMC - 27 décembre 2014écoutez

Une adaptation extrêmement fidèle des romans jeunesse de Malika Ferdjoukh (le fait qu'elle ait co-scénarisé la série n'y est peut êtres pas pour rien).
On nous propose ici une chronique familiale à la fois tendre et mélancolique, un récit plein de douceur et de malice qui devrait séduire à coup sûr le public jeunesse mais aussi les adultes pour les qualités narratives et graphiques incontestables de ces livres. Avec ses dessins tout en rondeurs et ses aquarelles aux couleurs un peu passées, Cati Baur a su donner vie avec justesse aux personnages de la Vill'Hervé.
Une adaptation comme on aimerait en voir plus, à mettre entre toutes les mains!

Quatre soeurs n° 1
Enid (Malika Ferdjoukh)

note: 4Une série à déguster ! Victoria, MMC - 27 décembre 2014écoutez

Constituée de quatre tomes, cette série jeunesse met en scène la famille Verdelaine, soit cinq sœurs, vivant seules dans la Vill'Herve depuis la mort accidentelle de leurs parents. C'est dans cette grande bicoque au bord des falaises, que l'on suit les petits tracas quotidiens de la fratrie.
Il y a d'abord les personnages, très attachants et aux caractères bien affirmés: Charlie l'ainée en charge de la maisonnée, Geneviève 16 ans serviable et secrète, Bettina 13 ans, toujours entourée de ses copines, Hortense, plus discrète et toujours plongée dans les livres ou dans son journal intime, et Enid la cadette rêveuse et amoureuse des animaux. Une galerie de personnages secondaires gravite autour, tous aussi délicieux les uns que les autres. Puis il y a le style de Malika Ferdjoukh qui rend le tout très réaliste: de l'humour à revendre, des dialogues clinquants et beaucoup de tendresse, qui nous font inévitablement sourire du début à la fin de chaque roman. Elle crée tout un monde dans lequel on se sent bien et que l’on a bien du mal à quitter une fois le roman achevé...
Bref, une série savoureuse et captivante qui offre de belles heures de lecture en perspective !

Victoria rêve (Timothée de Fombelle)

note: 5un petit bijou de poésie ! Victoria, MMC - 12 décembre 2014écoutez

Victoria est une jeune collégienne déçue par la banalité de son quotidien. Ses rêves littéraires ont l'air tellement plus passionnants qu'elle aimerait bien y passer tout son temps! Jusqu'au jour où des éléments improbables pénètrent sa réalité...
On entre avec plaisir dans l’univers onirique de l’héroïne, teinté d’absurde et plein d’humour. Timothée de Fombelle célèbre ici la force de l’imaginaire et la magie des livres, capables de nous emmener dans d’incroyables voyages. Un texte plein de fantaisie, à découvrir sans hésitation!

Oeuvre non trouvée

note: 3Un bon thriller à la fin décevante Victoria, MMC - 10 décembre 2014écoutez

"Manhole" est une série en 3 tomes abordant la thématique du bioterrorisme : dans une ville japonaise, un homme nu ère au beau milieu d'une zone commerciale, l'air hagard et désorienté. Soudain, il s'écroule, terrassé par un mystérieux virus. A la police de faire la lumière sur cette infection, de la combattre, limiter la contagion au sein de la population, et de découvrir s'ils ont à faire à un acte terroriste.
Séduite dès le premier tome, j'ai enchainé les deux suivants assez rapidement. Seul reproche : l'histoire tombe un peu à l'eau dans le dernier opus. L'auteur tire de grosse ficelles et donne l'impression de vouloir en finir rapidement, dommage.

L'épreuve n° 1
Le labyrinthe (James Dashner)

note: 2Un peu trop simple... Victoria, MMC - 10 décembre 2014écoutez

Des adolescents dont la mémoire a été effacée se retrouvent dans un endroit mystérieux, le labyrinthe, et doivent survivre aux monstres d'acier qu'il abrite tout en essayant de deviner pourquoi on les a envoyés ici et de percer le mystère du lieu.
L'auteur prend un malin plaisir à distiller des informations tout au long du livre, au compte-gouttes, ce qui fait que très vite, on a soif de réponses.
Dans l'air du temps, ce roman de science fiction est assez rythmé et si la trame de fond est intéressante, il laisse malgré tout un arrière goût d’inachevé, d’histoire pas assez aboutie alors qu’on en attendait plus.

Le liseur du 6h27 (Jean-Paul Didierlaurent)

note: 3Banalités Victoria, MMC - 10 décembre 2014écoutez

Guylain Vignolles, 36 ans, pilonne des livres à longueur de journée et lit aux passagers du RER de 6h27 les feuillets précieusement sauvés la veille des dents de fer de la machine.
Si le sujet de base s'avérait attractif avec l'écriture et les livres comme armes pour échapper à un quotidien morose et solitaire, la magie n'a pas complètement opérée sur moi... J’ai trouvé l’histoire et les personnages quelconques, fades et passe partout. Ça reste plaisant à lire, fluide, mais rien de transcendant comme le laissait présager tout le tapage médiatique fait autour du roman à sa sortie.

Le vent dans les saules. n° 1
Le bois sauvage (Michel Plessix)

note: 4Une bien jolie bande dessinée, pleine de douceur et de finesse Victoria, MMC - 9 décembre 2014écoutez

Un coup de cœur incontestable pour les aquarelles de Plessix qui subliment le récit déjà si charmant de Kenneth Grahame. Dessin, univers, narration et personnages forment un tout d’une poésie incroyable. Amateurs de contes et fables en tous genre, foncez!

La pâtisserie Bliss (Kathryn Littlewood)

note: 4Loufoque, drôle et gourmand ! Victoria, MMC - 5 décembre 2014écoutez

La famille Bliss possède une pâtisserie un peu spéciale : les gâteaux qu'ils confectionnent sont magiques. Profitant de l'absence de leurs parents, Rose et ses frères empruntent le livre de recettes magiques et en profitent pour en tester quelques unes. Mais les habitants de Calamity Falls vont très vite en subir les conséquences...
Versez une bonne dose d'humour, ajoutez une pincée de magie et de rebondissements en tous genre, vous obtiendrez un roman jeunesse fort sympathique avec ce petit côté Roald Dahl que l'on aime tant! On se perd avec ravissement dans l'univers de Kathryn Littlewood, si coloré et amusant. Les personnages sont savoureux, l'histoire prévisible certes, mais se laisse lire sans peine.
A conseiller à tous les jeunes gourmands !

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates (Mary Ann Shaffer)

note: 4Drôle et divertissant Victoria, MMC - 5 décembre 2014écoutez

Très accessible, ce roman épistolaire nous fait partager les investigations de Juliet, auteur anglaise à la recherche du sujet de son prochain roman. Débute une correspondance avec des habitants de Guernesey, dans laquelle ils lui font part de leur quotidien pendant la Seconde guerre mondiale et particulièrement pendant l'occupation allemande de leur île.
Si le contexte historique est intéressant, le regard externe sur les évènements, la brièveté des anecdotes ainsi que la variété des points de vue rendent le tout original. Malgré l'évocation de sujets graves (traumatismes des camps, villes bombardées et disparitions des proches) l'optimisme et la solidarité sont omniprésents et rendent l'ensemble du récit très léger.
Un agréable moment de lecture en perspective avec ces personnages tous plus attachants les uns que les autres, même si l'ensemble reste un brin naïf. Une lecture à ne pas négliger pour autant !

Le vent dans les saules (Kenneth Grahame)

note: 4Bestiaire enchanté Victoria, MMC - 21 novembre 2014écoutez

Kenneth Grahame dépeint ici un petit monde enchanté dans lequel les animaux parlent, conduisent des voitures et portent des robes de chambre. Le lecteur suit les aventures, un peu naïves mais prenantes, de Taupe, Rat, Blaireau et Crapaud, qui vivent au bord de la rivière. Il y a des bois à explorer, des aventures à partager et surtout l’incorrigible Crapaud à tirer d'un mauvais pas!
Les illustrations d'Inga Moore accompagnent à merveille les aventures de nos quatre compères à travers la campagne verdoyante et les petits cottages anglais. "Le vent dans les saules " permet finalement de se replonger dans l'essentiel : l'esprit de camaraderie ainsi que les plaisirs simples de la vie.
A mettre dans les mains des petits comme des plus grands : poésie, humour, aventure, tout y est !

Les cousins Karlsson n° 1
Espions et fantômes (Katarina Mazetti)

note: 4Un premier tome prometteur et agréable ! Victoria, MMC - 21 novembre 2014écoutez

Julia, Bourdon, Alex et Georges sont cousins et passent l'été chez leur tante Frida, artiste vivant seule sur une île au large de la Suède. Mais cette île est plus mystérieuse qu'il n'y paraît et semble abriter un autre occupant... Pour en avoir le cœur net, les quatre enfants décident de mener l'enquête.
L'auteure prend le temps de poser le cadre de son univers et nous laisse nous familiariser avec les personnages, au même rythme que ces derniers apprennent à se connaître. Nait alors une complicité qui fera sans doute la force de leurs futures aventures! On se plonge avec délice dans cette série de romans jeunesse, pleine d'humour, qu'on ne peut s'empêcher de rapprocher de la série du club des cinq (Dagobert étant ici remplacé par Chatpardeur, un gros chat paresseux)
A conseiller à tous les aventuriers en herbe !

M'sieur Victor (Pascal Garnier)

note: 4Un livre plein de charme Victoria, MMC - 20 novembre 2014écoutez

Fatigué de devoir s'occuper de tous ses frères et sœurs, Simon décide de fuguer. Manque de chance, à peine débarqué à Valence, voilà qu'il se retrouve avec un bébé sur les bras : la mère lui a confié quelques minutes, mais n'est jamais revenue. Désespéré, Simon rencontre alors Victor, un vieil homme solitaire et un peu désabusé.
Un garçon adulte trop tôt, un veuf solitaire et une fille-mère; trois écorchés de la vie qui vont s'apprivoiser, retrouver leurs repères et se reconstruire ensemble. Pascal Garnier signe ici un récit tendre, mettant en valeur les petits bonheurs du quotidien. Un roman savoureux (avec des airs du roman d'Anna Gavalda "Ensemble c'est tout") pour un bon moment de lecture!

L'étrange disparition d'Esme Lennox (Maggie O'Farrell)

note: 5Vie volée et secrets de famille Victoria, MMC - 19 novembre 2014écoutez

A 16 ans, Euphemia Lennox est placée dans un hôpital psychiatrique. Soixante ans plus tard, l'établissement ferme et contacte la parente éloignée de la patiente, Iris Lockhart. Cette dernière ignore alors qu'elle a une grand-tante, personne n'en ayant jamais fait mention devant elle.
Si Maggie O'Farrell reste pudique dans la description des sentiments, le roman reste terriblement émouvant et décrit de façon saisissante la condition des femmes au début du 20ème siècle. Le style d'écriture est très particulier : l'histoire est racontée d'une traite, sans chapitres, alternant les voix de deux femmes de génération et d'éducation radicalement différente. Un roman d'une beauté troublante sur le poids des conventions et la complexité des liens familiaux. A lire absolument !

Albert Nobbs (Rodrigo Garcia)

note: 1un calvaire d'1h50 Victoria, MMC - 19 novembre 2014écoutez

Au 19ème siècle, dans l'Irlande en pleine crise économique, une femme se travesti en homme afin de pouvoir travailler. Pendant trente ans, elle trompe ainsi son entourage, employée dans un hôtel sous le nom d'Albert Nobbs, en tant que majordome.
Malgré un sujet intéressant, Rodrigo Garcia nous livre là une fiction qui reste à la surface des choses, et c'est vraiment dommage car le film avait du potentiel... Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages tant ils sont simplistes et caricaturaux et ne parlons pas de la mise en scène, plate au possible, qui rend le film terriblement longuet... Reste le soin apporté aux décors et aux costumes, la reconstitution de Dublin étant assez convaincante, maigre consolation au final.

Au bonheur des ogres (Nicolas Bary)

note: 2Une comédie amusante, sans plus... Victoria, MMC - 18 novembre 2014écoutez

Si les acteurs sont corrects et la musique sympathique, ça ne suffit vraiment pas. Malgré des personnages hauts en couleurs et un univers assez loufoque, on a du mal à adhérer. Ça traine en longueur, l'enquête est lourde et sans rebondissements et on nous sert une histoire d'amour encore plus grotesque que le reste : trop niaise pour qu'on y croit vraiment, elle sert juste de toile de fond et de prétexte à un happy ending.
N'ayant pas lu le roman de Pennac dont est tirée l’œuvre, je ne peux pas juger du travail concernant l'adaptation. Mais pour moi, "au bonheur des ogres" reste un film dont on a la sensation qu'il a été bâclé, on se contente d'une comédie n'ayant ma foi rien d'exceptionnel.

Eux sur la photo (Hélène Gestern)

note: 4une belle découverte Victoria, MMC - 15 novembre 2014écoutez

Roman épistolaire, "Eux sur la photo" met en relation Hélène et Stéphane. La première cherche des renseignements sur sa mère, morte quand elle avait trois ans, et publie pour cela une petite annonce dans divers journaux, à laquelle Stéphane répondra. De ce premier contact nait une longue correspondance, rythmée par leur découverte commune d'indices et de photos qui permettra à chacun de compléter le passé obscur de ses parents.
La narration a le mérite d'être original : chaque chapitre s'ouvre sur la description d'une photographie, suivie par les courriers des deux personnages.
Un premier roman tout en finesse sur les secrets de famille, mais qui aborde également la place des photos dans la mémoire familiale : comment les interpréter une fois tous les témoins disparus? Tout sonne juste dans cette correspondance, une vraie réussite.

Le c?ur en braille n° 2
Le coeur en braille (Pascal Ruter)

note: 3Un roman plein d'humour et de tendresse Victoria, MMC - 4 novembre 2014écoutez

Victor, collégien de son état, est ce qu'on appelle communément un cancre : les études, ce n'est clairement pas son truc! Mais voilà qu'il rencontre Marie-José, brillante élève et violoncelliste. Lorsqu'elle lui révèle être atteinte d'une maladie la privant peu à peu de la vue et lui demande son soutien pour terminer l'année scolaire, c'est une nouvelle vie qui s'ouvre alors pour Victor...
Si l'ensemble est un peu long et riche en détails (trop peut être?), "Le cœur en braille" reste un bon moment de lecture, avec des personnages atypiques terriblement attachants. Pascal Ruter y aborde un sujet grave mais d'une manière légère, sans jamais en faire trop, mais en décrivant tout de même les difficultés réelles des personnes qui perdent la vue.

Jolie libraire dans la lumière (Frank Andriat)

note: 4Un livre sur les livres Victoria, MMC - 31 octobre 2014écoutez

Maryline est une jeune libraire trentenaire qui voit son existence troublée par un roman relatant étrangement des évènements qu'elle a vécu personnellement il y a dix ans de ça.
C'est toujours un plaisir de lire un roman où il est question des métiers du livre! J'ai été enchantée par le choix de narration, qui alterne deux récits différents: celui de "Jolie libraire dans la lumière" et celui du livre que l'héroïne lit, intitulé "Dans un train", les deux récits finissant bien évidemment pas se rejoindre, l'un éclairant l'autre et vice versa. L'écriture de l'auteur est quasi lyrique et Franck Andriat signe une belle histoire, proche du quotidien, dans laquelle il fait la part belle aux livres et surtout aux libraires, ces passeurs de mots qui tâchent, jour après jour, de transmettre leur passion à d'autres.

Une sacrée mamie n° 1 (Yoshichi Shimada)

note: 4Touchant et vraiment drôle ! Victoria, MMC - 31 octobre 2014écoutez

Sa mère ne pouvant plus le prendre en charge, Akihiro quitte Hiroshima et part rejoindre sa grand-mère à la campagne. S'ensuit alors la découverte d'une vie moins aisée: la prise de conscience de leur pauvreté, les privations mais aussi la lutte quotidienne pour trouver de quoi manger chaque jour. Tout cela pourrait apitoyer le lecteur, mais c'est sans compter sa "sacrée mamie" qui lui fait redécouvrir avec humour le bonheur des choses simples tout en lui inculquant des valeurs essentielles. Pour enfants comme pour adultes, "Une sacrée mamie" est un manga original aux personnages terriblement attachants et dont on ne peut s'empêcher d'admirer la force de caractère!

J'ai laissé mon âme au vent (Roxane Marie Galliez)

note: 5Un ravissement ! Victoria, MMC - 31 octobre 2014écoutez

D'abord il y a le texte, ce long poème qu'adresse un grand-père décédé à son petit fils, qu'il regarde grandir de loin. Et puis on est interpellé par le dessin, épuré et plein de couleurs, qui renforce la beauté des mots.
Un superbe album, tout en douceur et en poésie sur la perte d'un être cher.

Le bizarre incident du chien pendant la nuit (Mark Haddon)

note: 1Il n'y a pas que le titre qui est étrange... Victoria, MMC - 31 octobre 2014écoutez

Christopher, 15 ans, a des troubles comportementaux et vit seul avec son père qui le protège énormément. Un beau jour, le chien de la voisine est retrouvé mort dans son jardin, transpercé par une fourche. Ni une ni deux, Christopher décide de mener l'enquête pour découvrir le coupable, au risque de mettre le doigt sur certains secrets qu'il aurait mieux valu laisser de côté.
L'auteur adopte ici le point de vue de l'adolescent durant la totalité du roman. Au lecteur de subir alors les raisonnements atypiques du héros et son goût immodéré pour les mathématiques et la logique. Si cette narration étonne au premier abord, elle s'avère très vite redondante. De plus, le côté simpliste de l'intrigue ainsi que la pauvreté de l'écriture rendent le tout très indigeste.

Scott Pilgrim (Edgar Wright)

note: 3Néophytes des jeux vidéos, s'abstenir Victoria, MMC - 26 octobre 2014écoutez

Scott se retrouve nez à nez avec la fille de ses rêves. Seul ombre au tableau, pour conquérir sa belle, il lui faut combattre ses 7 ex-maléfiques qui semblent prêts à tout pour l'éliminer.
Globalement, on ne peut pas dire : les acteurs sont convaincants et d'un point de vue visuel, le film est agréable à regarder. Quant à l'ambiance, elle est volontairement décalée ce qui donne souvent lieu à des répliques drôles. Ceci dit, la trame du scénario s'avère très répétitive à la longue. Sans compter que les références liées à la culture geek s'accumulent vite, ce qui m'a un peu rebutée à la longue...
Bref, un film déjanté à la BO très rock'n'roll qui mérite d'être vu malgré une saturation de références aux jeux vidéos.

Inside Llewyn Davis (Oscar Isaac)

note: 4A l'image du film, de la bonne folk comme on l'aime ! Victoria, MMC - 26 octobre 2014écoutez

"Inside Llewyn Davis", dont est tiré cet album dresse le portrait d'un jeune chanteur de folk cherchant à se faire une place sur la scène musicale new-yorkaise dans les années 1960.
Si l'une des difficultés majeures de la bande originale est de coller le plus possible à l’œuvre de base, tout en créant un univers sonore qui touche le spectateur, le challenge est ici parfaitement réussi. Interprétée par les acteurs eux même, la bande originale d'Inside Llewyn Davis permet notamment de révéler le talent d'Oscar Isaac, qui en plus d'une très bonne interprétation à l'écran, nous livre des titres acoustiques de qualité!
C'est ainsi tout un pan de l'histoire de la musique folk et de l'Amérique qui est restituée avec naturel et authenticité.

The Broken circle breakdown (Broken Circle Breakdown Bluegrass Band (The))

note: 4Une B.O aussi fabuleuse que le film de base ! Victoria, MMC - 26 octobre 2014écoutez

Oscillant entre mélancolie et joie de vivre, cet album, bande originale du film "Alabama Monroe", nous entraine dans l'univers si particulier de la country et du bluegrass; un véritable hommage aux États-Unis ! La musique retranscrit à la perfection les divers thèmes évoqués par le film ainsi que l'histoire d'amour passionnée des protagonistes.
Pour ceux qui ont vu l’œuvre poignante de Felix Van Groeningen à l'écran, ce sera l'occasion de se remémorer les thèmes musicaux clés du film. Pour les autres, on rappellera simplement que la musique se suffit souvent à elle même pour nous procurer des émotions...

Mes Amis, mes amours (Lorraine Levy)

note: 1insignifiant Victoria, MMC - 24 octobre 2014écoutez

D'une fadeur sans nom et manquant cruellement de rythme, l’œuvre n'évite pas les gros clichés de la comédie sentimentale. Les personnages creux, le mauvais jeu des acteurs, les images figées et le son parfois à peine audible font de "Mes amis, mes amours"' un film plat et sans intérêt, dont les 1h30 nous semble inévitablement durer le double...

Dragons (Chris Sanders)

note: 5Un régal ! Victoria, MMC - 24 octobre 2014écoutez

Inspiré d'un roman jeunesse de Cressida Cowell, Dragons met en scène Harold, un jeune viking mal intégré au sein de sa tribu. Sur son île natale, combattre des dragons est un sport national, mais le jeune homme voit sa vie basculer lors de sa rencontre avec l'une de ces créatures. Et si tout ce qu'il pensait jusque là s'avérait faux?
Combinant à merveille aventure et émotion, le film est également bourré d'humour et aborde autant de thèmes "classiques" qui font mouche: l'adolescent en conflit avec son père, le goût de l'aventure et la transgression des règles.
Prouesse technique et esthétique, "Dragons" est un très beau conte initiatique aux personnages oh combien attachants, qui ravira petits et grands!



Sous la terre (Courtney Collins)

note: 4Un premier roman dense Victoria, MMC - 24 octobre 2014écoutez

Australie, 1921: Jessie sort tout juste de prison. On lui impose alors Fitzgerald Henry, dit Fitz, comme tuteur. Ce dernier l'obligeant à l'épouser, elle devient alors la complice des vols et autres magouilles de cet homme violent et alcoolique auquel elle cherchera à échapper par tous les moyens.
“Sous la Terre”, un titre bien étrange au premier abord, mais qui livre son secret dès les premières pages, sous la forme d'un narrateur un peu particulier… C'est là l'originalité de ce roman qui nous dresse le portrait d'une femme forte dans une société rurale et oh combien masculine. L'histoire fascinante de Jessie, son sens de la survie et de la préservation font de "Sous la terre" un récit haletant et passionnant. Sa fuite nous plonge aux confins des terres australes, au cœur d’une nature austère et sauvage.

L'écrivain national (Serge Joncour)

note: 3Une satire du métier d'écrivain intéressante Victoria, MMC - 10 octobre 2014écoutez

Déstabilisant car mêlant plusieurs genres (policier, roman sentimental, autofiction), "L'écrivain national" permet de découvrir différents aspects du métier d'auteur. Cela passe aussi bien par des rencontres organisées avec les lecteurs, que par des ateliers d'écriture à destination des personnes illettrées ou par les cocktails organisés par le maire, qui en profite pour promouvoir ses propres intérêts. Serge Joncour soulève plusieurs points relatifs au travail d'écriture : les sources d’inspiration, l'éthique d'un auteur concernant un droit moral à piller la vie d'autrui, le rapport entre le réel et les personnages, ainsi que la place d’un écrivain dans la société. Il dresse également un portrait amusant des petites villes de province dans lesquelles tout se sait, où les élus locaux jouent leurs cartes dans l'ombre et où les étrangers sont vus d'un œil méfiant.
Au final, en dépit d'une histoire d'amour qui s'avère peu crédible, et sans être exceptionnel, "L'écrivain national" reste une lecture plaisante et pleine d'humour.

Monster. n° 1
Herr Doktor Tenma (Naoki Urasawa)

note: 5Addictif ! Victoria, MMC - 8 octobre 2014écoutez

1986: Kenzo Tenma est un brillant neurochirurgien exerçant à Düsseldorf. Promis à une brillante carrière, tout bascule pourtant le jour où arrivent à l'hôpital Anna et Johann Liebert, dont les parents ont été sauvagement assassinés. En choisissant de sauver le petit garçon plutôt que le maire de la ville, le docteur perdra tout... Mais comment pouvait-il savoir que son acte aurait de telles conséquences? Car autour des deux enfants, les morts suspectes se multiplient...
"Monster" est un thriller psychologique au graphisme classique reprenant le thème du tueur en série, ainsi que le parcours d'un homme rongé par la culpabilité. L'intrigue est rondement menée, les rebondissements s'enchainent, nous tenant en haleine page après page, et le final laisse présager une suite tout aussi prenante! "Monster" est une petite merveille, parfait mélange de réalisme, de suspense et d'angoisse...une série à découvrir absolument!

Prophecy n° 1 (Tetsuya Tsutsui)

note: 4Un thriller dans lequel on se plonge avec plaisir ! Victoria, MMC - 6 octobre 2014écoutez

À Tokyo, un jeune homme se faisant appelé “Paperboy” poste des vidéos de façon anonyme sur Youtube. Dans chacune de ses interventions, il dénonce le comportement excessif d’une personne et la menace de représailles. Tandis que la police s’empare de l’affaire, Paperboy s’affirme peu à peu comme un défenseur des opprimés et conquiert le grand public.
Graphiquement c'est impeccable : les décors sont soignés et Tetsuya Tsutsui prend soin de travailler ses personnages. “Prophecy” est une critique virulente de notre société moderne, notamment des inégalités sociales et des dérives que peuvent entraîner l’utilisation des réseaux sociaux. Ce premier tome, très prenant, mêle habilement action et psychologie et soulève de nombreuses questions actuelles.

Ernest et Célestine.
La naissance de Célestine (Gabrielle Vincent)

note: 5Adorable ! Victoria, MMC - 5 octobre 2014écoutez

Ernest, un gros ours balayeur de rues, trouve un bébé souris dans une poubelle. Attendri, il décide de lui donner un nom, de la garder et de l'élever : c'est le début d'une belle histoire d'amitié improbable... Les esquisses de Gabrielle Vincent se suffisent presque à elles-même pour nous dévoiler la rencontre d'Ernest et Célestine. Cet album est une vraie petite merveille et constitue certainement l'un des plus touchants de la série.

Oeuvre non trouvée

note: 4Anthropomorphisme et ambiance polar des années 50 Victoria, MMC - 30 septembre 2014écoutez

Blacksad c'est ce chat au regard dur et détective privé de son état. On vient de retrouver le cadavre de son ancienne petite amie, une étoile montante du cinéma et voilà notre héros désabusé contraint de mener l'enquête.
Alors oui, le scénario est banal, classique et prévisible… Le problème majeur de cette série, c’est la longueur de chaque tome : ils sont trop court pour espérer un quelconque retournement de situation, et l’intrigue n’a pas le temps d’y être approfondie comme elle le pourrait. En revanche là où Blacksad marque des points, c’est au niveau du dessin. Superbe, riche en détails, il contribue à instaurer une ambiance de film noir à chaque planche. L’incarnation d’un personnage par tel ou tel animal n’est jamais due au hasard et permet à l’auteur d'en faire ressortir le caractère. Au final c’est surtout le graphisme et son atmosphère si particulière qui fait de Blacksad une lecture plaisir et une BD à découvrir, d’autant plus que plusieurs référence à la culture américaine y sont évoqués (le Ku Klux Klan, la ségrégation des noirs, la guerre froide et le maccarthysme entre autres). Avis aux amateurs!

Kinderzimmer (Valentine Goby)

note: 5Un roman grave mais bouleversant Victoria, MMC - 17 septembre 2014écoutez

Valentine Goby signe ici un nouveau témoignage sur la déportation. Néanmoins, le thème abordé en parallèle est loin d'être banal : Mila est une déportée parmi tant d’autres. Sauf que Mila est enceinte et découvrira bientôt l'existence de la Kinderzimmer du camp de Ravensbrück... Âmes sensibles s'abstenir. Kinderzimmer est un roman éprouvant, extrêmement dérangeant, à l'écriture tantôt crue et glaciale (à l'image du camp), tantôt poétique et bouleversante. Au delà de l'horreur des camps et de la noirceur de cette période de l'Histoire, Valentine Goby habite ses personnages d'une formidable envie de vivre, et nous livre, sans jamais tomber dans le pathos, un récit douloureux et envoutant.



Alabama Monroe (Felix Groeningen (Van))

note: 5Un barbu, de la country, des tatouages et des larmes... Victoria, MMC - 16 septembre 2014écoutez

Il est de ces films qui ne payent pas de mine mais qui sont de véritables claques pour le spectateur, Alabama Monroe en fait partie.
Alabama Monroe, c'est l'histoire d'amour entre Didier et Élise, dont la relation va être mise à rude épreuve dès lors que leur fille, Maybelle, tombe malade. Felix Van Groeningen livre ici une histoire bouleversante au scénario totalement décousu et construit sur de nombreux flash back. Le film joue avec nos émotions : on passe du rire aux larmes en un clin d’œil, tout en sachant que le film se dirige inexorablement vers une fin tragique. Les acteurs sont touchants, d'une justesse désarmante, les plans d'une incroyable beauté servent magnifiquement le film et les émotions qu'il véhicule, et la bande sonore est un véritable régal pour qui souhaite découvrir la country. Alabama Monroe est un véritable bouquet d'émotions, une œuvre poignante et bouleversante pourtant tout en délicatesse.

Cinq mille kilomètres par seconde (Manuele Fior)

note: 3Chronique amoureuse à l'aquarelle Victoria, MMC - 9 septembre 2014écoutez

Lucia et sa mère emménagent en Italie. Elles ont pour voisin Piero, un jeune homme qui prendra beaucoup de place dans la vie de Lucia. L'auteure nous raconte leur rencontre, leur séparation mais aussi leurs retrouvailles quelques années plus tard. On ne sait pas grand chose de leur histoire d'amour; on la devine pourtant très forte.
Si l'histoire en soi ne m'a pas bouleversée, le graphisme, en revanche, est un vrai bonheur pour les yeux! Les aquarelles de Manuelle Fior se font tantôt lumineuses, tantôt froides, changeant de teintes selon les lieux et les saisons. A découvrir !

N'aie pas peur si je t'enlace (Fulvio Ervas)

note: 4Un road trip pas comme les autres Victoria, MMC - 9 septembre 2014écoutez

Un très beau roman, attachant, qui retrace une histoire vraie : celle d’un père qui entraine son fils, Andrea, dans un voyage improbable à travers les États-Unis et jusqu’en Amérique latine dans l’espoir de se rapprocher de cet enfant qui lui échappe. Un beau projet, un peu fou, plutôt déconseillé par leur entourage, car voilà, Andrea est autiste. Imprévisible, il a des manies qui dérangent, s’échine parfois à réarranger les objets selon un ordre qui lui est propre ou enlace les personnes qui croisent son chemin pour mieux entrer en contact avec elles. Franco, son père, fait toutefois preuve d'humour pour relativiser les situations délirantes qu'engendre la différence de son fils. Un beau message de tolérance et de liberté.

Max (Sarah Cohen-Scali)

note: 4Une fable historique bouleversante ! Victoria, MMC - 2 septembre 2014écoutez

Max (ou plutôt Konrad si l'on s'en tient à la version officielle) est le premier né du programme Lebensborn, destiné à mettre au monde de parfaits petits aryens dont les parents auront au préalable fait l'objet de sélections rigoureuses. De l'état de fœtus jusqu'à la fin de son enfance, Max sera également le narrateur de cette histoire et c'est bien là le plus déroutant... Car malgré un vocabulaire soigné et une réflexion d'adulte parfaitement endoctriné par le Reich, Max garde sa naïveté d'enfant, ce qui rend le récit d'autant plus bouleversant. Inspiré de nombreux faits réels (et de loin les plus bouleversants qu'a connu le XXè siècle), très bien écrit, émouvant et à la fois terriblement dur, "Max" est un roman qui ne laisse pas indifférent...

Philomena (Stephen Frears)

note: 4Un drame social émouvant Victoria, MMC - 2 septembre 2014écoutez

Inspiré de faits réels, le film met en scène l'histoire de Philomena, vieille irlandaise partant à la recherche de son fils, qui lui a été enlevé de force 50 ans auparavant. De l'Irlande aux Etats-Unis, Stephen Frears dresse le portrait d'une femme ordinaire, à l'histoire extraordinaire. Steve Coogan et Judi Dench forment un duo brillant, à la fois drôle, sincère et touchant, à l'image du film lui-même qui, sans jamais tomber dans le mélo, s'avère bouleversant.

Rouge Tagada (Charlotte Bousquet)

note: 3Une belle réussite Victoria, MMC - 29 août 2014écoutez

C'est fin et sensible, à mi-chemin entre le roman et la BD, et le choix du roman graphique est très bien vu. Charlotte Bousquet aborde avec finesse, justesse et pudeur les thèmes de l'amour non partagé et de l'homosexualité. Les illustrations accompagnent avec douceur cette chronique sur l'adolescence, émouvant récit de vie.

Le magasin des suicides (Olivier Ka)

note: 4excellente adaptation à découvrir! Victoria, MMC - 28 août 2014écoutez

Imaginez un magasin dans lequel on vend depuis dix générations tous les ingrédients et instruments imaginables pour bien se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère jusqu'au jour où Allan, le cadet, impose sa joie de vivre et son rire enfantin dans la boutique, au grand damne de ces parents. Olivier Ka signe ici un scénario très original et empli d'humour noir, à l'image du roman de Jean Teulé. Côté graphisme, Domitille Collardy, propose une mise en page surprenante : planches décousues et jeux chromatiques (des couleurs sombres et monotones constituent la majorité de l'album, mais des touches colorées font leur apparition dès lors que le petit Alan est mis en scène, ce qui accentue la différence entre l'humeur de ses parents et sa propre vision de la vie).

Trois ombres (Cyril Pedrosa)

note: 4 Un récit puissant, d'une grande justesse émotionnelle Victoria, MMC - 28 août 2014écoutez

Joachim, un joyeux bambin, vit au creux des collines avec ses parents aimants. À l'écart, ignorants du monde extérieur, ils goûtent les joies simples de la nature et d'un quotidien paisible. Mais voilà qu'apparaissent un jour trois cavaliers mystérieux, venus briser la quiétude de leur bonheur. Trois ombres insondables, inatteignables, menace omniprésente, qui semblent en avoir après l'enfant. Alors, plutôt que de se soumettre, le père décide de fuir avec son fils...
Une très jolie BD, oscillant entre onirisme et réalisme, magnifiquement portée par le dessin en noir et blanc de Cyril Pedros, parfois violent et inquiétant. "Trois ombres" est une métaphore de la mort, de la perte d'un être auquel on tient, et de la reconstruction de sa vie ensuite.

Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill (Jean Regnaud)

note: 4Une belle découverte ! Victoria, MMC - 27 août 2014écoutez

A mi-chemin entre la BD et le roman graphique, "Ma maman est en Amérique..." met en scène Jean lors de sa rentrée en CP. Jean, qui ne sait pas où est sa maman, mais qui n'ose pas vraiment demander... Tout ce qu'il sait, c'est qu'elle est en voyage depuis longtemps, et que Michèle, la petite voisine, lui lit régulièrement des cartes postales du monde entier qu'elle dit écrites par la mère de Jean en secret.
Emile Bravo choisit la simplicité pour illustrer ce récit tendre et touchant et Jean Regnaud raconte brillamment l'histoire de ce petit garçon quittant peu à peu le monde de l'enfance et de l’insouciance pour entrer dans celui des grands. Classée en jeunesse, l'histoire est moins légère qu'elle n'y parait, comporte plusieurs niveaux de lecture et peut être source de questionnements pour les plus jeunes.



Récit intégral (ou presque) d'une coupe de cheveux ratée (Jo Witek)

note: 4Un récit drôle et enjoué Victoria, MMC - 22 août 2014écoutez

Suite de "Récit intégral (ou presque) de mon premier baiser", on retrouve ici Xavier à 15 ans, la veille de sa rentrée en seconde. Rien ne va plus depuis que son coiffeur l'a loupé, qu'il se retrouve sans amis dans son nouveau lycée, ces derniers ayant choisi une orientation différente et que Mina, sa copine, l'a largué pour un autre.
Xavier reste un héros sympathique et attachant (et un brin paranoïaque tout de même), l'écriture est fluide et l'histoire pleine d'humour. Le roman, sous forme de journal intime au masculin (ce qui est plutôt rare en littérature jeunesse), décrit fort bien les états d'âme et les préoccupations des adolescents actuellement.

Du domaine des murmures (Carole Martinez)

note: 4Un conte mystique surprenant Victoria, MMC - 22 août 2014écoutez

Au XIIè siècle, contre toute attente, Esclarmonde s'oppose au mariage arrangé par son père avec un homme qui la rebute et préfère être emmurée vivante. Depuis la cellule où elle pensait vivre en solitaire, elle reçoit la visite quotidienne de pèlerins venus lui confier leurs prières et leurs péchés.
Entre grâce et barbarie, Carole Martinez nous livre ici le destin tragique et exceptionnel d'une jeune recluse. L'auteure met en avant les habitudes de vie de l'époque, sans pour autant en faire trop, et livre avec poésie la réclusion, les extases et les errances d'Esclarmonde. Du domaine des murmures est un véritable ode à la vie qui se nourrit d'éléments merveilleux, mais aussi une réflexion sur la puissance de la foi et les doutes qu'elle peut susciter.

Le roman d'Ernest et Célestine (Daniel Pennac)

note: 5Vestiges d'enfance Victoria, MMC - 21 août 2014écoutez

Ernest, un ours mal léché, et Célestine, adorable petite souris, vivent dans un monde où tout les oppose. Et pourtant, ces deux là vont se rencontrer, s'entendre, se comprendre et vivre ensemble en dépit des conventions.
Daniel Pennac offre ici au lecteur une satire sociale sous la forme d'une histoire du soir pour enfants, le tout en respectant fidèlement l’œuvre de son amie de plume, Gabrielle Vincent. Quel doux plaisir que cet éloge à l'amitié et la confiance où l'on retrouve toute la poésie et la tendresse des albums originaux!

Mary Poppins (Robert Stevenson)

note: 3Supercalifragilisticexpialidocious. Victoria, MMC - 21 août 2014écoutez

Malgré quelques longueurs et le côté parfois envahissant des chansons, Marie Poppins reste une comédie musicale rafraichissante et pleine de bonne humeur. Un film poétique, enchanteur et surprenant, pour petits et grands !

Ernest et Célestine (Benjamin Renner)

note: 5Un enchantement à la fois graphique et poétique! Victoria, MMC - 21 août 2014écoutez

Ernest et Célestine est assurément un film "sans âge", que les enfants comme les adultes nostalgiques des albums de Gabrielle Vincent sauront apprécier! On retrouve bien l'univers enchanteur que l'auteure avait su créer, le tout rehaussé de tons pastels, et d'une pointe d'humour. Petite pépite visuelle, mais aussi belle histoire sur la tendresse et la différence, ce film d'animation a tout pour lui et regorge de poésie et de tendresse.

Frangine (Marion Brunet)

note: 4Terriblement touchant Victoria, MMC - 18 août 2014écoutez

Joachim et Pauline sont nés par PMA (procréation médicalement assistée) et ont été élevés par leurs deux mères. Cette situation inhabituelle engendre moqueries et réactions vives dans leur entourage et si Joachim a su très tôt se défendre des regards de ses camarades, la rentrée au lycée de sa sœur va être une véritable descente aux enfers pour la jeune fille. L'auteur fait un tour exhaustif des réactions des différents protagonistes (camarades de classe, enseignants, parents d'élève ou famille proche) face à ce cadre familial particulier. Le roman aborde également d'autres questions secondaires comme la quête d'identité, les amours adolescentes ou les milieux sociaux défavorisés, le tout sans jamais parasiter l'intrigue principale. Le thème de ce roman est d'actualité et plutôt sensible mais Marion Brunet réussit à parler de ce sujet avec douceur et signe, au delà d'un roman sur l'homoparentalité, un récit fort, centré sur la relation entre frère et soeur.









La page blanche (Boulet)

note: 3Lecture plaisante mais scénario un peu pauvre... Victoria, MMC - 16 août 2014écoutez

La Page blanche est le récit assez improbable d’Éloïse, qui se réveille un jour sur un banc, totalement amnésique. Elle ne sait pas ce qu'elle fait là, ni qui elle est, encore moins où elle habite. Chaque chapitre sera consacré à sa quête d'identité et son combat pour retrouver sa vie passée. L'humour et l'autodérision ainsi que l'imagination parfois un peu (trop) débordante de l'héroïne feront sourire le lecteur. Néanmoins, si l'idée de base était assez séduisante, la BD reste finalement assez superficielle par rapport à son potentiel réel. Qui plus est, la chute est plus que décevante et consiste en un dénouement bâclé, sous fond de morale pour le lecteur.

Chemin perdu (Amélie Fléchais)

note: 4Un conte contemporain déroutant... Victoria, MMC - 16 août 2014écoutez

Trois enfants se perdent en forêt alors qu'ils empruntent un raccourci dans le cadre d'une chasse au trésor. Ils pénètrent alors dans un monde totalement loufoque qui n'est pas sans rappeler celui d'Alice aux Pays des merveilles, mais dont l'ambiance sombre et inquiétante se rapproche de certains contes de Grimm. Le graphisme de l'ouvrage ne peut laisser le lecteur indifférent tant il est original et hors norme. Des planches aux couleurs chatoyantes côtoient ainsi des pages entières de noir et blanc : on a l'impression de subir les caprices graphiques de l'auteur, qui nous impose des styles et des influences japonaises et nordiques bien différentes... c'est sans doute un côté déstabilisant de l'album, mais on se laisse gagner par l'étrangeté de l'univers créé par Amélie Flechais, plein de charme et de poésie !

Sweet sixteen (Annelise Heurtier)

note: 4Une belle leçon de vie et de courage Victoria, MMC - 16 août 2014écoutez

États-Unis, 1957 : le plus prestigieux lycée de l'Arkansas ouvre pour la première fois ses portes à des étudiants noirs. Inspiré de faits réels, Sweet sixteen est fluide et agréable a niveau de l'écriture et le thème de la ségrégation y est abordé sans fioritures. Le choix d'un récit à double voix permet au lecteur d'appréhender deux personnages aux univers radicalement différents, mais qui, du fait de leur âge commun, partagent les mêmes doutes, et vivront toutes deux leur passage à l'âge adulte dans la souffrance et l'injustice.

Peindre le vent (Pam Muñoz Ryan)

note: 3Poésie équestre Victoria, MMC - 16 août 2014écoutez

A la mort accidentelle de ses parents, Maya a 4 ans. Élevée ensuite par sa grand-mère paternelle selon une éducation très stricte, sa vie bascule le jour où cette dernière meurt à son tour. Maya est alors contrainte de quitter la côté californienne pour se rendre dans les Montagnes Rocheuses, où l'attend sa famille maternelle. Un roman d'aventure et de découvertes dont la double narration donne du dynamisme au récit, mais aussi un roman d'initiation pour apprendre à accepter les différences et à garder vivant le souvenir des disparus.

L'enfant cachée (Loïc Dauvillier)

note: 4Une belle leçon d'Histoire et d'humanisme Victoria, MMC - 14 août 2014écoutez

Durant l’occupation, la petite Dounia, qui est juive, a vécu le traumatisme d’être séparée de ses parents et cachée pour éviter la déportation.
La Shoah n’est pas quelque chose de facile à expliquer à un enfant, mais le récit réussit à présenter cette page sombre de l’Histoire de manière pédagogique; les dialogues sont simples et adaptés, sans être infantilisants pour autant. Visuellement, Marc Lizano opte pour un style un peu enfantin, et la légèreté qui se dégage des dessins fait contraste avec la dureté des évènements portés à l’image… Point appréciable : l’horreur des camps d’extermination est juste suggéré, à travers le retour « très fatigué » d’un des personnages. Car si l’homme est capable des pires atrocités, le récit montre qu’il est aussi capable d’une grande humanité.

Le Temps des mitaines (Loïc Clément)

note: 5Un vrai petit bijou ! Victoria, MMC - 13 août 2014écoutez

Nouvellement arrivé au village des Mitaines, Arthur, un jeune ourson timide, va devoir rapidement trouver ses marques : nouvelle maison, nouvelle école et nouveaux amis...pas facile d'arriver en cours d'année scolaire! Dès son premier jour, il apprend que l'école est sujette à d'étranges disparitions...ni une ni deux, accompagné de ses nouveaux compagnons, Arthur va mener l'enquête.
L'auteur prend le temps, chapitre après chapitre, de présenter ses personnages alors que l'intrigue se dessine au fil des pages. Le tout est formidablement porté par les aquarelles de Anne Montel, qui a su créer tout un univers bucolique d'une grande poésie, ainsi qu'une galerie de personnages tous plus attachants les uns que les autres. Un vrai coup de cœur pour cet album aux dialogues hilarants et magnifiquement illustré !

Oeuvre non trouvée

note: 5Un vrai régal pour les yeux ! Victoria, MMC - 13 août 2014écoutez

Destinée aux tout jeunes lecteurs, cette série de premières bande dessinées allie avec délicatesse et simplicité les problématiques de la famille recomposée, de la vie en communauté et de l’acceptation des différences. On se délecte des aquarelles d'Eve Tharlet dont la douceur des traits et la beauté des couleurs se rapprochent un peu de l'univers créé par Beatrix Potter.

Le magicien d'Oz (L. Frank Baum)

note: 4Retrouvez toute la magie du pays d'Oz en pop up ! Victoria, MMC - 13 août 2014écoutez

Un classique de la littérature jeunesse où se déploie en trois dimensions l'histoire de Dorothée et de ses amis, grâce à des théâtres pop-up splendides !

T'es beau, t'es fort, t'es musclé (Jérôme Aubineau)

note: 4Une narration amusante Victoria, MMC - 13 août 2014écoutez

Ce conte, inspiré d'autres histoires (Le bonhomme Misère, Aladin ou La lampe merveilleuse, Jack et le haricot magique) est ici sacrément dépoussiéré grâce à la plume et à la verve de Jérôme Aubineau. A la fois éducatif, divertissement et artistique, le récit de la mère Misère ravira petits et grands!

Les souvenirs de Mamette n° 2
Le chemin des écoliers (Nob)

note: 4c'est beau, c'est drôle, et ça se dévore en un clin d'oeil ! Victoria, MMC - 8 août 2014écoutez

J'ai adoré cette bande dessinée qui se déguste certes un peu trop vite, mais c'est un vrai régal! Les textes sont bourrés d'humour, de tendresse et servis par les superbes illustrations colorées de Nob. On constate cependant que la vie de Marinette est loin d'être un conte de fée et que derrière les petits moments de bonheurs simples se cachent drames familiaux, anciennes rancœurs et secrets étouffés. A noter l'originalité du format des albums, en A5, qui donne l'impression d'avoir un album photo ou un journal intime entre les mains!

Premiers printemps (Anne Crausaz)

note: 5Une invitation à profiter de chaque saison Victoria, MMC - 8 août 2014écoutez

Rien de spectaculaire à première vue dans cet album, mais Anne Crausaz met divinement en avant la beauté de la nature et les petits bonheurs de chaque saison. Les illustrations sont magnifiques : le trait est fin et les couleurs évoluent selon les saisons; le texte accompagne le tout de façon très poétique.

Les voisins musiciens (Junko Shibuya)

note: 4Evasion musicale Victoria, MMC - 8 août 2014écoutez

Histoire sans paroles d'un petit garçon, attristé par le départ de ses voisins, qui alors qu'il joue du violon à la fenêtre pour souhaiter la bienvenue aux nouveaux arrivants, a la joie d'entendre sa nouvelle petite voisine se joindre à lui au piano...
Un album poétique et plein de douceur qui nous montre à quel point la musique peut se révéler être une passion commune et ainsi rapprocher les gens.

Un jour j'irai chercher mon prince en skate (Jo Witek)

note: 4Anticonformisme adolescent Victoria, MMC - 8 août 2014écoutez

Comme toutes les jeunes filles de son âge, Fred rêve du prince charmant. Mais avec son allure de garçon manqué, elle a du mal à séduire et se remet beaucoup en question. Des vacances dans le manoir familial, ainsi que la révélation de certains secrets de famille vont venir remédier à tout cela. On suit avec plaisir les questionnements de l'héroïne, attachante et franche, à laquelle beaucoup d'ados pourraient s'identifier. Jo Witek aborde ici les premiers émois adolescents, les valeurs familiales pesantes, la mort ainsi que le rejet. Un roman qui aborde la confiance en soi à une période où ça n'est pas toujours évident.

Joyland (Stephen King)

note: 2C'est sur que c'est un Stephen King? ... Victoria, MMC - 7 août 2014écoutez

Tout d'abord mention spéciale à l'éditeur, qui réussit l'exploit d'écrire une 4ème de couverture qui n'a absolument rien à voir avec le roman...du grand art!
Une histoire qui se traîne en longueur, hésitant entre différents genres (roman d'apprentissage, polar, récit d'épouvante?... ah ça non), aucun suspense ou retournement de situation à noter, ici on fait dans le cliché : le héros au coeur brisé qui va illuminer la vie d'un enfant handicapé, les scènes sur la plage avec le cerf-volant à l'horizon, sans parler de la pseudo-histoire d'amour et de la fin à faire pleurer dans les chaumières... Bref, une déception sur toute la ligne.

Un printemps à Tchernobyl (Emmanuel Lepage)

note: 5Une lecture époustouflante et très émouvante Victoria, MMC - 6 août 2014écoutez

Avril 2008, Emmanuel Lepage arrive en Ukraine, près de Tchernobyl. il se rend sur place pour réaliser un reportage sur la vie des survivants et de leurs enfants à l’ombre de la centrale. Là, il part dessiner régulièrement près ou dans la zone. On sent le stress, le compteur Geiger qui sonne…et la sensibilité de l'artiste qui s'éveille. Concernant le dessin, c’est tout simplement splendide ; s'il s'attendait à trouver ruines et désolations au moment de son départ, c'est finalement la vie et l'espoir que dépeint ici Emmanuel Lepage. En revanche l'aspect documentaire fait un peu défaut : j’aurais aimé avoir plus d’informations tangibles sur le traitement des victimes ou sur la gestion de la zone par exemple.

La décision (Isabelle Pandazopoulos)

note: 4Bouleversant Victoria, MMC - 6 août 2014écoutez

Un matin, Louise, brillante élève de Terminale S, est prise d'un malaise. Quelques instants plus tard, sa vie bascule : sans signe avant-coureur, elle donne naissance à un enfant dont elle ne sait rien et qu'elle n'attendait pas. Se pose alors un problème épineux : accepter l'arrivée de ce bébé et faire face à cette nouvelle vie. Ici aucun jugement, aucune tentative d'explication, on suit simplement le cheminement de la jeune fille et ses relations avec ses parents, amis et le personnel médical accompagnant. Touchant de sincérité, "La décision" est un roman émouvant traitant du déni de grossesse, sujet de société délicat et peu évoqué dans la littérature pour adolescents. Isabelle Pandazopoulos réussit pourtant à l'aborder avec beaucoup de finesse et de pudeur.

Western girl (Anne Percin)

note: 3country, ranch et cow boys Victoria, MMC - 6 août 2014écoutez

Elise, 16 ans, grande fan de musique country et d'équitation western voit enfin son rêve se réaliser : ses parents l'envoient en stage dans un ranch américain pour plusieurs semaines. La voilà donc partie dans le Dakota en compagnie d'autres adolescents. Le lecteur découvre à travers le journal de bord de la jeune fille la confrontation de son rêve avec la réalité. Car si la culture western ne la déçoit pas, il n'en va pas de même pour ses relations avec les autres participants du stage... A travers la lutte entre les classes sociales, le racisme et les préjugés, l'auteur nous invite à découvrir l'Amérique du Far-West. Si l'héroïne est touchante, sympathique et bien dans ses bottes, le récit est en revanche assez prévisible et le final s'avère assez bateau...

Comment (bien) rater ses vacances (Anne Percin)

note: 4Un livre qui sent bon les vacances Victoria, MMC - 6 août 2014écoutez

A 17 ans il n'est pas question de passer ses vacances avec les parents, encore moins quand ils choisissent de traverser la Corse à pied ! Alors Maxime décide de rester chez sa grand-mère pour l'été. Mais lorsque celle-ci est victime d'une crise cardiaque, il se retrouve seul à devoir gérer l'hospitalisation, les courses et les repas tout en cachant la situation à ses parents. C'est un réel plaisir de suivre l'épopée de Maxime, jeune lycéen cultivant le cynisme et l'anticonformisme, laissant malgré tout entrevoir une grande sensibilité. Un roman d'apprentissage tendre, pêchu et plein d'humour!

Le petit monde de Liz (Liz Climo)

note: 5Une bonne tranche de rigolade! Victoria, MMC - 6 août 2014écoutez

Le concept est simple, clair et efficace : 1 planche = 1 histoire = 1 blague !
Ce petit album haut en couleurs met en scène divers animaux dans un univers à la fois attachant et drôle. Les dessins sont simples et Liz Climo trouve toujours "le" détail qui rendra la situation comique. A lire d'une traite !

La planète des singes (Pierre Boulle)

note: 5Un récit captivant qui gagne à être connu! Victoria, MMC - 2 août 2014écoutez

Ulysse, un journaliste parti en voyage de 2 ans vers une étoile lointaine, se trouve pris au piège sur une planète où les singes représentent l'espèce évolué et l'homme l'espèce animale. Pierre Boulle traite ici du caractère de l’espèce humaine et jette un regard critique sur l’expérimentation faite sur les animaux.
La critique est parfois virulente et très cynique. Un livre qui fait se poser de multiples questions et dont la fin brillante laisse le lecteur pantois.

Lune indienne (Antje Babendererde)

note: 4Un roman qui bouscule les préjugés Victoria, MMC - 2 août 2014écoutez

Oliver se voit contraint de quitter son pays, sa culture et tous ses amis pour suivre sa mère aux États-Unis, où elle a décidé d'épouser un Indien Lakota et de vivre avec lui dans une réserve. De là commence une toute nouvelle existence pour l'adolescent qui apprendra à mieux connaître les Lakotas, peuple fier et courageux qui se bat pour la sauvegarde de son identité.
Un beau récit initiatique sur la tolérance et la différence entre les peuples.

Hugo Cabret (Martin Scorsese)

note: 3Un bel hommage à George Méliès Victoria, MMC - 23 juillet 2014écoutez

Inspiré de "l'invention d'Hugo Cabret" écrit par Brian Selznick, le film met en scène le jeune Hugo, un orphelin de douze ans dans le Paris des années 30. Son passé est un mystère et son destin une énigme. Une histoire dont la base est accessible au jeune public tout en étant un magnifique hommage aux débuts du cinéma, le tout servi par de belles images, malgré quelques longueurs.

L'ultime défi de Sherlock Holmes (Jules Stromboni)

note: 4Une relecture intéressante ! Victoria, MMC - 21 juillet 2014écoutez

Tandis que Sherlock est plus hautain que jamais, Watson quitte ici son rôle d'éternel second et devient à son tour enquêteur. L'intrigue est prenante et plutôt bien menée. Enfin, Stromboni propose au lecteur un traitement graphique à l'ancienne avec des planches volontairement vieillies et si le dessin parait étrange au premier abord, l'effet est des plus réussi! La fin peut en revanche sembler un peu brutale et remet en cause le mythe initial de Sherlock Holmes.

Moi vivant, vous n'aurez jamais de pauses ou Comment j'ai cru devenir libraire (Leslie Plée)

note: 3Récit d'une libraire désanchantée Victoria, MMC - 17 juillet 2014écoutez

Sur le ton de l'humour, Leslie Plé nous fait part de son expérience de libraire en grande surface de produits culturels et évoque la culture de masse, le livre comme produit marketing ainsi que le monde du travail. Drôle et réaliste, une BD plus que jamais d'actualité !

La nostalgie de l'ange (Alice Sebold)

note: 4Une oeuvre poignante Victoria, MMC - 16 juillet 2014écoutez

La mort violente de Susie, jeune adolescente, la coince entre deux mondes; elle contemple ainsi le gouffre béant qu'elle a laissé au sein de sa famille, l'enquête qui n'aboutit pas et le quotidien tranquille de son bourreau. D'une écriture pudique et délicate, bien loin des clichés larmoyants et douloureux, La nostalgie de l'ange offre une vision presque sereine de la mort.

Les amants papillons (Benjamin Lacombe)

note: 4Album épuré et plein de grâce Victoria, MMC - 16 juillet 2014écoutez

Naoko veut étudier la littérature et écrire des haïkus. Pour cela, elle se déguise en garçon et part à Kyoto où elle rencontre Kamo. Un très beau conte japonais romantique mais tragique, magnifiquement soutenu par les illustrations de Benjamin Lacombe.

L'herbier des fées (Sébastien Perez)

note: 5Moment de rêve et de poésie ! Victoria, MMC - 15 juillet 2014écoutez

Un éminent botaniste Russe se rend dans la forêt de Brocéliande, réputée pour sa magie et ses êtres surnaturels, dans le but d'élaborer l'elixir d'immortalité sous les ordres de Raspoutine. Mais il est peu à peu gagné par la féerie de la forêt et de ses petits habitants extraordinaires et magiques! Benjamin Lacombe crée ici un univers exceptionnel, mêlant merveilles botaniques et personnages féériques. Un album magique, à la fois recueil de botanique, inventaire de fées, histoire mystérieuse. Un coup de coeur!

La Vague (Dennis Gansel)

note: 4Un film dont on sort secoué Victoria, MMC - 15 juillet 2014écoutez

Dans le cadre d'un atelier, un professeur propose à ses élèves une expérience visant à leur expliquer le fonctionnement d'un régime totalitaire. Commence alors un jeu de rôle grandeur nature, dont les conséquences vont s'avérer tragiques… Si la thèse de base d'un retour au fascisme peut paraitre grotesque, les mécanismes totalitaires portés à l'écran donnent pourtant froid dans le dos.

13 petites enveloppes bleues (Maureen Johnson)

note: 4Les voyages forment la jeunesse Victoria, MMC - 15 juillet 2014écoutez

Ginny, guidée par des lettres posthumes de Peg, sa tante excentrique, part faire une voyage qui la changera à jamais. De découvertes en rencontres incongrues, la jeune fille en apprendra autant sur sa tante que sur elle même. Maureen Johnson nous offre là un récit initiatique juste et sincère, qui ne tombe jamais dans l'excès d'aventures rocambolesques, ni le trop plein de bons sentiments risquant de rendre le tout niais. On rit, on s'émeut aux larmes, on angoisse, on rêve, on voyage en même temps que Ginny.

Mary Poppins (Richard M. Sherman )

note: 4Retour en enfance garanti ! Victoria, MMC - 13 juillet 2014écoutez

Un réel bonheur de retrouver les titres phares de ce film ayant marqué petits et grands !

Oeuvre non trouvée

note: 2Un premier tome pas assez abouti... Victoria, MMC - 12 juillet 2014écoutez

Depuis qu'une guerre nucléaire a ravagé la planète, l'humanité s'est réfugiée dans des stations spatiales en orbite. Aujourd'hui, cent jeunes criminels sont envoyés en mission périlleuse : recoloniser la Terre. Pas de discours d'introduction expliquant la situation, le lecteur plonge dans ce roman de plein fouet, tout comme les 100 à leur arrivée sur Terre. L'auteur présente tour à tour les différents personnages...et là c'est le drame. On se perd dans de banales amourettes d'adolescents, certains personnages sont creux et n'apportent rien à l'intrigue, et le style littéraire s'avère très pauvre. C'est dommage, car la trame de fond avait du potentiel, mais le tout reste trop lisse et trop plein de bons sentiments.
Notes aux intéressés : la série "The 100", tirée du roman, s'avère bien plus intéressante.

Paradis avant liquidation (Julien Blanc-Gras)

note: 4Il était une fois un archipel paradisiaque... Victoria, MMC - 12 juillet 2014écoutez

Julien Blanc-Gras nous amène loin, très loin, dans l'archipel des Kiribati, au beau milieu du Pacifique. Cet endroit aux allures paradisiaques est en fait menacé par les eaux, la faute au réchauffement climatique. L'auteur nous fait part des épisodes farfelus venant perturber son séjour, le tout avec l'humour qui le caractérise si bien. D'une grande humanité et plein de tendresse envers un peuple voué à la disparition, "Paradis avant liquidation" est un récit de voyage irrésistible.

Nox n° 1
Ici-bas (Yves Grevet)

note: 4un roman bien ficelé Victoria, MMC - 11 juillet 2014écoutez

Comme dans toute dystopie qui se respecte, Yves Grevet nous plonge ici dans une société assez similaire à la notre, mais divisée en classes sociales dont on suit plusieurs représentants tout au long du roman. Oppression, résistance, liberté et solidarité sont autant de thèmes traités par l'auteur, qui sait se renouveler en créant ici un univers sombre et cruel, totalement différents de ces précédents romans.

Une éducation (Lone Scherfig)

note: 3Romantique et divertissant Victoria, MMC - 11 juillet 2014écoutez

1961, Angleterre. Jenny a seize ans. Élève brillante, elle se prépare à intégrer Oxford. Sa rencontre avec un homme deux fois plus âgé qu'elle va tout remettre en cause. Malgré un thème plutôt classique et une trame assez prévisible, on profite d'une atmosphère travaillée (décors et costumes). La présence de Carey Mulligan, au jeu incroyablement juste, reste l'atout principal de ce film touchant, et l'on observe avec délectation son passage d'adolescente à frange à jeune femme distinguée.

Gatsby le magnifique (Baz Luhrmann)

note: 4A voir absolument ! Victoria, MMC - 8 juillet 2014écoutez

Soyons clair : Baz Luhrman aime la démesure et cette adaptation du roman de Fitzgerald ne fait pas exception au reste de sa filmographie! Une bande originale décalée (à laquelle certains reprocheront de ne pas être en accord avec l'époque traitée), des plans qui donnent le tournis, l'esthétique tient plus du clip musical que du film, ce qui réjouira les fans du réalisateur australien, qui, décidément, sait faire des choix osés. Mention spéciale à DiCaprio incarnant à merveille le rôle du "self made man" au passé mystérieux et à l'optimisme inébranlable. Baz Luhrman nous transporte ici dans un univers totalement burlesque!

La Route (John Hillcoat)

note: 4À ne pas regarder en état de dépression avancée ! Victoria, MMC - 7 juillet 2014écoutez

Récit post-apocalyptique, le film montre l'errance d'un homme et de son fils vers le Sud suite à une catastrophe de nature indéterminée. Dans ce monde dévasté, l'individualisme règne et la moindre canette ou paire de chaussures constitue un trésor inestimable. Se posent les questions de la survie et de la volonté de rester bon et juste dans un monde où tout incite pourtant à la violence. Bien loin des films clichés peuplés de zombies et bourrés d'effets spéciaux, La Route est une représentation banale mais réaliste de ce que pourrait être la vie humaine après l'extinction de la planète.

Christine (John Carpenter)

note: 3Le diable s'habille en voiture Victoria, MMC - 7 juillet 2014écoutez

Cela aurait pu être un très bon mélange entre deux maitres de l'épouvante : Stephen King d'un côté, John Carpenter de l'autre. Ce dernier nous plonge dans les années 70. Le film raconte l'histoire de Christine, superbe Plymouth américaine, qui prend petit à petit le contrôle de l'adolescent qui l'a achetée et tente de tuer ceux qui essaient de les séparer. Le scénario s'avère peu élaboré, les personnages sont de véritables stéréotypes et l'ambiance est un peu trop "teenage". Cela dit, certains effets visuels ont bien vieillis et la bande originale à base de rock des années 50 reste très sympathique !

Vol au-dessus d'un nid de coucou (Milos Forman)

note: 4Cultissime et magnifique ! Victoria, MMC - 22 juin 2014écoutez

Pour échapper à la prison, Randle McMurphy est prêt à tout, même à se faire passer pour un malade mental. Interné en hôpital psychiatrique, il va, par sa bonne humeur et son non conformisme, bouleverser le quotidien des patients et se rebeller avec eux contre l'autorité de l'infirmière Ratched. Drôle et émouvant, le film nous plonge dans l'univers oppressant des hôpitaux psychiatriques, un chef d'oeuvre du genre. Mention spéciale pour l'interprétation magistrale de Jack Nicholson!

The suburbs (Arcade fire)

note: 5Le meilleur d'Arcade Fire ! Victoria, MMC - 22 juin 2014écoutez

L'un des rares albums de ma connaissance qui puisse être écouté dans à peu près n'importe quel état d'esprit. Diversité des compositions traitant de l'enfance et de la vie dans les banlieues nord-américaines, ambiance mélancolique et rock posé, The Suburbs a plus d'un argument pour convaincre!

Autre monde n° 1
L'alliance des Trois (Maxime Chattam)

note: 2Décevant… Victoria, MMC - 22 juin 2014écoutez

Un mix de fantasy et de récit post-appocalyptique plutôt loupé…
L'auteur accumule les clichés dans un tome de 500 pages dont on ne peut s'empêcher de remarquer la ressemblance frappante avec la célèbre saga de J.K Rowling. Un univers assez peu crédible, des personnages caricaturaux, une intrigue prévisible et un style d'écriture maladroit qui rendent ce premier tome indigeste et long à terminer. Dommage car le résumé laissait présager une bonne série!

1001 films à voir avant de mourir (Steven Jay Schneider)

note: 4Bible pour cinéphiles! Victoria, MMC - 14 juin 2014écoutez

Un ouvrage indispensable à tous les amoureux du 7e art. Présente des films cultes mais aussi des œuvres méconnues du grand public. Seul petit point négatif : le résumé compris dans la fiche du film a souvent tendance à en dévoiler la fin.

L' étrange histoire de benjamin button (David Fincher)

note: 1une véritable déception Victoria, MMC - 14 juin 2014écoutez

Difficile de comprendre l'engouement autour de ce film...aucun sentiment ne transparait même dans les moments sensés être émouvants et beaucoup de longueurs. Bref, un film qui ne fait ni rire, ni pleurer, encore moins réfléchir.

Le Monde de Charlie (Stephen Chbosky)

note: 5Un roman d'apprentissage original et surprenant Victoria, MMC - 14 juin 2014écoutez

Dans son nouveau lycée, tout le monde trouve Charlie un peu étrange. Mais Patrick et Sam le prennent sous leur aile. Ils vont lui faire découvrir un nouveau monde, lui permettre d'évoluer et de s'accepter avec toutes ses différences. Écrit sous la forme d'un journal intime épistolaire, avec une justesse rare et beaucoup de sensibilité. Le personnage de Charlie est attachant par ses maladresses, par sa naïveté et son innocence. C'est réaliste, jamais édulcoré ni enjolivé. Un vrai coup de cœur!

Belle personne (La) (Christophe Honoré)

note: 4précieuse adaptation Victoria, MMC - 13 juin 2014écoutez

Suite à la mort de sa mère, Junie change de lycée en cours d'année. Dans sa nouvelle classe, elle retrouve son cousin Mathias qui la présente à ses amis. L'un d'eux, Otto, la séduit. Mais c'est avec Nemours, son professeur d'italien, qu'elle découvre la passion amoureuse.
Une transposition moderne du roman "La princesse de Clèves" très réussie…Et soyons honnête, c'est bien le seul film où la moue boudeuse de Léa Seydoux m'aura presque parue agréable!

Blacksad. n° 5
Amarillo (Juan Díaz Canales)

note: 3Un road trip haut en couleurs Victoria, MMC - 13 juin 2014écoutez

Un bon moment de lecture en perspective, bien que j'ai trouvé ce tome en dessous des précédents. L'intrigue manque sérieusement de cohésion et Blacksad, sourire aux lèvres, n'a plus grand chose du héros sombre et désabusé des premiers opus. Il n'empêche que les dessins de Guardino sont toujours impeccables : chaque planche est un plaisir pour les yeux.

Miss Peregrine et les enfants particuliers (Ransom Riggs)

note: 5Un livre objet fascinant Victoria, MMC - 29 mai 2014écoutez

Après la mort de son grand-père, Jacob part sur les traces du passé du vieil homme, sur une île du Pays de Galles, à la découverte de ces histoires si étranges dont il lui a souvent parlé. L'auteur met en place, dès les premières pages, une atmosphère un peu angoissante et mêle habilement l'Histoire réelle (à savoir la période de la Seconde guerre mondiale) à un univers fantastique créé de toutes pièces. L'originalité du récit se trouve renforcée par la présence de photos en noir et blanc qui viennent illustrer les propos de l'auteur. Un roman qui, au delà du simple divertissement, fait réfléchir au nazisme, à la persécution des juifs et surtout à l'enfermement et à l'immortalité.

Retour Haut