Recherche


Avis de lecteurs

Les filles d'Ennismore (Patricia Falvey)

note: 4Romance irlandaise FM - 10 juin 2020

Irlande, début du 20è siècle. Victoria, fille d’un châtelain, a réussi à obtenir que Rosie, fille d’un métayer, partage ses jeux et son éducation. Mais au moment de l’ « [...]

Le chant d'Achille (Madeline Miller)

note: 4Achille au pied léger FM - 10 juin 2020

Demi-dieu de la mythologie grecque, Achille est l’un des inoubliables personnages de L’Iliade d’Homère. Diplômée de lettres classiques, l’américaine Madeline Miller a relevé le défi de romancer l’histoire d’Achille en [...]

Par le feu (Will Hill)

note: 5Histoire d'une reconstruction... Victoria, MMC - 21 avril 2020

"Par le feu" est un véritable livre coup de poing dans lequel Moonbeam, une jeune fille de 17 ans, va nous raconter sa vie passée dans une secte après qu'un [...]

La mère morte (Blandine de Caunes)

note: 5Vivre la mort FM - 10 juin 2020

Blandine de Caunes est l’une des filles de l’icône féministe Benoîte Groult. Quand cette mère, célèbre pour son intelligence vive et érudite, son indépendance farouche, sa liberté de penser, de [...]

Les Radley (Matt Haig)

note: 4Entretien avec des vampires Michèle - 27 juin 2020

Je m'attendais à un livre un peu plus sanglant et moins adolescent mais finalement j'ai adoré l'histoire de cette famille dont les non dits les tuent à petit feu...
Il [...]

Mille petits riens (Jodi Picoult)

note: 5Racisme à l'américaine FM - 10 juin 2020

Sage-femme expérimentée et appréciée dans un hôpital du Connecticut, Ruth est la seule femme de couleur dans son service. Cela ne lui a jamais posé problème, jusqu’au jour où un [...]

Lindsay Duncan

 
Lindsay Duncan. Source: Wikipedia

Lindsay Duncan (née le à Édimbourg, Écosse) est une comédienne britannique de cinéma, de télévision et de théâtre.

Au théâtre, elle a remporté deux Olivier Awards et un Tony Award pour ses rôles dans Les Liaisons dangereuses (1985-1986) et Private Lives (2001-2002) et s'est illustrée dans de nombreuses pièces d'Harold Pinter. À la télévision, ses rôles les plus célèbres sont ceux de Servilia des Junii dans la série Rome (2005-2007) et d'Adelaide Brooke dans l'épisode spécial « La Conquête de Mars » (2009) de Doctor Who. Au cinéma, elle a joué la voix de l'androïde TC-14 dans Star Wars, épisode I : La Menace fantôme (1999) et la mère de l'héroïne dans l’Alice au pays des merveilles de Tim Burton (2010). Elle a été faite commandeur de l'ordre de l'Empire britannique en 2009 pour services rendus à l'art dramatique.

Biographie

Vie privée

Lindsay Duncan naît à Édimbourg en 1950 dans une famille écossaise modeste ; son père est devenu fonctionnaire après une longue carrière dans l'armée. Ses parents déménagent à Leeds, puis à Birmingham, où grâce à une bourse, elle rejoint une prestigieuse école privée pour jeunes filles, la King Edward VI High School. Malgré ces origines, son accent est celui de la Received Pronunciation et sa manière de s'exprimer est caractéristique de la haute société britannique. À ce jour (2011), AfterLife (2004) est le seul rôle où elle prend l'accent écossais.

Elle a épousé l'acteur écossais Hilton McRae, rencontré en 1985 à la Royal Shakespeare Company ; ils ont un fils, Cal, né en 1991.
Le père de Lindsay est mort d'un accident de voiture alors qu'elle avait quinze ans et sa mère, morte en 1994 après avoir été atteinte de la maladie d'Alzheimer, a inspiré à Sharman Macdonald sa pièce L'Invitée de l'hiver (1995), ensuite adaptée au cinéma par Alan Rickman.

Lindsay Duncan a reçu en 2009 le titre de commandeur de l'ordre de l'Empire britannique pour services rendus à l'art dramatique dans la liste des honneurs de l'anniversaire de la reine.

Vie professionnelle

Lindsay Duncan a découvert le théâtre dans les productions de son école. Après s'être liée d'amitié avec Kevin Elyot, futur dramaturge, qui fréquente la King Edward VI High School pour garçons, elle l'accompagne ce dernier quand il part suivre des études de théâtre à l'université de Bristol. Parallèlement à des petits boulots alimentaires, elle monte sa propre production de Funeral Games de Joe Orton. Après avoir été refusée par la Royal Academy of Dramatic Art (RADA), elle rejoint à 21 ans une autre des grandes écoles dramatiques londoniennes, la Central School of Speech and Drama. Elle commence sa carrière avec deux petits rôles dans Dom Juan mit en scène par Robert Cordier, au Hampstead Theatre de Londres, en 1976. Elle joue plusieurs années en province, notamment au Royal Exchange Theatre de Manchester, avant de débuter formellement à Londres en 1978 dans Plenty de David Hare au National Theatre. Elle se produit pour la première fois aux États-Unis en 1982 dans Top Girls de Caryl Churchill, reprise au Public Theater à New York après sa création au Royal Court Theatre de Londres. La pièce lui également obtient sa première récompense, un OBIE Award. L'année suivante, elle obtient son premier rôle d'importance au cinéma dans Loose Connections de Richard Eyre aux côtés de Stephen Rea.

Elle rejoint en 1985 la Royal Shakespeare Company pour Troilus and Cressida, dans lequel elle joue Hélène de Troie. L'année suivante, toujours au sein de la RSC, elle obtient son premier grand rôle, celui de la marquise de Merteuil dans Les Liaisons dangereuses, pièce de Christopher Hampton adaptée du roman du même nom de Choderlos de Laclos ; la pièce triomphe à Stratford-upon-Avon avant d'être transférée à l'Ambassadors Theatre dans le West End puis à Broadway en 2007. La prestation de Lindsay Duncan lui vaut une nomination aux Tony Awards, un Olivier Award et un Theatre World Award. À l'instar d'Alan Rickman qui se voit préférer John Malkovich pour le rôle de Valmont, elle écartée au profit de Glenn Close pour l'adaptation de la pièce au cinéma.

En 1988, Lindsay Duncan obtient un London Evening Standard Award pour son rôle de Maggie dans La Chatte sur un toit brûlant de Tennessee Williams. Parallèlement, elle joue dans de nombreuses séries télévisées britanniques et devient l'une des actrices fétiches d'Harold Pinter, Alan Bleasdale et Stephen Poliakoff. Elle effectue une deuxième saison au sein de la RSC en 1994-1995 pour Le Songe d'une nuit d'été, où elle assume le double rôle d'Hippolyte et Titania. Elle suit la pièce dans sa tournée aux États-Unis en 1995-1996, mais une opération la contraint à être remplacée par Emily Button de janvier à . À la demande d'Al Pacino, impressionné par sa prestation dans The Cryptogram de David Mamet (1994), elle joue son épouse dans City Hall (1996) d'Harold Becker.

Pour faire plaisir à son fils, fan de la saga Star Wars, elle s'efforce d'obtenir le rôle de la mère d'Anakin Skywalker dans Star Wars, épisode I : La Menace fantôme (1999), sans succès ; elle accepte finalement de jouer la voix de l'androïde TC-14. Parallèlement, elle retrouve Alan Rickman dans Private Lives de Noel Coward en 2001-2002 ; sa performance dans le rôle d'Amanda Prynne lui vaut un Tony Award et de nouveau un Olivier Award, alors qu'elle est également nommée à l'Olivier de la meilleure actrice pour Mouth To Mouth de Kevin Elyot.

En 2005, elle accepte de rejoindre la série Rome, grâce à la réputation de HBO qui produit la série et sans même lire le script. Pendant les deux saisons de la série, elle assume le rôle de Servilia des Junii, maîtresse de Jules César (joué par Ciarán Hinds) et rivale d'Atia des Julii (jouée par Polly Walker). Elle revient ensuite au théâtre après cinq ans d'absence des planches : elle joue aux côtés de Matt Smith dans That Face (2007) de la jeune dramaturge Polly Stenham ; son rôle de mère alcoolique et quasi-incestueuse lui obtient une nomination à l'Olivier Award de la meilleure actrice.

En 2009, Lindsay Duncan rejoint la très populaire série Doctor Who dans le rôle d'Adelaide Brooke, compagne du 10e docteur (David Tennant) pour l'épisode spécial « La Conquête de Mars » ; l'un des producteurs de la série qualifie son personnage comme le compagnon « le plus intelligent et le plus déterminé du Docteur ». La même année, elle joue Margaret Thatcher dans le téléfilm Margaret de la BBC, aux côtés d'une pléaide de grands acteurs britanniques ; librement adapté de la biographie (2000 et 2003) de John Campbell, le téléfilm décrit la chute du Premier ministre britannique après la démission de Geoffrey Howe. L'année suivante, elle incarne Helen Kingsleigh, mère de l'héroïne, dans l’Alice au pays des merveilles de Tim Burton.

Elle collabore pour la quatrième fois avec le scénariste Alan Bleasdale en 2011 dans le cadre de son téléfilm en deux épisodes The Sinking of the Laconia, inspiré d'un épisode historique de la Deuxième Guerre mondiale. Elle revient au théâtre avec le rôle d'Ella Rentheim dans John Gabriel Borkman d'Henrik Ibsen, dans une nouvelle version par Frank McGuinness créée à l'Abbey Theatre de Dublin en 2010 et reprise à la Brooklyn Academy of Music de New York au début de l'année 2011. Elle y retrouve Alan Rickman et Fiona Shaw, ses partenaires des Liaisons dangereuses. En fin d'année, elle fait une apparition dans la quatrième saison de la série Merlin avec le rôle de la reine Annis, antagoniste du héros.

Lindsay Duncan entame l'année 2011 comme invitée vedette de l'épisode du nouvel an d’Absolutely Fabulous : elle y joue une actrice française, « Jeanne Durand », à mi-chemin entre Marlene Dietrich et Catherine Deneuve. Elle revient au West End de Londres en prenant le rôle principal de Hay Fever de Noël Coward, de nouveau sous la direction de Howard Davies. Elle apparaîtra également en 2012 dans une série de quatre pièces historiques de Shakespeare produites par BBC 2. Elle jouera le rôle de la duchesse d'York dans le premier film, Richard II, aux côtés de David Suchet dans le rôle du duc d'York, Patrick Stewart dans celui de Jean de Gand et Ben Whishaw dans celui de Richard II.

Carrière

Théâtre

Cinéma

Télévision

Livres audio

Lindsay Duncan est la narratrice de plusieurs livres audio, parmi lesquels :

  • Orgueil et Préjugés de Jane Austen ;
  • According to Queeney (édition abrégée) de Beryl Bainbridge ;
  • Requiem et A Dark Devotion de Clare Francis ;
  • Marie-Antoinette d'Antonia Fraser ;
  • Tess d'Urberville de Thomas Hardy, lu avec Martin Shaw ;
  • The Garden Party and Other Stories de Katherine Mansfield ;
  • The Empty House (édition abrégée) de Rosamunde Pilcher ;
  • Piranha to Scurfy & Other Stories de Ruth Rendell ;
  • Tomorrow de Graham Swift ;
  • Brother and Sister et Marrying the Mistress de Joanna Trollope.

Récompenses

  • British Independent Film Awards 2013 : Meilleure actrice pour Le Week-end

Notes et références

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • (en) AllMovie
    • (en) Internet Movie Database
  • Ressource relative au spectacle :
    • (en) Internet Broadway Database
  • Portail du cinéma britannique
  • Portail du théâtre
  • Portail de l’Écosse
  • Portail de la télévision britannique

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Lindsay Duncan de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Termes associés

DVD

Afficher "Il était temps"Afficher "Mary"