Recherche


Avis de lecteurs

After n° 5
After ever happy (Anna Todd)

note: 3Une fin mitigée Céline - 4 janvier 2020écoutez

Personnellement j'ai été un peu déçue en lisant ce dernier tome, autant on nous a vraiment détaillé la relation entre Tessa et Hardin durant 5 romans et là, on nous [...]

Possession (Paul Tremblay)

note: 4Très bon roman Céline - 4 janvier 2020écoutez

Un très bon roman qui inscrit le rite de l'exorcisme et la possession dans un cadre plus moderne. Avec l'influence des médias, etc ...
Ce livre est très prenant, l'histoire évolue [...]

After n° 3
After we feel (Anna Todd)

note: 3Un peu long Céline - 4 janvier 2020écoutez

Un tome de nouveau un peu trop long mais qui reste correct. L'histoire avance avec tout de même quelques longueurs. Cependant, le récit reste de qualité.

Le lambeau (Philippe Lançon)

note: 1Imposture Patrice - 30 octobre 2019écoutez

je pense que ce livre est une arnaque, autant l'attentat contre Charlie Hebdo m'a profondément touché, j'aime ce journal, leurs auteurs et j'avais beaucoup d'admiration pour Cabu , mais là [...]

Barakamon n° 1 (Satsuki Yoshino)

note: 5Un gars de la ville à la campagne Florian - 3 décembre 2019écoutez

Ce manga nous met en avant un maître de calligraphie qui a toujours vécu en ville être envoyé à la campagne suite à une bêtise qu'il a fait. En pensant [...]

Stan & Ollie (Jon S. Baird)

note: 5Histoire d'une amitié MD - 27 novembre 2019écoutez

Tout le monde connaît Laurel et Hardy mais on en sait souvent moins sur les hommes derrière ces personnages. C'est avec beaucoup de talent que ce film nous fait découvrir [...]

Jean-Paul Rouve

 
Jean-Paul Rouve. Source: Wikipedia

Jean-Paul Rouve est un acteur et réalisateur français né le à Dunkerque.

Il s'est révélé au grand public dans la troupe comique des Robins des Bois durant les années 1990.

Il s'impose durant les années 2000 comme un second rôle récurrent du cinéma français, dans des genres différents : ainsi, il remporte le César du meilleur espoir masculin 2002 pour sa performance dans le drame historique Monsieur Batignole, de Gérard Jugnot, puis est nommé dans la catégorie meilleur acteur dans un second rôle en 2005 pour son incarnation d'un sosie de Michel Polnareff dans Podium, de Yann Moix. En 2006, il joue le directeur de colo protagoniste de la comédie Nos jours heureux, d'Éric Toledano et Olivier Nakache et incarne Louis Gassion dans La Môme, d'Olivier Dahan.

Durant les années 2010, il s'impose surtout dans le rôle de Jeff Tuche, dans une trilogie de comédies à succès mise en scène par Olivier Baroux. Il poursuit également une carrière de réalisateur de films à sensibilité plus dramatique, avec Quand je serai petit (2012), Les souvenirs (2014) et Lola et ses frères (2018).

Biographie

Jeunesse

Jean-Paul Rouve grandit à Dunkerque, il travaille à Radio Corsaire comme pousse disque dès l'âge de 14 ans[réf. nécessaire] et s'initie au théâtre durant sa scolarité. Il suit des cours au centre dramatique national du Nord-Pas de Calais et fonde une troupe de théâtre amateur. Après son baccalauréat, il part à Lille afin d'étudier les sciences de l'information et de la communication. En 1989, grâce à l'une de ses amies, Emmanuelle Lepoutre, il assiste à un cours donné par Isabelle Nanty dans une école de théâtre, le cours Florent, et décide de rester à Paris afin d'étudier la comédie. Il vit en effectuant de petits boulots,.

Carrière

Débuts télévisuels et révélation sur Canal + (années 1990)

En tournée dans le Nord avec une troupe de théâtre, il est remarqué par le réalisateur belge Pierre Joassin, ce qui lui permet d'apparaître dans un téléfilm. Il décroche ensuite le rôle du brigadier Éric Léveil dans le feuilleton télévisé Julie Lescaut,.

Rouve fonde la troupe des Robins des Bois avec Marina Foïs, Maurice Barthélémy et Pierre-François Martin-Laval, jeunes acteurs rencontrés au cours Florent, bientôt rejoints par Élise Larnicol et Pascal Vincent. En 1997, la troupe joue Robin des Bois d'à peu près Alexandre Dumas dans une grange à Fontainebleau. L'intervention de Dominique Farrugia, qui assiste à leur spectacle, leur permet de monter la pièce au Théâtre de la Gaîté-Montparnasse, puis au Splendid. Elle totalise 300 représentations. La troupe participe ensuite à La Grosse Émission sur la chaîne Comédie !, créée à l'initiative de Farrugia.

Second rôles au cinéma (années 2000)

En 1998, Rouve se produit dans un registre différent dans Karnaval, film d'auteur réalisé par Thomas Vincent. Au cinéma, il tient des seconds rôles. Il interprète notamment l'avocat dans Tanguy d'Étienne Chatiliez et le collabo Pierre-Jean Lamour dans Monsieur Batignole, rôle pour lequel il obtient le César du meilleur espoir masculin en 2003.

Le succès de ces interprétations l'entraîne vers des rôles plus importants comme dans Un petit jeu sans conséquence (où il retrouve Marina Foïs, sa comparse des Robins des Bois), Podium avec Benoît Poelvoorde, Bunker Paradise de Stefan Liberski. Il tourne dans deux films réalisés par Éric Toledano et Olivier Nakache, Je préfère qu'on reste amis..., où il partage l'affiche avec Gérard Depardieu, et surtout Nos jours heureux, comédie à succès de l'été 2006, qui le propulse chef d'une bande composée notamment de Marilou Berry, Omar Sy et Joséphine de Meaux. Il interprète ensuite Louis Gassion, le père d'Édith Piaf, dans un film biographique retraçant sa vie : La Môme réalisé par Olivier Dahan.

Il tente de confirmer comme tête d'affiche en 2007 avec la comédie Ce soir je dors chez toi, d'Olivier Baroux, mais le film n'a pas le succès escompté. Il continue donc surtout à défendre des seconds rôles, comme dans La Jeune Fille et les Loups de Gilles Legrand.

Il passe à la réalisation en 2008 avec Sans arme, ni haine, ni violence, un film biographique consacré à Albert Spaggiari,, qui lui permet de se confier de nouveau un premier rôle, mais le film reçoit un accueil mitigé. Autres essais de premiers rôles en 2011, avec la comédie policière Poupoupidou puis le polar Légitime défense, écrit et réalisé par Pierre Lacan.

Réalisateur et succès public (années 2010)

Finalement, durant les années 2010, c'est avec une franchise de comédies populaires qu'il parvient à s'imposer comme une valeur sûre : en incarnant Jeff Tuche dans Les Tuche, Les Tuche 2 et Les Tuche 3, de 2011 à 2017, sous la direction d'Olivier Baroux, il atteint les sommets du box-office français . Parallèlement, comme réalisateur, il creuse une veine plus intimiste et sensible avec les comédies dramatiques Quand je serai petit (2012), Les souvenirs (2014) et Lola et ses frères (2018), ces deux derniers étant co-écrits avec le romancier à succès David Foenkinos.

En février 2017, il est président du jury du 24e Festival de Gérardmer, succédant à Claude Lelouch.

En juillet 2019, il est président du jury du 5e Festival du film de Pauillac, succédant à Eric Altmayer.

Vie privée

Jean-Paul Rouve a vécu plusieurs années avec la romancière Bénédicte Martin ; le couple a eu un fils, Clotaire,. En 2019, il fait participer son fils au tournage de l'émission Burger Quiz sur TMC.

Filmographie

Acteur

Cinéma

Télévision

Courts-métrages

Réalisateur

Longs-métrages

Clips

Doublage

Théâtre

Références

Voir aussi

Liens externes

  • (en) Jean-Paul Rouve sur l’Internet Movie Database
  • Jean-Paul Rouve sur Allociné
  • Portail du cinéma français
  • Portail du Nord-Pas-de-Calais
  • Portail de la télévision française
  • Portail du théâtre

Licence Creative Commons Ce contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Jean-Paul Rouve de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés

DVD

Afficher "Les souvenirs"Afficher "Ce soir je vais tuer l'assassin de mon fils"Afficher "Tuche (Les) Tuche 3 (Les)"Afficher "Madagascar Madagascar 1"Afficher "Arthur et les Minimoys"Afficher "Tuche 2 (Les)"Afficher "Madagascar Madagascar 3"Afficher "Le Sens de la fête"Afficher "Madagascar 2"Afficher "Mais qui a tué Pamela Rose ?"Afficher "Tuche (Les) Les Tuche"Afficher "Légitime défense"Afficher "Môme (La)"Afficher "Un petit jeu sans conséquence"Afficher "Dalida"