Recherche


Avis de lecteurs

Titan Noir (Florence Aubry)

note: 5La vérité sur les parcs aquatiques Victoria, MMC - 13 décembre 2019écoutez

A travers deux récits croisés, Florence Aubry s'inspire du documentaire "Blackfish" sur l'orque tueuse Tilikum pour dénoncer les conditions de captivité des animaux dans les parcs maritimes à thème.
A la [...]

One piece n° 93
La coqueluche du village d'Ebisu (Eiichir? Oda)

note: 5 Mauvais numéro Samuel - 12 février 2020écoutez

C'est le numéro 93 pas 92 ( pouvez-vous changer ça). Sinon c'est trop bien!!!

Possession (Paul Tremblay)

note: 4Très bon roman Céline - 4 janvier 2020écoutez

Un très bon roman qui inscrit le rite de l'exorcisme et la possession dans un cadre plus moderne. Avec l'influence des médias, etc ...
Ce livre est très prenant, l'histoire évolue [...]

Les riches heures de Jacominus Gainsborough (Rébecca Dautremer)

note: 5WAOUH Victoria, MMC - 13 décembre 2019écoutez

Quelle joie de découvrir un nouvel album de Rebecca Dautremer ! Encore une fois, l'autrice/illustratrice nous livre un véritable bijou d'art et de poésie dans lequel Jacominus, un lapin rêveur [...]

After n° 2
After we collided (Anna Todd)

note: 3Bonne suite Céline - 4 janvier 2020écoutez

Une bonne suite au premier tome et qui est un peu plus digeste au niveau de la longueur. Le contenu est d'assez bonne qualité, et l'intrigue avance de manière assez [...]

After n° 5
After ever happy (Anna Todd)

note: 3Une fin mitigée Céline - 4 janvier 2020écoutez

Personnellement j'ai été un peu déçue en lisant ce dernier tome, autant on nous a vraiment détaillé la relation entre Tessa et Hardin durant 5 romans et là, on nous [...]

Rick Moranis

 
Rick Moranis. Source: Wikipedia

Frederick Allan Moranis, dit Rick Moranis, né le à Toronto (Canada), est un acteur, scénariste et réalisateur canadien.

Il est surtout connu pour ses rôles dans les franchises SOS Fantômes (1984-1988) et Chérie, j'ai rétréci les gosses (1989-1997).

Valeur sûre de la comédie américaine, il a joué avec Richard Pryor, John Candy, Mel Brooks et Steve Martin (à quatre reprises).

Biographie

Dans les années 1970, Rick officie comme DJ à la radio locale Chum FM à Toronto, sous le pseudonyme de Rick Allen.

Comédies noires cultes (années 1980)

Il devient célèbre en apparaissant dans SCTV, un show comique diffusé à la télévision canadienne, notamment dans le rôle de Bob du duo Bob & Doug McKenzie (Doug étant interprété par Dave Thomas). Rick et Dave créèrent ces personnages en contradiction avec les exigences du gouvernement canadien qui demandait du « contenu clairement canadien » pour les programmes télévisés de grande audience : leurs personnages Bob et Doug accumulaient donc à l'excès tous les stéréotypes des Canadiens. Malgré cela, leur duo devint si populaire qu'il apparut dans la version américaine du show, et les deux acteurs furent décorés de l'Ordre du Canada pour leur contribution à la culture canadienne.

Au cinéma, il se fait connaître par son rôle de Louis Tully dans la comédie fantastique SOS Fantômes, gros succès critique et commercial de l'année 1984, où il seconde le quatuor de héros formé par Dan Aykroyd, Harold Ramis, Bill Murray et Ernie Hudson. La meme année, il joue dans la comédie dramatique Attention délires !, écrite par Cameron Crowe.

Durant le reste des années 1980, il s'impose comme un second rôle marquant de la comédie américaine : pour Comment claquer un million de dollars par jour (1985), avec Richard Pryor et John Candy ; Head Office (1985), avec Judge Reinhold ; Club Paradise (1986), avec Robin Williams (et devant la caméra d'Harold Ramis). Puis il est enfin tete d'affiche pour la comédie fantastique La Petite boutique des horreurs (1986), de Frank Oz.

L'acteur conclue cette décennie en faisant ensuite partie du casting de la comédie La Folle Histoire de l'espace (1987), de Mel Brooks. Il y retrouve John Candy. Puis il fait partie de la distribution de la suite SOS Fantômes 2 (1989), toujours sous la direction d'Ivan Reitman.

Comédies familiales (années 1990)

L'année 1989 le lance dans un registre plus familial, en le voyant porter la comédie d'aventure fantastique Chérie, j'ai rétréci les gosses, réalisée par Joe Johnston et produite par Disney. Le film est un joli succès critique et un carton au box-office.

L'acteur tient également un second rôle dans la comédie dramatique Portrait craché d'une famille modèle (1989), de Ron Howard, portée par l'humoriste Steve Martin. C'est avec ce dernier qu'il partage ensuite l'affiche de la comédie Un pourri au paradis (1990). Il partage ensuite l'affiche de la comédie parodique Grandeur et descendance (1993) avec Barbara Hershey.

Mais c'est dans un registre plus familial qu'il confirme : d'abord en partageant l'affiche de l'adaptation à succès du dessin animé La Famille Pierrafeu (1994), avec John Goodman ; puis de la comédie sportive Les Petits Géants (en) (1994) avec Ed O'Neill ; puis de la comédie Le Souffre-douleur (1996) avec Tom Arnold.

Parallèlement, il redevient l'inventeur Wayne Szalinski pour deux suites : Chérie, j'ai agrandi le bébé (1992), qui rapporte beaucoup moins d'argent, puis Chérie, nous avons été rétrécis (1997), qui sort directement en vidéo, et dont il est le seul membre de la distribution originale à revenir. Pour la série télévisée Chérie, j'ai rétréci les gosses, diffusée de 1997 à 2000, c'est Peter Scolari qui le remplace.

La fin de la trilogie cinématographique est aussi celle de la carrière de l'acteur à l'écran. Ce dernier se contente depuis d'activités de doublage, comme pour les films d'animation Frère des ours (2003) et Frère des ours 2 (2006).

L'acteur refuse un caméo dans le reboot féminin SOS Fantômes, sorti en 2016. Cependant, deux ans plus tard, une véritable suite aux films des années 1980 est mise en chantier par Jason Reitman, le fils d'Ivan Reitman, dans laquelle le casting d'origine reprend ses rôles. Mais seule la participation de Rick Moranis reste en suspens.

Vie privée

En février 1991, sa femme Anne Belsky, créatrice de costumes avec laquelle il était marié depuis 1986, meurt d'un cancer du sein, lui laissant 2 enfants, Rachel et Mitchell. Il décide alors de laisser en suspens sa carrière.

Filmographie comme acteur

Cinéma

  • 1981 : Tron de Steven Lisberger : (apparition)
  • 1983 : The Adventures of Bob & Doug McKenzie: Strange Brew de Dave Thomas et Rick Moranis : Bob McKenzie
  • 1984 : Les Rues de feu (Streets of Fire) de Walter Hill : Billy Fish
  • 1984 : SOS Fantômes (Ghost Busters) d'Ivan Reitman : Louis Tully
  • 1984 : Attention délires ! (The Wild Life) d'Art Linson : Harry
  • 1985 : Comment claquer un million de dollars par jour (Brewster's Millions) de Walter Hill : Morty King
  • 1985 : Head Office de Ken Finkleman : Howard Gross
  • 1986 : Club Paradise de Harold Ramis : Barry Nye
  • 1986 : La Petite boutique des horreurs (Little shop of horrors) de Frank Oz : Seymour Krelborn
  • 1987 : La Folle Histoire de l'espace (Spaceballs) de Mel Brooks : Dark Helmet
  • 1989 : SOS Fantômes 2 (Ghostbusters II) d'Ivan Reitman : Louis Tully
  • 1989 : Chérie, j'ai rétréci les gosses (Honey, I Shrunk the Kids) de Joe Johnston : Wayne Szalinski
  • 1989 : Portrait craché d'une famille modèle (Parenthood) de Ron Howard : Nathan Huffner
  • 1990 : Un pourri au paradis (My Blue Heaven) de Herbert Ross : Barney Coopersmith
  • 1991 : L.A. Story de Mick Jackson : Fossoyeur
  • 1992 : Chérie, j'ai agrandi le bébé (Honey, I Blew Up the Kid) de Randal Kleiser : Wayne Szalinski
  • 1993 : Grandeur et descendance (Splitting Heirs) de Robert Young : Henry Bullock
  • 1994 : La Famille Pierrafeu (film) (The Flintstones) de Brian Levant : Barney Rubble
  • 1994 : Les Petits Géants (en) (Little Giants) de Duwayne Dunham : Danny O'Shea
  • 1996 : Le Souffre-douleur (Big Bully) de Steve Miner: David Leary
  • 1997 : Chérie, nous avons été rétrécis (Honey, We Shrunk Ourselves) de Dean Cundey : Wayne Szalinski

Télévision

  • 1976 : 90 Minutes Live (série télévisée): Regular
  • 1980 : Second City TV (série télévisée): Bob McKenzie / Rabbi Yitzhak Karlov / Woody Allen / Divers rôles (1980-1981)
  • 1981 : SCTV Network 90 (série télévisée): Bob McKenzie / Gerry Todd / Skip Bittman / David Brinkley / Woody Allen / Clay Collins / Larry Siegel / Divers rôles (1981-1982)
  • 1982 : Twilight Theater (série télévisée): Divers personnages
  • 1984 : Hockey Night (TV): Coach
  • 1985 : The Last Polka (TV): Linsk Menjuvic
  • 1989 : The Rocket Boy (TV): Automatic Safety System

Court-métrage

  • 1995 : Chérie, j'ai rétréci le public (Honey, I Shrunk the Audience): Wayne Szalinski (court métrage pour une attraction de Disney)

Doublage

  • 1990 : Gravedale High (série télévisée): Max Schneider
  • 2001 : Rudolph the Red-Nosed Reindeer & the Island of Misfit Toys (vidéo): The Toy Taker / M.. Cuddles the Teddy Bear
  • 2003 : The Animated Adventures of Bob & Doug McKenzie (série télévisée): Bob McKenzie
  • 2003 : Miss Spider's Sunny Patch Kids (TV): Holley
  • 2003 : Frère des ours (Brother Bear): Rutt
  • 2006: Frère des ours 2 (Brother Bear 2): Rutt

Comme scénariste

  • 1983 : The Adventures of Bob & Doug McKenzie: Strange Brew

Comme réalisateur

  • 1983 : The Adventures of Bob & Doug McKenzie: Strange Brew

Distinction

Récompense

  • 1990: American Comedy Award du meilleur second rôle masculin pour Portrait craché d'une famille modèle

Voix françaises

Anecdotes

  • En juin 2004, une rumeur circula sur Internet, prétendant que Rick Moranis avait péri dans un accident de train. Cette rumeur se révéla fausse, et émanait apparemment d'une private joke (blague entre potes) sur un site perso[réf. souhaitée]. La rumeur refait surface de temps en temps[réf. souhaitée].
  • Apparitions dans des vidéos musicales, incluant sa propre version de The Girl from Ipanema, Ghostbusters de Ray Parker Jr., On Our Own de Bobby Brown, Tomorrow's Girls de Donald Fagen et We're the Flinstones des B52s[réf. souhaitée].

Notes et références

Liens externes

  • (en) Rick Moranis sur l’Internet Movie Database
  • Portail du cinéma
  • Portail de l’Ontario
  • Portail de l’humour

Licence Creative Commons Ce contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Rick Moranis de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

DVD

Afficher "SOS fantômes 1 & 2"