Recherche


Avis de lecteurs

L'ami arménien (Andreï Makine)

note: 5"Il m'a appris à être celui que je n'étais pas." Angélique, MMC - 19 août 2021

Andreï Makine, né en Sibérie, auteur d’une œuvre saluée par de prestigieux prix littéraires, membre de l’Académie française, nous livre dans ce roman très personnel l’histoire d’une amitié de jeunesse. [...]

La peau des pêches (Salomé Berlioux)

note: 4Le combat d'un couple contre la stérilité. Un livre nécessaire Agnès MMC - 14 août 2021

Diane a 28 ans, une vie professionnelle bien remplie, un mari qu'elle aime, a priori pour elle en apparence tout va bien. Un jour ils décident tous les deux que [...]

L'auberge du pèlerin (Elizabeth Goudge)

note: 5Un beau roman dans la pure tradition anglaise Agnès MMC - 14 août 2021

Dans ce roman foisonnant qui se passe dans la campagne anglaise de l’immédiat après-guerre, marqué encore par les restrictions, on fait la connaissance de la famille Eliot : la grand-mère [...]

Les oiseaux ne se retournent pas (Nadia Nakhlé)

note: 4Un roman graphique sombre, poétique et onirique. Angélique, MMC - 20 août 2021

Ce roman graphique sur les thèmes de l’enfance et l’exil s’intègre dans un projet avec un spectacle, une exposition et un dessin animé.
C’est l’histoire d’une rencontre entre une jeune fille [...]

Le goût sucré des pastèques volées (Keyi Sheng)

note: 4Un regard nostalgique et lucide sur la Chine Agnès MMC - 14 août 2021

Dans ces 75 courts récits qui sont autant de souvenirs de son enfance, Sheng Keyi évoque la vie dans la province très pauvre du Hunan, les soirées à la lueur [...]

Petit hérisson, un réveillon sous la neige (M. Christina Butler)

note: 1La magie de l'amitié Cécile - 26 septembre 2021

L'entraide et l'amitié sont à l'honneur dans ce superbe ouvrage. Idéal pour insister sur la magie de la générosité à Noël.

Imogen Poots

 
Imogen Poots. Source: Wikipedia

Imogen Gay Poots, dite Imogen Poots, est une actrice britannique, née le , à Hammersmith (Londres).

Biographie

Jeunesse

Imogen Poots est née le 3 juin 1989, à Hammersmith, Londres. Sa mère, Fiona Poots (née Goodall) est journaliste. Son père, Trevor Poots est un producteur de télévision. Elle a un frère, Alex Poots.

Formation

Elle a effectué sa scolarité à Bute House Preparatory School for Girls, Queen's Gate School for Girls et Latymer Upper School, tous situés à Londres.

Vie privée

Elle partage la vie du comédien James Norton.

Carrière

Révélation

Elle est révélée à l'âge de 18 ans en jouant Tammy dans le film d'horreur 28 semaines plus tard, après seulement un petit rôle non-parlant dans le blockbuster V pour Vendetta et une apparition dans une série télévisée britannique.

Elle tourne dans la foulée dans le thriller Cracks de Jordan Scott mené par Eva Green, puis débarque à Hollywood, où elle enchaîne deux rôles secondaires : en 2008 dans la comédie dramatique Me and Orson Welles de Richard Linklater ; puis en 2009 suivi du drame romantique Solitary Man co-écrit et réalisé par Brian Koppelman, avec Michael Douglas dans le rôle-titre.

L'année 2010 l'amène à deux productions différentes : elle joue dans le drame Waking Madison, puis fait surtout ses premiers pas dans une grosse production avec le péplum Centurion de Neil Marshall. La même année, elle joue dans le thriller horrifique Chatroom avec Aaron Johnson. Aucun de ces projets ne rencontrent le succès escompté.

L'année d'après, elle tient le rôle de Blanche Ingram dans une nouvelle adaptation de Jane Eyre, portée par l'interprétation de Mia Wasikowska, et d'Amy Peterson dans la production américaine Fright Night, aux côtés d'Anton Yelchin et de Colin Farrell.

Cette combinaison de films lui permet d'acquérir une visibilité médiatique. Elle devient cette même année l'égérie du parfum Chloé aux côtés du mannequin français Camille Rowe-Pourcheresse, succédant ainsi à Clémence Poésy, Chloë Sevigny et Anja Rubik. En 2012, elle tourne dans une publicité pour H&M réalisée par Sofia Coppola.

Progression

En 2013, elle continue de se diversifier. Elle retourne en Angleterre pour les comédies britanniques Ordure et A Very Englishman de Michael Winterbottom, qui lui vaut une récompense ; puis pour le biopic musical All Is by My Side, écrit et réalisé par John Ridley. Elle retourne à Hollywood pour défendre une comédie romantique : Célibataires... ou presque , où elle a pour partenaire Zac Efron.

En 2014, elle peut ainsi confirmer à Hollywood en tenant le premier rôle féminin du film d'action Need for Speed de Scott Waugh, où elle donne cette fois la réplique à Aaron Paul. Elle retrouve l'acteur pour la comédie A Long Way Down, mis en scène par le français Pascal Chaumeil. Le premier fonctionne surtout en Chine, tandis que le second ne rencontre pas le succès international escompté.

Elle revient l'année d'après, avec Broadway Therapy, comédie dramatique new-yorkaise signée Peter Bogdanovich et dans le drame Knight of Cups de Terrence Malick. Ces deux projets lui donnent la possibilité d'être dirigée par des cinéastes acclamés et de donner la réplique à des comédiens reconnus.

En 2016, elle tient ses premiers rôles américains : celui du film d'horreur Green Room, de nouveau aux côtés d'Anton Yelchin et de la romance néo-noir Frank et Lola, où elle fait face à Michael Shannon. Les deux films sont diffusés durant le Festival du cinéma américain de Deauville, le premier en 2015, le suivant en 2016.

Mais c'est mi-2016 qu'elle fait un choix remarqué : elle fait en effet partie du casting de la première série télévisée de Cameron Crowe, Roadies. Son physique juvénile l'amène encore une fois à jouer la benjamine d'une distribution menée par Carla Gugino et Luke Wilson.

L'année suivante, elle tourne dans plusieurs films Mobile Homes de Vladimir de Fontenay, Chasseuse de géants (I Kill Giants) d'Anders Walter et Sweet Virginia de Jamie M. Dagg avec Jon Bernthal (également présenté durant le Festival du cinéma américain de Deauville en 2017).

En 2018, elle joue avec Tye Sheridan dans Friday's Child d'A.J. Edwards (lui aussi présent durant le Festival du cinéma américain de Deauville de 2018). L'année d'après, elle est l'un des rôles principaux de Black Christmas.

En 2020, elle revient à la télévision aux côtés de Mark Ruffalo dans la série de Derek Cianfrance, I Know This Much Is True, diffusée sur HBO. Elle joue également dans les films Vivarium de Lorcan Finnegan avec Jesse Eisenberg et The Father du français Florian Zeller avec Anthony Hopkins et Olivia Colman.

Filmographie

Cinéma

Longs métrages

  • 2006 : V pour Vendetta de James McTeigue : Valérie jeune
  • 2007 : 28 semaines plus tard (28 weeks later) de Juan Carlos Fresnadillo : Tammy
  • 2008 : Me and Orson Welles de Richard Linklater : Lorelei Lathrop
  • 2009 : Cracks de Jordan Scott : Poppy
  • 2009 : Solitary Man de Brian Koppelman : Allyson Karsch
  • 2010 : Chatroom d'Hideo Nakata : Eva
  • 2010 : Centurion de Neil Marshall : Arianne
  • 2010 : Waking Madison de Katherine Brooks : Alexis
  • 2011 : Fright Night de Craig Gillespie : Amy Peterson
  • 2011 : Jane Eyre de Cary Fukunaga : Blanche Ingram
  • 2012 : Le Quatuor (A Late Quartet) de Yaron Zilberman : Alexandra Gelbart
  • 2012 : Comes a Bright Day de Simon Aboud : Mary Bright
  • 2012 : Greetings from Tim Buckley de Daniel Algrant : Allie
  • 2013 : Ordure ! (Filth) de Jon S. Baird : Amanda Drummond
  • 2013 : Jimi : All Is by My Side de John Ridley : Linda Keith
  • 2013 : Célibataires... ou presque (That Awkward Moment) de Tom Gormican : Ellie
  • 2013 : A Very Englishman (The Look of Love) de Michael Winterbottom : Debbie Raymond
  • 2014 : Need for Speed de Scott Waugh : Julia Maddon
  • 2014 : Up and Down (A Long Way Down) de Pascal Chaumeil : Jess Crichton
  • 2015 : Broadway Therapy (She's Funny That Way) de Peter Bogdanovich : Isabella « Izzy » Patterson
  • 2015 : Knight of Cups de Terrence Malick : Della
  • 2016 : Green Room de Jeremy Saulnier : Amber
  • 2016 : Frank et Lola (Frank & Lola) de Matthew Ross : Lola
  • 2016 : Popstar : Célèbre à tout prix (Popstar : Never Stop Never Stopping) d'Akiva Schaffer et Jorma Taccone : Ashley
  • 2016 : A Country Called Home d'Anne Axster : Ellie
  • 2017 : Mobile Homes de Vladimir de Fontenay : Ali
  • 2017 : Chasseuse de géants (I Kill Giants) d'Anders Walter: Karen
  • 2017 : Sweet Virginia de Jamie M. Dagg : Lila
  • 2018 : Friday's Child d'A.J. Edwards : Joan
  • 2019 : Black Christmas de Sophia Takal : Riley Stone
  • 2019 : The Art of Self-Defense de Riley Stearns : Anna
  • 2020 : Vivarium de Lorcan Finnegan : Gemma
  • 2020 : The Father de Florian Zeller : Laura
  • 2020 : French Exit d'Azazel Jacobs : Susan

Courts métrages

  • 2007 : Wish de Matt Day : Jane
  • 2011 : Rule Number Three de Tom Ludlam : Rachel

Télévision

Séries télévisées

  • 2004 : Casualty : Alice Thornton
  • 2010 : Bouquet of Barbed Wire : Prue Sorenson
  • 2016 : Roadies : Kelly Ann
  • 2020 : I Know This Much Is True : Joy Hanks

Téléfilms

  • 2008 : Le Choix de Jane (Miss Austen Regrets) de Jeremy Lovering : Fanny Knight
  • 2011 : Christopher et Heinz (Christopher and His Kind) de Geoffrey Sax : Jean Ross

Récompenses

  • British Independent Film Awards 2013 : Meilleure actrice dans un second rôle pour A Very Englishman
  • Festival international du film de Catalogne 2019 : Prix de la meilleure actrice pour Vivarium

Voix françaises

En France

Au Québec

Stéfanie Dolan dans :

  • Noël Tragique
  • Célibataires... ou presque
  • Tout finit par se savoir

Rachel Graton dans :

  • Le Besoin de Vitesse

Sarah-Jeanne Labrosse dans :

  • Vampire, vous avez dit vampire?

Notes et références

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • Ciné-Ressources
    • Unifrance
    • (en) AllMovie
    • (en) American Film Institute
    • (en) British Film Institute
    • (en) Internet Movie Database
    • (en) Metacritic
    • (en) Rotten Tomatoes
  • Ressource relative à la musique :
    • (en) Muziekweb
  • Ressource relative à la mode :
    • (en) Models.com
  • Portail du cinéma britannique
  • Portail du cinéma américain
  • Portail de la télévision britannique
  • Portail de l’Angleterre

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Imogen Poots de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste