Recherche


Avis de lecteurs

Sorcières (Mona Chollet)

note: 5Tremblez, les sorcières sont de retour ! Victoria, MMC - 31 janvier 2020

Mona Chollet, journaliste au Monde diplomatique, signe un texte féministe qui arrive à point nommé après l'éclatement de l'affaire Weinstein et les vagues du mouvement #MeToo !

Contrairement à ce que [...]

Possession (Paul Tremblay)

note: 4Très bon roman Céline - 4 janvier 2020

Un très bon roman qui inscrit le rite de l'exorcisme et la possession dans un cadre plus moderne. Avec l'influence des médias, etc ...
Ce livre est très prenant, l'histoire évolue [...]

After n° 3
After we feel (Anna Todd)

note: 3Un peu long Céline - 4 janvier 2020

Un tome de nouveau un peu trop long mais qui reste correct. L'histoire avance avec tout de même quelques longueurs. Cependant, le récit reste de qualité.

Cari Mora (Thomas Harris)

note: 4Un retour gagnant Céline - 12 janvier 2020

Douze ans d'absence pour Thomas Harris mais ça valait le coup, ce roman est vraiment très bien écrit, avec une histoire prenante.
Entre mystère, complot, mafia, etc ... L'histoire est très [...]

Retour de Mary Poppins (Le) (Rob Marshall)

note: 5Une vraie réussite Marie - 1 mars 2020

C'est avec beaucoup de scepticisme que je me suis décidée à regarder ce film. Heureusement que ma curiosité l'a emportée car je serai passée à côté d'un très beau moment [...]

Une étincelle de vie (Jodi Picoult)

note: 5une étincelle de vie Patrice - 23 mai 2020

excellent roman, je suis entièrement d'accord avec le commentaire de FM, mais je tenais simplement à dire que ça ne parle pas seulement de l'accès à l'IVG aux Etats-Unis mais [...]

Jim Harrison

 
Jim Harrison. Source: Wikipedia

Jim Harrison, nom de plume de James Harrison, né le à Grayling dans le Michigan aux États-Unis et mort le , à Patagonia, Arizona, est un écrivain américain.

Biographie

La mère de Jim Harrison est d'origine suédoise. Son père est agent agricole, spécialisé dans la conservation des sols. Lorsqu'il a trois ans, la famille emménage dans la ville de Reed City (Michigan). À l'âge de sept ans, son œil gauche est accidentellement crevé au cours d'un jeu. À 16 ans, il décide de devenir écrivain de par mes convictions romantiques et le profond ennui ressenti face au mode de vie bourgeois et middle class. Il quitte le Michigan pour vivre la grande aventure à Boston et à New York.

En 1960, à l'âge de 23 ans, il épouse Linda King. Ils ont deux filles, Jamie et Anna. Il obtient cette même année une licence de lettres. En 1962, son père et sa sœur Judith meurent dans un accident de circulation, percutés par la voiture d'un chauffard ivre. En 1965, il est engagé comme assistant d'anglais à l'université d'État de New York à Stony Brook mais renonce rapidement à une carrière universitaire. Pour élever ses filles, il rédige des articles de journaux, des scénarios, en même temps que sont publiés ses premiers romans et ses recueils de poèmes. Grand lecteur de poésie, il est un grand admirateur du poète français René Char.

En 1967, la famille retourne dans le Michigan pour s'installer dans une ferme sur les rives du Lake Leelanau (en). Thomas McGuane, qui travaille à l'écriture de scénarios pour Hollywood, lui présente Jack Nicholson, qui devient son ami et lui prête l'argent nécessaire pour qu'il puisse nourrir sa famille tout en se consacrant à l'écriture. Il entretient une correspondance avec son ami Gérard Oberlé. Elle est publiée en partie dans Aventures d'un gourmand vagabond : le cuit et le cru (Raw and the Cooked : Adventures of a Roving Gourmand, 2001). Il partage son temps entre le Michigan, le Nouveau-Mexique et le Montana.

Traduit en français d'abord par Serge Lentz, Marie-Hélène Dumas, Pierre-François Gorse et Sara Oudin, puis par Brice Matthieussent, il est publié dans vingt-trois langues à travers le monde.

Jim Harrison meurt d'une crise cardiaque le , à l'âge de 78 ans, dans sa maison de Patagonia, Arizona.

En , François Busnel annonce qu'il envisage de réaliser un documentaire sur l'écrivain, destiné au grand écran.

Œuvre

Après plusieurs recueils de poésie, à partir du milieu des années 1960, dont un Retour en terre (1977), il aborde progressivement le roman et la nouvelle, devenant un des principaux représentants du mouvement littéraire américain du nature writing.

1978-1979, année de l'écriture de Légendes d'automne, marque son premier grand succès littéraire. Suivront ses œuvres les plus connues, dont Sorcier, Faux Soleil et Dalva.

À la fin des années 1980, il se lance, seul ou en collaboration, dans l'écriture de scénarios hollywoodiens. Ainsi :

  • vers 1988, avec Thomas McGuane, il écrit le scénario de Cold Feet, film américain réalisé Robert Dornhelm en 1989, avec Keith Carradine et Tom Waits, qui ne sera jamais distribué en France ;
  • vers 1989, avec Jeffrey Fiskin, il adapte sa nouvelle Une vengeance pour le film Vengeance, réalisé par Tony Scott, avec Kevin Costner, Anthony Quinn et Madeleine Stowe ;
  • vers 1992/1993, avec Wesley Strick, il écrit le scénario de Wolf, d'après son roman homonyme, qui est réalisé par Mike Nichols, en 1994, avec Jack Nicholson et Michelle Pfeiffer ;
  • vers 1996, lors d'une visite à Saint-Malo pour le Festival des Étonnants Voyageurs, il décide d'interrompre ses collaborations à chaque fois déprimantes et frustrantes avec Hollywood, et de se retirer quelque temps dans sa cabane non loin du Lac Supérieur pour écrire une suite à Dalva, intitulée La route du retour (1998) ;
  • en 2000, Jim Harrison travaille avec sa fille Jamie Harrison à l'adaptation cinématographique, pour Jack Nicholson, de sa nouvelle La Bête que Dieu oublia d'inventer, qu'on peut lire dans son recueil de nouvelles En route vers l'Ouest, mais le projet n'aboutit pas.

Poésies

  • Plain Song (1965)
  • Locations (1968)
  • Outlyer and Ghazals (1971)
  • Letters to Yesenin (1973)
  • Returning to Earth (1977)
  • Selected and New Poems, 1961-1981 (1982)
  • Theory and Practice of Rivers (1985)
  • After Ikkyu and Other Poems (1996)
  • The Shape of the Journey: New and Collected Poems (1998)
  • Livingston Suite (2005)
  • Braided Creek: A Conversation in Poetry (avec Ted Kooser) (2003)
  • Saving Daylight (2006)
  • In Search of Small Gods (2009)
  • Songs of Unreason (2011)
  • Dead Man’s Float (2016)

Romans

  • Wolf, a False Memoir (1971)
  • A Good Day to Die (1973)
  • Farmer (1976)
  • Warlock (1981)
  • Sundog (1984)
  • Dalva (1988)
  • The Road Home (1998)
  • True North (2004)
  • Returning to Earth (2007)
  • The English Major (2008)
  • The Great Leader: a faux mystery (2011)
  • The Big Seven (2015)

Recueils de nouvelles

  • Legends of the Fall (1979)
  • The Woman Lit by Fire Flies (1990)
  • Julip (1994)
  • The Beast God Forgot to Invent (2000)
  • The Summer He Didn't Die (2005)
  • The Farmer's Daughter (2010)
  • Brown Dog (2013)
  • The River Swimmer (2014)
  • The Ancient Minstrel - Brown Dog (2016)

Littérature d'enfance et de jeunesse

  • The Boy Who Ran to the Woods (2000)

Essais

  • Just Before Dark (1990)
  • The Raw and the Cooked: Adventures of a Roving Gourmand (2001)
  • A Really Big Lunch : The Roving Gourmand on Life and Good (2017)

Autobiographie

  • Off to the Side (2002)
  • The Ancient Minstrel (2016)

Filmographie

En tant que scénariste

  • 1989 : Cold Feet, film américain réalisé par Robert Dornhelm, scénario original de Harrison, avec Keith Carradine, Sally Kirkland et Tom Waits
  • 1990 : Vengeance (Revenge), film américain réalisé par Tony Scott, adaptation par Harrison de sa nouvelle éponyme, avec Kevin Kostner, Anthony Quinn et Madeleine Stowe
  • 1994 : Wolf, film américain réalisé par Mike Nichols, scénario original de Jim Harrison, avec Jack Nicholson, Michelle Pfeiffer, James Spader et Kate Nelligan

Adaptations

  • 1994 : Légendes d'automne (Legends of the Fall), film américain réalisé par Edward Zwick, d'après la nouvelle éponyme, avec Brad Pitt, Anthony Hopkins et Aidan Quinn
  • 1996 : Carried Away (en), film américain réalisé par Bruno Barreto, adaptation du roman Farmer (Nord Michigan), avec Dennis Hopper, Amy Irving, Gary Busey et Julie Harris
  • 1996 : Dalva (en), téléfilm américain réalisé par Ken Cameron, adaptation du roman éponyme, avec Farrah Fawcett, Carroll Baker et Powers Boothe

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

  • Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes : Encyclopædia Britannica • Encyclopædia Universalis • Swedish Nationalencyklopedin
  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • (en) AllMovie
    • (en) Internet Movie Database
  • Ressources relatives à la littérature :
    • Étonnants voyageurs
    • (en) Academy of American Poets
    • (en) The Paris Review
    • (en) Poetry Foundation
  • Portail de la littérature américaine
  • Portail de la poésie
  • Portail de la littérature d'enfance et de jeunesse
  • Portail du cinéma américain

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Jim Harrison de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Livres audio

Afficher "Un bon jour pour mourir"