Recherche


Avis de lecteurs

Les simples (Yannick Grannec)

note: 5La bétise des hommes peut prendre plusieurs visages Marie - 11 mai 2020

S’échapper quelques heures en Provence à la fin du 16ème siècle. Se retrouver au cœur de Notre-Dame du Loup, cette petite communauté de bénédictines où il fait bon vivre entre [...]

Horrorstör (Grady Hendrix)

note: 5Gros gros coup de coeur Michèle - 27 juin 2020

Emprunté par hasard grâce à sa couverture originale, sa présentation l'est tout autant. L'histoire est digne d'un Stephen King, des passages sont bien angoissants, d'autres plus drôles. A découvrir absolument [...]

La mère morte (Blandine de Caunes)

note: 5Vivre la mort FM - 10 juin 2020

Blandine de Caunes est l’une des filles de l’icône féministe Benoîte Groult. Quand cette mère, célèbre pour son intelligence vive et érudite, son indépendance farouche, sa liberté de penser, de [...]

Les Radley (Matt Haig)

note: 4Entretien avec des vampires Michèle - 27 juin 2020

Je m'attendais à un livre un peu plus sanglant et moins adolescent mais finalement j'ai adoré l'histoire de cette famille dont les non dits les tuent à petit feu...
Il [...]

Retour de Mary Poppins (Le) (Rob Marshall)

note: 5Une vraie réussite Marie - 1 mars 2020

C'est avec beaucoup de scepticisme que je me suis décidée à regarder ce film. Heureusement que ma curiosité l'a emportée car je serai passée à côté d'un très beau moment [...]

Mille petits riens (Jodi Picoult)

note: 5Racisme à l'américaine FM - 10 juin 2020

Sage-femme expérimentée et appréciée dans un hôpital du Connecticut, Ruth est la seule femme de couleur dans son service. Cela ne lui a jamais posé problème, jusqu’au jour où un [...]

Khalid

 
Khalid. Source: Wikipedia

Khalid Skah (en arabe: خالد سكاح), né le à Midelt, est un ancien athlète marocain spécialiste des courses de fond.

Carrière sportive

Il commence sa carrière par le cross-country, dont il est champion du monde en 1990 et 1991.

Il passe ensuite à la piste où il obtient une première médaille de bronze lors des championnats du monde d'athlétisme 1991, mais il est surtout connu pour son titre olympique lors des Jeux olympiques d'été de 1992 de Barcelone. En effet, lors de la course du 10 000 m, alors qu'il est à la lutte avec le kenyan Richard Chelimo pour la médaille d'or, un autre athlète marocain, Hammou Boutayeb, qui venait de se faire prendre un tour perturbe la course par orgueil et gêne le kényan. Après intervention, il laissera finalement ceux-ci lutter entre eux.

Skah est dans un premier temps disqualifié puis est finalement blanchi et sa médaille lui est rendue. Toutefois, lors de la cérémonie de remise des médailles, Skah est hué tandis que Chelimo est ovationné.

En 1993, bien qu'il ne finisse que cinquième aux championnats du monde, il remporte le prestigieux meeting de Zürich, toujours sur 5 000 m. La même année, il bat le record du monde du 2 miles en 8 min 12 s 17.

Il obtient par la suite une médaille d'argent aux championnats du monde d'athlétisme 1995 sur 10 000 m.

Il participe également à des courses sur routes et obtient un titre de champion du monde de semi-marathon à Oslo en 1994. Il décroche également la médaille de bronze aux championnats du monde de semi-marathon 1998, à Zurich, en Suisse.

Palmarès

Jeux olympiques d'été

  • Jeux olympiques d'été de 1992 à Barcelone :
    • Champion Olympique du 10 000 m

Championnats du monde

  • Championnats du monde d'athlétisme 1991 à Tokyo :
    • Médaille de bronze du 10 000 m
  • Championnats du monde d'athlétisme 1995 à Göteborg :
    • Médaille d'argent du 10 000 m

Autres titres

  • Champion du monde de cross country en 1990 et 1991
  • Champion du monde de semi-marathon en 1994
  • Championnats du monde Médaille de bronze du semi-marathon en 1998

Records

  • Record du monde du relais Ekiden 42KM195M en 1995 .
  • Record du monde du 2 miles en 1993

Vie privée

Il épouse après sa victoire à Barcelone une décoratrice d'intérieur norvégienne, Anne Cecile Hopstock. Deux enfants, Selma et Tarik, naissent de cette union, respectivement en 1993 et 1996.

Après le divorce de leurs parents en 2006, les deux enfants ont vécu à Rabat avec leur père, tandis que leur mère est retournée en Norvège en 2007. En , deux militaires norvégiens aident les deux enfants à quitter l'ambassade de Norvège, où ils s'étaient réfugiés et d'où ils rejoignent ensuite ce pays.

Khalid Skah prévoit d'assigner la Norvège en justice, pays qu'il accuse d'avoir enlevé illégalement ses enfants. Par ailleurs, les enfants nient avoir été enlevés et ont déclaré avoir quitté volontairement le Maroc. De son côté, l'ambassade de Norvège au Maroc reconnaît avoir accueilli les enfants parce qu'elle estimait que leur sécurité était menacée, mais nie tout lien avec leur extradition.

Les enfants ont la double nationalité et chaque parent a obtenu leur garde dans son pays respectif.

Liens externes

  • Ressources relatives au sport :
    • World Athletics
    • (en) Comité international olympique
    • (en) Olympedia
    • (en) Sports Reference
    • (en) Track and Field Statistics

Notes et références

  • Portail de l’athlétisme
  • Portail du Maroc

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Khalid de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés