Recherche


Avis de lecteurs

Méthode 15-33 (Shannon Kirk)

note: 4Belle surprise Céline - 9 août 2020

J'ai découvert ce livre totalement par hasard dans un rayon de la médiathèque et j'avoue avoir été agréablement surprise.
Le roman est de très bonne qualité, l'intrigue aussi, on est vite [...]

Les soeurs Mitford enquêtent
L'assassin du train (Jessica Fellowes)

note: 5A cup of tea ? FM - 10 juin 2020

Dans l’Angleterre des années 1920, Louisa est une jeune femme pauvre que son oncle s’apprête à prostituer. Parvenant à échapper à son emprise, elle va réussir à se faire [...]

Je suis fille de rage (Jean-Laurent Del Socorro)

note: 5Roman historique passionnant Michèle - 27 juin 2020

Durant la guerre de Sécession, plusieurs protagonistes racontent ce qu'ils vivent, avec différents points de vue : les Confédérés contre l'Union et les esclaves. Abraham Lincoln se bat contre ses [...]

Petit Poilu n° 21
Chandelle-sur-Trouille (Pierre Bailly)

note: 5Très bien pour aborder la difference Brigitte - 29 juin 2020

Permet d'aborder le thème des migrants, à mots couverts. Tout en douceur, les auteurs abordent les sujets de la guerre (mais sans montrer aucun assaillant ni aucune victime, très fort [...]

La mère morte (Blandine de Caunes)

note: 5Vivre la mort FM - 10 juin 2020

Blandine de Caunes est l’une des filles de l’icône féministe Benoîte Groult. Quand cette mère, célèbre pour son intelligence vive et érudite, son indépendance farouche, sa liberté de penser, de [...]

Oh Happy Day (Anne-Laure BONDOUX)

note: 4Suite des échanges épistolaires Victoria, MMC - 22 juillet 2020

A la fin de "Et je danse aussi", notre duo de personnages étaient sur le point de se rencontrer pour la première fois, après des mois assidus de correspondance. On [...]

Alessio

 

Alessio Secco (né le à Turin au Piémont) est un dirigeant de football italien.

Il fut le directeur sportif du club de la Juventus de 2005 jusqu'à sa démission le . Il est alors remplacé par Beppe Marotta.

Biographie

Il est le fils du comptable Sergio Secco, ex-dirigeant juventino et bras droit de Giampiero Boniperti durant sa présidence du club. Il entre dans le staff de la Juventus en 1999, au départ comme attaché de presse, avant de commencer à partir de 2000-2001 à travailler comme directeur sportif, nommé officiellement après le scandale du Calciopoli le .

Ses premières grosses opérations du mercato ne sont au départ pas très bien accueillies par les supporters bianconeri, comme par exemple la vente de Zlatan Ibrahimović pour "seulement" 24 millions d'euros à l'Inter (rivale historique de la Juventus), ou encore la vente d'Adrian Mutu à la Fiorentina (autre rivale du club). La saison suivante (2007-08) est également décevante pour la Juve, à peine sortie de Serie B, avec des déceptions sur le marché des transferts comme Tiago (acheté 13 millions d'euros à Lyon ou encore Domenico Criscito racheté au Genoa pour 7,5 millions d'euros).

En décembre 2007, il est accusé d'entretenir des rapports professionnels avec Luciano Moggi, interdit depuis peu d'exercer toute profession en rapport avec le football pendant 5 ans. Il est alors écouté par le procureur fédéral pour cette affaire,, classée finalement sans suite.

En janvier 2008, il obtient l'acquisition du milieu de terrain Momo Sissoko pour 11 millions d'euros à Liverpool, avant d'ensuite faire venir l'attaquant de Palerme Amauri.

Le , il est interdit d'exercer pendant un mois pour avoir traiter la cession de Criscito au Genoa avec le président génois Enrico Preziosi, lui-même interdit d'exercer par la justice sportive.

En mai 2009, il fait signer un contrat d'un an et demi au talentueux milieu de terrain brésilien Diego, acheté au Werder de Brême pour 24,5 millions d'euros. Le , il achète le milieu brésilien de la Fiorentina Felipe Melo pour 25 millions d'euros.

Le après une saison décevante, Secco, contesté par les tifosi qui désapprouvèrent ses choix sur le marché des transferts, démissionne de son poste après 15 ans de bons et loyaux services pour la société bianconera.

Notes et références


  • Portail du football
  • Portail de l’Italie

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Alessio de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés