Recherche


Avis de lecteurs

Petit Poilu n° 21
Chandelle-sur-Trouille (Pierre Bailly)

note: 5Très bien pour aborder la difference Brigitte - 29 juin 2020

Permet d'aborder le thème des migrants, à mots couverts. Tout en douceur, les auteurs abordent les sujets de la guerre (mais sans montrer aucun assaillant ni aucune victime, très fort [...]

Une étincelle de vie (Jodi Picoult)

note: 5une étincelle de vie Patrice - 23 mai 2020

excellent roman, je suis entièrement d'accord avec le commentaire de FM, mais je tenais simplement à dire que ça ne parle pas seulement de l'accès à l'IVG aux Etats-Unis mais [...]

Les sales gosses (Charlye Ménétrier McGrath)

note: 4Drôle et émouvant Victoria, MMC - 22 juillet 2020

Vous voulez du feelgood ? Ne cherchez plus !

Quand les enfants de Jeanne, vaillante octogénaire, la place en maison de retraite contre son gré, ils ne sont pas au bout [...]

État de nature (Jean-Baptiste de Froment)

note: 5Une lecture rapide, grinçante et savoureuse. Marie - 11 mai 2020

Fable politique, roman politique d’anticipation…. Plusieurs possibilités s’offrent à nous pour présenter ce court roman écrit par un ancien conseiller d’un président de la République, plus d’un an avant les [...]

Par le feu (Will Hill)

note: 5Histoire d'une reconstruction... Victoria, MMC - 21 avril 2020

"Par le feu" est un véritable livre coup de poing dans lequel Moonbeam, une jeune fille de 17 ans, va nous raconter sa vie passée dans une secte après qu'un [...]

Je suis fille de rage (Jean-Laurent Del Socorro)

note: 5Roman historique passionnant Michèle - 27 juin 2020

Durant la guerre de Sécession, plusieurs protagonistes racontent ce qu'ils vivent, avec différents points de vue : les Confédérés contre l'Union et les esclaves. Abraham Lincoln se bat contre ses [...]

Daniel Pennac

 
Daniel Pennac. Source: Wikipedia

Daniel Pennacchioni, dit Daniel Pennac, né le à Casablanca au Maroc, est un écrivain français. Il a notamment reçu le prix Renaudot en 2007 pour son roman autobiographique Chagrin d'école.

Il a également écrit des scénarios pour le cinéma, la télévision et la bande dessinée.

Biographie

Daniel Pennacchioni est le quatrième et dernier garçon d'une famille d'origine corse et provençale. Son père est un polytechnicien devenu officier de l'armée coloniale, ayant atteint le grade de général en fin de carrière et sa mère, femme au foyer, est une lectrice autodidacte. Il passe son enfance au gré des garnisons paternelles, en Afrique (Djibouti, Éthiopie, Algérie, Afrique équatoriale), en Asie du Sud-Est (Indochine) et en France (notamment à La Colle-sur-Loup). C'est son père, féru de poésie, qui lui donnera très vite le goût des livres, qu'il dévore dans la bibliothèque familiale ou à l'école.

Il raconte dans Mon frère, paru en 2018, ses relations fortes avec son frère aîné Bernard Pennacchioni, disparu prématurément en 2007.

Sa scolarité fut désastreuse. Dans Chagrin d'école, il prétendit avoir mis un an à assimiler la logique et la complexité du caractère « A » ; son père, militaire, général, ne s'en serait toutefois pas inquiété, affirmant que son fils maîtriserait parfaitement l'alphabet au bout de vingt-sept ans. Cancre, il se dit victime d'une dysorthographie enfantine. Ces versions plus ou moins romancées de ses difficultés scolaires ne l'empêchèrent pas d'obtenir le baccalauréat puis une maîtrise ès lettres à Nice.

Adulte, il travailla comme chauffeur de taxi et illustrateur, avant de devenir en 1969 professeur de littérature de secondaire d'abord au collège Saint-Paul à Soissons, puis à Nice, et enfin à Paris. Il y enseigna notamment au lycée privé Paul-Claudel d'Hulst ; c'est de cette expérience qu'il s'inspira pour écrire Comme un roman[réf. nécessaire]. Il coupa son patronyme (Pennacchioni) en Pennac par peur d'embarrasser son père en signant son premier écrit en 1973 Le service militaire au service de qui, un pamphlet sur le service militaire. En 1979, désespérant de la transformation de son quartier d'adoption de Belleville, à Paris, il réalisa un séjour de deux ans au Brésil, avec sa première femme Irène Pennacchioni-Léothaud qui y avait décroché un contrat de professeur dans l'Université fédérale du Ceará, séjour qui serait la source de son roman Le dictateur et le hamac. Il revient en France et commence à écrire pour les enfants. Avec Tudor Eliard, un dissident roumain, il proposa deux ouvrages dans le genre burlesque : Les Enfants de Yalta (1976) et Père Noël (1978).

Tout en continuant son métier de professeur, il finit par proposer en 1985 Au bonheur des ogres à la Série noire. C'est ainsi que Benjamin Malaussène et ses amis de Belleville firent leur entrée dans la littérature. En 1995, il arrêta son métier de professeur pour se consacrer entièrement à la littérature.

Daniel Pennac garde de son enfance une nostalgie du foyer et une tendresse pour la famille d'élection. Si ses écrits sont drôles et pleins d'une imagination débridée, Pennac peut aussi écrire Comme un roman, un essai de pédagogie active, lucide et enthousiaste, dans lequel il présente ce qu’il appelle « Les droits imprescriptibles du lecteur ».

D'où le public de Pennac : des enfants, des adolescents, des lecteurs de culture moyenne, que rebutent la critique académique ou la lecture spécialisée. Comme un roman fustige la glose et revendique l'intervention anarchique du lecteur (y compris à l'école), qui a le droit de sauter des pages, de ne pas finir le livre et de relire indéfiniment les passages qu'il aime, de gambader dans l'histoire et d'en parler librement pour accroître le plaisir. Bref : la bonne formule pour le romancier, c'est de provoquer l'immersion dans l'imaginaire, dans un récit teinté d'humour, de gentil populisme et parfois d'onirisme, nettement balisé par des phrases simples. Comme en témoigne sa dédicace, l'album de bande dessinée La débauche, qu'il a signé avec Jacques Tardi, révèle sa conscience sociale et civique, révoltée par le licenciement sauvage, par la situation d'un chômeur victime d'un chef d'entreprise corrompu.

Daniel Pennac défend le « plaisir de la lecture à voix haute car il la pratiquait dans son enfance » : grand amateur de livres audio, il a lui-même enregistré plusieurs de ses livres pour les éditions Gallimard et pour l'association Lire dans le noir. Et sur scène, après avoir interprété Merci au théâtre du Rond-Point, il lit Bartleby le scribe à la Pépinière Théâtre. Bartleby en coulisses est le documentaire réalisé par Jérémie Carboni sur la préparation de cette lecture-spectacle. En octobre 2012, Daniel Pennac lit Journal d'un corps, aux théâtre des Bouffes du Nord ; sa pièce Le 6e continent sera jouée dans la même salle de spectacle.[réf. nécessaire]

En 2013, Daniel Pennac apporte son concours à la quatrième édition du livre Audio Solidaire (enregistrement audio de Au bonheur des ogres par les internautes au profit des personnes aveugles ou malvoyantes).

Il s'associe avec Florence Cestac, auteure de bande dessinée (Grand prix de la ville d'Angoulême en 2000) pour écrire le scénario d'Un amour exemplaire, œuvre partiellement autobiographique publiée en 2015 chez Dargaud. L'album dépeint l'enfance de Daniel Pennac dans le Sud de la France et sa rencontre avec un couple original, Jean et Germaine Bozignac, qui ne vivent que l'un pour l'autre, sans emploi et sans enfant. L'ouvrage reçoit un accueil critique favorable et il est adapté ensuite au théâtre du Rond Point, sous la direction de Clara Bauer ; dans ce spectacle, Pennac lit à voix haute, tandis que les acteurs jouent et Cestac dessine en direct. Des tournées ont lieu aussi en Italie.

En 2016, il est élu président de la foire du livre de Brive.

Ouvrages

Saga Malaussène

  • Au bonheur des ogres, Gallimard, coll. « Série noire » no 2004, 1985
  • La Fée Carabine, Gallimard, coll. « Série noire » no 2085, 1987
  • La Petite Marchande de prose, Gallimard, 1990
  • Monsieur Malaussène, Gallimard, 1995
  • Des chrétiens et des maures, Gallimard, 1996
  • Aux fruits de la passion, Gallimard, 1999

Série Le Cas Malaussène

  • Ils m'ont menti, Gallimard, 2017

Série Une aventure de Kamo

  • Kamo, l'idée du siècle, 1993
  • Kamo et moi, 1992
  • Kamo : L'Agence Babel, 1992
  • L'Évasion de Kamo, 1992

Romans pour la jeunesse

  • Cabot-Caboche, 1982
  • L'Œil du loup, 1984
  • Le Roman d'Ernest et Célestine, Casterman, 2012

Autres romans

  • Les Enfants de Yalta, Jean-Claude Lattès, 1978
  • Père Noël, Grasset, 1979
  • Messieurs les enfants, Gallimard, 1997
  • Le Dictateur et le Hamac, Gallimard, 2003
  • Merci, Gallimard, 2004
  • Chagrin d'école, Gallimard, coll. « Blanche », 2007
  • Journal d'un corps, Gallimard, 2012
  • La Loi du rêveur, Gallimard, coll. « Blanche », 2020

Essais

  • Le Service militaire au service de qui ?, 1973
  • Comme un roman, Gallimard, 1992
  • Gardiens et Passeurs, 2000
  • Mon frère, Gallimard, coll. « Blanche », 2018

Théâtre

  • Monsieur Malaussène au théâtre, Gallimard, 1996
  • Le Sixième Continent, suivi de Ancien malade des hôpitaux de Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 2012

Livres illustrés

  • Les Grandes Vacances, 1991
  • La Vie de famille
  • Le Sens de la Houppelande
  • Vercors d'en haut : La Réserve naturelle des hauts-plateaux
  • Le Grand Rex, 1980
  • Némo
  • Écrire

Albums pour enfants

  • Sahara, illustrations de Antonin Louchard, éditions Thierry Magnier, 1998
  • Le Tour du ciel
  • Qu'est-ce que tu attends, Marie ?

Bandes dessinées

Nouvelles aventures de Lucky Luke

  1. Lucky Luke contre Pinkerton, Lucky Comics, 2010
  2. Cavalier seul, Lucky Comics, 2012

Bande dessinées indépendantes

  • La Débauche, Futuropolis, 2000
  • Un amour exemplaire, Dargaud, 2015

Cinéma et télévision

Daniel Pennac a écrit ou coécrit plusieurs scénarios pour le cinéma ou la télévision, parfois en adaptant ses propres livres :

D'autre part, certaines œuvres de Daniel Pennac ont été adaptées à l'écran sans que Pennac lui-même participe à l'écriture du scénario :

Daniel Pennac a également participé à quelques productions audiovisuelles en prêtant sa voix ou en jouant un petit rôle :

  • 1997 : Messieurs les enfants de Pierre Boutron - apparition (l'homme dans la voiture)
  • 2009 : Histoires comme ça, série télévisée d'animation de Jean-Jacques Prunès - narrateur (voix)
  • 2010 : Bartleby le scribe, téléfilm de Jérémie Carboni - narrateur (voix)

Distinctions

  • Prix Mystère de la critique en 1988 pour La fée carabine
  • Prix du Livre Inter en 1990 pour La Petite marchande de prose;
  • Prix Ulysse en 2005 pour l'ensemble de son œuvre
  • Prix Renaudot en 2007 pour Chagrin d'école ;
  • Grand prix Metropolis bleu en 2008 pour l'ensemble de son œuvre.
  • Nommé aux Annie Awards en 2014 dans la catégorie « Meilleur scénario pour un long métrage d'animation » pour le film Ernest et Célestine

Notes et références

Bibliographie

  • Nicolas Lozzi, André-François Ruaud, Patrick Imbert, Marina Cappioli et Stéphanie Lazure, Les Nombreuses Vies de Malaussène, Lyon, Les moutons électriques, coll. « Bibliothèque rouge » (1re éd. 2008), 189 p. (ISBN 978-2-915793-56-7). 

Annexes

Documentaires sur Daniel Pennac

  • Daniel Pennac, écrire, enseigner, communiquer de Stéphan Bureau (Canada/2009).
  • Daniel Pennac, la Métamorphose du crabe de Charles Castella pour la collection Empreintes de France 5 (Docside 2009).
  • Bartleby en coulisses de Jérémie Carboni (Zerkalo production/FTD).

Liens externes

  • (en) Daniel Pennac sur l’Internet Movie Database
  • Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes : Brockhaus Enzyklopädie • Deutsche Biographie • Encyclopædia Universalis • Encyclopédie Treccani
  • Portail de la littérature française
  • Portail du polar
  • Portail de la littérature d'enfance et de jeunesse
  • Portail du cinéma français

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Daniel Pennac de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Livres audio

Afficher "Mon frère"Afficher "Kamo Kamo, l'idée du siècle"Afficher "L'oeil du loup"Afficher "Journal d'un corps"Afficher "Kamo Kamo, l'agence Babel"

DVD

Afficher "Au bonheur des ogres"Afficher "L'Oeil du loup / Le cyclope de la mer"Afficher "Ernest et Célestine"