Recherche


Avis de lecteurs

Le chant d'Achille (Madeline Miller)

note: 4Achille au pied léger FM - 10 juin 2020

Demi-dieu de la mythologie grecque, Achille est l’un des inoubliables personnages de L’Iliade d’Homère. Diplômée de lettres classiques, l’américaine Madeline Miller a relevé le défi de romancer l’histoire d’Achille en [...]

Briser le silence (Murielle Bolle)

note: 3Touchant et sinistre Céline - 1 mars 2020

Un récit que je trouve à la fois touchant et scandaleux.
D'un coté, quand on lit le récit de cette femme qui a vécu toute sa vie dans l'ombre de [...]

Les filles d'Ennismore (Patricia Falvey)

note: 4Romance irlandaise FM - 10 juin 2020

Irlande, début du 20è siècle. Victoria, fille d’un châtelain, a réussi à obtenir que Rosie, fille d’un métayer, partage ses jeux et son éducation. Mais au moment de l’ « [...]

Petit Poilu n° 21
Chandelle-sur-Trouille (Pierre Bailly)

note: 5Très bien pour aborder la difference Brigitte - 29 juin 2020

Permet d'aborder le thème des migrants, à mots couverts. Tout en douceur, les auteurs abordent les sujets de la guerre (mais sans montrer aucun assaillant ni aucune victime, très fort [...]

L'échelle de Jacob (Ludmila Oulitskaïa)

note: 5Saga russe Serge L - 1 avril 2020

Un grande saga familiale avec de multiples personnages et les vies croisées de huit principaux personnages, dans la Grande Russie, entre 1905 et 2011.

Nora est née en 1943, comme [...]

Des hommes justes (Ivan Jablonka)

note: 5Un livre juste FM - 22 février 2020

Quand on est un homme, comment être ou devenir "un mec bien" ? C'est la question qui sous-tend cette analyse percutante des inégalités de genre qui portent préjudice aux femmes [...]

William Davies

 
William Davies. Source: Wikipedia

William Davies Evans ( près de Pembroke, Pays de Galles - à Ostende) était un joueur d'échecs gallois et l'inventeur du Gambit Evans.

Il prit la mer à l'âge de 14 ans et à partir de 1815 environ servit sur des bateaux de poste. Quatre ans plus tard, il était promu capitaine.

Il n'apprit à jouer aux échecs qu'à l'âge de 28 ans auprès d'un officier de marine. Vers 1824, il inventa le gambit auquel on donna plus tard son nom et le montra en 1826 à Londres, entre autres à Alexander McDonnell qui faisait partie des meilleurs joueurs mondiaux de l'époque et qui employa souvent ce gambit par la suite. En 1838, Evans joua plusieurs parties contre Howard Staunton, qui parle de lui à plusieurs reprises dans son Chess Player's Handbook (1847) et qualifie ce gambit « d'ingénieux et d'intéressant ».

En janvier 1840, Evans fut mis à la retraite en raison de son état de santé, mais passa encore deux ans comme capitaine en Méditerranée. Il se fit aussi un nom comme inventeur des lanternes de navire à trois couleurs conçues pour éviter les collisions nocturnes en mer.

Bien que, en remerciement pour cette invention, il reçût une grosse somme d'argent du gouvernement britannique et, du tsar de Russie, une montre de gousset en or, Evans mourut pauvre à Ostende. Peu de temps avant sa mort, des joueurs d'échecs anglais avaient encore lancé une souscription pour lui venir en aide.

Notes

Références

  • (de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « William Davies Evans » (voir la liste des auteurs).

Liens externes

  • Portail des échecs
  • Portail du pays de Galles

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article William Davies de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

DVD

Afficher "Johnny English"Afficher "Chat Potté (Le)"Afficher "Mia et le lion blanc"Afficher "Dragons"Afficher "Le chat potté"Afficher "Dragons"Afficher "Johnny English"