Recherche


Avis de lecteurs

Horrorstör (Grady Hendrix)

note: 5Gros gros coup de coeur Michèle - 27 juin 2020

Emprunté par hasard grâce à sa couverture originale, sa présentation l'est tout autant. L'histoire est digne d'un Stephen King, des passages sont bien angoissants, d'autres plus drôles. A découvrir absolument [...]

Par le feu (Will Hill)

note: 5Histoire d'une reconstruction... Victoria, MMC - 21 avril 2020

"Par le feu" est un véritable livre coup de poing dans lequel Moonbeam, une jeune fille de 17 ans, va nous raconter sa vie passée dans une secte après qu'un [...]

La mère morte (Blandine de Caunes)

note: 5Vivre la mort FM - 10 juin 2020

Blandine de Caunes est l’une des filles de l’icône féministe Benoîte Groult. Quand cette mère, célèbre pour son intelligence vive et érudite, son indépendance farouche, sa liberté de penser, de [...]

Une étincelle de vie (Jodi Picoult)

note: 5une étincelle de vie Patrice - 23 mai 2020

excellent roman, je suis entièrement d'accord avec le commentaire de FM, mais je tenais simplement à dire que ça ne parle pas seulement de l'accès à l'IVG aux Etats-Unis mais [...]

Les sales gosses (Charlye Ménétrier McGrath)

note: 4Drôle et émouvant Victoria, MMC - 22 juillet 2020

Vous voulez du feelgood ? Ne cherchez plus !

Quand les enfants de Jeanne, vaillante octogénaire, la place en maison de retraite contre son gré, ils ne sont pas au bout [...]

Le chant d'Achille (Madeline Miller)

note: 4Achille au pied léger FM - 10 juin 2020

Demi-dieu de la mythologie grecque, Achille est l’un des inoubliables personnages de L’Iliade d’Homère. Diplômée de lettres classiques, l’américaine Madeline Miller a relevé le défi de romancer l’histoire d’Achille en [...]

Kurt Russell

 
Kurt Russell. Source: Wikipedia

Kurt Russell [kɝt ˈɹʌsəl] est un acteur américain né le à Springfield (Massachusetts).

Biographie

Enfance, formation et débuts

Kurt Russell est le fils de Bing Russell, un ancien champion de baseball qui a joué le rôle du shérif adjoint de la série Bonanza pendant quatorze ans.

Suivant les traces de son père, il se passionne à la fois pour le baseball et le cinéma. À dix ans, il enchaîne les téléfilms et les séries, en apparaissant dans une dizaine d'épisodes de la série Le Fugitif (1963-1967), Des agents très spéciaux (1964-1968), Daniel Boone (1964-1970) et Le Virginien (1965). Il est la vedette de la série Les Voyages de Jaimie McPheeters (1963-1964), un western.

En 1966, il obtient son premier rôle au cinéma dans un film des studios Disney, Demain des hommes (1966) puis joue dans L'Ordinateur en folie (1969). Il signe alors un contrat de 10 ans avec le studio Disney, devenant l'un des acteurs vedettes du studio à l'instar de Tommy Kirk ou Dean Jones et joue dans plusieurs films dont Un singulier directeur (1971) ou Pas vu, pas pris (1972) jusqu'en 1975 avec L'Homme le plus fort du monde.

La collaboration pour Disney est renforcée par une légende urbaine, étant que le fameux fondateur de l'entreprise aurait griffonné son nom juste avant son décès,.

Parallèlement, il joue au baseball avec une équipe affiliée au California Angels en ligue mineure.

Carrière

Lassé de l'image de jeune homme sympathique, sain et athlétique qu'il s'est forgée dans les studios Disney, Kurt Russell décide de quitter la maison de production pour construire sa carrière.

Les premières années sont alors difficiles ; comme beaucoup d'acteurs qui débutent, il a du mal à entrer dans le monde fermé du cinéma. Il se rabat de fait sur la télévision qui lui permet de tourner de nombreux téléfilms dont notamment : La Recherche des Dieux (1975), Le Miracle de la mine (1977) de Jud Taylor ou encore Amber wave (1980) de Joseph Sargent.

C'est la rencontre avec le réalisateur américain John Carpenter qui va lancer véritablement sa carrière, le réalisateur le transformant en Elvis Presley dans le téléfilm culte Le Roman d'Elvis (1979). Cette collaboration va se renouveler à quatre reprises.

En 1980, Carpenter réalise New York 1997, un film d'anticipation sombre et apocalyptique qui reçoit un succès mondial. Il confie à Russell le rôle du très charismatique Snake Plissken, un ancien héros de guerre reconverti en pirate qui se voit contraint de collaborer avec la police pour sauver le président des États-Unis dont l'avion s'est écrasé sur Manhattan transformé en prison géante.

En 1982, il se retrouve dans une mission polaire, confronté à un phénomène inexplicable qui aboutit à la mort de ses collaborateurs dans le classique de l'épouvante The Thing. Puis il tourne avec le même réalisateur dans Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin en 1986, un film fantastique, véritable hommage au réalisateur hongkongais Tsui Hark. Enfin, il renoue avec le mythique Snake Plissken pour Los Angeles 2013 en 1996, la suite du premier épisode. Il participe d'ailleurs au scénario et à la production du film.

Entre-temps, il est remarqué par d'autres réalisateurs qui font appel à lui : Ron Howard, en 1990, lui confie un rôle dans Backdraft ; Roland Emmerich dans Stargate, la porte des étoiles en 1994. Il obtient quelques succès commerciaux dans des films d'action à grosse distribution comme, en 1988, Tequila Sunrise de Robert Towne avec Michelle Pfeiffer et Mel Gibson. En 1989, Tango et Cash d'Andrei Konchalovsky avec Sylvester Stallone ou encore, en 1993, Tombstone de George Pan Cosmatos avec Val Kilmer.

Après Breakdown de Jonathan Mostow en 1997 et Soldier de Paul Anderson en 1999, l'acteur apparaît moins sur les écrans. Il faut attendre ses performances de braqueur fan du King dans Destination : Graceland en 2001 et de psychiatre dans Vanilla Sky pour de nouveau le voir surfer sur la vague du succès.

Plus convaincant dans le Dark Blue en 2003 de Ron Shelton et, en 2006, le remake Poséidon de Wolfgang Petersen que dans L'École fantastique en 2005, il rallie en 2007 le clan Tarantino en interprétant sous sa direction le psychopathe Stuntman Mike dans le segment Boulevard de la mort (Death Proof) du diptyque horrifique Grind House. Il aurait pu retrouver ce dernier une deuxième fois dans Django Unchained à la suite du désistement de son collègue de Destination : Graceland, Kevin Costner, mais il se désiste lui aussi de ce rôle.

Il joue dans d'autres films dont Touchback, sorti directement en DVD ; la comédie noire The Art of the Steal et dans Fast and Furious 7 où il incarne un rôle écrit à la base pour Denzel Washington. Puis il joue le chasseur de primes John Ruth dans Les huit salopards, un film de Quentin Tarantino sorti en 2016. En , il est annoncé au casting de Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2.

Vie privée

Kurt Russel a été marié à l’actrice Season Hubley de 1979 à 1983 avec qui il a un fils, Boston Russell. Il est en couple avec Goldie Hawn depuis 1983. Ils ont un fils, Wyatt Russell, né le 10 juillet 1986. Il est le beau-père des enfants de Goldie, l'actrice Kate Hudson et l'acteur Oliver Hudson.

Filmographie

Cinéma

Années 1960

  • 1963 : Blondes, brunes, rousses de Norman Taurog : l'homme qui frappe Mick (non crédité)
  • 1965 : Le Californien de Boris Sagal : Jamie McPheeters
  • 1966 : Demain des hommes de Norman Tokar : Whitey
  • 1968 : The One and Only, Genuine, Original Family Band de Michael O'Herlihy : Sidney
  • 1968 : Le Cheval aux sabots d'or de Norman Tokar : Ronnie Gardner
  • 1969 : Guns in the Heather (en) de Robert Butler : Rich
  • 1969 : L'Ordinateur en folie de Robert Butler : Dexter Riley

Années 1970

  • 1971 : Un singulier directeur de Robert Butler : Steven Post
  • 1971 : Le Rendez-vous des dupes de Andrew V. McLaglen : Johnny Jesus
  • 1972 : Pas vu, pas pris de Robert Butler : Dexter Riley
  • 1973 : Charley et l'Ange de Vincent McEveety : Ray Ferris
  • 1973 : Superdad de Vincent McEveety : Bart
  • 1975 : L'Homme le plus fort du monde de Vincent McEveety : Dexter Riley

Années 1980

  • 1980 : La Grosse Magouille de Robert Zemeckis : Rudolph « Rudy » Russo
  • 1981 : New York 1997 de John Carpenter : Snake Plissken
  • 1982 : The Thing de John Carpenter : R. J. MacReady
  • 1983 : Le Mystère Silkwood de Mike Nichols : Drew Stephens
  • 1984 : Swing Shift, de Jonathan Demme : Mike « Lucky » Lockhart
  • 1985 : Un été pourri de Phillip Borsos : Malcolm Anderson
  • 1986 : Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin de John Carpenter : Jack Burton
  • 1986 : La Dernière Passe de Roger Spottiswoode : Reno Hightower
  • 1987 : Un couple à la mer de Garry Marshall : Dean Proffitt
  • 1988 : Tequila Sunrise de Robert Towne : Nicholas « Nick » Frescia
  • 1989 : L'Étranger du froid de Ted Kotcheff : Wayland Jackson
  • 1989 : Tango et Cash d'Andreï Kontchalovski : Gabriel « Gabe » Cash

Années 1990

  • 1991 : Backdraft de Ron Howard : le lieutenant Stephen « Bull » McCaffrey / le capitaine Dennis McCaffrey (au début)
  • 1992 : Obsession fatale de Jonathan Kaplan : Michael Carr
  • 1992 : Captain Ron de Thom Eberhardt : Captain Ron
  • 1993 : Tombstone de George P. Cosmatos : Wyatt Earp
  • 1994 : Stargate, la porte des étoiles de Roland Emmerich : le colonel Jonathan « Jack » O'Neil
  • 1996 : Ultime décision de Stuart Baird : le docteur David Grant
  • 1996 : Los Angeles 2013 de John Carpenter : Snake Plissken
  • 1997 : Breakdown de Jonathan Mostow : Jeffrey « Jeff » Taylor
  • 1998 : Soldier de Paul W. S. Anderson : Todd


Années 2000

  • 2001 : Destination : Graceland de Demian Lichtenstein : Michael Zane
  • 2001 : Vanilla Sky de Cameron Crowe : le docteur McCabe
  • 2002 : Interstate 60 de Bob Gale : le capitaine Ives
  • 2003 : Dark Blue de Ron Shelton : Eldon Perry
  • 2004 : Miracle de Gavin O'Connor : Herb Brooks
  • 2005 : Dreamer de John Gatins : Ben Crane
  • 2005 : L'École fantastique de Mike Mitchell : Steve Stronghold / The Commander
  • 2006 : Poséidon de Wolfgang Petersen : Robert Ramsey
  • 2007 : Boulevard de la mort de Quentin Tarantino : Stuntman Mike (en français « Mike le cascadeur »)

Années 2010

  • 2012 : Touchback de Don Handfield (en) : l’entraineur Hand
  • 2013 : The Art of the Steal de Jonathan Sobol (en) : « Crunch » Calhoun
  • 2015 : Fast and Furious 7 de James Wan : M. Nobody
  • 2015 : Bone Tomahawk de S. Craig Zahler : le shérif Franklin Hunt
  • 2015 : Les huit salopards de Quentin Tarantino : John Ruth
  • 2016 : Deepwater de Peter Berg : Jimmy Harrell
  • 2017 : Fast and Furious 8 de F. Gary Gray : M. Nobody
  • 2017 : Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 de James Gunn : Ego la Planète Vivante
  • 2018 : Les Chroniques de Noël de Clay Kaytis : le Père Noël
  • 2019 : Crypto de John Stalberg Jr. : Martin Duran Sr.
  • 2019 : Once Upon a Time... in Hollywood de Quentin Tarantino : Randy

Années 2020

  • 2020 : Les Chroniques de Noël 2 de Clay Kaytis (en) : le Père Noël

Télévision

Téléfilms

  • 1975 : The Deadly Tower de Jerry Jameson
  • 1975 : La Recherche des dieux de Jud Taylor
  • 1979 : Le Roman d'Elvis de John Carpenter : Elvis Presley (téléfilm sorti en salles en France)

Séries télévisées

  • 1962 : Denis la petite peste : Kevin (non crédité)
  • 1962 : The Dick Powell Show (en) : Boy / Vernon
  • 1963 : Sam Benedict (en) : Knute
  • 1963-1964 : Les Voyages de Jaimie McPheeters : Jaimie McPheeters
  • 1964 : Des agents très spéciaux : Christopher Larson
  • 1965-1969 : Daniel Boone : William Craig / Mathew / Jed / Paul / Nathan (5 épisodes)
  • 1965 : Le Virginien (saison 4, épisode 1) : Andy Denning
  • 1976 : Sur la piste des Cheyennes : Morgan Beaudine (15 épisodes)

Jeux vidéo

  • 2006 : Rule of Rose : le narrateur (en version originale)

Distinctions

Nominations

  • 1979 : nomination au Primetime Emmy Award du meilleur acteur dans une mini-série ou un téléfilm pour Le Roman d'Elvis de John Carpenter
  • 1983 : nomination au Golden Globe du meilleur acteur dans un second rôle pour Le Mystère Silkwood de Mike Nichols

Voix françaises

En France, Philippe Vincent est la voix française régulière de Kurt Russell. Emmanuel Jacomy, et Patrick Floersheim l'ont également doublé à quatre reprises chacun.

Au Québec, Jean-Luc Montminy est la voix québécoise regulière de l'acteur.

Notes et références

Liens externes

  • (en) Kurt Russell sur l’Internet Movie Database
  • Kurt Russell sur Allociné
  • Portail du cinéma américain
  • Portail des séries télévisées américaines
  • Portail de Stargate
  • Portail sur Disney
  • Portail du Massachusetts

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Kurt Russell de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés

DVD

Afficher "The Thing"Afficher "New York 1997"Afficher "Deepwater"Afficher "Poséidon"Afficher "Les 8 salopards"Afficher "Vanilla Sky"Afficher "Les gardiens de la galaxie Les gardiens de la galaxie 2"

CD

Afficher "Les huit salopards"