Recherche


Avis de lecteurs

Une étincelle de vie (Jodi Picoult)

note: 5une étincelle de vie Patrice - 23 mai 2020

excellent roman, je suis entièrement d'accord avec le commentaire de FM, mais je tenais simplement à dire que ça ne parle pas seulement de l'accès à l'IVG aux Etats-Unis mais [...]

Par le feu (Will Hill)

note: 5Histoire d'une reconstruction... Victoria, MMC - 21 avril 2020

"Par le feu" est un véritable livre coup de poing dans lequel Moonbeam, une jeune fille de 17 ans, va nous raconter sa vie passée dans une secte après qu'un [...]

Les filles d'Ennismore (Patricia Falvey)

note: 4Romance irlandaise FM - 10 juin 2020

Irlande, début du 20è siècle. Victoria, fille d’un châtelain, a réussi à obtenir que Rosie, fille d’un métayer, partage ses jeux et son éducation. Mais au moment de l’ « [...]

Les soeurs Mitford enquêtent
L'assassin du train (Jessica Fellowes)

note: 5A cup of tea ? FM - 10 juin 2020

Dans l’Angleterre des années 1920, Louisa est une jeune femme pauvre que son oncle s’apprête à prostituer. Parvenant à échapper à son emprise, elle va réussir à se faire [...]

Je suis fille de rage (Jean-Laurent Del Socorro)

note: 5Roman historique passionnant Michèle - 27 juin 2020

Durant la guerre de Sécession, plusieurs protagonistes racontent ce qu'ils vivent, avec différents points de vue : les Confédérés contre l'Union et les esclaves. Abraham Lincoln se bat contre ses [...]

Horrorstör (Grady Hendrix)

note: 5Gros gros coup de coeur Michèle - 27 juin 2020

Emprunté par hasard grâce à sa couverture originale, sa présentation l'est tout autant. L'histoire est digne d'un Stephen King, des passages sont bien angoissants, d'autres plus drôles. A découvrir absolument [...]

Michel Duchaussoy

 
Michel Duchaussoy. Source: Wikipedia

Michel René Jacques Duchaussoy, dit Michel Duchaussoy est un acteur français, sociétaire honoraire de la Comédie-Française, né le à Valenciennes (Nord) et mort dans le 10e arrondissement de Paris le , d'un arrêt cardiaque.

Biographie

Formation

En 1955, il entre au conservatoire de Lille où il obtient un premier prix en 1958.

Il fait ensuite son service militaire en Algérie (jusqu'à 30 mois à l'époque) et est libéré en 1961.

Il entre alors au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris (classes de Robert Manuel et Fernand Ledoux), dont il sort en 1964 avec deux premiers prix.

Sociétaire de la Comédie-Française

Il entre à la Comédie-Française comme pensionnaire en 1964, en devient sociétaire en 1967 et est nommé sociétaire honoraire lorsqu'il la quitte en 1984. Son répertoire se révèle vite très ouvert et la limpidité de son jeu, pudique et captivant, avec une extrême simplicité de moyens, enveloppe sans effort les personnages qu'il interprète, d'une intériorité poétique et d'un halo de mystère : « On ne saurait imaginer clarté plus diffuse, plus énigmatique, sur un visage humain », écrit de lui Patrick de Rosbo, ajoutant qu'il est « un comédien à qui il suffit d'un geste imperceptible, du moindre frémissement au coin d'une lèvre, d'un sourcil qui se relève, pour ébranler le sérieux d'un théâtre et l'entraîner vers les sables mouvants de ses caprices. » Michel Duchaussoy a interprété avec autant de talent le rôle-titre de l'Idiot de Dostoïevski, personnage profond et tout en nuances, que le rôle comique d'un personnage de boulevard, comme Camille Chandebise dans La Puce à l'oreille, le vaudeville de Georges Feydeau. Il excellait dans Shakespeare ou Giraudoux autant que dans Eugène Labiche. Il avait ce don indéfinissable de doter Clarence dans Richard III ou Dorante dans Le Menteur, de la même pénétration, aussi intemporelle sur fond de mort et de tragédie, que dans l'équivoque désinvolture d'une comédie baroque.

Cinéma

Au cinéma comme au théâtre, son jeu se caractérise par une justesse extraordinaire. Il est rendu célèbre par Jeu de massacre d'Alain Jessua. Par la suite, il tourne plusieurs films sous la direction de Claude Chabrol (Que la bête meure, La Femme infidèle). Il joue le capitaine Cambrai dans Le Retour du Grand Blond. On le voit également chez Bertrand Tavernier, Louis Malle et Patrice Leconte. Il fait sa dernière apparition au cinéma dans Astérix et Obélix : Au service de Sa Majesté, sorti le , dans lequel il incarne Abraracourcix.

Télévision

En 1977, il tient l'un des rôles principaux de la série Un juge, un flic d'Henri Viard. Entre et début 1983, il présente avec Clotaire Rapaille l'émission-jeu dominicale Qui êtes-vous ? sur TF1 où il fait passer des tests psychologiques à des invités, entre autres Serge Lama, Sheila ou Nana Mouskouri. Il apparaît ensuite à la télévision dans Palace (1988), Les Cœurs brûlés (1992), L'Allée du roi (1996), Les Misérables (2000), Femmes de loi (2002), Zodiaque (2004) ou Ainsi soient-ils (2012).

Vie associative

Il est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence.

Vie familiale

En , Michel Duchaussoy a épousé Isabelle de Funès, la nièce de Louis, dont il a divorcé en .

Il est le père de la comédienne Julia Duchaussoy, dont la mère est Corinne Le Poulain.

Décoration honorifique

Le , Frédéric Mitterrand lui a remis les insignes d’officier de l’Ordre national de la Légion d'honneur.

Filmographie

Cinéma

Courts-métrages

Télévision

Il apparait également dans des épisodes de Maigret, (Maître Parendon dans Maigret chez les riches 1999) Les Cordier, juge et flic, Les Bœuf-carottes,…

Théâtre

  • 1963 : Tartuffe Acte VI d'André Marie, mise en scène Georges Chamarat, Conservatoire national supérieur d'art dramatique Théâtre Montdory Barentin, Cléante

Carrière à la Comédie-Française

  • Entrée à la Comédie-Française le
  • Sociétaire le
  • Sociétaire honoraire le
Metteur en scène
  • 1967 : La Commère de Marivaux
  • 1970 : Il ne faut jurer de rien d'Alfred de Musset

Hors Comédie-Française

Doublage et voix off

En 1972, il prête sa voix au célèbre parrain Vito Corleone, interprété par Marlon Brando, dans le film Le Parrain de Francis Ford Coppola.

Livres audio

  • Le chat ne sachant pas chasser, John Yeoman, Gallimard, Paris, 1984
  • Le Poney rouge de John Steinbeck, Gallimard, Paris, 1985
  • Les Fables de Jean de La Fontaine : L'âne et le chien, L'âne chargé d'éponges et l'âne chargé de sel, Le lièvre et la tortue, Radio France, 1995
  • Les Pensées de Pascal, de Blaise Pascal, Frémeaux & associés, Vincennes, 2005

Prix et récompenses

  • Césars 1991 : Nomination au César du meilleur acteur dans un second rôle pour Milou en mai
  • Molières 1993 : Nomination au Molière du comédien dans un second rôle pour Pygmalion
  • Molières 1996 : Nomination au Molière du comédien pour Le Refuge
  • Molières 2003 : Molière du comédien dans un second rôle pour Phèdre

Notes et références

Liens externes

  • Ressources relatives au spectacle :
    • Les Archives du spectacle
    • Comédie-Française
  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • Unifrance
    • (en) AllMovie
    • (en) Internet Movie Database
  • Portail du cinéma français
  • Portail du théâtre
  • Portail de la télévision française

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Michel Duchaussoy de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés

DVD

Afficher "Elle s'appelait Sarah"Afficher "Petit Nicolas (Le)"Afficher "La Boite noire"Afficher "La vie et rien d'autre"Afficher "L' Age de raison"Afficher "Armaguedon"Afficher "Fort Saganne"Afficher "Tricheuse"

Livres multimédia

Afficher "L'heure de histoires n° 18 L'énorme crocodile"