Recherche


Avis de lecteurs

Les Racines de la colère (VINCENT JAROUSSEAU)

note: 5Récit-photo sociologique FM - 12 octobre 2019écoutez

« Deux ans d’enquête dans une France qui n’est pas en marche » : le sous-titre est éloquent et annonce la couleur, sans préciser cependant le lieu de l’action. L’auteur [...]

Avengers
Avengers : endgame (Joe Russo)

note: 3Bien aimé mais... Florian - 3 octobre 2019écoutez

En ayant vu les précédents films Marvel (pas tous mais une bonne partie), je trouve qu'il y a eu quelques incohérences scénaristiques qui font défauts quand on connaît les films [...]

Penser (Simon Blackburn)

note: 5une irresistible introduction à la philo Patrick - 2 juin 2019écoutez

Indispensable aux étudiants enfoncés dans "la toile" du www. se creuser les méninges!

Le bal des folles (Victoria Mas)

note: 5Pas si folles que cela FM - 12 octobre 2019écoutez

Paris, 1885.
Depuis le XVIIè siècle, La Salpêtrière est tristement célèbre à Paris, lieu de relégation de toutes les filles et femmes dont on ne veut pas. Mais le Paris [...]

Orphelins 88 (Sarah Cohen-Scali)

note: 4Après-guerre et reconstruction Victoria, MMC - 2 août 2019écoutez

« Orphelins 88 » peut être considéré comme la continuité de « Max », un autre roman de Sarah Cohen-Scali. Tous deux abordent une facette méconnue de la Seconde Guerre [...]

Une étincelle de vie (Jodi Picoult)

note: 5Des choix éclairés FM - 12 octobre 2019écoutez

Dans le dernier établissement de santé du Mississipi à pratiquer l’avortement, une prise d’otages a lieu. Au sein de ce huis clos se retrouvent une jeune femme qui vient d’avorter, [...]

Samuel L. Jackson

 
Samuel L. Jackson. Source: Wikipedia

Samuel Leroy Jackson [ˈsæmjuəl ˈliːˌɹɔɪ ˈd͡ʒæksən] est un acteur et producteur de cinéma américain, né à Washington D.C. le .

Il accède à la célébrité internationale durant les années 1990 avec des prestations remarquées, comme dans Jurassic park (1993) de Steven Spielberg, Pulp fiction (1994) de Quentin Tarantino (dont il deviendra l'acteur fétiche), ou encore Une journée en enfer (1995) de John McTiernan, et Au revoir à jamais (1996), de Renny Harlin.

Durant les années 2000, il participe à plusieurs franchises : il joue Mace Windu dans la prélogie de Star Wars, porte la suite Shaft (2000), de John Singleton, et seconde Vin Diesel pour la trilogie d'action xXx. Par ailleurs, il incarne Elijah Price dans le thriller fantastique Incassable (2000), de M. Night Shyamalan et porte les films indépendants remarqués Des serpents dans l'avion (2006) et Black Snake Moan (2008).

À partir de 2002, le personnage du directeur du SHIELD Nick Fury prend les traits de Samuel L. Jackson dans les Marvel Comics. L'acteur endosse le rôle de Fury dans l'Univers cinématographique Marvel à partir de 2008 et apparait ainsi dans les séries Iron Man, Thor, Captain America, Avengers, Spider-Man et le film Captain Marvel.

Il est entré dans le Livre Guinness des records en tant qu'acteur ayant cumulé le plus de recettes au box-office mondial.

Biographie

Jeunesse et débuts

Samuel Leroy Jackson entre au Morehouse College d'Atlanta pour entreprendre des études d'architecture, mais c'est avec un diplôme d'art dramatique qu'il en ressort en 1972. Il fait ses débuts au cinéma la même année dans Together for Days de Michael Schultz, mais il préfère se consacrer au théâtre en jouant à New York.

Il y fait la rencontre de Spike Lee qui lui confie par la suite quelques petits rôles dans ses films (Do the right thing, Mo' Better Blues). Cette collaboration lui permet d'obtenir au festival de Cannes en 1991 le prix du meilleur second rôle pour Jungle Fever, dans lequel il incarne un junkie alors qu'il sort d'une cure de désintoxication.

Débuts et révélation du cinéma d'action (années 1990)

Il enchaîne alors les seconds rôles dans plusieurs films, dont Les Affranchis (1990), de Martin Scorsese, Jeux de guerre (1992), de Phillip Noyce ou encore Jurassic Park (1993), de Steven Spielberg. Quentin Tarantino le repère lors du tournage d'un film qu'il a scénarisé, le thriller True Romance, réalisé par Tony Scott. Il lui confie alors le rôle de Jules Winnfield, le tueur philosophe de Pulp fiction. Le long-métrage lance définitivement la carrière de l'acteur, en faisant une star connue du monde entier.

L'année 1995 le propulse tete d'affiche de deux films d'action : Kiss of Death, de Barbet Schroeder, où il évolue aux côtés de David Caruso et Nicolas Cage, puis surtout Une journée en enfer, de John McTiernan, où il incarne Zeus Carver, l'acolyte du héros John McClane, interprété par Bruce Willis.

Si en 1996, il garde un pied dans le cinéma indépendant, apparaissant dans Double mise, le premier long-métrage de Paul Thomas Anderson et portant la comédie La Couleur de l'arnaque, de Reginald Hudlin, il joue aussi dans des grosses productions : partageant l'affiche du thriller judiciaire Le Droit de tuer ? avec Matthew McConaughey et Sandra Bullock, puis étant pour la première fois propulsé premier rôle masculin pour le film d'action Au revoir à jamais, aux côtés de Geena Davis.

Jusqu'à la fin des années 1990, il essaie de s'imposer comme tete d'affiche : en 1997, Tarantino fait de nouveau appel à lui pour son troisième long-métrage, Jackie Brown, où l'acteur se voit confier un personnage clé ; la même année, il joue un professeur remplaçant dans le drame social 187 code meurtre, de Kevin Reynolds, puis il joue un père borderline dans le thriller Le Secret du bayou, de Kasi Lemmons, qu'il produit également. Ces deux projets le voient aussi sortir du registre des films d'action à gros budget.

L'année 1998 le voit de nouveau jouer un policier dans le thriller Négociateur où il a pour partenaire Kevin Spacey, puis incarner un scientifique pour le film de science-fiction Sphère, de Barry Levinson, où il côtoie cette fois Dustin Hoffman et Sharon Stone.

1999 l'utilise comme un second rôle de luxe : d'abord dans le thriller d'action Peur bleue, qui lui permet de retrouver le réalisateur Renny Harlin, pour lequel il incarne un entrepreneur milliardaire. Mais surtout le blockbuster évènement Star Wars, épisode I : La Menace fantôme, réalisé par George Lucas, où il incarne le maître Jedi Mace Windu. Il continuera à incarner ce personnage dans les deux autres chapitres de la prélogie Star Wars, qui sortiront en 2002 et 2005.

L'année 2000 le voit partager l'affiche du drame militaire L'Enfer du devoir, de William Friedkin, avec Tommy Lee Jones, mais surtout reprendre le rôle mythique de J.P. Shaft dans un thriller d'action, Shaft, réalisé par John Singleton. Pour finir, l'acteur retrouve Bruce Willis une troisième fois, pour le thriller fantastique Incassable, réalisé par M. Night Shyamalan. Son interprétation du complexe et cérébral Elijah Price annonce des années 2000 placées sous le sceau de rôles plus sérieux.

Diversification et tête d'affiche (années 2000)

Durant les années 2000, l'acteur tourne beaucoup, alternant seconds rôles dans des films d'action et premiers rôles de projets plus dramatiques.

Il capitalise d'abord sur son succès en produisant et jouant dans deux projets singuliers : la comédie d'action Le 51e État, dont il partage l'affiche avec Robert Carlyle puis le drame musical The Caveman's Valentine.

Mais par la suite, il se diversifie à Hollywood en partageant l'affiche du drame Dérapages incontrôlés (2002), avec Ben Affleck ; du thriller Sans motif apparent (2002), avec Milla Jovovich ; du drame historique In My Country (2004), avec Juliette Binoche ; du thriller Instincts meurtriers (2004), avec Ashley Judd ; de la comédie Le Boss avec Eugene Levy ; du thriller social La Couleur du crime (2006) avec Julianne Moore ; du mélodrame sportif Renaissance d'un champion (2007) avec Josh Hartnett ; du drame horrifique avec Chambre 1408 (2007) avec John Cusack. Enfin, il retrouve Renny Harlin une troisième fois pour le thriller Cleaner, où il est secondé par Ed Harris et Eva Mendes, puis partage l'affiche du biopic musical Soul Men (2008) avec Bernie Mac. Pour finir, il incarne l'amant de Naomi Watts pour le drame choral Mother and Child, écrit et réalisé par Rodrigo Garcia.

Comme unique tête d'affiche , il porte le drame sportif Coach Carter (2005) et la comédie d'action Des serpents dans l'avion (2006). Puis il retourne à un cinéma indépendant et sombre pour Black Snake Moan (2007), écrit et réalisé par Craig Brewer, puis le film indépendant coup de poing Harcelés (2008), de Neil LaBute.

En 2006, il est membre du jury au Festival de Cannes sous la présidence de Wong Kar-wai. Il y retrouve par ailleurs Tim Roth, avec qui il avait travaillé auparavant sur Pulp fiction.

Outre son personnage de Mace Windu, il participe à d'autres films d'action hollywoodiens : xXx (2002) et sa suite, XXX 2: The Next Level (2005) ; retrouve John McTiernan et John Travolta pour Basic (2003) ; fait partie des protagonistes musclés de S.W.A.T. unité d'élite (2003), aux côtés de Colin Farrell ; retrouve Quentin Tarantino pour un second rôle dans Kill Bill, vol. 2 ; seconde Hayden Christensen pour le blockbuster fantastique Jumper (2008), de Doug Liman ; fait partie du casting de l'ambitieuse adaptation de comic-books The Spirit, de Frank Miller.

Mais finalement, son rapprochement de l'univers des comic-books va se traduire par un engagement qui va marquer la phase suivante de sa carrière. Au début des années 2000, la star autorise Marvel Comics à ce que le personnage du directeur du SHIELD, Nick Fury soit redessiné selon ses traits, à condition qu'en cas d'adaptation cinématographique, il incarne le personnage,. Ainsi, à partir de 2008, l'acteur intègre l'Univers cinématographique Marvel en jouant Fury dans la scène post-générique du blockbuster Iron Man (2008), de Jon Favreau. Il signe alors pour apparaître dans neuf autres films sortis durant la décennie 2010.

Nick Fury et cinéma d'action (années 2010)

Son personnage va jouer un rôle clé dans la première phase de l'univers produit par les studios Disney : il est présent dans Iron Man 2 (2010), Thor et Captain America: First Avenger (2011) puis The Avengers (2012) pour superviser la formation du groupe de superhéros. Il revient dans la seconde phase pour voir son personnage développé dans Captain America: The Winter Soldier (2014) puis pour quelques scènes de Avengers: Age of Ultron (2015). Il conclue son contrat avec Marvel pour la phase 3 : il incarne une version rajeunie du personnage dans le film préquelle Captain Marvel, quelques scènes de Avengers : Endgame puis enfin Spider-Man: Far From Home (2019). Il apparait également dans la série Marvel: Les Agents du SHIELD durant le deuxième et le dernier épisode de la première saison, diffusée entre 2013 et 2014.

En 2011, il entre dans le Livre Guinness des records en tant qu'acteur ayant apporté le plus de recettes au box-office mondial.

Parallèlement à l'Univers cinématographique Marvel, l'acteur participe à d'autres films d'action produits par les studios : le remake RoboCop (2014), de José Padilha ; il incarne aussi l'antagoniste de l'adaptation de comic-books Kingsman : Services secrets (2015), de Matthew Vaughn puis prête ses traits à George Washington Williams dans le remake Tarzan (2016), de David Yates. Il joue aussi dans la comédie d'action Secret Agency, puis est pour la première fois dirigé par Tim Burton pour le conte Miss Peregrine et les enfants particuliers (2016). Il redevient un militaire pour Kong: Skull Island (2017), où il a aussi pour la première fois pour partenaire Brie Larson. Il lance enfin en 2015 une nouvelle franchise de buddy movie d'action avec Ryan Reynolds, intitulée Hitman and Bodyguard.

Parallèlement, il retrouve d'anciens personnages, d'abord pour clore deux trilogies : en 2017, XXx : Reactivated avec Vin Diesel, puis en 2019 Glass toujours avec M. Night Shyamalan derrière la caméra et Bruce Willis devant ; puis il redevient John Shaft pour la suite Shaft, mis en scène par Tim Story. Il retrouve aussi les cinéastes qui l'ont révélé : Spike Lee lui confie un rôle dans son remake Old Boy (2013), porté par Josh Brolin puis dans son drame politique indépendant Chi-Raq (2015). Quentin Tarantino le convoque de nouveau pour Django Unchained '(2012) mais surtout pour Les huit salopards (2015), où l'acteur défend le rôle le plus important du film, pourtant porté par une distribution chorale.

Pour finir, l'acteur s'investit dans des projets de seconde zone, qui sortent parfois directement en vidéo : le thriller d'action No Limit (2010) ; le film d'action Arena (2011) ; le polar Rencontre avec le mal (2012) ; le thriller d'action The Samaritan (2012) ; le thriller d'action Kite (2014) ; le film d'aventures Big Game (2014), où il incarne le président des États-Unis ; puis il revient à l'horreur et à John Cusack pour Cell Phone (2016).

L'année 2019 est marquée par un retour à un cinéma plus adulte : il partage l'affiche de la comédie dramatique Unicorn Store avec Brie Larson, qui officie aussi à la réalisation ; puis il joue dans le drame de guerre The Last Full Measure, écrit et réalisé par Todd Robinson.

Vie privée

Samuel L. Jackson est un fan inconditionnel des Falcons, l'équipe de football américain d'Atlanta, et bien que natif de Washington, il supporte cette équipe de Géorgie. Avec le tournage du film Le 51e État qui se déroule à Liverpool, il apprécie le Liverpool Football Club. Il soutient également le Bohemian Football Club, étant donné qu'il aime l'Irlande.

Il s'est opposé à la guerre d'Irak et a soutenu Barack Obama lors de l'élection présidentielle de 2008. Ayant connu la ségrégation, il s'est également engagé contre le racisme anti-noirs mais aussi anti-blancs, à travers le film Harcelés.

Végétarien depuis de nombreuses années, Samuel L Jackson a affirmé dans une récente interview être devenu végétalien depuis le début de l'année 2013. En mars 2017, il annonce ne plus l'être.

Samuel L. Jackson est marié depuis 1980 avec l'actrice Latanya Richardson, ils ont une fille prénommée Zoé qui est née en 1980.

Filmographie

Cinéma

Longs métrages

Années 1970

  • 1972 : Together for Days de Michael Schultz : Stan

Années 1980

  • 1981 : Ragtime de Miloš Forman : membre du gang numéro 2
  • 1987 : Magic Sticks de Peter Keglevic : Bum
  • 1987 : Eddie Murphy Raw de Robert Townsend
  • 1988 : School Daze de Spike Lee : Leeds
  • 1988 : Un prince à New York de John Landis : Hold-Up Man
  • 1989 : Do the Right Thing de Spike Lee : señor Love Daddy
  • 1989 : Mélodie pour un meurtre de Harold Becker : l'homme en noir

Années 1990

  • 1990 : Business oblige de Jan Egleson : Ulysses
  • 1990 : Succube de James Bond III : Ministre Garth
  • 1990 : Le Mariage de Betsy d'Alan Alda : Répartiteur de Taxi
  • 1990 : Mo' Better Blues de Spike Lee : Madlock
  • 1990 : L'Exorciste, la suite de William Peter Blatty : Rêve Blind Man
  • 1990 : Les Affranchis de Martin Scorsese : Stacks Edwards
  • 1990 : The Return of Superfly de Sig Shore : Nate
  • 1991 : Jungle Fever de Spike Lee : Gator Purify
  • 1991 : Johnny Suede de Tom DiCillo : B-Bop
  • 1991 : Strictly Business de Kevin Hooks : Monroe
  • 1992 : Jumpin' at the Boneyard de Jeff Stanzler : Simpson
  • 1992 : Un fils en danger de Paul Mones : Marshall
  • 1992 : Juice d'Ernest R. Dickerson : Trip
  • 1992 : Sables mortels de Roger Donaldson : Greg Meeker
  • 1992 : Jeux de guerre de Phillip Noyce : Robby Jackson
  • 1993 : Alarme fatale de Gene Quintano : Wes Luger
  • 1993 : Amos et Andrew de E. Max Frye : Andrew Sterling
  • 1993 : Menace to Society d'Albert et Allen Hughes : Tat Lawson
  • 1993 : Jurassic Park de Steven Spielberg : Ray Arnold
  • 1993 : True Romance de Tony Scott : Big Don
  • 1994 : Hail Caesar d'Anthony Michael Hall : Mailman
  • 1994 : Fresh de Boaz Yakin : Sam
  • 1994 : Pulp Fiction de Quentin Tarantino : Jules Winnfield
  • 1994 : The New Age de Michael Tolkin : Dale Deveaux
  • 1994 : À la recherche de Jimmy le Borgne de Sam Henry Kass : Ron
  • 1995 : Losing Isaiah : Les Chemins de l'amour (Losing Isaiah), de Stephen Gyllenhaal : Kadar Lewis
  • 1995 : Kiss of Death de Barbet Schroeder : Calvin Hart
  • 1995 : Une journée en enfer de John McTiernan : Zeus Carver
  • 1996 : Double mise de Paul Thomas Anderson : Jimmy
  • 1996 : La Couleur de l'arnaque de Reginald Hudlin : Fred Sultan
  • 1996 : Trees Lounge de Steve Buscemi : Wendell
  • 1996 : Le Droit de tuer ? de Joel Schumacher : Carl Lee Hailey
  • 1996 : Au revoir à jamais de Renny Harlin : Mitch Henessey
  • 1997 : 187 code meurtre de Kevin Reynolds : Trevor Garfield
  • 1997 : Le Secret du bayou de Kasi Lemmons : Louis Batiste - également producteur
  • 1997 : Jackie Brown de Quentin Tarantino : Ordell Robbie
  • 1998 : Sphère de Barry Levinson : Harold « Harry » Adams
  • 1998 : Hors d'atteinte de Steven Soderbergh : Hejira Henry
  • 1998 : Négociateur de F. Gary Gray : Danny Roman
  • 1998 : Le Violon rouge de François Girard : Charles Morritz
  • 1999 : Peur bleue de Renny Harlin : Russell Franklin
  • 1999 : Star Wars, épisode I : La Menace fantôme de George Lucas : Mace Windu

Années 2000

  • 2000 : L'Enfer du devoir de William Friedkin : Terry L. Childers
  • 2000 : Shaft de John Singleton : J.P. Shaft
  • 2000 : Incassable de M. Night Shyamalan : Elijah Price
  • 2001 : The Caveman's Valentine de Kasi Lemmons - également producteur
  • 2001 : Le 51e État de Ronny Yu : Elmo McElroy - également producteur
  • 2002 : Dérapages incontrôlés de Roger Michell : Doyle Gipson
  • 2002 : Sans motif apparent de Bob Rafelson : Jack Friar
  • 2002 : xXx de Rob Cohen : Augustus Gibbons
  • 2002 : Star Wars, épisode II : L'Attaque des clones de George Lucas : Mace Windu
  • 2003 : Basic de John McTiernan : Nathan West
  • 2003 : S.W.A.T. unité d'élite de Clark Johnson : Dan « Hondo » Harrelson
  • 2004 : In My Country de John Boorman : Langston Whitfield
  • 2004 : Instincts meurtriers de Philip Kaufman : John Mills
  • 2004 : Kill Bill, vol. 2 de Quentin Tarantino : Rufus
  • 2005 : Coach Carter de Thomas Carter : Ken Carter
  • 2005 : XXX 2: The Next Level de Lee Tamahori : Augustus Gibbons
  • 2005 : Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith de George Lucas : Mace Windu
  • 2005 : Le Boss de Les Mayfield : Derrick Vann
  • 2006 : La Couleur du crime de Joe Roth : Lorenzo Council
  • 2006 : Des serpents dans l'avion de David R. Ellis : Neville Flynn
  • 2006 : Home of the Brave d'Irwin Winkler : Will Marsh
  • 2007 : Renaissance d'un champion de Rod Lurie : Champ
  • 2007 : Black Snake Moan de Craig Brewer : Lazarus
  • 2007 : Chambre 1408 de Mikael Håfström : Gerald Olin
  • 2008 : Jumper de Doug Liman : Roland Cox
  • 2008 : Iron Man de Jon Favreau : Nick Fury (non crédité)
  • 2008 : Cleaner de Renny Harlin : Tom Cutler - également producteur
  • 2008 : Soul Men de Malcolm D. Lee : Louis Hinds
  • 2008 : Harcelés de Neil LaBute : Abel Turner
  • 2008 : The Spirit de Frank Miller : Octopus

Années 2010

  • 2010 : Iron Man 2 de Jon Favreau : Nick Fury
  • 2010 : No Limit (Unthinkable) de Gregor Jordan : Henry Harold Humphries
  • 2010 : Very Bad Cops d'Adam McKay : P.K. Highsmith
  • 2010 : Mother and Child de Rodrigo Garcia : Paul
  • 2011 : Thor de Kenneth Branagh : Nick Fury (non crédité)
  • 2011 : Captain America: First Avenger de Joe Johnston : Nick Fury
  • 2011 : Arena de Jonah Loop : Logan (DTV)
  • 2012 : Avengers de Joss Whedon : Nick Fury
  • 2012 : Rencontre avec le mal de Chris Fisher : Richie (DTV)
  • 2012 : The Samaritan de David Weaver : Foley (DTV)
  • 2012 : Django Unchained de Quentin Tarantino : Steven
  • 2013 : Old Boy de Spike Lee : Chaney
  • 2014 : Game of Fear (Reasonable Doubt) de Peter Howitt : Clinton Davis
  • 2014 : RoboCop de José Padilha : Pat Novak
  • 2014 : Captain America : Le Soldat de l'hiver (Captain America: The Winter Soldier) d'Anthony et Joe Russo : Nick Fury
  • 2014 : Kite de Ralph Ziman : Karl Aker
  • 2014 : Big Game de Jalmari Helander : le président des États-Unis William Alan Moore
  • 2015 : Kingsman : Services secrets (Kingsman: The Secret Service) de Matthew Vaughn : Richmond Valentine
  • 2015 : Avengers : L'Ère d'Ultron (Avengers: Age of Ultron) de Joss Whedon : Nick Fury
  • 2015 : Secret Agency (Barely Lethal) de Kyle Newman : Hardman
  • 2015 : Les huit salopards (The Hateful Eight) de Quentin Tarantino : le major Marquis Warren alias « The Bounty Hunter »
  • 2015 : Chi-Raq de Spike Lee : Dolmedes
  • 2016 : Cell Phone de Tod Williams : Tom McCourt (DTV)
  • 2016 : Tarzan de David Yates : George Washington Williams
  • 2016 : Miss Peregrine et les enfants particuliers (Miss Peregrine's Home for Peculiar Children) de Tim Burton : M. Barron
  • 2017 : XXx : Reactivated de D. J. Caruso : Augustus Eugene Gibbons
  • 2017 : Kong: Skull Island de Jordan Vogt-Roberts : le lieutenant-colonel Packard
  • 2017 : Hitman and Bodyguard (The Hitman's Bodyguard) de Patrick Hugues : Darius Kincaid
  • 2019 : Unicorn Store de Brie Larson : le vendeur
  • 2018 : Avengers: Infinity War d'Anthony et Joe Russo : Nick Fury (non crédité)
  • 2018 : Seule la vie... (Life Itself) de Dan Fogelman : lui-même
  • 2019 : Glass de M. Night Shyamalan : Elijah Price
  • 2019 : Captain Marvel d'Anna Boden et Ryan Fleck : Nick Fury
  • 2019 : Avengers: Endgame d'Anthony et Joe Russo : Nick Fury
  • 2019 : Spider-Man: Far From Home de Jon Watts : Talos en Nick Fury/Nick Fury
  • 2019 : Shaft de Tim Story : John Shaft II
  • 2019 : The Banker de George Nolfi : Joe Morris
  • 2019 : L'Ultime sacrifice de Todd Robinson : Billy Takoda

Années 2020

  • 2020 : Hitman and Bodyguard 2 de Patrick Hugues : Darius Kincaid
  • 2020 : The Organ Donor de Darren Lynn Bousman : Marcus

Courts métrages

  • 2000 : Any Given Wednesday de Neil Mandt : Willie Nutter
  • 2002 : The Comeback de Trent Cooper
  • 2003 : Coaching the Minors de Trent Cooper

Télévision

  • 1977 : The Displaced Person de Glenn Jordan
  • 1978 : The Trial of the Moke de Stan Lathan
  • 1987 : Uncle Tom's Cabin de Stan Lathan : George
  • 1989 : Dead Man Out de Richard Pearce
  • 1991 : New York, police judiciaire, saison 1 épisode 14 (Femmes en péril) : Louis Taggert
  • 1991 : Dead and Alive: The Race for Gus Farace de Peter Markle
  • 1993 : Simple Justice d'Helaine Head
  • 1994 : Assault at West Point: The Court-Martial of Johnson Whittaker de Harry Moses
  • 1994 : Les Révoltés d'Attica (Against the Wall) de John Frankenheimer : Jamaal
  • 2011 : The Sunset Limited de Tommy Lee Jones : Black
  • 2013 : Marvel : Les Agents du SHIELD : Nick Fury (saison 1, épisodes 2 et 22)

Doublage

Cinéma

  • 1995 : Fluke de Carlo Carlei : Rumbo
  • 1999 : Our Friend, Martin (en) de Rob Smiley et Vincenzo Trippetti
  • 2004 : Les Indestructibles de Brad Bird : Lucius Best / Frozone
  • 2005 : M. Indestructible et ses copains de Roger Gould : Lucius Best / Frozone
  • 2009 : Astro Boy de David Bowers : Zog le robot
  • 2009 : Inglourious Basterds de Quentin Tarantino : le narrateur (non crédité)
  • 2011 : Félins : Le Royaume du courage de Keith Scholey et Alastair Fothergill : le narrateur
  • 2012 : Drôles d'oiseaux : Tendai
  • 2013 : Turbo : Whiplash
  • 2018 : Les Indestructibles 2 de Brad Bird : Lucius Best/Frozone

Télévision

Séries télévisées
  • 1995 : Happily Ever After: Fairy Tales for Every Child de Anthony Bell et Edward Bell
  • 2014 : Marvel: Les Agents du S.H.I.E.L.D. : Nick Fury
Séries d'animation
  • 2005 : The Boondocks : Gin Rummy
  • 2007 : Afro Samurai : Ninja Ninja - également producteur
  • 2008 : Star Wars : The Clone Wars : Mace Windu
  • 2009 : Afro Samurai: Resurrection de Fuminori Kizaki : Ninja Ninja - également producteur

Jeux vidéo

  • 2004 : Grand Theft Auto: San Andreas : l'officier Frank Tenpenny
  • 2009 : Afro Samurai : Afro Samurai
  • 2010 : Iron Man 2 : Nick Fury
  • 2011 : Lego Star Wars III: The Clone Wars : Mace Windu
  • 2013 : Heroes of Newerth : Announcer
  • 2014 : Disney Infinity 2.0: Marvel Super Heroes : Nick Fury
  • 2015 : Disney Infinity 3.0 : Nick Fury
  • 2015 : Lego Jurassic World : Ray Arnold
  • 2016 : Lego Marvel's Avengers : Nick Fury

Distinctions

Récompenses

  • Festival de Cannes 1991 : Meilleur second rôle masculin pour Jungle Fever
  • New York Film Critics Circle Awards 1991 : Meilleur second rôle masculin pour Jungle Fever
  • Kansas City Film Critics Circle Awards 1992 : Meilleur second rôle masculin pour Jungle Fever
  • Society of Texas Film Critics Awards 1994 : Meilleur acteur dans un rôle secondaire pour Pulp fiction
  • BAFTA Awards 1995 : Meilleur acteur dans un second rôle pour Pulp fiction
  • Independent Spirit Awards 1995 : Meilleur acteur dans un drame pour Pulp fiction
  • NAACP Image Awards 1997 : Meilleur second rôle masculin pour Le Droit de tuer ?
  • San Diego Film Critics Society Awards 1997 : prix pour l'ensemble de son travail cette année-là pour 187 code meurtre, Jackie Brown et Le Secret du bayou
  • Acapulco Black Film Festival 1998 : Meilleur acteur dans un drame pour Le Secret du bayou
  • Berlinale 1998 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Jackie Brown
  • Independent Spirit Awards 1998 : Meilleur premier film pour Le Secret du bayou
  • Acapulco Black Film Festival 1999 : prix pour l'ensemble de sa carrière
  • BET Awards 2005 : Meilleur acteur dans un film d'animation pour Les Indestructibles
  • Festival international du film de Palm Springs 2005 : prix pour l'ensemble de sa carrière
  • Bambi Awards 2006 :
    • Meilleur acteur dans un film d'action pour Des serpents dans l'avion
    • Meilleur acteur dans un film dramatique pour La Couleur du crime (Freedomland)
  • NAACP Image Awards 2006 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Coach Carter
  • American Cinematheque Gala Tribute 2008 : distinction honorifique
  • Capri 2008 : prix Capri Legend
  • Hasty Pudding Theatricals 2009 : prix de l'homme de l'année
  • NAACP Image Awards 2011 : Meilleur second rôle masculin dans un drame romantique pour Mother and child
  • Black Reel Awards 2014 : Meilleure interprétation vocale pour Turbo
  • Guinness World Record Award 2015 : Meilleur acteur majeur de tous les temps
  • BET Awards 2016 : prix pour l’ensemble de sa carrière

Nominations

  • Chicago Film Critics Association Awards 1992 : Meilleur second rôle masculin pour Jungle Fever
  • CableACE Awards 1994 : Meilleur acteur dans une mini-série où un téléfilm pour Les Révoltés d'Attica
  • New York Film Critics Circle Awards 1994 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Pulp fiction
  • Chicago Film Critics Association Awards 1995 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Pulp fiction
  • Chlotrudis Awards 1995 : Meilleur acteur et Meilleur second rôle masculin dans un film dramatique pour Pulp fiction
  • Golden Globes 1995 :
    • Meilleur acteur dans une mini-série ou un téléfilm pour Les Révoltés d'Attica
    • Meilleur acteur dans un second rôle pour Pulp fiction
  • MTV Movie Awards 1995 : Meilleur duo à l'écran pour Pulp fiction (partagé avec John Travolta)
  • National Society of Film Critics Awards 1995 : Meilleur acteur et Meilleur second rôle masculin dans un film dramatique pour Pulp fiction
  • Oscars 1995 : Meilleur acteur dans un second rôle dans un film dramatique pour Pulp fiction
  • Screen Actors Guild Awards 1995 : Meilleur second rôle masculin pour Pulp fiction
  • Golden Globes 1997 : Meilleur acteur dans un second rôle pour Le Droit de tuer ?
  • Image Awards 1997 : Meilleur acteur dans un film d'action pour Au revoir à jamais
  • Golden Globes 1998 : Meilleur acteur dans un film musical ou une comédie pour Jackie Brown
  • Image Awards 1998 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Le Secret du bayou
  • Independent Spirit Awards 1998 : Meilleur second rôle masculin pour Double mise
  • Satellite Awards 1998 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Le Secret du bayou
  • MTV Movie Awards 1998 : Meilleur acteur dans un film musical ou une comédie pour Jackie Brown
  • Acapulco Black Film Festival 1999 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Négociateur
  • Blockbuster Entertainment Awards 1999 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Négociateur
  • Image Awards 1999 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Négociateur
  • BET Awards 2001 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour L'Enfer du devoir
  • Black Reel Awards 2001 : Meilleur acteur dans un film d'action pour Shaft
  • Blockbuster Entertainment Awards 2001 :
    • Meilleur acteur dans un film dramatique pour Incassable
    • Meilleur acteur dans un film d'action pour Shaft
  • Image Awards 2001 : Meilleur acteur dans un film d'action pour Shaft
  • MTV Movie Awards 2001 : Meilleur tenue dans un film d'action pour Shaft
  • Black Reel Awards 2002 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour The Caveman's Valentine
  • BET Awards 2003 :
    • Meilleur acteur dans un film d'action pour xXx
    • Meilleur acteur dans un film d'action pour Star Wars, épisode II : L'Attaque des clones
  • Black Reel Awards 2003 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Dérapages incontrôlés
  • Image Awards 2003 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Dérapages incontrôlés
  • Prism Awards 2003 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Dérapages incontrôlés
  • BET Awards 2004 : Meilleur acteur dans un film d'action pour S.W.A.T. unité d'élite
  • Image Awards 2004 : Meilleur acteur dans un film d'action pour S.W.A.T. unité d'élite
  • Annie Awards 2005 : Meilleur voix dans un film d'animation pour Les Indestructibles
  • BET Awards 2005 :
    • Meilleur acteur dans un film dramatique pour Coach Carter
    • Meilleur acteur dans un film d'animation pour Les Indestructibles
  • Black Movie Awards 2005 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Coach Carter
  • Teen Choice Awards 2005 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Coach Carter
  • Black Movie Awards 2006 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Coach Carter
  • Prism Awards 2007 : Meilleur acteur dans un film dramatique pour Les Soldats du désert
  • Teen Choice Awards 2008 : Meilleur vilain dans un film d'action pour Jumper
  • BET Awards 2009 :
    • Meilleur acteur dans une comédie dramatique pour Soul Men
    • Meilleur acteur dans une comédie dramatique pour Harcelés
  • Primetime Emmy Awards 2009 : Meilleur producteur exécutif d'un programme d'animation pour Afro Samurai: Resurrection (partagé avec Leo Chu, Eric Garcia, Shinichiro Ishikawa, Arthur Smith, Yûji Hori, Kenichi Hayashi, Takashi Okazaki, Yasuyuki Muto, Joshua Hale Fialkov, Eric S. Calderon et Fuminori Kizaki)
  • Black Reel Awards 2011 : Meilleur second rôle masculin dans un drame romantique pour Mother and child
  • Saturn Awards 2015 : Meilleur acteur dans un second rôle pour Captain America: The Winter Soldier

Anecdotes

  • Un fan s'est amusé à compiler le nombre de fois où Samuel L. Jackson a prononcé le mot « Motherfucker » dans ses films. Un peu plus de 170 fois si on croit cette vidéo.
  • Contrairement à de nombreux acteurs, Samuel L. Jackson adorerait revoir ses propres films. Il dit ainsi avoir revu plus de 150 fois Au revoir à jamais qui demeure toujours son film préféré.
  • Le prix du meilleur second rôle remporté à Cannes pour Jungle Fever, de Spike Lee, a été créé spécialement pour récompenser sa performance.

Voix françaises

En France, Thierry Desroses est la voix française régulière de Samuel L. Jackson depuis Pulp fiction,. Jacques Martial l'a également doublé à cinq reprises, dans la saga Star Wars.

Au Québec, Éric Gaudry est la voix française régulière de l'acteur. James Hyndman l'a également doublé à six reprises.

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

  • (en) Site officiel
  • (en) Samuel L. Jackson sur l’Internet Movie Database
  • Samuel L. Jackson sur Allociné
  • Portail des Afro-Américains
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail du cinéma américain
  • Portail des séries télévisées américaines
  • Portail de Star Wars
  • Portail de Washington, D.C.

Licence Creative Commons Ce contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Samuel L. Jackson de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés