Recherche


Avis de lecteurs

Petit Poilu n° 21
Chandelle-sur-Trouille (Pierre Bailly)

note: 5Très bien pour aborder la difference Brigitte - 29 juin 2020

Permet d'aborder le thème des migrants, à mots couverts. Tout en douceur, les auteurs abordent les sujets de la guerre (mais sans montrer aucun assaillant ni aucune victime, très fort [...]

Une étincelle de vie (Jodi Picoult)

note: 5une étincelle de vie Patrice - 23 mai 2020

excellent roman, je suis entièrement d'accord avec le commentaire de FM, mais je tenais simplement à dire que ça ne parle pas seulement de l'accès à l'IVG aux Etats-Unis mais [...]

La mère morte (Blandine de Caunes)

note: 5Vivre la mort FM - 10 juin 2020

Blandine de Caunes est l’une des filles de l’icône féministe Benoîte Groult. Quand cette mère, célèbre pour son intelligence vive et érudite, son indépendance farouche, sa liberté de penser, de [...]

L'échelle de Jacob (Ludmila Oulitskaïa)

note: 5Saga russe Serge L - 1 avril 2020

Un grande saga familiale avec de multiples personnages et les vies croisées de huit principaux personnages, dans la Grande Russie, entre 1905 et 2011.

Nora est née en 1943, comme [...]

Le chant d'Achille (Madeline Miller)

note: 4Achille au pied léger FM - 10 juin 2020

Demi-dieu de la mythologie grecque, Achille est l’un des inoubliables personnages de L’Iliade d’Homère. Diplômée de lettres classiques, l’américaine Madeline Miller a relevé le défi de romancer l’histoire d’Achille en [...]

Les soeurs Mitford enquêtent
L'assassin du train (Jessica Fellowes)

note: 5A cup of tea ? FM - 10 juin 2020

Dans l’Angleterre des années 1920, Louisa est une jeune femme pauvre que son oncle s’apprête à prostituer. Parvenant à échapper à son emprise, elle va réussir à se faire [...]

Bruno Ganz

 
Bruno Ganz. Source: Wikipedia

Bruno Ganz est un comédien de théâtre et un acteur de cinéma et de télévision suisse , né le à Zurich (ZH) et mort le dans la localité d'Au (de), commune de Wädenswil (ZH), en Suisse.

Au cinéma, parmi les rôles qui ont fait sa renommée, figurent celui de Damiel dans Les ailes du désir de Wim Wenders et celui de Hitler dans La Chute, film d’Oliver Hirschbiegel qui relate les derniers jours du dictateur, terré dans son Führerbunker à Berlin.

De 1996 à 2019, il est le dépositaire de l'anneau de Iffland, désignant l'acteur de théâtre de langue allemande le plus renommé.

Biographie

Carrière artistique

Bruno Ganz est né le à Zurich, d'un père suisse exerçant la profession de mécanicien et d'une mère originaire d'Italie du Nord. Bruno Ganz entame sa carrière artistique au théâtre en 1961, et quitte la Suisse pour Berlin. Il co-fonde la troupe de la Berliner Schaubühne avec Peter Stein. Déjà, le grand acteur Gustav Knuth est convaincu de son talent. Dans le même temps, il fait des apparitions au cinéma, avec moins de succès qu'au théâtre. En 1967, il joue dans Haut les mains de Jerzy Skolimowski.

En 1972, il apparaît au Festival de Salzbourg dans la première mise en scène de Der Ignorant und der Wahnsinnige de Thomas Bernhard, sous la direction de Claus Peymann. L'année suivante, il est désigné « acteur de l'année » par le magazine allemand Theater heute pour ce rôle.

En 1975, son rôle dans Sommergäste lui permet d'afficher son talent.

En 1993, il refuse le rôle d'Oskar Schindler dans La Liste de Schindler.

Josef Meinrad lui a transmis l'Anneau de Iffland en 1996.

En 2000, il joue le Faust (I et II) de Goethe dans l'adaptation de Peter Stein, qui dure 13 heures.

Parmi ses principaux rôles au cinéma, il a joué l'ange Damiel dans Les ailes du désir de Wim Wenders, le Pr Stanciulescu dans L'homme sans âge de Francis Ford Coppola et Hitler dans La Chute.

En 2007, il est fait chevalier de la Légion d’honneur.

Vie familiale

Bruno Ganz était marié, mais vivait séparé de sa femme, Sabine. Il avait un fils et vivait entre Zurich, Venise et Berlin.

Décès

À l'été 2018, Bruno Ganz devait assurer le rôle de l'orateur de La Flûte enchantée, à Salzbourg. Se sentant anormalement faible, il décide de consulter le corps médical sur place. Un cancer du côlon lui est décelé et une chimiothérapie est immédiatement entamée. Bruno Ganz transmet alors le rôle à son collègue et ami Klaus Maria Brandauer, et renonce à tous ses engagements afin de pouvoir se soigner. Malgré des signes d'amélioration, il meurt des suites de ce cancer le à son domicile de Au (de), Wädenswil,,,.

Distinctions

  • Acteur de l'année 1973 pour le magazine théâtral allemand Theater heute.
  • Prix de l'interprète allemand (la « chaussure de Chaplin »).
  • Prix fédéral du film.
  • Anneau Hans-Reinhart de la Société suisse pour la culture théâtrale.
  • Anneau de Iffland de 1996 à sa mort en 2019.
  • Prix du film suisse 2000.
  • Officier des Arts et des Lettres (France)
  • David di Donatello 2000.
  • Prix du film de Berlin 2001.
  • Chevalier de la Légion d’honneur en .
  • Spéciale Caméra d'or 300 pour l'ensemble des réalisations - Festival international du film des frères Manaki.
  • Prix d'honneur - Prix du cinéma suisse 2017.

Filmographie

Cinéma

Années 1960

  • 1960 : Der Herr mit der schwarzen Melone de Karl Suter : le majordome
  • 1962 : Es Dach überem Chopf de Kurt Früh : Fred Weber
  • 1964 : Chikita de Karl Suter
  • 1967 : Der sanfte Lauf de Haro Senft : Barnhard Kral

Années 1970

  • 1976 : Sommergäste de Peter Stein : Jakov Shalimov
  • 1976 : Lumière de Jeanne Moreau : Heinrich Grün
  • 1976 : La Marquise d'O... de Éric Rohmer : le comte russe
  • 1976 : Le Canard sauvage (Die Wildente) de Hans W. Geißendörfer : Gregers
  • 1977 : L'Ami américain (Der Amerikanische Freund) de Wim Wenders : Jonathan Zimmermann
  • 1978 : La Femme gauchère (Die linkshändige Frau) de Peter Handke : Bruno
  • 1978 : Le Couteau dans la tête (Messer im Kopf) de Reinhard Hauff : Hoffmann
  • 1978 : Ces garçons qui venaient du Brésil (The Boys from Brazil) de Franklin J. Schaffner : le professeur Bruckner
  • 1978 : L'Échiquier de la passion (Schwarz und weiß wie Tage und Nächte ) de Wolfgang Petersen : Thomas Rosemund
  • 1979 : Nosferatu, fantôme de la nuit (Nosferatu: Phantom der Nacht ) de Werner Herzog : Jonathan Harker
  • 1979 : Retour à la bien-aimée de Jean-François Adam : Dr Stephan Kern

Années 1980

  • 1980 : Une femme italienne (Oggetti smarriti) de Giuseppe Bertolucci : Werner
  • 1980 : 5 % de risques de Jean Pourtalé : David
  • 1981 : La Provinciale de Claude Goretta : Remy
  • 1981 : Le Vietnam nous appartient (Etwas wird sichtbar ) de Harun Farocki
  • 1981 : La Dame aux camélias (La storia vera della signora delle camelie) de Mauro Bolognini : Perregaux
  • 1981 : Le Faussaire (Die Fälschung) de Volker Schlöndorff : Georg Laschen
  • 1981 : Haut les mains (Ręce do góry) de Jerzy Skolimowski : son propre rôle (prologue ajouté à ce film de 1967)
  • 1982 : Der Erfinder de Kurt Gloor : Jakob Nüssli
  • 1982 : Logik des Gefühls de Ingo Kratisch
  • 1982 : Polenta de Maya Simon : Jules, le narrateur
  • 1982 : Krieg und Frieden de Stefan Aust, Axel Engstfeld, Alexander Kluge et Volker Schlöndorff (documentaire)
  • 1983 : Dans la ville blanche d'Alain Tanner : Paul
  • 1983 : La Main dans l'ombre (System ohne Schatten) de Rudolf Thome : Faber
  • 1983 : Killer aus Florida de Klaus Schaffhauser
  • 1985 : Private Resistance de Dimitri Frenkel Frank : Gustav
  • 1986 : El río de oro de Jaime Chávarri : Peter
  • 1986 : Der Pendler de Bernhard Giger
  • 1987 : Les ailes du désir (Der Himmel über Berlin) de Wim Wenders : Damiel
  • 1988 : Un amore di donna de Nelo Risi : Franco Bassani
  • 1989 : Bankomatt de Villi Hermann : Bruno
  • 1989 : Strapless de David Hare : Raymond Forbes
  • 1989 : The Legendary Life of Ernest Hemingway de José María Sánchez : Ezra Pound

Années 1990

  • 1991 : Erfolg de Franz Seitz Jr. : Jacques Tüverlin
  • 1991 : Le Dimanche de préférence « La domenica specialmente » sketch réalisé par Giuseppe Bertolucci : Vittorio
  • 1991 : Les Enfants de la nature de Friðrik Þór Friðriksson : Engill
  • 1992 : L'Absence de Peter Handke : Joueur
  • 1992 : Prague d'Ian Sellar : Josef
  • 1992 : The Last Days of Chez Nous de Gilliam Armstrong : J.P.
  • 1993 : Si loin, si proche ! (In weiter Ferne, so nah!) de Wim Wenders : Damiel
  • 1993 : Brandnacht de Markus Fischer : Peter Keller
  • 1994 : Heller Tag de Andre Nitzschke : Georg
  • 1995 : Diario senza date de Roberto Andò (documentaire)
  • 1996 : Saint-Ex d'Anand Tucker : Antoine de Saint-Exupéry
  • 1998 : L'Éternité et Un Jour de Théo Angelopoulos : Alexandros

Années 2000

  • 2000 : Pain, Tulipes et Comédie de Silvio Soldini : Fernando Girasole
  • 2000 : WerAngstWolf de Clemens Klopfenstein
  • 2002 : La forza del passato de Piergiorgio Gay : Bogliasco
  • 2002 : La Nuit d'Epstein (Epsteins Nacht) de Urs Egger : Adam Rose
  • 2003 : Luther de Eric Till : Johann von Staupitz
  • 2004 : Un crime dans la tête (The Manchurian Candidate ) de Jonathan Demme : Delp
  • 2004 : La Chute (Der Untergang) de Oliver Hirschbiegel : Adolf Hitler
  • 2006 : Vitus de Fredi Murer : Grand-père
  • 2006 : Baruto no gakuen de Masanobu Deme : Kurt Heinrich
  • 2007 : L'homme sans âge (Youth Without Youth) de Francis Ford Coppola : Professeur Roman Stanciulescu
  • 2008 : La Bande à Baader de Uli Edel : Horst Herold
  • 2008 : Stairway to Nowhere de Ahmet Tas : Brot Darsteller
  • 2008 : La Poussière du temps (Η Σκόνη του Χρόνου) de Théo Angelopoulos : Jacob
  • 2009 : The Reader de Stephen Daldry : Professeur Rohl
  • 2009 : La Disparition de Giulia (Giulias Verschwinden) de Christoph Schaub : John

Années 2010

  • 2010 : Le Grand Voyage de la vie (Das Ende ist mein Anfang / La fine è il mio inizio) de Jo Baier : Tiziano Terzani
  • 2010 : Taxiphone : El Mektoub de Mohammed Soudani
  • 2011 : Sans Identité (Unknown) de Jaume Collet-Serra : Ernst Jürgen
  • 2011 : Sport de filles de Patricia Mazuy : Franz Mann
  • 2013 : Un train de nuit pour Lisbonne de Bille August : Jorge O'Kelly
  • 2013 : Michael Kohlhaas d'Arnaud des Pallières : le gouverneur
  • 2013 : Cartel (The Counselor) de Ridley Scott : le diamantaire
  • 2014 : Refroidis (Kraftidioten) de Hans Petter Moland : « Papa »
  • 2015 : Amnesia de Barbet Schroeder : Bruno, le grand-père de Jo
  • 2015 : Heidi de Alain Gsponer : Grand-père
  • 2016 : Remember d'Atom Egoyan : Rudy Kurlander
  • 2016 : Un Juif pour l'exemple de Jacob Berger : Arthur Bloch
  • 2017 : The Party de Sally Potter : Gottfried
  • 2017 : In Times of Fading Light de Matti Geschonneck : Wilhelm Powileit
  • 2018 : Fortuna de Germinal Roaux : Frère Jean
  • 2018 : The House that Jack Built de Lars von Trier : Verge
  • 2018 : Der Trafikant (de) de Nikolaus Leytner (de) : Sigmund Freud
  • 2019 : Une vie cachée de Terrence Malick : Juge Lueben
  • 2019 : The Witness de Mitko Panov : Nikola Radin

Télévision

  • 1978 : L'Échiquier de la passion (Schwarz und weiß wie Tage und Nächte ) de Wolfgang Petersen : Thomas Rosemund
  • 1986 : Väter und Söhne – Eine deutsche Tragödie de Bernhard Sinkel : Heinrich Beck (mini-série)
  • 1991 : Tassilo : Tassilo (série télévisée)
  • 2001 : Johann Wolfgang von Goethe: Faust : Faust (téléfilm)
  • 2005 : N'ayez pas peur : La Vie de Jean-Paul II (Have No Fear: The Life of Pope John Paul II) de Jeff Bleckner : Cardinal Stefan Wyszynski
  • 2008 : Le Grincheux de Rainer Kaufmann (téléfilm)
  • 2010 : Fondu au noir (Satte Farben vor Schwarz) de Sophie Heldmann : Fred (téléfilm)
  • 2012 : L'Homme-chat (Der grosse Kater) de Wolfgang Panzer (téléfilm)

Théâtre

  • 1972 : Prinz Friedrich von Homburg de Heinrich von Kleist, mise en scène Peter Stein, Schaubühne am Lehniner Platz, Théâtre national de l'Odéon
  • 1996 : Le Pôle de Vladimir Nabokov, mise en scène Klaus Michael Grüber, Schaubühne am Lehniner Platz, MC93 Bobigny
  • 2012 : Le Retour d'Harold Pinter, mise en scène Luc Bondy, Théâtre de l'Odéon

Dans la culture populaire

Le dessinateur français Enki Bilal, qui voue une grande admiration à l'acteur, a donné les traits de Bruno Ganz au personnage d'Alcide Nikopol dans sa bande dessinée La Foire aux immortels et ses suites.

Notes et références

Liens externes

  • Ressource relative aux beaux-arts :
    • (de) Académie des arts de Berlin
  • Ressource relative à la musique :
    • (en) MusicBrainz
  • Ressource relative au spectacle :
    • Les Archives du spectacle
  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • (en) AllMovie
    • (en) Internet Movie Database
  • Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes : Brockhaus Enzyklopädie • Deutsche Biographie • Gran Enciclopèdia Catalana • Munzinger Archiv
  • Vidéo: Bruno Ganz en 1996, reçoit l'Anneau Iffland, une archive de la Télévision suisse romande
  • Il canto sospeso
  • Portail du cinéma
  • Portail du théâtre
  • Portail de la télévision
  • Portail arts et culture de la Suisse
  • Portail du canton de Zurich

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Bruno Ganz de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés

DVD

Afficher "L'homme sans âge"Afficher "Les ailes du désir"Afficher "Sans Identité"Afficher "Reader (The)"Afficher "Fortuna"Afficher "Les ailes du désir"Afficher "Nosferatu, fantôme de la nuit"Afficher "Heidi"