Recherche


Avis de lecteurs

Le dernier atlas n° 3 (Fabien Vehlmann)

note: 4Une fin échevelée S.BASSET - 31 janvier 2022

Une fin échevelée pour cette spectaculaire trilogie: bravo à cette ambitieux projet qui montre toute la créativité et l'ambition que peuvent avoir nos auteurs !

La rivière à l'envers n° 1
Tomek (Jean-Claude Mourlevat)

note: 4La Source du bout du Monde S.BASSET - 3 juin 2022

Un grand classique de la littérature jeunesse, un très beau conte plein d'émotion et de beauté.

Mission Yozakura family n° 1
L'anneau des cerisiers (Hitsuji Gondaira)

note: 5Une famille d'espions très particulière Florian - 21 mai 2022

Un manga avec un humour bien dans le style shonen qui va vite plaire à un jeune lecteur amateur et accessible à un jeune public qui veut débuter les mangas.

La cave (Natasha Preston)

note: 4Très bon livre Céline - 3 juin 2022

J'ai été attirée par la couverture de ce livre lors d'une visite à la médiathèque et je dois avouer que je ne le regrette pas. L'histoire est vraiment très bien [...]

La source au bout du monde (William Morris)

note: 4Un roman arthurien...du 19ème siècle ! S.BASSET - 3 juin 2022

Les amateurs des romans arthuriens de Chrétiens de Troyes seront ravis de se plonger dans ce texte exigeant qui rend un hommage appuyé aux récits de chevalerie médiévaux

Le droit du sol (Étienne Davodeau)

note: 5Diagonale vertigineuse Sylvie - 17 mai 2022

Etienne Davodeau va parcourir 500 kms à pieds entre une grotte de Pech Merle, dans le Lot, et le bois Lejuc, dans la Meuse où le projet d'enfouissement de déchets [...]

Elodie Bouchez

 
Elodie Bouchez. Source: Wikipedia

Élodie Bouchez, née le à Montreuil, est une actrice française.

Biographie

Débuts et révélation critique

Élodie Bouchez débute au cinéma dans Stan the Flasher, film de Serge Gainsbourg qui sort en 1989, mais c'est surtout sa prestation dans Les Roseaux sauvages en 1994 qui lui vaut une reconnaissance, notamment en obtenant un César dans la catégorie de l'espoir féminin. On la voit aussi dans Le péril jeune de Cedric Klapich, en petite amie de Romain Duris. En 1998, c'est La Vie rêvée des anges qui la consacre comme meilleure actrice au Festival de Cannes puis aux Césars et aux Prix du cinéma européen (partageant les récompenses de Cannes et du cinéma européen avec Natacha Régnier, sa partenaire dans le film).

Expérience américaine

En 2005, Élodie Bouchez entame une carrière aux États-Unis en rejoignant le casting de la cinquième saison de la série Alias dans laquelle Jennifer Garner et Michael Vartan incarnent les rôles principaux d'agents secrets. Elle y joue Renée Rienne, une criminelle poursuivie par les polices du monde entier. Le premier épisode de cette nouvelle saison a été diffusé le sur ABC et le en France sur la chaîne M6. Mais l'actrice voit son personnage écarté à la moitié de la saison, au profit d'un autre personnage féminin, interprété par Amy Acker, et mieux reçu par la critique et le public.

Elle joue aussi dans deux épisodes des saisons 3 et 4 de la série The L Word, où elle tient un rôle secondaire, celui de Claude Mondrian, la maîtresse de Jenny Schecter au moment où celle-ci atteint la consécration littéraire et voit revenir son premier amour lesbien, Marina. Ces expériences à la télévision américaine resteront isolées, l'actrice revenant ensuite vers des projets français.

Retour en France

En 2007, elle suit Michaël Youn dans sa première expérience dramatique, Héros, de Bruno Merle, et tient un rôle secondaire dans le drame Après lui, de Gaël Morel, porté par Catherine Deneuve. Elle fait également partie du casting quatre étoiles réuni pour le drame Ma Place au soleil, d'Eric de Montalier.

L'année 2008 l'amène vers un cinéma plus léger : elle évolue dans la comédie Tel père telle fille, avec Vincent Elbaz en tête d'affiche ; puis elle participe à l'expérimental Seuls two, du duo comique Eric et Ramzy.

En 2010, elle évolue dans le drame The Imperialists Are Still Alive, de Zeina Durra, et suit de nouveau une comique en incursion dramatique, Marina Foïs à contre-emploi pour la romance Happy Few, écrite et réalisée par Antony Cordier.

Il faut attendre 2013 pour la revoir au cinéma : elle tient le seul rôle féminin principal de la comédie populaire La Grande Boucle, de Laurent Tuel, puis fait partie du casting de la comédie dramatique Juliette, de Pierre Godeau.

En 2014, elle est dirigée par Laëtitia Masson pour GHB, dont elle joue le rôle principal. Et les années suivantes, elle retrouve un humour décalé : en 2015 pour Réalité, de Quentin Dupieux, et en 2016, pour la première réalisation en solo de Ramzy Bedia, Hibou.

Lors du Festival de Cannes 2017, elle est membre du jury de la Caméra d'or, sous la présidence de la comédienne française Sandrine Kiberlain.

En 2018, elle est membre du jury du 32e Festival du film de Cabourg, présidé par André Téchiné. La même année, elle tient plusieurs rôles : des petits rôles dans deux projets : tout d'abord la comédie dramatique Gaspard va au mariage, d'Antony Cordier, où elle prête ses traits à la mère décédée du héros, apparaissant dans les flashbacks ; puis la comédie parodique Guy, d'Alex Lutz, où elle apparaît dans des images d'archives : elle incarne la version jeune d'une protagoniste, une chanteuse de variétés des années 1970. Enfin, elle défend un personnage plus développé, le drame indépendant Pupille, de Jeanne Herry.

Vie privée

Élodie Bouchez est en couple avec le musicien français Thomas Bangalter du duo Daft Punk, avec qui elle a eu deux garçons, Tara-Jay (né en 2002) et Roxan (né en 2008).

Filmographie

Cinéma

Années 1980

  • 1989 : Stan the Flasher de Serge Gainsbourg : Natacha

Années 1990

Années 2000

Années 2010

Années 2020

  • 2021 : Simone, le voyage du siècle d'Olivier Dahan : Yvonne Jacob
  • 2021 : Connemara, d'Isild Le Besco :

Télévision

Courts métrages

Théâtre

  • 2007 : Gamines de Sylvie Testud, mise en scène de l'auteur, Comédie de Picardie, Théâtre de la Croix-Rousse, Théâtre national de Nice
  • 2010 : Casimir et Caroline d'Ödön von Horváth, mise en scène Emmanuel Demarcy-Mota, Théâtre de la Ville
  • 2012 : Victor ou les enfants au pouvoir de Roger Vitrac, mise en scène Emmanuel Demarcy-Mota, Théâtre de la Ville
  • 2019 : Les Sorcières de Salem d'Arthur Miller, mise en scène Emmanuel Demarcy-Mota, théâtre des Célestins

Distinctions

Récompenses

  • César :
    • 1999 : Meilleure actrice pour La Vie rêvée des anges
    • 1995 : Meilleur espoir féminin pour Les Roseaux sauvages
  • Festival de Cannes :
    • 1998 : Prix d'interprétation féminine pour La Vie rêvée des anges (prix partagé avec Natacha Régnier)
  • Festival international du film francophone de Namur 2018 : Bayard de la meilleure comédienne pour son rôle dans Pupille.
  • Prix du cinéma européen :
    • 1998: Meilleure actrice pour La Vie rêvée des anges (prix partagé avec Natacha Régnier)
  • Lumières de la presse internationale :
    • 1999 : Meilleure actrice pour La vie rêvée des anges
    • 2019 : Meilleure actrice pour Pupille

Nominations

  • César :
    • 2019 : Meilleure actrice pour Pupille

Décorations

  • Chevalière de l'ordre des Arts et des Lettres (2019)

Notes et références

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • (en) AllMovie
    • (en) Internet Movie Database
  • Ressources relatives au spectacle :
    • Les Archives du spectacle
    • TheatreOnline
  • Ressource relative à la musique :
    • Discogs
  • Portail du cinéma français
  • Portail des séries télévisées américaines
  • Portail du théâtre
  • Portail de la télévision française
  • Portail de la Seine-Saint-Denis

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Elodie Bouchez de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

DVD

Afficher "Brice de Nice"Afficher "Guy"Afficher "Pupille"Afficher "Fleuve Noir"Afficher "Réalité"