Recherche


Avis de lecteurs

L'ami (Sigrid Nunez)

note: 5Un chien, un ami FM - 12 octobre 2019écoutez

Ecrivaine, professeuse d’écriture et de littérature, la narratrice vient de perdre un ami très cher dont on comprend qu’il fut pendant de longues années un interlocuteur irremplaçable et stimulant après [...]

Cujo (Stephen King)

note: 5très prenant Murielle - 11 juin 2019écoutez

Ce livre est plaisant parce qu'il est bien ancré dans le réel, et qu'il ne part pas dans les délires dont S. King a pris l'habitude ensuite, lesquels finissent par [...]

La sirène & la licorne (Erin Mosta)

note: 4Romance très mignonne Victoria, MMC - 4 juillet 2019écoutez

Parfait roman feel-good, "La Sirène et la licorne" sent bon l’été et la douceur !

Lili, passionnée par les effets spéciaux de cinéma et le maquillage, a un look original [...]

Une étincelle de vie (Jodi Picoult)

note: 5Des choix éclairés FM - 12 octobre 2019écoutez

Dans le dernier établissement de santé du Mississipi à pratiquer l’avortement, une prise d’otages a lieu. Au sein de ce huis clos se retrouvent une jeune femme qui vient d’avorter, [...]

Penser (Simon Blackburn)

note: 5une irresistible introduction à la philo Patrick - 2 juin 2019écoutez

Indispensable aux étudiants enfoncés dans "la toile" du www. se creuser les méninges!

Quand Hitler s'empara du lapin rose (Judith Kerr)

note: 5Touchant à tout âge FM - 8 août 2019écoutez

Un roman (lire également la suite, "Ici Londres") qui, du point de vue d'une enfant, restitue la cruauté du nazisme, la douleur de l'exil, de la migration, de la vie [...]

Pierre Arditi

 
Pierre Arditi. Source: Wikipedia

Pierre Arditi, né le dans le 6e arrondissement de Paris, est un acteur français.

Biographie

Famille, formation et débuts

Le père de Pierre Arditi, Georges Arditi (1914-2012), est un peintre et décorateur de théâtre juif communiste d'origine gréco-espagnole, né à Marseille. Sa mère, Yvonne Leblicq (1906-1982), de nationalité belge, est originaire de Bruxelles, où la famille passait les vacances quand Pierre était petit.

Il a une sœur, la comédienne Catherine Arditi (1946) et deux demi-sœurs, les comédiennes Danièle et Rachel.

Son père l'emmène très tôt voir les comédiens sur les planches. Sa sœur Catherine, inscrite au cours d'art dramatique de Tania Balachova, l'encourage à embrasser la carrière de comédien à laquelle, au départ, il ne se sent pas particulièrement destiné. Après avoir effectué son service militaire en Allemagne, il débute au théâtre du Cothurne dirigé par Marcel Maréchal, à Lyon en 1965, en même temps que sa sœur Catherine, dans L'Opéra du Monde, une pièce de Jacques Audiberti mise en scène par Marcel Maréchal.

D'après Catherine Ribeiro, Pierre Arditi a été membre de l'OCI (Organisation communiste internationaliste) dans les années 1980. Au début des années 1980, il enregistre des spots radio de soutien au Parti socialiste.

Carrière

Au fil des ans, Pierre Arditi s'impose comme une des valeurs sûres de la scène française.

Au cinéma, il est, tout comme Sabine Azéma et André Dussollier, un interprète fétiche du réalisateur Alain Resnais (qui lui vaut notamment le César du meilleur acteur en 1994 pour les nombreux rôles qu'il interprète dans les films Smoking et No smoking depuis Mon Oncle d'Amérique en 1979.

Il s'initie également à l'univers du doublage à partir de 1971 et prêtera ainsi sa voix notamment à Terence Hill dans les Trinita, à Christopher Walken ou encore à Simon MacCorkindale. Il reste surtout la voix française de Christopher Reeve dans Superman, le doublant dans les trois premiers films de la saga. Il renonce à ce domaine en 1986 mais reprend occasionnellement cette activité au début des années 2000.

À la télévision, le , il interprète en direct la pièce de Sacha Guitry, Faisons un rêve, sur la scène du théâtre Édouard VII, aux côtés de Michèle Laroque et François Berléand dans une mise en scène de Bernard Murat. Il réitère l'expérience le en interprétant Tailleur pour dames de Georges Feydeau en direct sur France 2, avec notamment Emmanuelle Devos, Laurent Gamelon, François Berléand, Laurent Spielvogel, Marthe Villalonga, Chloé Lambert et Marie-Anne Chazel et à nouveau le dans L'Éloignement de Loleh Bellon avec Carole Bouquet.

En janvier 2011, il crée La Vérité de Florian Zeller au théâtre Montparnasse, qui connait un très grand succès. En septembre 2015, il crée Le Mensonge, du même auteur.

Le , il présente sur France 2 avec Daniel Cohen et Erik Orsenna, Fric, krach et gueule de bois : le roman de la crise, un magazine didactique résumant l'histoire économique depuis les années 1970.

Engagements

Pierre Arditi soutient l'association ATD Quart Monde et, en 2012, lui a prêté sa voix pour un spot publicitaire au profit de la première campagne d'appel aux dons.

Passionné de vin, il est chroniqueur régulier de la revue Terre de vins.

Lors de l'élection présidentielle de 2017, il soutient le candidat d'En marche !, Emmanuel Macron. Il était présent à la célébration de sa qualification pour le 2nd tour le 23 avril 2017 à la Rotonde.

En septembre 2018, à la suite de la démission de Nicolas Hulot, il signe avec Juliette Binoche la tribune contre le réchauffement climatique intitulée « Le plus grand défi de l'histoire de l'humanité », qui parait en une du journal Le Monde, avec pour titre L'appel de 200 personnalités pour sauver la planète.

Vie privée

Pierre Arditi épouse en 1966 la comédienne Florence Giorgetti avec qui il a un fils, Frédéric, né le , peintre comme son grand-père. Divorcé en 1978, il a été entre-temps l'amant de Barbara.

En 1986, il devient le compagnon de l'actrice Évelyne Bouix, qu'il épouse le , après plus de 25 ans de vie commune. Avec elle, il a élevé Salomé Lelouch comme sa propre fille.

Filmographie

Cinéma

Longs métrages

Courts métrages

Télévision

Publicités

  • LCL
  • MAAF
  • Sennheiser

Théâtre

  • 1965 : Elocoquente de Georges Limbour, mise en scène Marcel Maréchal
  • 1965 : L'Opéra du monde de Jacques Audiberti, mise en scène Marcel Maréchal, avec Emmanuelle Riva, Théâtre du Cothurne
  • 1966 : Mille Francs de récompense de Marcel Maréchal et Bernard Ballet d'après Victor Hugo, mise en scène Marcel Maréchal, Théâtre des Célestins
  • 1967 : Cripure de Louis Guilloux, mise en scène Marcel Maréchal
  • 1968 : Ma déchirure de Jean-Pierre Chabrol, mise en scène Gabriel Garran, Théâtre de la Commune
  • 1970 : Capitaine Bada de Jean Vauthier, mise en scène Marcel Maréchal
  • 1971 : Roméo et Juliette de William Shakespeare, mise en scène Marcel Maréchal, Théâtre de l'Odéon
  • 1971 : Haggerty, où es-tu ? de David Mercer, mise en scène André Barsacq, Théâtre de l'Atelier
  • 1971 : Le Jeu de Robin et Marion, théâtre musical, mise en scène Georges Peyrou, Festival d'Avignon
  • 1971 : La Cerisaie d'Anton Tchekhov, mise en scène Pierre Debauche, Maison de la Culture Nanterre
  • 1973 : Smoking ou Les Mauvais Sentiments de Jean-Pierre Bisson, mise en scène de l'auteur, Festival d'automne à Paris
  • 1974 : La Poupée de Jacques Audiberti, mise en scène Bernard Ballet et Marcel Maréchal, Théâtre du Huitième, Festival d'Avignon
  • 1974 : Hölderlin de Peter Weiss, mise en scène Bernard Ballet et Marcel Maréchal, Festival d'Avignon
  • 1974 : Les Misérables de Victor Hugo, mise en scène Pierre Debauche
  • 1974 : Le Jeune Homme, mise en scène Pierre Debauche
  • 1974 : Sarcelles-sur-mer de Jean-Pierre Bisson, mise en scène de l'auteur
  • 1974 : Les Caprices de Marianne d'Alfred de Musset, mise en scène Jean-Pierre Bisson, Théâtre national de Strasbourg
  • 1975 : Smoking d'Alan Ayckbourn, mise en scène Jean-Pierre Bisson
  • 1975 : La Guerre des Demoiselles de Guy Vassal, mise en scène de l'auteur, Festival Théâtral d'Albi, Festival d'Aigues-Mortes, Festival de la Cité Carcassonne
  • 1975 : Barbe-bleue et son fils imberbe de Jean-Pierre Bisson, mise en scène de l'auteur, Théâtre de Nice
  • 1976 : Barbe-bleue et son fils imberbe de Jean-Pierre Bisson, mise en scène de l'auteur, Théâtre Récamier
  • 1976 : Rosencrantz et Guildenstern sont morts de Tom Stoppard, mise en scène Jean-François Prévand, Théâtre de la Plaine, Théâtre des Mathurins
  • 1977 : Trois Lits pour huit d'Alan Ayckbourn, mise en scène Pierre Mondy, Théâtre Montparnasse
  • 1978 : Caligula d'Albert Camus, mise en scène Éric Nonn
  • 1979 : Diderot à corps perdu, mise en scène Jean-Louis Barrault, Théâtre d'Orsay
  • 1979 : Audience et Vernissage de Václav Havel, mise en scène Stephan Meldegg, Festival d'Avignon, Théâtre de l'Atelier
  • 1980 : Une sacrée famille de George Beer et Louis Verneuil : Gaston Brevan
  • 1981 : Pa d'Hugh Leonard, mise en scène Georges Wilson, Théâtre de l'Œuvre
  • 1982 : Les Strauss de Georges Coulonges, mise en scène Jean-Louis Barrault, Théâtre Renaud-Barrault
  • 1983 : Mademoiselle ma mère de Louis Verneuil
  • 1983 : Les Exilés de James Joyce, mise en scène Andréas Voutsinas, Théâtre Renaud-Barrault
  • 1985 : Tailleur pour dames de Georges Feydeau, mise en scène Bernard Murat, Théâtre des Bouffes-Parisiens
  • 1986 : La Répétition ou l'Amour puni de Jean Anouilh, mise en scène Bernard Murat, Théâtre Edouard VII
  • 1986 : Le Deuil des roses d'André Pieyre de Mandiargues, mise en scène Jean-Pierre Granval
  • 1987 : L'Idée fixe de Paul Valéry, mise en scène Bernard Murat, Théâtre Hébertot
  • 1987 : L'Éloignement de Loleh Bellon, mise en scène Bernard Murat, Théâtre de la Gaîté-Montparnasse
  • 1988 : La Vraie Vie de Tom Stoppard, mise en scène Andréas Voutsinas, Théâtre Montparnasse
  • 1988 : Dom Juan de Molière, mise en scène Marcel Maréchal, Théâtre La Criée
  • 1989 : Dom Juan de Molière, mise en scène Marcel Maréchal, MC93 Bobigny
  • 1992 : Maître Puntila et son valet Matti de Bertolt Brecht, mise en scène Marcel Maréchal, Théâtre national de Chaillot
  • 1994 : « Art » de Yasmina Reza, mise en scène Patrice Kerbrat, Comédie des Champs-Élysées
  • 1996 : En attendant Godot de Samuel Beckett, mise en scène Patrice Kerbrat, Théâtre du Rond-Point
  • 1997 : En attendant Godot de Samuel Beckett, mise en scène Patrice Kerbrat, Théâtre de la Croix-Rousse
  • 1998 : Rêver peut-être de Jean-Claude Grumberg, mise en scène Jean-Michel Ribes, Centre national de création d'Orléans
  • 1999 : Rêver peut-être de Jean-Claude Grumberg, mise en scène Jean-Michel Ribes, Théâtre du Rond-Point
  • 2000 : Joyeuses Pâques de Jean Poiret, mise en scène Bernard Murat, Théâtre des Variétés
  • 2001 : L'École des femmes de Molière, mise en scène Didier Bezace, Festival d'Avignon, tournée
  • 2002 : L'École des femmes de Molière, mise en scène Didier Bezace, Théâtre de la Commune, tournée
  • 2003 : Mathilde de Véronique Olmi, mise en scène Didier Long, Théâtre du Rond-Point
  • 2004 : Lunes de miel de Noel Coward, mise en scène Bernard Murat, Théâtre Édouard VII
  • 2006 : La Danse de l'albatros de Gérald Sibleyras, mise en scène Patrice Kerbrat, Théâtre Montparnasse
  • 2007 : L'Idée fixe de Paul Valéry, mise en scène Bernard Murat, Théâtre Édouard VII
  • 2008 : Batailles de Roland Topor, Jean-Michel Ribes, mise en scène Jean-Michel Ribes, Théâtre du Rond-Point
  • 2008 : Elle est là de Nathalie Sarraute, mise en scène Didier Bezace, Théâtre de la Commune
  • 2008 : Tailleur pour dames de Georges Feydeau, mise en scène Bernard Murat, Théâtre Édouard VII
  • 2008 : Faisons un rêve de Sacha Guitry, mise en scène Bernard Murat, Théâtre Édouard VII
  • 2009 : L'Éloignement de Loleh Bellon, mise en scène Bernard Murat, Théâtre Édouard VII
  • 2009 : Sentiments provisoires de Gérald Aubert, mise en scène Bernard Murat, Théâtre Édouard VII
  • 2010 : Les Fausses Confidences de Marivaux, mise en scène Didier Bezace, Théâtre de la Commune, Théâtre des Célestins, MC2, La Criée, tournée
  • 2010 : Faisons un rêve de Sacha Guitry, mise en scène Bernard Murat, tournée
  • 2011 : La Vérité de Florian Zeller, mise en scène Patrice Kerbrat, Théâtre Montparnasse
  • 2012 : Moi je crois pas ! de Jean-Claude Grumberg, mise en scène Charles Tordjman, Théâtre du Rond-Point, Théâtre Édouard VII
  • 2012 - 2013 : Comme s'il en pleuvait de Sébastien Thiéry, mise en scène Bernard Murat, Théâtre Édouard VII, puis tournée en 2014
  • 2014 : Le Mensonge de Florian Zeller, mise en scène Bernard Murat, Théâtre du Jeu de Paume, tournée
  • 2015 : L'Être ou pas (pour en finir avec la question juive) de Jean-Claude Grumberg, mise en scène Charles Tordjman, Théâtre Antoine
  • 2015 : Le Mensonge de Florian Zeller, mise en scène Bernard Murat, Théâtre Édouard VII
  • 2017 : Le Cas Sneijder de Jean-Paul Dubois, mise en scène Didier Bezace, théâtre des Célestins, théâtre Montansier, théâtre de l'Atelier, tournée
  • 2018 : Quelque part dans cette vie de Israël Horovitz, mise en scène Bernard Murat, Théâtre Édouard VII
  • 2018 : Le Tartuffe de Molière, mise en scène Peter Stein, théâtre de la Porte Saint-Martin
  • 2019 : Compromis de Philippe Claudel, mise en scène Bernard Murat, théâtre des Nouveautés

Doublage

Cinéma

Films

Films d'animation

Télévision

Séries télévisées

Téléfilm

  • 1977 : Raid sur Entebbe : Colonel Netanyahou (Stephen Macht)

Narration

Livres audio

Distinctions

Récompenses

  • 1987 : 7 d'or du meilleur comédien pour le téléfilm Le Parfait Amour.
  • César du cinéma :
    • César 1987 : César du meilleur acteur dans un second rôle pour Mélo.
    • César 1994 : César du meilleur acteur pour Smoking/No Smoking.
  • Molières :
    • Molières 1987 : Molière du comédien dans un second rôle pour La Répétition ou l'Amour puni.

Nominations

  • Molières 1995 : nomination pour le Molière du comédien pour « Art »
  • Molières 1999 : nomination pour le Molière du comédien pour Rêver peut-être
  • Molières 2002 : nomination pour le Molière du comédien pour L'École des femmes
  • Molières 2017 : nomination pour le Molière du comédien dans un spectacle de théâtre privé pour Le Cas Sneijder

Décorations

  • Officier de la Légion d'honneur (2016) ; chevalier (2002)
  • Officier de l'ordre national du Mérite (2005) ; chevalier (1994)
  • Commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres (2017)

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • Propos de Pierre Arditi recueillis par Stéphanie Raïo, « Le comédien rejoint, le temps d'un épisode, la collection de polars du samedi de France 3 dont TV Magazine devient le partenaire. », TV Magazine, Paris, Le Figaro, , p. 8-10

Liens externes

  • Ressources relatives au spectacle :
    • Les Archives du spectacle
    • Théâtres parisiens associés
  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • César du cinéma
    • Ciné-Ressources
    • Unifrance
    • (en) AllMovie
    • (en) British Film Institute
    • (en) Internet Movie Database
    • (en) Metacritic
    • (en) Rotten Tomatoes
  • Notice dans un dictionnaire ou une encyclopédie généraliste : Encyclopædia Universalis


  • Portail du cinéma français
  • Portail du théâtre
  • Portail de la télévision française

Licence Creative Commons Ce contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Pierre Arditi de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés

DVD

Afficher "Coeurs"Afficher "Kung Fu Panda"Afficher "On connait la chanson"Afficher "Kung Fu Panda Kung Fu panda"Afficher "Le parfum de la dame en noir"Afficher "Smoking / No smoking"Afficher "Ensemble c'est trop"Afficher "Le Hussard sur le toit"Afficher "Kung Fu Panda Kung Fu panda 2"Afficher "Monsieur et Madame Adelman"Afficher "Mon Oncle d'Amérique"Afficher "L'un reste, l'autre part"Afficher "Les Caprices d'un fleuve"Afficher "Kung Fu Panda Kung Fu Panda 3"Afficher "La Fleur de l'âge"Afficher "Kung Fu Panda 2"

livres

Afficher "Les répliques les plus drôles du théâtre"Afficher "Le château des pianos"