Recherche


Avis de lecteurs

La mère morte (Blandine de Caunes)

note: 5Vivre la mort FM - 10 juin 2020

Blandine de Caunes est l’une des filles de l’icône féministe Benoîte Groult. Quand cette mère, célèbre pour son intelligence vive et érudite, son indépendance farouche, sa liberté de penser, de [...]

Une étincelle de vie (Jodi Picoult)

note: 5une étincelle de vie Patrice - 23 mai 2020

excellent roman, je suis entièrement d'accord avec le commentaire de FM, mais je tenais simplement à dire que ça ne parle pas seulement de l'accès à l'IVG aux Etats-Unis mais [...]

Mille petits riens (Jodi Picoult)

note: 5Racisme à l'américaine FM - 10 juin 2020

Sage-femme expérimentée et appréciée dans un hôpital du Connecticut, Ruth est la seule femme de couleur dans son service. Cela ne lui a jamais posé problème, jusqu’au jour où un [...]

Je suis fille de rage (Jean-Laurent Del Socorro)

note: 5Roman historique passionnant Michèle - 27 juin 2020

Durant la guerre de Sécession, plusieurs protagonistes racontent ce qu'ils vivent, avec différents points de vue : les Confédérés contre l'Union et les esclaves. Abraham Lincoln se bat contre ses [...]

Oh Happy Day (Anne-Laure BONDOUX)

note: 4Suite des échanges épistolaires Victoria, MMC - 22 juillet 2020

A la fin de "Et je danse aussi", notre duo de personnages étaient sur le point de se rencontrer pour la première fois, après des mois assidus de correspondance. On [...]

Les Radley (Matt Haig)

note: 4Entretien avec des vampires Michèle - 27 juin 2020

Je m'attendais à un livre un peu plus sanglant et moins adolescent mais finalement j'ai adoré l'histoire de cette famille dont les non dits les tuent à petit feu...
Il [...]

Indridason Arnaldur

 
Indridason Arnaldur. Source: Wikipedia

Arnaldur Indriðason, né le à Reykjavik, est un écrivain islandais.

Biographie

En 1996, Arnaldur Indriðason obtient un diplôme en histoire à l’université d'Islande. Journaliste au Morgunblaðið en 1981-1982, il devient scénariste indépendant. De 1986 à 2001, il travaille comme critique de films pour le Morgunblaðið. Aujourd'hui, il est l'auteur de seize romans policiers dont treize ont été traduits en français — dont plusieurs sont des best-sellers. Il vit à Reykjavik avec sa femme et ses trois enfants et est le fils de l'écrivain Indriði G. Þorsteinsson (en). Les deux auteurs ayant fortement influencé Arnaldur Indriðason sont Maj Sjöwall et Per Wahlöö, deux écrivains suédois qui ont imaginé, dans les années 1960, les aventures de l'inspecteur Martin Beck.

Arnaldur Indriðason publie son premier livre, Synir duftsins (littéralement « Fils de poussière ») en 1997. Cette publication marque pour certains, comme Harlan Coben, le départ d'une nouvelle vague islandaise de fiction criminelle. Aux côtés d'Árni Þórarinsson, également auteur islandais de polars, Arnaldur déclare qu'« il n'existe pas de tradition de polar en Islande. [à cet état de fait, il y a deux raisons.] L'une tient en ce que les gens, y compris les écrivains, considéraient les histoires policières comme des mauvais romans […]. La deuxième raison, c'est que beaucoup d'Islandais ont longtemps cru en une sorte d'innocence de leur société. Très peu de choses répréhensibles se produisaient, et le peu de faits divers ne pouvaient pas donner lieu à des histoires policières. Ce qui explique qu'à [leurs] débuts, Arni Thorarinsson ou [Arnaldur ont] eu du mal à [s']imposer [dans les milieux littéraires islandais]. »

Il fut nommé à maintes reprises écrivain le plus populaire d'Islande[réf. souhaitée]. En 2004, ses livres ont fait partie des dix livres les plus empruntés à la bibliothèque municipale de Reykjavik[réf. souhaitée]. Les livres d'Arnaldur ont été publiés dans vingt-six pays et traduits en allemand, danois, anglais, français, italien, tchèque, suédois, norvégien, néerlandais, catalan, finnois, espagnol et portugais. Arnaldur a reçu le prix Clé de verre, un prix de littérature policière scandinave, en 2002 et 2003. Il a également gagné le Gold Dagger Award, prix littéraire britannique, en 2005 pour La Femme en vert. Le romancier policier américain Harlan Coben encense Indriðason ainsi : « La meilleure nouvelle série que j'ai lue cette année provient d'Islande. Arnaldur Indriðason est déjà un phénomène littéraire international — il est aisé de voir pourquoi : ses romans sont prenants, authentiques, hantant et lyriques. J'ai hâte de lire ses prochaines publications  »

Cet écrivain partage désormais une reconnaissance internationale avec Árni Þórarinsson, Jon Hallur Stefansson, Stefán Máni et Yrsa Sigurðardóttir, eux aussi traduits en français.

Les romans

Les principaux romans d'Arnaldur Indriðason mettent en scène la même équipe d'enquêteurs, dont l'abrupt Erlendur torturé par la disparition de son frère alors qu'il n'était qu'un enfant et tourmenté par sa fille toxicomane. Ce sont ces souffrances et les conditions qui les ont engendrées qui intéressent particulièrement Arnaldur car « le bonheur se suffit à lui-même, il n'y a rien à en dire ». Ses romans sont régulièrement des prétextes à un voyage dans le passé, tel L'homme du lac (en), où l'enquêteur Erlendur trouve un squelette vieux de quarante ans faisant appel au passé communiste d'une partie des Islandais durant la guerre froide. Arnaldur déclare à ce propos : « Je m'intéresse aussi aux squelettes qui collent aux basques des vivants. Ce qui m'intéresse le plus, ce sont les squelettes vivants, pourrait-on dire. Mes romans traitent de disparitions, mais ils ne traitent pas principalement de la personne qui a disparu, plus de ceux qui restent après la disparition, dans un état d'abandon. Je m'intéresse à ceux qui sont confrontés à la perte. Ce sont ces gens-là que j'appelle les squelettes vivants : ils sont figés dans le temps. […] J'aime beaucoup remonter le temps, et envoyer mes personnages sur les traces du passé. J'aime exhumer des événements oubliés. Le temps en tant que concept est quelque chose qui m'intéresse énormément - la manière dont le temps passe, mais aussi son influence, les conséquences de son passage sur nos vies. J'aime déceler les liens entre une époque et une autre. Évidemment, la thématique du temps est une partie très importante des histoires que je raconte, que ce soit son pouvoir destructeur ou son pouvoir de guérison qu'il peut avoir. Même si dans La Femme en vert, Erlendur déclare que le temps ne guérit aucune blessure. » Dans L'homme du lac, l'écrivain s'appuie sur une donnée géologique réelle : le lac de Kleifarvatn à vingt-cinq kilomètres au sud de Reykjavik, se vide périodiquement. C'est ainsi que, dans le livre, une hydrologue découvre un squelette sur le fond sablonneux.

Adaptations radiophoniques et cinématographiques

  • Arnaldur Indriðason a adapté trois de ses livres pour la radio du service audiovisuel islandais RÚV.
  • Le producteur islandais Baltasar Kormákur (101 Reykjavík) a travaillé à une adaptation de Mýrin, La Cité des Jarres (titré Jar City en français et sorti en France en ).
  • Snorri Thórisson travaille sur une production internationale de Napóleonsskjölin.[réf. souhaitée]
  • Arnaldur Indriðason est actuellement en collaboration avec l'Icelandic Film Fund pour l’écriture de deux scénarios d’après deux de ses nouvelles.[réf. souhaitée]
  • Reykjavik Rotterdam de Óskar Jónasson avec Baltasar Kormákur, 2008

Œuvre

Série du commissaire Erlendur Sveinsson

  1. Synir duftsins (1997) - Les Fils de la poussière / trad. de l'islandais par Éric Boury.
    1. Paris : Métailié, 2018, 304 p. (Bibliothèque nordique) (ISBN 979-10-226-0825-1).
    2. Paris : Points, 2018, 353 p. (Points : policier ; P5093) (ISBN 978-2-7578-7579-7).
    3. Paris : Audiolib, 2019, publié en livre audio, lu par Jean-Marc Delhausse, 1 disque compact (durée : h 57), (ISBN 9782367628639)).
  2. Dauðarósir (1998) - Les roses de la nuit / trad. de l'islandais par Éric Boury.
    1. Paris : Métaillé, 2019, 256 p. (Noir) (ISBN 979-1022608862)
  3. Mýrin (2000) - La cité des Jarres / trad. de l'islandais par Éric Boury.
    1. Paris : Métailié, 2005, 286 p. (Bibliothèque nordique) . (ISBN 2-86424-524-8)
    2. Paris : le Grand livre du mois, 2005, 286 p. (ISBN 2-286-00329-7).
    3. Paris : Métailié, 2006, 286 p. (Suites : suite nordique : noir ; 115) (ISBN 2-86424-568-X).
    4. Cergy : À vue d'œil (édition gros caractères), 2006, 494 p. (ISBN 978-2846662666).
    5. Paris : Points, 2006, 327 p. (Points : policier ; P1494) (ISBN 2-7578-0023-X).
  4. Grafarþögn (2001) - La Femme en vert / trad. de l'islandais par Éric Boury.
    1. Paris : Métailié, 2006, 296 p. (Bibliothèque nordique : noir) (ISBN 2-86424-566-3).
    2. Cergy : À vue d'œil (édition gros caractères), 2007, 497 p. (ISBN 978-2-84666-359-5).
    3. Paris : Points, 2007, 346 p. (Points : policier ; P1598) (ISBN 978-2-7578-0317-2).
  5. Röddin (2002) - La voix / trad. de l'islandais par Éric Boury.
    1. Paris : Métailié, 2007, 329 p. (Noir) (ISBN 978-2-86424-600-8).
    2. Cergy : À vue d'œil (édition gros caractères), 2007, 513 p. (ISBN 978-2-84666-377-9).
    3. Paris : Points, 2008, 400 p. (Points : policier ; P1831) (ISBN 978-2-7578-0725-5).
  6. Kleifarvatn (2004) - L'homme du lac (en) / trad. de l'islandais par Éric Boury.
    1. Paris : Métailié, 2008, 348 p. (Noir) (ISBN 978-2-86424-638-1).
    2. Cergy : À vue d'œil (édition gros caractères), 2008, 520 p. (ISBN 978-2-84666-423-3).
    3. Paris : Points, 2009, 406 p. (Points : policier ; P2169) (ISBN 978-2-7578-1287-7).
  7. Vetrarborgin (2005) - Hiver arctique (en) / trad. de l'islandais par Éric Boury.
    1. Paris : Métailié, 2009, 334 p. (Noir) (ISBN 978-2-86424-673-2).
    2. Cergy : À vue d'œil (édition gros caractères), 2009, 520 p. (ISBN 978-2-84666-497-4).
    3. Paris : Points, 2010, 416 p. (Points : policier ; P2407) (ISBN 978-2-7578-1689-9).
  8. Harðskafi (2007) - Hypothermie / trad. de l'islandais par Éric Boury.
    1. Paris : Métailié, 2010, 304 p. (Noir) (ISBN 978-2-86424-723-4).
    2. Cergy : À vue d'œil (16/17, édition gros caractères), 2010. (ISBN 978-2-84666-570-4).
    3. Paris : Audiolib, 2010, publié en livre audio, lu par Jean-Marc Delhausse, 1 disque compact (durée : h 1).
    4. Paris : Points, 2011, 319 p. (Points : policier ; P2632) (ISBN 978-2-7578-2281-4).
  9. Myrká (2008) - La rivière noire / trad. de l'islandais par Éric Boury. Ce récit ne met pas en scène le commissaire Erlendur, opportunément absent, mais sa collègue l’inspectrice Elinborg
    1. Paris : Métailié, 2011, 300 p. (ISBN 978-2-86424-758-6).
    2. Cergy : À vue d'œil (16/17, édition gros caractères), 2011, 468 p. (ISBN 978-2-84666-643-5).
    3. Paris : Audiolib, 2011, publié en livre audio, lu par Jean-Marc Delhausse, 1 disque compact (durée : h 4).
    4. Paris : Points, 2012, 357 p. (Points : policier ; P2828) (ISBN 978-2-7578-2829-8).
  10. Svörtuloft (2009) - La muraille de lave / trad. de l'islandais par Éric Boury. Ce récit ne met pas en scène le commissaire Erlendur, opportunément absent, mais son collègue Sigurður Óli.
    1. Paris : Métailié, 2012, 350 p. (ISBN 978-2-86424-872-9).
    2. Paris : Audiolib, 2012, publié en livre audio, lu par Jean-Marc Delhausse, 1 disque compact (durée : 10 h 35).
    3. Paris : Points, 2013, 401 p. (Points : policier ; P3028) (ISBN 978-2-7578-3384-1).
  11. Furðustrandir (2010) - Étranges rivages / trad. de l'islandais par Éric Boury.
    1. Paris : Métailié, 2013, 298 p. (ISBN 978-2-86424-901-6).
    2. Paris : Audiolib, 2013, publié en livre audio, lu par Jean-Marc Delhausse, 1 disque compact (durée : h 50).
    3. Paris : Points, 2014, 354 p. (Points : policier ; P3251) (ISBN 978-2-7578-4302-4).
  12. Einvígið (2011) - Le duel / trad. de l'islandais par Éric Boury. Ce récit se déroule durant les premières années dans la police du commissaire Erlendur et met en scène son ancien supérieur Marion Briem.
    1. Paris : Métailié, 2014, 320 p. (ISBN 978-2-86424-945-0).
    2. Paris : Audiolib, 2014, publié en livre audio, lu par Jean-Marc Delhausse, 1 disque compact (durée : h 28)
    3. Paris : Points, 2015, 395 p. (Points : policier ; P4093) (ISBN 978-2-7578-5210-1).
  13. Reykjavíkurnætur (2012) - Les nuits de Reykjavik / trad. de l'islandais par Éric Boury. Ce récit met en scène Erlendur durant ses premières années dans la police.
    1. Paris : Métailié, 2015, 260 p. (ISBN 979-1022601535).
    2. Paris : Points, 2016, 360 p. (Points : policier) (ISBN 978-2-7578-5796-0)
    3. Paris : Audiolib, 2015, publié en livre audio, lu par Jean-Marc Delhausse, 1 disque compact (durée : h 17), (ISBN 9782356419491)).
  14. Kamp Knox (2014) - Le lagon noir / trad. de l'islandais par Éric Boury. Ce récit met en scène Erlendur durant ses premières années dans la police.
    1. Paris : Métailié, 2016 (ISBN 979-1022604192).
    2. Paris : Audiolib, 2016, publié en livre audio, lu par Jean-Marc Delhausse, 1 disque compact (durée : 10 h 5), (ISBN 9782367622033)).
    3. Paris : Points, 2017, 384 p. (Points : policier) (ISBN 978-2-7578-6272-8)

Trilogie des ombres

Note : l'ordre chronologique des intrigues romanesques diffère de l'ordre de publication des romans en Islande, le troisième tome ayant été publié en premier en 2013.

  1. Þýska húsið (2015) - Dans l'ombre / trad. de l'islandais par Éric Boury. (action se déroulant en 1941)
    1. Paris : Métailié, (ISBN 979-10-226-0541-0).
    2. Paris : Audiolib, août 2017, publié en livre audio, lu par Philippe Résimont, 1 disque compact (durée : 9h03) (ISBN 978-2-36762-429-7).
  2. Petsamo (2016) - La Femme de l'ombre / trad. de l'islandais par Éric Boury. (action se déroulant en 1943)
    1. Paris : Métailié, (ISBN 979-10-226-0721-6).
    2. Paris : Audiolib, janvier 2018, publié en livre audio, lu par Philippe Résimont, 1 disque compact (durée : 8h43) (ISBN 978-2-36762-572-0).
  3. Skuggasund (2013) - Passage des ombres (action se déroulant en 1944)
    1. Paris : Métailié, .
    2. Paris : Audiolib, octobre 2018, publié en livre audio, lu par Philippe Résimont, 1 disque compact (durée : 8h27) (ISBN 978-2-36762-759-5).

Série Kónrað

  1. Myrkrið veit (2017) - Ce que savait la nuit, trad. de l'islandais par Éric Boury
    1. Paris : Métailié, 2019, 320 p. (ISBN 979-1-02260-842-8).
    2. Paris : Audiolib, novembre 2019, publié en livre audio, lu par Martin Spinhayer, 1 disque compact (durée : 7h59) (ISBN 979-1-03540-109-2).
  2. Stúlkan hjá brúnni (2018) - Les fantômes de Reykjavik, trad. de l'islandais par Éric Boury
    1. Paris : Métailié, 2020, 320 p. (ISBN 979-1-02260-999-9).

Romans indépendants

  • Napóleonsskjölin (1999) - Opération « Napoléon », trad. de la version anglaise sur demande de l'auteur.
  1. Paris : Métailié, 2015, 340 p. (ISBN 979-1-02260-154-2).
  2. Paris : Points, 2016, (Points : policier) (ISBN 978-2-75786-258-2).
  1. Paris : Métailié, 2011, 205 p. (ISBN 978-2-86424-845-3).
  2. Paris : Points, 2012, 236 p. (Points : policier ; P2924) (ISBN 978-2-75783-044-4).
  1. Paris : Métailié, , 355 p. (ISBN 978-2-86424-938-2).
  2. Paris : Points, 2014, 425 p. (Points : policier ; P3388) (ISBN 978-2-7578-4649-0).

Autres travaux

  • Leyndardómar Reykjavíkur 2000 (en) (2000), roman dont chaque chapitre fut rédigé par un auteur différent
  • Reykjavík-Rotterdam (2008), scénario du film de Óskar Jónasson (en), en collaboration avec le metteur en scène

Récompenses

Notes et références

Liens externes

  • Arnaldur Indriðason, Babelio.
  • Biographie et bibliographie sur le site des éditions Métailié
  • Sur son roman « la Voix », dans la revue bilingue (français-espagnol) « Strokkur ».
  • Citations, Au fil de mes lectures.
  • Blog d'Eric Boury traducteur littéraire islandais-français.
  • « Interview Arnaldur Indridason & Eric Boury : L'Islande et le polar », propos recueillis par Christophe Dupuis.
  • Portail de la littérature
  • Portail du polar
  • Portail de l'Islande

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Indridason Arnaldur de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

livres

Afficher "La muraille de lave"Afficher "Le duel"Afficher "Hiver arctique"Afficher "Les nuits de Reykjavik"Afficher "Une enquête du commissaire Erlendur Sveinsson Hypothermie"Afficher "Étranges rivages"Afficher "L'homme du lac"Afficher "Le lagon noir"Afficher "Bettý"Afficher "Les nuits de Reykjavik"Afficher "Trilogie des ombres n° 3 Passage des Ombres"Afficher "Les roses de la nuit"Afficher "Les fantômes de Reykjavik"Afficher "La voix"Afficher "Les fils de la poussière"Afficher "La voix"Afficher "Une enquête du commissaire Erlendur Sveinsson La femme en vert"Afficher "Étranges rivages"Afficher "Opération Napoléon"Afficher "L'homme du lac"Afficher "Le livre du roi"Afficher "Hiver arctique"Afficher "La rivière noire"Afficher "La cité des Jarres"Afficher "Une enquête du commissaire Erlendur Sveinsson La voix"Afficher "Une enquête du commissaire Erlendur Sveinsson La muraille de lave"Afficher "Une enquête du commissaire Erlendur Sveinsson L'homme du lac"Afficher "La muraille de lave"Afficher "Hypothermie"Afficher "Trilogie des ombres n° 1 Dans l'ombre"Afficher "Ce que savait la nuit"Afficher "Le duel"Afficher "Trilogie des ombres n° 2 La femme de l'ombre"Afficher "Betty"Afficher "La cité des jarres"Afficher "La rivière noire"

Livres audio

Afficher "Les nuits de Reykjavik"Afficher "Opération Napoléon"