Recherche


Avis de lecteurs

Le dit du mistral (Olivier Mak-Bouchard)

note: 5Un véritable envoûtement. Un vrai coup de cœur Agnès MMC - 10 mars 2021

Ce qui m’a d’abord attirée dans ce livre c’est sa couverture très colorée, avec ce chat blanc, dont on apprend dans la lecture qu’il s’appelle le Hussard, qui passe devant [...]

Térébenthine (Carole Fives)

note: 4Quelle place pour l'art ? Agnès MMC - 12 décembre 2020

La narratrice achète la revue Beaux-Arts et lit un article sur un peintre décédé, Luc, dont la peinture rencontre un grand succès et la voilà plongée dans ses souvenirs de [...]

Lady whisky (Joël Alessandra)

note: 4L’histoire vraie d’une femme passionnée de whisky. Agnès MMC - 10 mars 2021

Helen Frances Arthur a consacré une grande partie sa vie au whisky, rare femme acceptée dans cet univers très masculin. Lorsqu'elle décède en 2015, sa nièce et son mari, l'auteur [...]

Malgré tout (Jordi Lafebre)

note: 5Une parenthèse enchantée Victoria, MMC - 12 février 2021

La particularité de cet album ? Sa construction ! Car oui, l’histoire d’Ana et Zeno nous est relatée…à l’envers ! L’histoire débute sur leurs retrouvailles alors qu’ils sont tous les [...]

Martin Eden (Jack London)

note: 5Un roman bouleversant Agnès MMC - 10 mars 2021

Publié sous forme de feuilleton dans un journal en 1908 et 1909 ce roman, qui semble très inspiré de la vie de l’auteur, raconte la vie d’un jeune homme issu [...]

La traversée des temps n° 1
Paradis perdus (Éric-Emmanuel Schmitt)

note: 5Une aventure exceptionnelle Frederic - 3 avril 2021

Ce livre est un vrai coup de cœur. Je ne connais pas les autres livres de cet auteur mais celui ci est juste formidable. Il a tout ce qu'il faut [...]

Jean-François Ménard

 
Jean-François Ménard. Source: Wikipedia

Jean-François Xavier de Ménard, né à Sumène (Gard) le et mort à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise) le , est un général et homme politique français.

Biographie

Il est élu, du au , député du Gard à l'Assemblée législative.

Il entame néanmoins une carrière militaire le . Il est nommé capitaine au 78e régiment d'infanterie à l'armée du Nord. Le , il est nommé aide de camp du général Jacques Ollivier Desclozeaux, puis le suivant, commandant temporaire à Angers. Il fait les campagnes de 1793 et 1794 dans l'Ouest. Le , il est appelé au commandement de l'Arsenal de Paris. Il est nommé le chef d'état major provisoire de la 17e division militaire (Paris). Il est promu adjudant-général chef de brigade le . Il fait le début de la campagne d'Italie à partir du suivant jusqu'au , date à laquelle il est nommé à la 17e division militaire commandée par le général Mortier dont il devient aide de camp le suivant. En 1801 il est nommé préfet de la Manche mais refuse le poste.

Il poursuit sa carrière militaire en participant au corps expéditionnaire de la Guadeloupe, en qualité de chef d'état major le . Il est promu général de brigade le . Il est employé au camp de Brest le . Il reçut la croix de commandeur de la Légion d'honneur le . Il est muté en qualité de chef d'état major du 2e corps de réserve de la Grande Armée le .

Il combat en Prusse et en Pologne en 1806 et 1807. Il participe brillamment au siège de Dantzig pendant lequel il est blessé le . Il est récompensé pour sa conduite en devenant, après la reddition de la ville commandant de la place de Dantzig jusqu'au . Il prend le mois suivant le commandement de la citadelle de Wurtzbourg.

Il est appelé le au commandement d'une brigade de la 1ere division du 8e corps de l'Armée d'Espagne. Il fait partie ensuite de l'Armée du Portugal le , prend part à la bataille de Sobral au cours duquel il est blessé le suivant. Mis en disponibilité le . Blessé à Leipzig en 1813. Il participe aux Cent-Jours et est mis à la retraite le .

De retour au service actif en 1818, il est promu lieutenant-général le .

Il meurt le à Villiers-le-Bel et est enterré au cimetière du Père-Lachaise (28e division).

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • Jean Tulard (dir.), Dictionnaire Napoléon, Paris, Fayard, 1999, t.2, p. 300
  • « Jean-François Xavier de Ménard », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]
  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Révolution française
  • Portail du Premier Empire
  • Portail de la politique française
  • Portail du Gard

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Jean-François Ménard de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés