Recherche


Avis de lecteurs

Comment devenir un optimiste contagieux (Shawn Achor)

note: 5L'avantage du bonheur Diane - 11 décembre 2019écoutez

Shawn Achor, psychologue et professeur à l'université américaine de Harvard, nous questionne : faut-il réussir pour être heureux ou être heureux pour réussir ? Les recherches en neurosciences menées depuis [...]

After n° 5
After ever happy (Anna Todd)

note: 3Une fin mitigée Céline - 4 janvier 2020écoutez

Personnellement j'ai été un peu déçue en lisant ce dernier tome, autant on nous a vraiment détaillé la relation entre Tessa et Hardin durant 5 romans et là, on nous [...]

Possession (Paul Tremblay)

note: 4Très bon roman Céline - 4 janvier 2020écoutez

Un très bon roman qui inscrit le rite de l'exorcisme et la possession dans un cadre plus moderne. Avec l'influence des médias, etc ...
Ce livre est très prenant, l'histoire évolue [...]

Circé (Madeline Miller)

note: 5Vous reprendrez bien un peu de mythologie grecque ? Victoria, MMC - 19 décembre 2019écoutez

De Circé, on retient en général qu’elle est cette magicienne transformant en cochons les compagnons d’Ulysse dans l’Odyssée. En la plaçant au cœur de son récit, Madeline Miller lui redonne [...]

Le royaume de Pierre d'Angle n° Tome 1
L'art du naufrage (Pascale Quiviger)

note: 5De la mer à la terre Victoria, MMC - 18 janvier 2020écoutez

Après plusieurs années à voguer sur les mers, le prince Thibaut rentre sur sa terre natale, le Royaume de Pierre d'Angle, réputé neutre et paisible. Une apparence bien trompeuse à [...]

Titan Noir (Florence Aubry)

note: 5La vérité sur les parcs aquatiques Victoria, MMC - 13 décembre 2019écoutez

A travers deux récits croisés, Florence Aubry s'inspire du documentaire "Blackfish" sur l'orque tueuse Tilikum pour dénoncer les conditions de captivité des animaux dans les parcs maritimes à thème.
A la [...]

Nina Berberova

 
Nina Berberova. Source: Wikipedia

Nina Nikolaïevna Berberova (en russe : Ни́на Никола́евна Бербе́рова), née à Saint-Pétersbourg le 26 juillet 1901 ( dans le calendrier grégorien) et morte à Philadelphie le , est une femme de lettres et poétesse russe-américaine connue pour ses récits de Russes en exil.

Biographie

Née d'un père arménien et d'une mère russe, Nina Berberova grandit à Saint-Pétersbourg. Dès son enfance, elle écrit des poèmes.

Sa dernière année au lycée est marquée par des événements majeurs : la Révolution russe, la paix de Brest-Litovsk avec l'Allemagne.

Elle quitte la Russie en 1922 avec le poète Vladislav Khodassevitch,. Le couple vit dans plusieurs villes européennes dont Berlin, avant de s'installer à Paris en 1925. Elle y côtoie de nombreux artistes russes, notamment Anna Akhmatova, Vladimir Nabokov, Boris Pasternak, Marina Tsvetaïeva et Vladimir Maïakovski.

Elle se sépare de Vladislav Khodassevitch en 1932 et épouse le peintre Nikolaï Vassilievitch Makeiev (1889-1975) qui fut membre de l’assemblée constituante (1917-1918). Ils se sépareront après la seconde guerre mondiale.

Durant l'entre-deux-guerres, Nina Berberova se sent à l'écart des groupes dadaïstes, surréalistes et d'avant-gardes, qui dominent la scène littéraire parisienne, indifférents selon elle aux écrivains russes émigrés.

En 1950, elle émigre aux États-Unis. En 1954, elle épouse George Kochevitsky, un pianiste et enseignant russe. Elle commence sa carrière académique à l'Université Yale en 1958, où elle enseigne la littérature russe. En 1959, elle acquiert la nationalité américaine.

En parallèle de son enseignement, elle continue d'écrire, principalement des nouvelles, des critiques littéraires et de la poésie.

En 1963, elle quitte Yale pour l'Université de Princeton, où elle enseigne la littérature russe jusqu'à sa retraite en 1971.

En 1991, elle part s'installer à Philadelphie, où elle s’éteint deux ans plus tard.

Succès

En France, elle a connu un grand succès à la fin de sa vie, et une bonne partie de ses œuvres seront publiées à titre posthume. Parmi les plus célèbres, on peut citer son autobiographie, C'est moi qui souligne (parue en français en 1989), et L'Accompagnatrice (parue en français en 1985), qui donnera lieu au film du même nom de Claude Miller.

Elle a également écrit la première biographie du compositeur Piotr Ilitch Tchaïkovski en 1936, suscitant une controverse par son ouverture concernant l'homosexualité du compositeur.

Hommages

Un espace vert porte son nom à Paris, avenue Foch, dans le 16e arrondissement.

Une place lui est dédiée dans la ville d'Arles, près des quais du Rhône.

Œuvres

Seules sont mentionnées ici les premières éditions des traductions françaises de ses œuvres.

Romans

  • L'Accompagnatrice, Actes Sud, 1985.
  • Le Laquais et la putain, Actes Sud, 1986.
  • Astachev à Paris, Actes Sud, 1988.
  • Le roseau révolté, Actes Sud, 1988.
  • La Résurrection de Mozart, Actes Sud, 1989.
  • Le Mal noir, Actes Sud, 1989.
  • De cape et de larmes, Actes Sud, 1990.
  • À la mémoire de Schliemann, Actes Sud, 1991.
  • Roquenval, Actes Sud, 1991.
  • La Souveraine, Actes Sud, 1994.
  • Le Livre du bonheur, Actes Sud, 1996.
  • Les Derniers et les premiers, Actes Sud, 2001.
  • Le Cap des tempêtes, Actes Sud, 2002.

Récits

  • Chroniques de Billancourt, Actes Sud, 1992.
  • Où il n'est pas question d'amour, Actes Sud, 1993.
  • Les Dames de Saint-Pétersbourg, Actes Sud, 1995.
  • Zoïa Andréevna, Actes Sud, 1995.
  • Nabokov et sa Lolita, Actes Sud, 1996.
  • La grande ville, Actes Sud, 2003.

Biographies

  • Tchaïkovski, Actes Sud, 1987.
  • Histoire de la baronne Boudberg, Actes Sud, 1988.
  • C'est moi qui souligne, Actes Sud, 1989.
  • Borodine, Actes Sud, 1989.
  • Alexandre Blok et son temps, Actes Sud, 1991.

Histoire

  • L'affaire Kravtchenko, Actes Sud, 1990.
  • Les Francs-maçons russes du XXe siècle, Actes Sud & Noir sur Blanc, 1990.

Poésie

  • Anthologie personnelle, Actes Sud, 1998.

Sources et bibliographie

  • Ida Junker, Le monde de Nina Berberova, Paris, L'Harmattan, 2012.
  • Leonid Livak, « Nina Berberova et la mythologie culturelle de l'émigration russe en France », Contacts intellectuels, réseaux, relations internationales, no 43 2/3,‎ (Lire en ligne)

Liens externes

  • Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes : Brockhaus Enzyklopädie • Collective Biographies of Women • Dictionnaire universel des créatrices • Encyclopædia Britannica • Encyclopædia Universalis • Store norske leksikon
  • Fiche de Nina Berberova sur Bibliopoche
  • Fiche de Nina Berberova sur le site d'Actes Sud, son éditeur en France
  • Nina Berberova, écrivain et poétesse I.N.A. Audio

Notes et références

  • Portail de la culture russe
  • Portail de la littérature
  • Portail de la poésie

Licence Creative Commons Ce contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Nina Berberova de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Termes associés

Roman891.73

livres

Afficher "Le Mal noir"