Recherche


Avis de lecteurs

Horrorstör (Grady Hendrix)

note: 5Gros gros coup de coeur Michèle - 27 juin 2020

Emprunté par hasard grâce à sa couverture originale, sa présentation l'est tout autant. L'histoire est digne d'un Stephen King, des passages sont bien angoissants, d'autres plus drôles. A découvrir absolument [...]

Les filles d'Ennismore (Patricia Falvey)

note: 4Romance irlandaise FM - 10 juin 2020

Irlande, début du 20è siècle. Victoria, fille d’un châtelain, a réussi à obtenir que Rosie, fille d’un métayer, partage ses jeux et son éducation. Mais au moment de l’ « [...]

Briser le silence (Murielle Bolle)

note: 3Touchant et sinistre Céline - 1 mars 2020

Un récit que je trouve à la fois touchant et scandaleux.
D'un coté, quand on lit le récit de cette femme qui a vécu toute sa vie dans l'ombre de [...]

Une étincelle de vie (Jodi Picoult)

note: 5une étincelle de vie Patrice - 23 mai 2020

excellent roman, je suis entièrement d'accord avec le commentaire de FM, mais je tenais simplement à dire que ça ne parle pas seulement de l'accès à l'IVG aux Etats-Unis mais [...]

Petit Poilu n° 21
Chandelle-sur-Trouille (Pierre Bailly)

note: 5Très bien pour aborder la difference Brigitte - 29 juin 2020

Permet d'aborder le thème des migrants, à mots couverts. Tout en douceur, les auteurs abordent les sujets de la guerre (mais sans montrer aucun assaillant ni aucune victime, très fort [...]

Les soeurs Mitford enquêtent
L'assassin du train (Jessica Fellowes)

note: 5A cup of tea ? FM - 10 juin 2020

Dans l’Angleterre des années 1920, Louisa est une jeune femme pauvre que son oncle s’apprête à prostituer. Parvenant à échapper à son emprise, elle va réussir à se faire [...]

Léa Seydoux

 
Léa Seydoux. Source: Wikipedia

Léa Seydoux, née le à Paris, est une actrice française.

Issue d'une famille liée au cinéma, sa carrière commence au début des années 2000 mais c'est en 2008, dans le film La Belle Personne, qu'elle se fait particulièrement remarquer. Elle devient dès lors une actrice sollicitée par le cinéma français.

Sa carrière prend également un tournant international et elle joue dans des grosses productions américaines comme Inglorious Basterds (2009) de Quentin Tarantino, Robin des Bois (2010) de Ridley Scott, ou encore Mission impossible : Protocole Fantôme (2011) de Brad Bird.

En 2015, elle devient la James Bond girl Madeleine Swann aux côtés de Daniel Craig dans 007 Spectre de Sam Mendes, film qui obtient un grand succès au box office. En 2020, elle conserve son rôle dans Mourir peut attendre et devient ainsi la seconde actrice après Eunice Gayson à obtenir le même rôle de James Bond girl dans deux films consécutifs.

Léa Seydoux a été nommée quatre fois pour un César, et remporte la Palme d'or au Festival de Cannes 2013 pour La vie d'Adèle.

Biographie

Jeunesse et formation

Léa Seydoux est la fille de Valérie Schlumberger, de la famille Schlumberger,, et de l'entrepreneur Henri Seydoux de la famille Seydoux. Elle est ainsi la petite-fille de Jérôme Seydoux, le président de Pathé, la petite-nièce de Nicolas Seydoux, le président du conseil de surveillance de Gaumont, et de Michel Seydoux, ancien président du LOSC entre 2002 et 2017. Elle précise que : « mon grand-père, le président de Pathé, n'a jamais manifesté le moindre intérêt ni levé le petit doigt pour ma carrière. Et jamais je ne lui ai demandé quoi que ce soit. » Elle est aussi la cousine de Sidonie Dumas, fille de Nicolas Seydoux et l'actuelle PDG du groupe Gaumont.

Ses parents divorcent alors que Léa a 3 ans. Sa mère Valérie habite alors à Gorée au Sénégal où elle consacre sa vie aux personnes en difficulté. Léa connaît bien cette région car elle y passe régulièrement du temps aux côtés de sa mère

Elle grandit dans le luxe et entourée de célébrités comme Christian Louboutin, dans une maison juste à côté du lycée Fénelon. Au départ, elle était plus attirée par le chant que par le cinéma et avait d'ailleurs des posters de Michael Jackson dans sa chambre. Après le lycée, amoureuse d'un comédien, elle prend des cours de théâtre, notamment à l'école de théâtre « Les Enfants Terribles », dirigée par Jean-Bernard Feitussi.

Dans un reportage d’Envoyé spécial le , elle confie avoir eu une scolarité peu assidue et n'avoir aucun diplôme, ni le brevet ni le baccalauréat. Le reportage souligne comment l'adolescente a pu lutter contre sa timidité grâce au théâtre. Elle y affirme aussi devoir son succès au cinéma à son seul travail d'actrice plutôt qu'à l'influence et à la renommée de sa famille.

Débuts et révélation critique (2005-2009)

En 2005, elle apparaît dans le clip Ne partons pas fâchés de Raphael réalisé par Olivier Dahan, ainsi qu'un certain nombre de spots publicitaires. Elle décroche ensuite en 2006 l'un des rôles principaux dans la chronique adolescente Mes copines de Sylvie Ayme. Elle a fait partie de la sélection Talents Cannes 2007 pour La Consolation de Nicolas Klotz.

Elle est alors propulsée tête d'affiche d'un long-métrage, La Belle Personne, de Christophe Honoré. Son interprétation de l'héroïne, Junie, est particulièrement reconnue par la critique. Elle apparaît également, aux côtés de Raphaël Personnaz, dans Dangerous Liaison, une publicité réalisée par Ringan Ledwidge pour Levi's en 2007.

En 2009, elle est choisie par Quentin Tarantino pour un rôle dans la remarquée séquence d'ouverture d'Inglourious Basterds.

Confirmation internationale (depuis 2010)

En 2010, elle incarne Isabelle d'Angoulême dans la grosse production de Ridley Scott, Robin des Bois aux côtés de Russell Crowe. Elle tient ensuite le rôle principal du film Belle Épine de Rebecca Zlotowski (présenté en compétition lors de la 49e Semaine de la critique du festival de Cannes 2010) aux côtés, entre autres, d'Anaïs Demoustier. Elle apparaît également dans le court-métrage Petit tailleur de Louis Garrel, puis dans le téléfilm Roses à crédit d'Amos Gitaï. Cette même année, elle rejoint le tournage de Minuit à Paris de Woody Allen.

En 2011, elle devient l'image de Prada pour le parfum Candy,, puis apparaît en fin d'année dans Mission impossible : Protocole Fantôme, le 4e volet de la franchise Mission : Impossible dans le rôle de la tueuse à gages Sabine Moreau. En parallèle, elle continue à tourner dans de nombreux films variés tels que Les Adieux à la reine, dans lequel elle interprète la lectrice de la reine Marie-Antoinette (incarnée par Diane Krüger), avec également Virginie Ledoyen (dans le rôle de Gabrielle de Polignac).

Elle est annoncée début 2012 dans l'adaptation cinématographique de La Belle et la Bête réalisée par Christophe Gans et produite par Pathé.

En 2013 dans le cadre de son contrat avec Prada, elle apparaît dans une série de publicités sous la forme de courts-métrages réalisés par Wes Anderson et Roman Coppola.

Pour La vie d'Adèle, elle est récompensée par le jury du Festival de Cannes 2013 qui lui attribue, ainsi qu'à sa jeune partenaire Adèle Exarchopoulos et au réalisateur du film Abdellatif Kechiche, la Palme d'or.

Puis durant l'été de la même année, elle est à l'affiche de Grand Central pour sa seconde participation à un film de Rebecca Zlotowski. Elle reçoit le prix Lumières 2014 de la meilleure actrice pour son interprétation d'Emma dans La vie d'Adèle et de Karole dans Grand Central.

Léa Seydoux a été choisie par Sam Mendes pour être la nouvelle James Bond girl du 24e volet des aventures de l'espion, intitulé 007 Spectre,.

En 2015, elle déclare que son film préféré est Une place au soleil (en anglais : A place in the Sun), de George Stevens, réalisé en 1951.

En 2018, elle fait partie du jury du Festival de Cannes, présidé par Cate Blanchett, aux côtés de l'actrice Kristen Stewart, de la réalisatrice Ava DuVernay, de la chanteuse Khadja Nin, de l'acteur Chang Chen et des réalisateurs Robert Guédiguian, Denis Villeneuve et Andreï Zviaguintsev.

Suite à sa prestation dans Mission impossible : Protocole Fantôme, Léa Seydoux a été choisie par le créateur de jeux vidéo Hideo Kojima pour participer au tournage de son prochain jeu Death Stranding aux côtés des acteurs Norman Reedus, Mads Mikkelsen et Guillermo Del Toro.

Elle est membre du Collectif 50/50 qui a pour but de promouvoir l’égalité des femmes et des hommes et la diversité dans le cinéma et l’audiovisuel.

Vie privée

Depuis 2015, elle partage sa vie avec le mannequin André Meyer. En , lors de la 41e édition du festival international du film de Toronto, elle annonce attendre leur premier enfant. Le , elle donne naissance à un garçon.

Filmographie

Au cinéma

Courts métrages

  • 2010 : Petit Tailleur de Louis Garrel : Marie-Julie
  • 2011 : Time doesn't Stand Still d'Asa Mader et Benjamin Millepied : Elle

À la télévision

Téléfilms

  • 2004 : Père et Maire, épisode 8 : Responsabilité parentale : la lycéenne
  • 2008 : Les Vacances de Clémence de Michel Andrieu : Jackie
  • 2011 : Roses à crédit d'Amos Gitaï : Marjoline

Clip vidéo

  • 2006 : Ne partons pas fâchés, Raphaël

Jeu vidéo

  • 2019 : Death Stranding : Fragile

Distinctions

Récompenses

  • Festival de Cannes 2009 : Prix Chopard de la révélation féminine
  • Festival du film de Cabourg 2012 : Swann d'or de la meilleure actrice pour Les Adieux à la reine et L'Enfant d'en haut
  • Festival de Cannes 2013 : Palme d'or pour La vie d'Adèle,
  • Festival international du film des Hamptons 2013 : Meilleur espoir pour La vie d'Adèle
  • Prix Lumières 2014 : Meilleure actrice pour Grand Central et La vie d'Adèle
  • International Cinephile Society Awards 2013 : Meilleure actrice dans un second rôle pour La vie d'Adèle
  • Rober Awards 2013 : Meilleure actrice pour La vie d'Adèle
  • Portuguese Online Film Critics Circle Awards 2013 : Meilleure actrice dans un second rôle pour La vie d'Adèle
  • CinEuphoria Awards 2014 : Meilleure actrice dans un second rôle - Prix du public pour La vie d'Adèle
  • CinEuphoria Awards 2014 : Meilleure duo - pour La vie d'Adèle

Nominations

  • César du cinéma 2009 : meilleur espoir féminin pour La Belle Personne
  • Étoiles d'or du cinéma français 2009 : Étoile d'or de la révélation féminine pour La Belle Personne
  • Prix Lumières 2009 : Meilleur espoir féminin pour La Belle Personne
  • César du cinéma 2011 : Meilleur espoir féminin pour Belle Épine
  • Phoenix Film Critics Society 2011 : Meilleure distribution pour Minuit à Paris, partagé avec Owen Wilson, Rachel McAdams, Kurt Fuller, Mimi Kennedy, Michael Sheen, Nina Arianda, Carla Bruni, Yves Heck, Alison Pill, Corey Stoll, Tom Hiddleston, Sonia Rolland, Kathy Bates, Marion Cotillard et Adrien Brody
  • Prix Romy-Schneider 2011
  • César du cinéma 2013 : meilleure actrice pour Les Adieux à la reine
  • Chicago Film Critics Association Awards 2013 : Meilleure actrice dans un second rôle pour La vie d'Adèle
  • National Society of Film Critics Awards 2013 : Meilleure actrice dans un second rôle pour La vie d'Adèle
  • San Francisco Film Critics Circle 2013 : Meilleure actrice dans un second rôle pour La vie d'Adèle
  • BAFTA 2014 : Rising star (équivalent de meilleur espoir) pour La vie d'Adèle
  • Online Film Critics Society Awards 2014 : Meilleure actrice dans un second rôle pour La vie d'Adèle
  • Prix Romy-Schneider 2014 pour La vie d'Adèle
  • Satellite Awards 2014 : Meilleure actrice dans un second rôle pour La vie d'Adèle
  • César du cinéma 2014 : meilleure actrice pour La vie d'Adèle
  • CinEuphoria Awards 2014 : Meilleure actrice dans un second rôle pour La vie d'Adèle

Notes et références

Note

Références

Voir aussi

Articles de presse

  • Sabrina Champenois, « Jeune flamme », Libération,‎ (lire en ligne).
  • Sophie Grassin, « Léa Seydoux, l'étoile montante », Le Figaro Madame,‎ (lire en ligne).
  • Sophie Grassin (interview), « Léa Seydoux, la Frenchie star », Le Figaro Madame,‎ (lire en ligne).
  • Laure Witt, « Léa Seydoux - star secrète », L'Express Styles, no 3154,‎ , p. 52 à 53 (lire en ligne).
  • Anastasiia Fedorova, « Lea Seydoux: not just a Bond girl. », Inbedwith Magazine,‎ (lire en ligne).

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • Unifrance
    • (en) AllMovie
    • (en) Internet Movie Database
  • Léa Hélène Seydoux Fornier de Clausonne sur gw.geneanet.org
  • Léa Seydoux sur CinéVisages.fr


  • Portail du cinéma français
  • Portail de Paris

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Léa Seydoux de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés

CD

Afficher "Confessions"