Recherche


Avis de lecteurs

After n° 3
After we feel (Anna Todd)

note: 3Un peu long Céline - 4 janvier 2020écoutez

Un tome de nouveau un peu trop long mais qui reste correct. L'histoire avance avec tout de même quelques longueurs. Cependant, le récit reste de qualité.

Titan Noir (Florence Aubry)

note: 5La vérité sur les parcs aquatiques Victoria, MMC - 13 décembre 2019écoutez

A travers deux récits croisés, Florence Aubry s'inspire du documentaire "Blackfish" sur l'orque tueuse Tilikum pour dénoncer les conditions de captivité des animaux dans les parcs maritimes à thème.
A la [...]

Cari Mora (Thomas Harris)

note: 4Un retour gagnant Céline - 12 janvier 2020écoutez

Douze ans d'absence pour Thomas Harris mais ça valait le coup, ce roman est vraiment très bien écrit, avec une histoire prenante.
Entre mystère, complot, mafia, etc ... L'histoire est très [...]

After n° 2
After we collided (Anna Todd)

note: 3Bonne suite Céline - 4 janvier 2020écoutez

Une bonne suite au premier tome et qui est un peu plus digeste au niveau de la longueur. Le contenu est d'assez bonne qualité, et l'intrigue avance de manière assez [...]

Comment devenir un optimiste contagieux (Shawn Achor)

note: 5L'avantage du bonheur Diane - 11 décembre 2019écoutez

Shawn Achor, psychologue et professeur à l'université américaine de Harvard, nous questionne : faut-il réussir pour être heureux ou être heureux pour réussir ? Les recherches en neurosciences menées depuis [...]

After n° 5
After ever happy (Anna Todd)

note: 3Une fin mitigée Céline - 4 janvier 2020écoutez

Personnellement j'ai été un peu déçue en lisant ce dernier tome, autant on nous a vraiment détaillé la relation entre Tessa et Hardin durant 5 romans et là, on nous [...]

Donna Reed

 
Donna Reed. Source: Wikipedia

Donna Reed est une actrice américaine née le à Denison, Iowa (États-Unis) et morte le à Beverly Hills (Los Angeles). Les films comme La Vie est belle, Le Portrait de Dorian Gray ou Tant qu'il y aura des hommes l'ont rendue célèbre.

Biographie

Donna Belle Mullenger est née le à Denison, Iowa. Elle est l'aînée d'une famille de cinq enfants. Son élection comme « Reine du Campus » de son lycée à 16 ans lui vaut de faire la une du Los Angeles Times. Sa grande beauté attire alors l'attention de nombreux agents et responsables de studios. Une belle carrière d'actrice démarre.

L'agence Feldman Blum engage la jeune Donna Reed et, après un essai pour le cinéma jugé remarquable, la prestigieuse MGM lui fait signer un contrat. Elle fait des débuts remarqués au cinéma, en 1941, avec des seconds rôles comme dans le thriller Shadow of the Thin Man (Rendez-vous avec la mort) avec William Powell et Myrna Loy, ou dans la comédie musicale Babes on Broadway (Débuts à Broadway) mettant en vedette Mickey Rooney et Judy Garland. Peu de temps après, elle décroche une succession de rôles de plus en plus importants dans des films grand public, tels que Calling Dr Gillespie (Le jeune Dr Kildare, 1942) et See Here, Private Hargrove (1944). En 1945, elle se distingue dans son rôle de Gladys Hallward dans l'adaptation cinématographique du roman d'Oscar Wilde Le Portrait de Dorian Gray, succès du box-office malgré des critiques mitigées.

Après plusieurs années passées aux studios MGM, associée au jeune premier Robert Walker ou dirigée par John Ford, Reed est prêtée aux films Frank Capra Liberté pour It's a Wonderful Life (La Vie est belle, 1946). Ce film, devenu ensuite l'un des favoris de la télévision américaine à Noël, et où Reed joue le rôle de l'épouse de James Stewart (Mary Hatch Bailey), n'obtient pourtant qu'un succès d'estime au box-office. Dans son film suivant, elle doit rivaliser avec Lana Turner. Puis elle partage la vedette de films mineurs avec Alan Ladd ou John Derek, joue avec Randolph Scott dans un western et John Wayne dans une comédie dramatique et sportive, s'essaie même au film de pirates avec Le Pirate des sept mers.

L'actrice connaît alors une relative traversée du désert de plusieurs années. Cependant, en 1953, elle fait un retour remarqué lorsqu'elle est choisie pour le rôle important d'Alma, la prostituée du bastringue dans From Here to Eternity (Tant qu'il y aura des hommes). Mettant en vedette des acteurs talentueux tels Burt Lancaster, Montgomery Clift, Deborah Kerr et Frank Sinatra, le film remportera 8 Oscars, dont celui de meilleur second rôle pour Reed.

Donna tourne ensuite une comédie avec Jerry Lewis et Dean Martin, un thriller avec Dana Andrews, revient au western pour Bataille sans merci de Raoul Walsh face à Rock Hudson, et mis en scène par John Sturges Coup de fouet en retour au côté de Richard Widmark. Avec Elizabeth Taylor, elle participe à La Dernière Fois que j'ai vu Paris réalisé par Richard Brooks d'après F. Scott Fitzgerald. Elle interprète ensuite Sacagawea face à Charlton Heston dans la superproduction Horizons lointains et l'épouse de Benny Goodman dans un biopic. Le suspense La Rançon, tourné en 1956, fera l'objet d'un remake avec Mel Gibson et Rene Russo. Mais dès 1958, le policier Le crime était signé avec Stewart Granger, blacklisté à Hollywood, la classe dans les has been.

En dépit de son Oscar, la carrière de Reed ne décolle pas vraiment. Donna, qui n’est apparue qu’à quatre reprises dans des séries télévisées jusque-là (dont un épisode dirigé par John Brahm, jouant avec Christopher Lee dans un autre), décide avec son mari Tony Owens de lancer leur propre société de production, les Productions Todon, et le Donna Reed Show (La Famille Stone, 1958-66), une sitcom familiale où l'actrice incarne la mère-type des banlieues nord-américaines. La série durera huit années, durant lesquelles elle sera nommée quatre fois aux Emmy Awards.

Après cette populaire série à la chaîne ABC, Donna Reed semble se retirer, n'apparaissant plus que dans un film tombé dans l'oubli, deux téléfilms dont elle tient la vedette, et deux épisodes de La croisière s'amuse où figure également Gene Kelly. En 1984 pourtant, elle signe un contrat de trois ans pour le rôle de Miss Ellie dans la très populaire série Dallas. Mais après une saison seulement, elle est congédiée sans ménagement de la série à succès, Barbara Bel Geddes ayant décidé de reprendre son rôle.

Le , elle succombe à un cancer du pancréas diagnostiqué trois mois plus tôt et qui était déjà à un stade terminal. Fin 1985 elle s'était fait opérer pour des ulcères qui provoquaient des saignements, c'est à ce moment-là qu'elle a pu apprendre la présence d'une tumeur maligne et son pronostic vital. Elle préféra rentrer chez elle pour profiter en famille de son dernier Noël. Elle est enterrée au cimetière de Westwood Village Memorial Park à Los Angeles.

Vie privée

Mariages

  • Mariée le 30-01-1943 à William Tuttle - Divorcée en 1945.
  • Mariée le 15-06-1945 au producteur Tony Owen - Divorcée en 1971. Ils eurent 4 enfants : Penny, Tony, Timothy et Mary.
  • Mariée le 30-08-1974 à Grover Asmus - jusqu’à la mort de Donna le 14-01-1986

Filmographie

  • 1941 : The Get-Away (en) d'Edward Buzzell : Maria Theresa 'Terry' O'Reilly
  • 1941 : Rendez-vous avec la mort (Shadow of the Thin Man) : Molly
  • 1941 : Débuts à Broadway (Babes on Broadway) : Jonesy's Secretary
  • 1942 : Personalities court métrage (non créditée)
  • 1942 : The Bugle Sounds avec Wallace Beery, Marjorie Main, Lewis Stone, George Bancroft : Sally Hanson
  • 1942 : The Courtship of Andy Hardy avec Mickey Rooney : Melodie Eunice Nesbit
  • 1942 : Mokey (en) avec Dan Dailey et Robert Blake : Anthea Delano
  • 1942 : Calling Dr. Gillespie de Harold S. Bucquet avec Lionel Barrymore : Marcia Bradburn
  • 1942 : Apache Trail de Richard Thorpe avec Lloyd Nolan : Rosalia Martinez
  • 1942 : Les Yeux dans les ténèbres (Eyes in the Night) : Barbara Lawry
  • 1943 : Et la vie continue (The Human Comedy) : Bess Macauley
  • 1943 : Dr. Gillespie's Criminal Case avec Lionel Barrymore, Margaret O'Brien : Marcia Bradburn
  • 1943 : The Man from Down Under de Robert Z. Leonard avec Charles Laughton : Mary Wilson
  • 1943 : Parade aux étoiles (Thousands cherr) : Customer in Red Skelton Skit
  • 1944 : See Here, Private Hargrove de Wesley Ruggles avec Robert Walker : Carol Holliday
  • 1944 : Gentle Annie de Andrew Marton avec James Craig, Marjorie Main : Mary Lingen
  • 1945 : Le Portrait de Dorian Gray (The Picture of Dorian Gray) : Gladys Hallward
  • 1945 : Les Sacrifiés (They Were Expendable) : 2nd Lt. Sandy Davys
  • 1946 : Faithful in My Fashion de Sidney Salkow avec Tom Drake, Edward Everett Horton : Jean Kendrick
  • 1946 : La Vie est belle (It's a Wonderful Life) : Mary Hatch Bailey
  • 1947 : Le Pays du dauphin vert (Green Dolphin Street) : Marguerite Patourel
  • 1948 : Retour sans espoir (Beyond Glory) de John Farrow avec Alan Ladd : Ann Daniels
  • 1949 : Enquête à Chicago (Chicago Deadline) de Lewis Allen avec Alan Ladd : Rosita Jean D'Ur
  • 1951 : Saturday's Hero (en) de David Miller avec John Derek : Melissa
  • 1952 : L'Inexorable enquête (Scandal Sheet) de Phil Karlson avec John Derek, Broderick Crawford : Julie Allison
  • 1952 : Le Relais de l'or maudit (Hangman's Knot) : Molly
  • 1953 : Un homme pas comme les autres (Trouble Along the Way), de Michael Curtiz : Alice Singleton
  • 1953 : Le Pirate des sept mers (Raiders of the Seven Seas) de Sidney Salkow avec John Payne : Alida
  • 1953 : Tant qu'il y aura des hommes (From Here to Eternity) de Fred Zinnemann : Alma Burke (Lorene)
  • 1953 : Amour, Délices et Golf (The Caddy) : Kathy Taylor
  • 1953 : Bataille sans merci (Gun Fury) de Raoul Walsh : Jennifer Ballard
  • 1954 : La Ruée sanglante (They Rode West) : Laurie MacKaye
  • 1954 : Trois heures pour tuer (Three Hours to Kill) d'Alfred L. Werker avec Dana Andrews : Laurie Hendricks
  • 1954 : La Dernière Fois que j'ai vu Paris (The Last Time I Saw Paris) : Marion Ellswirth / Matine
  • 1955 : Horizons lointains (The Far Horizons) : Sacajawea
  • 1955 : The Benny Goodman Story : Alice Hammond
  • 1956 : La Rançon (Ransom !) d'Alex Segal avec Glenn Ford, Leslie Nielsen : Edith Stannard
  • 1956 : Coup de fouet en retour (Backlash) : Karyl Orton
  • 1956 : Au sud de Monbasa (Beyond Mombasa) de George Marshall avec Cornel Wilde, Christopher Lee : Ann Wilson
  • 1958 : Le crime était signé (The Whole Truth) de John Guillermin avec Stewart Granger, George Sanders : Carol Poulton
  • 1958-1966 : The Donna Reed Show (série télévisée, 275 épisodes) : Donna Stone
  • 1960 : Pepe : (caméo)
  • 1974 : Yellow-Headed Summer avec Laurence Harvey, Walter Pidgeon
  • 1979 : The Best Place to Be de David Miller avec Efrem Zimbalist Jr., Mildred Dunnock, Betty White, John Phillip Law, Stephanie Zimbalist, Gregory Harrison, Timothy Hutton (téléfilm) : Sheila Callahan
  • 1983 : Deadly Lessons de William Wiard avec Larry Wilcox, Ally Sheedy, Bill Paxton (téléfilm) : Miss Wade
  • 1984 : La croisière s'amuse (The Love Boat) (série télévisée, 2 épisodes)
  • 1984-1985 : Dallas (feuilleton télévisé, 24 épisodes) : Eleanor Ewing

Liens externes

  • (en) Donna Reed sur l’Internet Movie Database
  • Portail du cinéma américain
  • Portail de l’Iowa

Licence Creative Commons Ce contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Donna Reed de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

DVD

Afficher "La Vie est belle"Afficher "Tant qu'il y aura des hommes"Afficher "La Ruée sanglante"Afficher "Le Portrait de Dorian Gray"