Recherche


Avis de lecteurs

Paris-Briançon (Philippe Besson)

note: 5La voie dramatique. Clarisse - 7 mars 2023

Une dizaine de passagers prennent place à bord du train de nuit reliant Paris-Austerlitz à Briançon. Dès le départ, dans cette ambiance démodée et obscure, on sait que quelque chose [...]

Journal d'un amour perdu (Éric-Emmanuel Schmitt)

note: 5« Quand un enfant vient au monde, une mère aussi vient au monde. » Clarisse - 7 mars 2023

Comment accepter l’inacceptable ? Surmonter l’insurmontable ? Éric-Emmanuel Schmitt nous livre ses deux ans de deuil à la suite du décès de la femme de sa vie : sa mère.
D’une [...]

L'Heure des femmes (Adèle Bréau)

note: 4Ménie Grégoire FM - 14 mars 2023

Il s’agit d’un temps que les plus de 50 ans ont connu dans les années 70 : quand l’après-midi, sur RTL, on entendait l’émission de Ménie Grégoire. Cette émission étonnante [...]

Petit traité d'écologie sauvage (Alessandro Pignocchi)

note: 5Sacrée série en trois tomes Jérôme - 24 février 2023

Alessandro Pignocchi est un chercheur en sciences cognitives et philosophie proche de Philippe Descola également auteur de BD. Publié sur son blog (Puntish) et sur des sites écologistes comme Reporterre [...]

Pingouin (Frans Lanting)

note: 5Les survivants de l'Antarctique S.BASSET - 11 mars 2023

Quels incroyables oiseaux sont les manchots, qui parviennent à survivre dans ce milieu ô combien hostile qu'est l'Antarctique ! Frans Lanting nous les présente ici, avec passion, dans ce [...]

Au cœur de la guerre (Etienne de Poncins)

note: 4Ambassadeur de France S.BASSET - 4 mars 2023

Un témoignage extraordinaire et de première main sur le début de la Guerre en Ukraine et les missions d'un Ambassadeur dans un pays en crise.

Cécile Aubry

 
Cécile Aubry. Source: Wikipedia

Anne-José Bénard, dite Cécile Aubry, est une écrivaine, scénariste, réalisatrice et actrice française, née le à Paris 16e et morte le à Dourdan (Essonne). Elle est notamment connue pour avoir écrit le feuilleton télévisé à succès des années 1960 Belle et Sébastien, tiré de ses divers romans ayant Belle et Sébastien comme héros.

Elle est également l'autrice d'une cinquantaine de livres pour enfants, dont la série Poly, qu'elle a d'abord développée sous forme de feuilleton télévisé.

Biographie

Naissance et famille

Anne-José Madeleine Henriette Bénard est issue d'une famille de la grande bourgeoisie. Son père Lucien Bénard, polytechnicien, est spécialiste en liquidation de sociétés, et sa mère, Marguerite Candelier, est égyptologue.

Comme actrice

Elle débute comme danseuse, et suit une formation de comédienne au cours Simon, où Henri-Georges Clouzot la découvre. Elle connaît un succès retentissant dès ses débuts avec le film Manon, de Clouzot, tourné en 1949 et recevant le Lion d'Or à Venise. Incarnant selon la volonté du réalisateur une ingénue perverse aussi vénale que sexuellement ‘vorace’, ce personnage inscrit dans le mythe de la femme-enfant lui apporte une notoriété internationale. Elle paraît à la une de l'édition du du magazine Life et signe un contrat avec la 20th Century Fox. Installée aux Etats-Unis, on la voit en 1950 dans La rose noire, aux côtés des stars Tyrone Power et Orson Welles. Puis en 1951, elle est dans Barbe-Bleue la dernière femme de cet inquiétant personnage ; elle joue face à Pierre Brasseur dans la version française, et Hans Albers dans la version allemande. Pendant une dizaine d'années, elle joue encore dans quelques films et deux pièces de théâtre qui ne connaîtront pas le succès de ses débuts et se prête à des apparitions publicitaires.

Mariage et naissance de Mehdi

En 1956, elle épouse à la mosquée de Paris Si Brahim el Glaoui, fils de Thami El Glaoui, pacha de Marrakech, rencontré sur le tournage de La rose noire, et elle abandonne son métier d'actrice. La même année, elle donne naissance à un fils — le futur acteur et réalisateur Mehdi El Glaoui — et se fixe en France en achetant un grand moulin à 45 km au sud de Paris, à Saint-Cyr-sous-Dourdan, au bord de la Rémarde, dénommé Le Moulin bleu, pour y élever son fils loin de l'agitation parisienne. Mehdi n'aura presque pas connu son père, qui meurt en 1971.

L'écriture et la télévision : Belle et Sébastien et autres oeuvres

Ayant renoncé à son métier d'actrice, elle devient écrivain pour la jeunesse. Elle publie des ouvrages dont la critique note les qualités littéraires au service d'une trame attachante et nuancée, et adapte elle-même ses romans pour la télévision ; à l'inverse, elle écrit des scripts de séries dont elle tire ensuite des suites romanesques (adaptation en récit littéraire ou novélisation).

Elle réalise d'abord une série de courts métrages, Les histoires de Cécile, où elle lit devant la caméra les histoires qu'elle a écrites et illustrées à son fils Mehdi alors âgé de deux ans. Ce travail la fait repérer et déclenche la production du feuilleton Poly en 1961, à partir d'une idée conçue en 1958 ; elle est à nouveau à l'écriture et à la réalisation, et Mehdi tient encore le rôle central. La série de romans pour la jeunesse Poly paraît en France de 1964 à 1988 dans la Bibliothèque rose.

C'est ensuite qu'arrive la série Belle et Sébastien, autre feuilleton télévisé autour d'un animal et d'un enfant, avec 39 épisodes diffusés en trois parties de 1965 à 1970 sur la première chaîne de l'ORTF et dans lequel le rôle principal est joué par son fils Mehdi,. Elle y interprète également le rôle de la narratrice. Belle et Sébastien est un beau succès de la télévision, entre 1965 et 1968, et la série provoque même un engouement ponctuel en France pour les chiens de montagne des Pyrénées, dont la taille limite cependant l'implantation en milieu urbain. les histoires sont adaptées en livres pour enfants, mêlant savamment mystère et émotion. Poly comme Belle et Sébastien vont marquer une génération entière.

En 1973, elle écrit le scénario d'une autre série pour la télévision, Le Jeune Fabre, qui fait connaître l'actrice Véronique Jannot et qui est aussi sa dernière collaboration à la télévision avec son fils, interprète du rôle-titre.

Fin de vie

Toujours retirée au Moulin bleu à Saint-Cyr-sous-Dourdan, elle meurt au centre hospitalier de Dourdan des suites d'un cancer du poumon le à l'âge de 81 ans,.

Après des obsèques en l'église de Dourdan, elle est inhumée au cimetière de Montrouge situé à Paris 14e, aux côtés de sa mère.

Hommage

L'école primaire de Saint-Cyr-sous-Dourdan est dénommée « école Cécile-Aubry ».

Filmographie

Actrice

  • 1947 : Une nuit à Tabarin de Karel Lamač
  • 1949 : Manon d'Henri-Georges Clouzot : Manon Lescaut
  • 1950 : La rose noire (The Black Rose) d'Henry Hathaway : Maryam
  • 1951 : Barbe-Bleue de Christian-Jaque : Aline
  • 1951 : Blaubart de Christian-Jaque : Aline
  • 1953 : Tombé du ciel (Piovuto dal cielo) de Leonardo De Mitri
  • 1954 : Tanz in der Sonne de Géza von Cziffra
  • 1959 : Bonjour la chance (La Ironía del dinero) de Edgar Neville & Guy Lefranc : l'Américaine
  • 1960 : L'espionne sera à Nouméa de Georges Péclet

Scénariste

  • 1961 : Poly, série télévisée puis de 1963 à 1973. Le rôle de Pascal est interprété par Mehdi El Glaoui, le fils de l'auteur.
  1. Poly ou le Mystère du château
  2. Les Vacances de Poly
  3. Poly et le Secret des sept étoiles
  4. Poly au Portugal
  5. Au secours Poly, au secours !
  6. Poly et le Diamant noir
  7. Poly à Venise
  8. Poly en Espagne
  9. Poly en Tunisie
  • Belle et Sébastien, série télévisée (3 saisons de 13 épisodes). Le rôle de Sébastien est interprété par Mehdi El Glaoui, le fils de l'auteur.
  1. 1965 : Belle et Sébastien
  2. 1968 : Sébastien parmi les hommes
  3. 1970 : Sébastien et la Mary-Morgane

En 1981, la première saison est adaptée en film d'animation au Japon sous le titre Meiken Jolie. En 2013, elle fait également l'objet d'un film réalisé par Nicolas Vanier. L'appellation Saison a été créée pour le marketing de la série lors de sa sortie en dvd en 2005 et 2006 : le titre original de chacune des saisons 2 et 3 a pratiquement été occulté et ne figure qu'en caractères minuscules au dos du packaging des coffrets DVD.

  • 1973 : Le Jeune Fabre, série télévisée. Le jeune Fabre est interprété par Mehdi El Glaoui. La série fera connaître Véronique Jannot.
  • 1990 : Encontro em Lisboa, court-métrage de Claude Boissol

Réalisatrice

  • 1961 : Poly ou le mystère du château
  • 1965 : Belle et Sébastien
  • 1968 : Sébastien parmi les hommes
  • 1970 : Sébastien et la Mary-Morgane
  • 1973 : Le Jeune Fabre

Théâtre

  • 1953 : O, mes aïeux !... de José-André Lacour, mise en scène Jean Le Poulain, théâtre de l'Œuvre
  • 1955 : La Chair de l'orchidée adaptation Frédéric Dard et Marcel Duhamel d'après James Hadley Chase, mise en scène Robert Hossein, théâtre du Grand-Guignol

Publications

Poly

Bibliothèque rose (Hachette).

Belle et Sébastien

Bibliothèque verte (Hachette) et Julliard.

Autres romans

Préface

  • Dis, pourquoi ?, 1967, Hachette

Notes et références

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • (en) AllMovie
    • (de + en) Filmportal
    • (en) IMDb
    • (en) Rotten Tomatoes
  • Ressources relatives à la musique :
    • Discogs
    • (en) AllMusic
    • (en) MusicBrainz
  • Ressource relative au spectacle :
    • Les Archives du spectacle
  • Ressource relative à la bande dessinée :
    • BD Gest'
  • Portail de la littérature d’enfance et de jeunesse
  • Portail du cinéma français
  • Portail de la télévision française

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Cécile Aubry de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Termes associés

EnfantsChevaux811.5

DVD

Afficher "Belle et SébastienBelle et Sébastien : L'aventure continue"Afficher "Poly"Afficher "La rose noire"Afficher "Belle et Sébastien"Afficher "Belle et SébastienBelle et Sébastien 3"