Recherche


Avis de lecteurs

Les simples (Yannick Grannec)

note: 5La bétise des hommes peut prendre plusieurs visages Marie - 11 mai 2020

S’échapper quelques heures en Provence à la fin du 16ème siècle. Se retrouver au cœur de Notre-Dame du Loup, cette petite communauté de bénédictines où il fait bon vivre entre [...]

La mère morte (Blandine de Caunes)

note: 5Vivre la mort FM - 10 juin 2020

Blandine de Caunes est l’une des filles de l’icône féministe Benoîte Groult. Quand cette mère, célèbre pour son intelligence vive et érudite, son indépendance farouche, sa liberté de penser, de [...]

Par le feu (Will Hill)

note: 5Histoire d'une reconstruction... Victoria, MMC - 21 avril 2020

"Par le feu" est un véritable livre coup de poing dans lequel Moonbeam, une jeune fille de 17 ans, va nous raconter sa vie passée dans une secte après qu'un [...]

Mille petits riens (Jodi Picoult)

note: 5Racisme à l'américaine FM - 10 juin 2020

Sage-femme expérimentée et appréciée dans un hôpital du Connecticut, Ruth est la seule femme de couleur dans son service. Cela ne lui a jamais posé problème, jusqu’au jour où un [...]

Des hommes justes (Ivan Jablonka)

note: 5Un livre juste FM - 22 février 2020

Quand on est un homme, comment être ou devenir "un mec bien" ? C'est la question qui sous-tend cette analyse percutante des inégalités de genre qui portent préjudice aux femmes [...]

Petit Poilu n° 21
Chandelle-sur-Trouille (Pierre Bailly)

note: 5Très bien pour aborder la difference Brigitte - 29 juin 2020

Permet d'aborder le thème des migrants, à mots couverts. Tout en douceur, les auteurs abordent les sujets de la guerre (mais sans montrer aucun assaillant ni aucune victime, très fort [...]

Gérard Lanvin

 
Gérard Lanvin. Source: Wikipedia

Gérard Raymond Lanvain, dit Gérard Lanvin, est un acteur français, né le à Boulogne-Billancourt.

Biographie

Issu d'une famille bourgeoise de Boulogne-Billancourt, Gérard Lanvin arrête ses études à dix-sept ans contre l'avis de ses parents, qui préféreraient qu'il fasse des études de droit ou de commerce, et vit alors des années difficiles. Il est forain pendant un certain temps, vend des fripes américaines le week-end, dans les puces de Saint Ouen. C'est là qu'il rencontre Martin Lamotte, puis Coluche un jour de . Quand surviennent les événements de mai 1968, il ne participe pas aux manifestations, ne se sentant pas concerné par les revendications. Il s'investit de plus en plus dans le milieu du spectacle, et rencontre progressivement des comédiens de café-théâtre : Henri Guybet, Patrick Dewaere, Miou-Miou.

Il débute au café-théâtre de La veuve Pichard fondé par Martin Lamotte.

En 1969, il s'inscrit aussi au TNP (Théâtre national populaire), où il reste peu de temps, préférant le théâtre d'improvisation.

Au début des années 1970, Gérard Lanvin participe à l'aventure du café-théâtre sur les conseils de Martin Lamotte, et Romain Bouteille l'engage. Renaud, son comparse de La veuve Pichard, se moque de lui dans sa chanson Les Aventures de Gérard Lambert. Le chanteur tombe amoureux alors de Dominique, la compagne de Lanvin et réussit bientôt à la séduire. En 1981, Renaud consacre tout son album Le retour de Gérard Lambert dans lequel il raille une nouvelle fois Gérard Lanvin, relatant son passé peu glorieux de petit voyou.

Coluche le pousse à faire du cinéma et lui offre son premier rôle important au cinéma dans Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine en 1977.

En 1981, il reçoit le prix Jean-Gabin et enchaîne alors des rôles virils qui en feront l'une des plus grandes stars françaises des années 1980, avec Gérard Depardieu, Christophe Lambert ou Bernard Giraudeau, entre autres. En 1982, il est nommé pour la première fois aux Césars dans la catégorie meilleur second rôle masculin pour Une étrange affaire. La même année, il connaît son premier vrai succès public en tête d'affiche du drame policier Tir groupé, dans lequel il incarne un homme décidé à venger le meurtre de sa petite amie. Sa prestation est saluée et lui vaut une nomination au César du meilleur acteur.

En 1984, il triomphe grâce à Marche à l'ombre réalisé par Michel Blanc qui réunit plus de 6 000 000 de spectateurs, puis l'année suivante dans Les Spécialistes de Patrice Leconte, où il forme un duo de choc et de charme avec Bernard Giraudeau. Le film est un véritable succès de l'année 1985, avec un total de 5 319 542 entrées en France, lui permettant d'être classé en troisième position des meilleures entrées, derrière Trois hommes et un couffin et Rambo II : la mission. La même année il joue avec sa compagne Jennifer, dans une comédie sentimentale qu'il a coécrit, Moi vouloir toi, mais qui ne rencontrera pas le même succès. Les années suivantes, il réapparaît dans quelques comédies humoristiques, dont Les Frères Pétard, d'Hervé Palud (1986) et Mes meilleurs copains, de Jean-Marie Poiré (1989), puis s'ensuivent deux collaborations avec Claude Lelouch, dans Il y a des jours... et des lunes (1990) et La belle histoire (1992).

Il rencontre un nouveau succès avec un rôle à sa mesure, en 1994, dans Le Fils préféré de Nicole Garcia, qui admet avoir attendu qu'il soit libre pour commencer son tournage. Pour ce rôle il reçoit le césar du meilleur acteur l'année suivante. En 1996, il joue pour la première, et unique fois, sous la direction de Bertrand Blier, dans Mon homme.

Dans les années 2000, après un passage à succès dans l'univers de Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui, dans Le goût des autres (2000), ce qui lui vaut le César du meilleur second rôle, il effectue son grand retour dans la comédie populaire avec Le boulet, 3 zéros (2002), ou encore Camping (2006). Puis, tout en assurant le doublage de la voix de Manny, le mammouth , dans les cinq volets de L'âge de glace, entre 2002 et 2016, il incarne également des personnages du milieu du grand banditisme, comme en 2008, dans L'ennemi public no 1, second volet du diptyque consacré à la vie de Jacques Mesrine, où il campe le personnage de Charlie Bauer, l'un des « lieutenants » de Jacques Mesrine puis de nouveau en 2011, dans Les lyonnais, où il incarne le personnage d'Edmond Vidal.

En 2009, Gérard Lanvin a gagné 1,7 million d'euros (dont 300 000  comme scénariste et 700 000  comme acteur d'Envoyés très spéciaux).

En 2015, alors qu'il est invité au journal de 13h00 d'Elise Lucet, suite à l'altercation de cette dernière avec Rachida Dati, Gérard Lanvin prend la défense d'Elise Lucet.

Vie privée

Il a été l'époux de Dominique Quilichini devenue, après leur divorce, l'épouse de Renaud. Remarié à Chantal Benoist, ex-chanteuse de disco connue sous le nom de Jennifer, Gérard Lanvin a eu deux enfants : le musicien Manu Lanvin et l'animateur radio et comédien Léo Lanvin. Après avoir longtemps résidé à Guérande en Loire-Atlantique, il vit dans les environs de Marrakech au Maroc.

Filmographie

Acteur

Cinéma

Court métrage

  • 1981 : Victor, de Dominique Maillet (14 minutes)

Télévision

  • 1979 : Médecins de nuit de Bruno Gantillon, épisode : Légitime Défense
  • 1980 : Les Filles d'Adam, d'Éric Le Hung
  • 1980 : La Traque, de Philippe Lefebvre
  • 1988 : Palace, de Jean-Michel Ribes (série, plusieurs sketches, dans plusieurs émissions)
  • 1995 : François Kléber, de Patrick Jamain, écrit par Gérard Cuq et Olivier Marchal (série en 6 épisodes)
  • 2013 : Platane (série, saison 2)
  • 2018 : Dix pour cent de Fanny Herrero, (série, saison 3) dans son propre rôle

Doublage

  • 2002 : L'Âge de glace : Manny
  • 2006 : L'Âge de glace 2 : Manny
  • 2009 : L'Âge de glace 3 : Manny
  • 2012 : L'Âge de glace 4 : Manny
  • 2016 : L'Âge de glace 5 : Manny
  • 2018 : Les Indestructibles 2 : Robert Parr / Mr Indestructible

Voix off

  • 2019 : Le plus beau pays du monde Opus 3 - Le Sanctuaire de Frédéric Fougea

Scénariste

  • 1985 : Moi vouloir toi (coécrit avec Patrick Dewolf et Patrice Leconte)

Théâtre

  • 1975 : Fondateur du café-théâtre La Veuve Pichard, maintenant nommé Théâtre du Point-Virgule avec le comédien Martin Lamotte.
  • 1976 : La Revanche de Louis XI de Philippe Bruneau, Martin Lamotte, mise en scène Martin Lamotte, Théâtre de La Veuve Pichard
  • 1976 : Ginette Lacaze, de et mise en scène Coluche, Élysée Montmartre
  • 1977 : Fromage ou dessert de Philippe Bruneau, mise en scène Luis Rego, Café de la Gare
  • 1980 : Elle voit des nains partout !, de Philippe Bruneau, Théâtre de la Gaîté-Montparnasse
  • 1989 : Pièce détachée d'Alan Ayckbourn, mise en scène Bernard Murat, Théâtre de la Michodière

Récompenses

  • Prix Jean-Gabin en 1982 pour Une étrange affaire
  • Nomination au César du meilleur acteur dans un second rôle en 1982 pour Une étrange affaire
  • Nomination au César du meilleur acteur en 1983 pour Tir groupé
  • César du meilleur acteur en 1995 pour Le Fils préféré
  • César du meilleur acteur dans un second rôle en 2001 pour Le Goût des autres

Références

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • (en) AllMovie
    • (en) Internet Movie Database
  • Portrait de Gérard Lanvin en vidéos sur Ina.fr
  • Portail du cinéma français
  • Portail des séries télévisées
  • Portail du théâtre
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail des Hauts-de-Seine
  • Portail de la télévision française

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Gérard Lanvin de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés

CD

Afficher "Dawg eat dawg"