Recherche


Avis de lecteurs

Méthode 15-33 (Shannon Kirk)

note: 4Belle surprise Céline - 9 août 2020

J'ai découvert ce livre totalement par hasard dans un rayon de la médiathèque et j'avoue avoir été agréablement surprise.
Le roman est de très bonne qualité, l'intrigue aussi, on est vite [...]

Horrorstör (Grady Hendrix)

note: 5Gros gros coup de coeur Michèle - 27 juin 2020

Emprunté par hasard grâce à sa couverture originale, sa présentation l'est tout autant. L'histoire est digne d'un Stephen King, des passages sont bien angoissants, d'autres plus drôles. A découvrir absolument [...]

Moon Brothers (Sarah Crossan)

note: 4Sortez les mouchoirs Victoria, MMC - 22 juillet 2020

Sarah Crossan nous a habitué à raconter la vie, la vraie, souvent dans ce qu’elle a de plus tragique et continue sur sa lancée avec "Moon Brothers".

Joe Moon, 17 [...]

Par le feu (Will Hill)

note: 5Histoire d'une reconstruction... Victoria, MMC - 21 avril 2020

"Par le feu" est un véritable livre coup de poing dans lequel Moonbeam, une jeune fille de 17 ans, va nous raconter sa vie passée dans une secte après qu'un [...]

Les filles d'Ennismore (Patricia Falvey)

note: 4Romance irlandaise FM - 10 juin 2020

Irlande, début du 20è siècle. Victoria, fille d’un châtelain, a réussi à obtenir que Rosie, fille d’un métayer, partage ses jeux et son éducation. Mais au moment de l’ « [...]

La mère morte (Blandine de Caunes)

note: 5Vivre la mort FM - 10 juin 2020

Blandine de Caunes est l’une des filles de l’icône féministe Benoîte Groult. Quand cette mère, célèbre pour son intelligence vive et érudite, son indépendance farouche, sa liberté de penser, de [...]

Anne Consigny

 
Anne Consigny. Source: Wikipedia

Anne Consigny est une actrice française, née le à Alençon.

Biographie

Jeunesse et débuts (années 1980)

Anne Consigny naît le à Alençon,. Son père, Pierre Consigny, fut entre autres directeur de cabinet du Premier ministre Maurice Couve de Murville et président de la Croix-Rouge française. Sœur du publicitaire Thierry Consigny, elle est le quatrième enfant d'une famille de cinq. Elle est également la tante de l'écrivain Charles Consigny.

Anne Consigny commence au théâtre à 9 ans dans une pièce de Jean-Louis Barrault aux côtés de Geneviève Page. Adulte, elle se produit sur scène sous la direction de Peter Brook et entre à la Comédie-Française où elle est pensionnaire.

Elle tourne ensuite pour la télévision, notamment dans la série La Chambre des dames, et obtient, en 1984, son premier rôle au cinéma dans une adaptation portugaise du Soulier de satin de Paul Claudel, réalisée par Manoel de Oliveira.

Cependant, elle est absente du grand écran durant une vingtaine d'années, à la suite de la naissance de son premier fils. Elle joue néanmoins au théâtre. Et en 1994, est diffusée à la télévision la pièce La Place royale, captée par son compagnon de l’époque Benoît Jacquot.

Retour médiatique (années 2000)

Les années 2002-2003 marquent son retour : elle reçoit deux nominations au molière de la comédienne dans un second rôle, d'abord pour Elvire, puis pour La Preuve. À la télévision, elle apparaît dans un épisode de la série à succès Une famille formidable. Enfin, elle revient au cinéma sous la direction d'Isabelle Nanty dans la comédie Le Bison (et sa voisine Dorine), où elle joue le rôle d'une avocate. Elle enchaîne ensuite les seconds rôles : dans Léo, en jouant « Dans la compagnie des hommes » (2003) d'Arnaud Desplechin, puis pour le drame L'Équipier de Philippe Lioret, et enfin dans le polar à succès 36 quai des Orfèvres (2005) d'Olivier Marchal.

Mais c'est en 2005 qu'elle défend pour la première fois un premier rôle : le réalisateur Stéphane Brizé lui fait confiance pour son drame Je ne suis pas là pour être aimé, dans lequel son interprétation d'une jeune femme fragile, aux côtés de Patrick Chesnais, lui vaut une nomination aux Césars 2006 dans la catégorie meilleure actrice. La même année, elle accepte le rôle-titre d'une nouvelle série télévisée de France 2, L'État de Grace, où elle incarne la première femme président de la République. La série, mise en scène par Pascal Chaumeil, ne dépasse cependant pas une seule saison de six épisodes.

Durant le reste des années 2000, elle reste cantonnée aux seconds rôles, mais alterne les registres, en étant saluée par la profession : elle s'essaie ainsi à la comédie, aux côtés de Benoît Poelvoorde avec Du jour au lendemain (2006). Elle revient au drame pour le film d'Arnaud Desplechin, Un conte de Noël (2008), où elle incarne le personnage d'Elizabeth, l'égoïste sœur gâtée par sa mère qui bannit son frère de la famille. La qualité de sa prestation lui vaut une nomination pour le césar de la meilleure actrice dans un second rôle.

En 2009, elle tient le premier rôle de la comédie Bambou réalisée par Didier Bourdon, mais aussi l'un des rôles principaux de l'acclamé film d’Alain Resnais, Les Herbes folles, aux côtés d'André Dussollier et Sabine Azéma. Elle s'illustre aussi dans le drame, en figurant au casting du thriller Rapt, de Lucas Belvaux. Elle décroche ainsi sa deuxième nomination pour le césar de la meilleure actrice dans un second rôle.

Années 2010

En 2011, elle revient à la télévision en figurant au casting de la série Les Beaux Mecs, avec Victoria Abril, sur France 2. La même année, elle est la tête d'affiche du téléfilm E-Love, écrit et réalisé par Anne Villacèque pour Arte. Elle décroche le prix de la « meilleure interprétation féminine » au Festival du film de télévision de Luchon.

Elle tourne alors la première saison de la première série fantastique de Canal +, Les Revenants, diffusée en 2012. La fiction connaît un large succès critique et commercial, notamment à l'international.

Cependant, la seconde saison est diffusée seulement en 2015. Entre-temps, l'actrice est revenue au théâtre : en 2013, elle joue Elisabeth ou l'équité au théâtre du Rond-Point et en 2014, elle est à l’affiche de Savannah Bay au théâtre de l'Atelier.

En 2016, elle seconde Michèle Laroque et Laurent Stocker dans le téléfilm Diabolique, réalisé par Gabriel Aghion. Puis elle apparait dans un épisode de la série policière à succès Les Petits Meurtres d'Agatha Christie.

En 2018, elle joue dans la pièce Le Fils, de Florian Zeller, à la Comédie des Champs-Élysées. La fin de l'année est marquée par la diffusion de la série médicale de Canal +, Hippocrate : elle y incarne une chef de service froide mais professionnelle, accessoirement mère de l'un des jeunes internes, incarné par Zacharie Chasseriaud ; la série est co-écrite et réalisé par Thomas Lilti.

En 2019, elle fait partie de la distribution de la mini-série policière Un avion sans elle, avec Bruno Solo.

Au cinéma, elle continue à incarner des seconds rôles, collaborant de nouveau avec le cinéaste Alain ResnaisVous n'avez encore rien vu (2011) — mais aussi l'acteur Patrick Chesnais — 12 ans d'âge (2013). En 2014, son ex-compagnon Benoît Jacquot lui confie un petit rôle dans son drame Trois cœurs, porté par le trio Charlotte Gainsbourg / Catherine Deneuve / Chiara Mastroianni. En 2016, elle apparaît dans le thriller Elle, du cinéaste néerlandais Paul Verhoeven. La qualité de sa performance lui vaut sa troisième nomination pour le césar de la meilleure actrice dans un second rôle.

Vie privée

Anne Consigny a deux fils du réalisateur Benoît Jacquot (dont elle est depuis séparée) : Vladimir, né en 1988, comédien, et Louis, né en 1994.

Elle épouse en premières noces le , à la villa Médicis, l'historien d'art Éric de Chassey.

Filmographie

Cinéma

Télévision

Théâtre

  • 1972 : Le Soulier de satin de Paul Claudel, mise en scène Jean-Louis Barrault
  • 1981 : Dorval et moi d'après Diderot, mise en scène Jean Dautremay, Petit Odéon
  • 1981 : La Cerisaie d'Anton Tchekhov, mise en scène Peter Brook, théâtre des Bouffes-du-Nord
  • 1982 : Les Corbeaux d'Henry Becque, mise en scène Jean-Pierre Vincent, Comédie-Française
  • 1982 : L'Avare de Molière, mise en scène Jean-Paul Roussillon, Comédie-Française
  • 1983 : La Cerisaie d'Anton Tchekhov, mise en scène Peter Brook, théâtre des Bouffes-du-Nord
  • 1983 : Le Médecin volant de Molière, mise en scène Philippe Adrien, Comédie-Française
  • 1983 : Les Estivants, de Gorki, mise en scène Jacques Lassalle, Comédie-Française
  • 1983 : Félicité de Jean Audureau, mise en scène Jean-Pierre Vincent, Comédie-Française
  • 1984 : Est-il bon ? Est-il méchant ? de Denis Diderot, mise en scène Jean Dautremay, Comédie-Française
  • 1985 : L'Arbre des tropiques d'Yukio Mishima, mise en scène Jean-Pierre Granval, théâtre du Rond-Point
  • 1986 : Hot House d'Harold Pinter, mise en scène Robert Dhéry, théâtre de l'Atelier
  • 1987 : Le Prisme du Shaman de Paul Jenkins, mise en scène Simone Benmussa, opéra de Paris (salle Favart)
  • 1987 : La Mouette de Tchekhov, mise en scène Pierre Pradinas
  • 1990 : Les Incertitudes du désir d'après Crébillon fils, mise en scène Gilles Gleizes
  • 1992 : La Place royale de Pierre Corneille, mise en scène Brigitte Jaques, théâtre de la Commune - Angélique
  • 1996 : Le Masque de Robespierre de Gilles Aillaud, mise en scène Jean Jourdheuil, théâtre des Amandiers - Françoise Duplay
  • 1997 : Sertorius de Corneille, mise en scène Brigitte Jaques, théâtre de la Commune
  • 1999 : Délicate Balance d'Edward Albee, mise en scène Bernard Murat, théâtre Antoine
  • 1999 : Le Petit-Maître corrigé de Marivaux, mise en scène Frédéric Tokarz, théâtre Antoine, reprise en 2001
  • 2000 : Hôtel des deux mondes d'Éric-Emmanuel Schmitt, mise en scène Daniel Roussel, théâtre Marigny
  • 2002 : Elvire d'Henri Bernstein, mise en scène Patrice Kerbrat, théâtre Marigny
  • 2002 : La Preuve de David Auburn, mise en scène Bernard Murat, théâtre des Mathurins - Claire
  • 2005 : Slogans pour 343 actrices de Maria Soudaïeva et Antoine Volodine, mise en scène Bérangère Bonvoisin, théâtre de la Colline
  • 2013 : Elisabeth ou l'équité d'Éric Reinhardt, mise en scène Frédéric Fisbach, théâtre du Rond-Point, théâtre Liberté
  • 2014 : Savannah Bay de Marguerite Duras, mise en scène Didier Bezace, théâtre de l'Atelier
  • 2018 : Le Fils de Florian Zeller, mise en scène Ladislas Chollat au théâtre des Champs-Élysées

Nominations et récompense

  • Molières 2002 : nomination au molière de la comédienne dans un second rôle pour Elvire
  • Molières 2003 : nomination au molière de la comédienne dans un second rôle pour La Preuve
  • Césars 2006 : nomination au césar de la meilleure actrice pour Je ne suis pas là pour être aimé
  • Césars 2009 : nomination au césar de la meilleure actrice dans un second rôle pour Un conte de Noël
  • Césars 2010 : nomination au césar de la meilleure actrice dans un second rôle pour Rapt
  • 2011 : prix de la « meilleure interprétation féminine » au Festival des créations télévisuelles de Luchon pour E-Love.
  • Césars 2017 : nomination au césar de la meilleure actrice dans un second rôle pour Elle

Divers

  • 2008 : membre du jury du 10e Festival de la fiction TV de La Rochelle
  • 2009 : membre du jury du 1er Festival du film policier de Beaune
  • 2010 : membre du jury du 21e Festival du film britannique de Dinard

Notes et références

Article connexe

  • Famille Consigny

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • (en) AllMovie
    • (en) Internet Movie Database
  • Portail du théâtre
  • Portail du cinéma français
  • Portail de la télévision française

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Anne Consigny de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés

DVD

Afficher "Les Herbes folles"Afficher "Largo Winch"Afficher "Le Soulier de satin"Afficher "Un conte de Noël"Afficher "Sous le figuier"Afficher "Elle"Afficher "Swim little fish swim"