Recherche


Avis de lecteurs

Briser le silence (Murielle Bolle)

note: 3Touchant et sinistre Céline - 1 mars 2020écoutez

Un récit que je trouve à la fois touchant et scandaleux.
D'un coté, quand on lit le récit de cette femme qui a vécu toute sa vie dans l'ombre de [...]

Circé (Madeline Miller)

note: 5Vous reprendrez bien un peu de mythologie grecque ? Victoria, MMC - 19 décembre 2019écoutez

De Circé, on retient en général qu’elle est cette magicienne transformant en cochons les compagnons d’Ulysse dans l’Odyssée. En la plaçant au cœur de son récit, Madeline Miller lui redonne [...]

Le royaume de Pierre d'Angle n° Tome 1
L'art du naufrage (Pascale Quiviger)

note: 5De la mer à la terre Victoria, MMC - 18 janvier 2020écoutez

Après plusieurs années à voguer sur les mers, le prince Thibaut rentre sur sa terre natale, le Royaume de Pierre d'Angle, réputé neutre et paisible. Une apparence bien trompeuse à [...]

Félines (Stéphane Servant)

note: 5Un roman coup de poing ! Victoria, MMC - 27 décembre 2019écoutez

« Félines », c’est le témoignage de Louise, une jeune fille de 17 ans touchée par une mutation : comme d’autres adolescentes à travers le monde, son corps se [...]

Possession (Paul Tremblay)

note: 4Très bon roman Céline - 4 janvier 2020écoutez

Un très bon roman qui inscrit le rite de l'exorcisme et la possession dans un cadre plus moderne. Avec l'influence des médias, etc ...
Ce livre est très prenant, l'histoire évolue [...]

La Maison allemande (Annette Hess)

note: 5[livre numérique] Un roman de mémoire et d'émancipation FM - 22 février 2020écoutez

Situé au début des années 60 en Allemagne, ce roman nous attache au parcours d’une jeune femme, Eva. Fille d’aubergistes, elle est devenue traductrice, notamment du polonais. Cette compétence la [...]

Jon Voight

 
Jon Voight. Source: Wikipedia

Jonathan Vincent Voight, dit Jon Voight (nom prononcé en anglais : [vɔɪt]), est un acteur et scénariste américain, né le à Yonkers (État de New York).

Il est notamment connu pour les rôles qu'il tient dans les films Macadam Cowboy (1969), Délivrance (1972), Mission impossible (1996) et Pearl Harbor (2001), ainsi que dans la série télévisée Ray Donovan, de 2013 à 2020. Voight participe également aux deux long-métrages réalisés autour du personnage de Benjamin Gates : Le Trésor des Templiers en 2004 et Le Livre des secrets en 2007. Il remporte l'Oscar du meilleur acteur en 1979 pour son rôle du vétéran paraplégique Luke Martin dans le film Le Retour et reçoit la National Medal of Arts des mains du président Donald Trump en 2019. Il est par ailleurs le père de l'actrice Angelina Jolie et du producteur de cinéma James Haven.

Biographie

D'origine allemande et slovaque, Jon Voight suit des cours de décoration scénique à l'université catholique d'Amérique de Washington, D.C. avant de débuter, en 1965, une carrière théâtrale à Broadway. Il connaît le succès avec la pièce Vu du pont d'Arthur Miller et obtient en 1967 le Theatre World Award pour sa prestation dans That Summer, That Fall de Frank D. Gilroy. La même année, il fait ses premiers pas au cinéma en apparaissant dans Sept secondes en enfer. La consécration arrive en 1969 : il immortalise son rôle de Macadam Cowboy aux côtés de Dustin Hoffman et se voit nommé à l'Oscar du meilleur acteur.

Au faîte de sa carrière, il incarne l'un des « aventuriers » apeurés dans Délivrance et est récompensé d'un Oscar pour son interprétation d'un vétéran du Viêt Nam devenu paraplégique dans Le Retour. Après sa prestation de boxeur déchu dans Le Champion de Franco Zeffirelli, Voight se fait plus rare sur les écrans. Le grand public le redécouvre en 1985 en bagnard aux prises avec un Runaway Train devenu incontrôlable — rôle qui lui vaut une nouvelle nomination à l'Oscar du meilleur acteur — ainsi qu'en gangster vieillissant dans le polar d'action Heat en 1995. Sa carrière relancée, Jon Voight interprète l'adversaire de Tom Cruise dans Mission impossible et de Matt Damon dans L'Idéaliste, film intimiste de Francis Ford Coppola.

Dès lors, les gros succès et les grands réalisateurs s'enchaînent : après De Palma et Coppola, Voight tourne pour Ennemi d'État de Tony Scott et U-turn par Oliver Stone ou encore avec Michael Mann pour Ali, qui lui permet d'être nominé à l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle en 2001. Aussi à l'aise pour incarner les persécuteurs d'enfants dans La Morsure du lézard que les sénateurs respectables dans Un crime dans la tête, l'acteur sexagénaire prend également plaisir à jouer les seconds couteaux dans quelques superproductions hollywoodiennes comme Pearl Harbor, où il campe le président Franklin D. Roosevelt, Transformers et les deux volets de la saga d'aventure Benjamin Gates.

Politique

Jeune, Voight a des idées de gauche. Ainsi, il soutient John Fitzgerald Kennedy lors de l'élection présidentielle de 1960 et est traumatisé par la mort du jeune président en 1963. Il milite par la suite contre la guerre du Viêt Nam, ce qui l'amène à soutenir George McGovern lors de l'élection présidentielle de 1972. Avec Jane Fonda, il apporte aussi son soutien au mouvement Unité populaire de Salvador Allende au Chili.

Il déclare que ce sont les violations des droits de l'homme au Viêt Nam, après le départ des Américains, qui l'ont fait changer d'avis : « Lorsque nous disions : « Faites l'amour, pas la guerre », c'était parce qu'on ne voyait pas le mal, alors qu'il était juste sous nos yeux ». Il porte également un regard critique sur la débauche sexuelle de l'époque « qui a amené des gamines de 15 ans à tomber enceintes » et sur la drogue : « Il y en a même qui disent que la drogue stimulerait la réflexion. Moi je n'ai vu que des gens détruits par la drogue ».

En 2007, il se dit attristé par les critiques à l'encontre de George W. Bush. Lors des primaires républicaines de 2008, il soutient Rudy Giuliani, affirmant qu'il rend la ville de New York plus sûre lorsqu'il est maire et pour son action au moment des attentats du 11 septembre 2001. Après la défaite de Giuliani, il apporte son soutien à John McCain. Présent à la convention nationale du Parti républicain, il y assure la narration d'un documentaire sur Sarah Palin, candidate à la vice-présidence, et participe à un film de soutien aux soldats américains.

Jon Voight est un fervent soutien d'Israël, où il se rend à deux reprises. En 2009, il s'en prend à Jane Fonda, avec qui il milite autrefois à gauche, après que cette dernière signe un texte de soutien aux Palestiniens : « Je suis allé en Israël, j'ai été au chevet de victimes de roquettes palestiniennes qui ont perdu toute leur famille ». Fonda regrettera d'ailleurs d'avoir signé un texte « sans l'avoir lu » : « Pour apaiser la situation, il faut voir la souffrance des deux côtés, et il est vrai que ce texte ne voyait que la douleur des Palestiniens ». Il accuse Barack Obama de faire la promotion de l'antisémitisme.

Il s'oppose à la réforme du système de santé d'Obama, surnommée Obamacare, participant à une conférence du Tea Party pour exprimer son opinion. Lors de l'élection présidentielle de 2012, il apporte logiquement son soutien à Mitt Romney. Lors de la campagne pour l'élection de 2016, il apporte finalement son soutien au candidat républicain Donald Trump. Le , lors de la cérémonie d'investiture du nouveau président, il prononce un discours.

Filmographie

Acteur

Cinéma

  • 1967 : Fearless Frank de Philip Kaufman
  • 1967 : Sept secondes en enfer (Hour of the gun) de John Sturges
  • 1969 : Out of it de Paul Williams
  • 1969 : Macadam cowboy (Midnight cowboy) de John Schlesinger
  • 1970 : The Revolutionary de Paul Williams
  • 1970 : Catch 22 de Mike Nichols
  • 1972 : Délivrance (Deliverance) de John Boorman
  • 1973 : The All-American Boy de Charles Eastman
  • 1974 : Conrack (Conrack) de Martin Ritt
  • 1974 : Le Dossier Odessa (The ODESSA File) de Ronald Neame
  • 1975 : Der Richter und sein Henker de Maximilian Schell
  • 1978 : Le Retour (Coming home) de Hal Ashby
  • 1979 : Le Champion (The Champ) de Franco Zeffirelli
  • 1982 : Lookin' to Get Out de Hal Ashby
  • 1985 : Runaway Train d'Andrei Konchalovsky
  • 1990 : Éternité de Steven Paul
  • 1995 : Heat de Michael Mann
  • 1996 : Mission impossible (Mission: Impossible) de Brian De Palma
  • 1997 : Rosewood de John Singleton
  • 1997 : Anaconda, le prédateur (Anaconda) de Luis Llosa
  • 1997 : Boys will be boys de Dom DeLuise
  • 1997 : U-Turn d'Oliver Stone
  • 1997 : L'Idéaliste (The Rainmaker) de Francis Ford Coppola
  • 1997 : Wanted recherché mort ou vif (Most wanted) de David Hogan
  • 1998 : Le Général (The General) de John Boorman
  • 1998 : Ennemi d'État (Enemy of the State) de Tony Scott
  • 1999 : Nello et le chien des Flandres (A Dog of Flanders) de Kevin Brodie
  • 1999 : Varsity Blues de Brian Robbins
  • 2001 : Pearl Harbor de Michael Bay
  • 2001 : Lara Croft : Tomb Raider (Tomb Raider) de Simon West
  • 2001 : Zoolander de Ben Stiller
  • 2001 : Ali de Michael Mann
  • 2001 : 1943 l'ultime révolte (Uprising) de Jon Avnet
  • 2003 : La Morsure du lézard (Holes) d'Andrew Davis : Marion Sevillo
  • 2004 : Un crime dans la tête (The Manchurian candidate) de Jonathan Demme
  • 2004 : Karaté Dog (The Karate Dog) de Bob Clark
  • 2004 : P'tits Génies 2 (Superbabies: Baby Geniuses 2) de Bob Clark
  • 2004 : Benjamin Gates et le Trésor des Templiers (National Treasure) de Jon Turtletaub
  • 2006 : Les Chemins du triomphe (Glory Road) de James Gartner
  • 2007 : Transformers de Michael Bay
  • 2007 : Septembre funeste (September Dawn) de Christopher Cain
  • 2007 : Bratz : In-sé-pa-rables ! (Bratz) de Sean McNamara : le principal Dimly
  • 2007 : Benjamin Gates et le livre des secrets (National treasure) de Jon Turtletaub
  • 2008 : Le prix de la loyauté (Pride and Glory) de Gavin O'Connor
  • 2008 : Tonnerre sous les tropiques de Ben Stiller
  • 2008 : An American Carol de David Zucker
  • 2008 : Tout... sauf en famille de Seth Gordon
  • 2012 : Psychic ou Disparition inquiétante (Beyond) de Josef Rusnak
  • 2013 : Getaway de Courtney Solomon et Yaron Levy
  • 2013 : Dracula: The Dark Prince de Pearry Reginald Teo
  • 2015 : Baby Geniuses and the Space Baby de Sean McNamara
  • 2015 : Woodlawn de Andrew Erwin
  • 2016 : J. L. Ranch de Charles Robert Carner
  • 2016 : Les Animaux fantastiques de David Yates
  • 2017 : Surviving the Wild de Patrick Alessandrin
  • 2017 : Ces différences qui nous rapprochent (Same Kind of Different as Me) de Michael Carney
  • 2018 : Orphan Horse de Sean McNamara

Télévision

  • 1993 : Lonesome Dove : La Loi des justes (Capitaine Woodrow F. Call) (série TV)
  • 1999 : L'Arche de Noé (Noah's Ark) de John Irvin : Noah
  • 2001 : Jack et le Haricot magique (Jack and the Beanstalk: The Real Story) de Brian Henson : Siggy (Sigfried Mannheim)
  • 2005 : Le Pape Jean-Paul II (Pope John Paul II) de John Kent Harrison : Pape John Paul II / Karol Wojtyla
  • 2008 : 24 : Redemption de Jon Cassar (TV)
  • 2009 : 24 heures chrono : Jour 7 épisodes 12 à 21 (série TV) : Jonas Hodges
  • 2010 : Lone Star (série TV de 5 épisodes) : Clint Thatcher
  • 2013 : Ray Donovan (série TV)

Scénariste

  • 1982 : Lookin' to Get Out, de Hal Ashby

Récompenses

  • 1969 : Macadam Cowboy : nommé aux Oscars
  • 1978 : Le Retour :
Oscar du meilleur acteur
Prix d'interprétation masculine du Festival de Cannes
  • 1985 : Runaway Train : nommé aux Oscars

Voix françaises

En France

Au Québec, Jon Voight est principalement doublé par Jean-Marie Moncelet.

Notes et références

Liens externes

  • (en) Jon Voight sur l’Internet Movie Database
  • Jon Voight sur Allociné
  • Portail du cinéma américain
  • Portail des séries télévisées américaines

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Jon Voight de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

DVD

Afficher "Transformers Transformers 2"Afficher "Transformers Transformers 1"Afficher "Heat"Afficher "Ennemi d'état"Afficher "Transformers Transformers 3"Afficher "Délivrance"Afficher "Anaconda"