Recherche


Avis de lecteurs

Méthode 15-33 (Shannon Kirk)

note: 4Belle surprise Céline - 9 août 2020

J'ai découvert ce livre totalement par hasard dans un rayon de la médiathèque et j'avoue avoir été agréablement surprise.
Le roman est de très bonne qualité, l'intrigue aussi, on est vite [...]

Horrorstör (Grady Hendrix)

note: 5Gros gros coup de coeur Michèle - 27 juin 2020

Emprunté par hasard grâce à sa couverture originale, sa présentation l'est tout autant. L'histoire est digne d'un Stephen King, des passages sont bien angoissants, d'autres plus drôles. A découvrir absolument [...]

Moon Brothers (Sarah Crossan)

note: 4Sortez les mouchoirs Victoria, MMC - 22 juillet 2020

Sarah Crossan nous a habitué à raconter la vie, la vraie, souvent dans ce qu’elle a de plus tragique et continue sur sa lancée avec "Moon Brothers".

Joe Moon, 17 [...]

Par le feu (Will Hill)

note: 5Histoire d'une reconstruction... Victoria, MMC - 21 avril 2020

"Par le feu" est un véritable livre coup de poing dans lequel Moonbeam, une jeune fille de 17 ans, va nous raconter sa vie passée dans une secte après qu'un [...]

Les filles d'Ennismore (Patricia Falvey)

note: 4Romance irlandaise FM - 10 juin 2020

Irlande, début du 20è siècle. Victoria, fille d’un châtelain, a réussi à obtenir que Rosie, fille d’un métayer, partage ses jeux et son éducation. Mais au moment de l’ « [...]

La mère morte (Blandine de Caunes)

note: 5Vivre la mort FM - 10 juin 2020

Blandine de Caunes est l’une des filles de l’icône féministe Benoîte Groult. Quand cette mère, célèbre pour son intelligence vive et érudite, son indépendance farouche, sa liberté de penser, de [...]

Felicity Jones

 
Felicity Jones. Source: Wikipedia

Felicity Jones [fəˈlɪsɪti d͡ʒəʊnz], née à Birmingham le , est une actrice britannique.

Elle est révélée en 2011 par le drame indépendant À la folie, dont elle partage l'affiche avec Anton Yelchin, sous la direction de Drake Doremus.

Mais c'est en incarnant trois ans plus tard Jane Wilde Hawking dans le biopic Une Merveilleuse Histoire du Temps, de James Marsh, qu'elle confirme son talent. En 2018, elle porte cette fois seule un nouveau biopic Une femme d'exception, où elle incarne Ruth Bader Ginsburg.

Parallèlement, elle participe à plusieurs blockbusters : The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros (2014), Inferno et surtout Rogue One: A Star Wars Story (2016), dont elle est l'héroïne, Jyn Erso.

Carrière

Débuts et révélation télévisuelle (1996-2007)

Elle apparait pour la première fois à l'écran en 1996, dans un téléfilm anglais pour la jeunesse, The Treasure Seekers, centré sur les aventures d'une bande de jeunes enfants.

Trois ans plus tard, elle décroche son second rôle, Edith Aigreur (Ethel Hallow en anglais), la « méchante de l'école » dans la première saison de la série Amandine Malabul (The Worst Witch / La Pire des sorcières), la fait connaître du grand public britannique. Elle n'a alors que 16 ans, et se concentre ensuite sur ses études, laissant l'actrice Katy Allen la remplacer pour les saisons 2 et 3. Elle ne reprendra le rôle qu'en 2002, pour la série dérivée Weirdsister College (en).

Elle poursuit dès l'année suivante avec une mini-série à costumes, Servants, avant de retourner terminer ses études supérieures.

En 2007, elle revient dans un rôle exposé : celui de Catherine Morland dans Northanger abbey, téléfilm tiré du roman du même nom de Jane Austen. Et la même année, elle arrive à Hollywood avec un rôle principal dans la série Meadowlands, menée par David Morrissey. Le programme est cependant un échec critique et commercial et ne dépasse pas huit épisodes.

Progression en Angleterre (2008-2013)

En 2008, la jeune comédienne poursuit son ascension en Angleterre : d'abord en évoluant au sein de la distribution du drame Flashbacks of a Fool, aux côtés de Daniel Craig et Mark Strong ; puis, en tenant un rôle secondaire dans un autre film à costumes, Retour à Brideshead, dont les têtes d'affiche sont Matthew Goode, Ben Whishaw et Hayley Atwell. Enfin, elle participe à un épisode de la saison 4 de la série culte, Doctor Who, intitulé Agatha Christie mène l'enquête.

En 2009, elle prête ses traits à Margot Franck dans l'adaptation sous forme de mini-série, : Le Journal d'Anne Frank. La même année, elle est sur grand écran dans la comédie dramatique Chéri, de Stephen Frears, avec Michelle Pfeiffer et Kathy Bates.

L'année 2010 - et la vingtaine désormais bien tassée - lui permet enfin de s'extirper des films en costumes et des rôles de petite fille : elle tient en effet l'un des rôles principaux de la comédie dramatique musicale Soulboy ; et tient le premier rôle féminin de la comédie Cemetery Junction, essai cinématographique des spécialistes de la comédie télévisée, Stephen Merchant et Ricky Gervais. Enfin, elle retente sa chance à Hollywood, en faisant partie de la distribution internationale réunie par la scénariste et réalisatrice Julie Taymor pour son ambitieux drame The Tempest. Cette grosse production connait néanmoins un échec critique et commercial.

C'est finalement un film indépendant qui la lance. En 2011, elle partage en effet l'affiche du drame américain Like Crazy, de Drake Doremus, avec le jeune Anton Yelchin. Ce long-métrage en grande partie autobiographique pour le cinéaste, et dont les dialogues sont en grande partie improvisés, est multirécompensé et confirme le talent de ses jeunes acteurs et actrices.

Du côté de l'Angleterre, l'actrice évolue dans un registre plus léger avec la comédie romantique Chalet Girl , face à l'acteur britannique Ed Westwick. Enfin, elle fait partie de la distribution principale du drame anglais Albatross. En l'espace de ces trois films, la jeune actrice s'extirpe des films en costumes et s'impose comme capable d'incarner des femmes contemporaines et fortes, derrière une apparente fragilité. Parallèlement, elle tient un rôle à la télévision, dans le téléfilm thriller évènement Page Eight, porté par Rachel Weisz.

À partir de 2011, elle se concentre en effet sur le cinéma. En 2011, elle fait partie de la distribution de la satire anglaise Oh My God !, puis en 2012 elle figure en star dans la comédie dramatique néo-zélandaise Cheerful Weather for the Wedding. Enfin, en 2013, elle retrouve Drake Doremus, pour incarner une tentatrice dans le thriller psychologique Breathe In.

Percée hollywoodienne (depuis 2013)

L'année 2013 est aussi marquée par la sortie du drame historique britannique The Invisible Woman, mise en scène par l'acteur Ralph Fiennes. Ce biopic consacré à Charles Dickens permet à la comédienne de donner la réplique à Kristin Scott Thomas et Tom Hollander.

Parallèlement, elle est choisie pour prêter ses traits à Felicia Hardy dans le blockbuster des studios Sony, The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros. Le personnage, encore mineur, est destiné à être développé dans de futures suites. Cependant, le film connait un flop critique et la destinée de la franchise se voit désormais en partie confiée aux studios Disney, conduisant à faire table rase des films précédents.

Mais la comédienne doit sa reconnaissance hollywoodienne à un autre projet, réalisé par son compatriote James Marsh : le biopic Une Merveilleuse Histoire du Temps. Son interprétation de Jane Wilde Hawking lui vaut une nomination aux Oscars dans la catégorie meilleure actrice. Elle fait ensuite un caméo dans le dernier épisode de la troisième saison de la série américaine Girls.

Jones peut désormais s'installer à Hollywood[pourquoi ?]. Elle évolue en 2015 dans le thriller True Story, avec James Franco et Jonah Hill. Puis partage l'affiche du film d'action Collide avec son compatriote Nicholas Hoult.

L'année 2016 lui permet de capitaliser sur sa nomination. En effet, cette année se conclut sur les sorties successives de trois projets attendus : d'abord le film fantastique Quelques minutes après minuit, réalisé par Juan Antonio Bayona ; puis le troisième opus de la franchise Da Vinci Code, Inferno, toujours sous la direction de Ron Howard, où elle tient le premier rôle féminin, face à Tom Hanks . Enfin, elle incarne Jyn Erso, l'héroïne du blockbuster Rogue One: A Star Wars Story, dont les évènements se situent avant le quatrième opus de la saga Star Wars. Le film, écrit par Chris Weitz et Tony Gilroy, et réalisé par Gareth Edwards, est un succès critique et commercial.

Vie personnelle

En 2013, Jones s’est séparée de son petit ami de dix ans, le sculpteur Ed Fornieles, qu’elle avait rencontré à Oxford quand il était à la Ruskin School of Art. En 2015, elle a commencé à fréquenter le réalisateur Charles Guard. Leurs fiançailles ont été annoncées en mai 2017. Le couple s’est marié en juin 2018.

Filmographie

Cinéma

  • 2008 : Flashbacks of a Fool de Baillie Walsh : Jeune Ruth
  • 2008 : Retour à Brideshead (Brideshead Revisited) de Julian Jarrold : Cordélia Flyte
  • 2009 : Chéri de Stephen Frears : Edmée
  • 2010 : Cemetery Junction de Stephen Merchant et Ricky Gervais : Julie
  • 2010 : Soulboy de Shimmy Marcus : Mandy
  • 2010 : La Tempête (The Tempest) de Julie Taymor : Miranda
  • 2011 : À la folie (Like Crazy) de Drake Doremus : Anna
  • 2011 : Chalet Girl de Phill Traill : Kim Matthews
  • 2011 : Albatross de Niall MacCormick : Beth
  • 2011 : Oh My God! de Tanya Wexler : Emily Dalrymple
  • 2012 : Cheerful Weather for the Wedding de Donald Rice : Dolly Thatcham
  • 2013 : Breathe In de Drake Doremus : Sophie
  • 2013 : The Invisible Woman de Ralph Fiennes : Nelly Ternan
  • 2014 : The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros (The Amazing Spider-Man 2) de Marc Webb : Felicia Hardy
  • 2014 : Une Merveilleuse Histoire du Temps (Theory of Everything) de James Marsh : Jane Wilde Hawking
  • 2015 : True Story de Rupert Goold : Jill Barker
  • 2016 : No Way Out (Collide) d'Eran Creevy : Juliette Marne
  • 2016 : Quelques minutes après minuit (A Monster Calls) de Juan Antonio Bayona : Maman
  • 2016 : Inferno de Ron Howard : Dr Sienna Brooks
  • 2016 : Rogue One: A Star Wars Story de Gareth Edwards : Jyn Erso
  • 2018 : Une femme d'exception (On the Basis of Sex) de Mimi Leder : Ruth Bader Ginsburg
  • 2019 : The Aeronauts de Tom Harper : Amelia Wren
Prochainement
  • 2020 : Dragon Rider : Voix
  • 2020 : The Midnight Sky de George Clooney : Sully
  • 2020 : Last Letter from Your Lover d'Augustine Frizzell : Ellie

Courts métrages

  • 2005 : Hearing Things : Madi
  • 2013 : Emily : Emily

Téléfilms

  • 1998 : The Treasure Seekers : Alice
  • 2011 : Page Eight : Julianne Worricker
  • 2011 : Chalet Girl : Kim

Séries télévisées

  • 1998 - 1999 : Amandine Malabul (The Worst Witch) : Edith Aigreur (Ethel Hallow en VO)
  • 2002 : Weirdsister College (en) : Edith Aigreur (Ethel Hallow en VO)
  • 2003 : Servants : Grace May
  • 2007 : Northanger abbey : Catherine Morland
  • 2007 : Cape Wrath : Zoe Brogan
  • 2008 : Le Journal d'Anne Frank (The Diary of Anne Frank) : Margot Frank
  • 2008 : Doctor Who (épisode Agatha Christie mène l'enquête) : Robina Redmond
  • 2014 : Girls : Dot (saison 3, épisode 10)
  • 2018 : Star Wars Rebels : Jyn Erso (épisodes 13, saison 4)

Distinctions

Récompenses

  • Empire Award de la meilleure actrice pour le rôle de Jyn Erso dans Rogue One: A Star Wars Story
  • Empire Award du meilleur espoir pour le rôle de Anna Maria Gardner dans Like Crazy
  • Gotham Award du meilleur espoir pour le rôle de Anna Maria Gardner dans Like Crazy
  • National Board of Review Awards du meilleur espoir pour le rôle de Anna Maria Gardner dans Like Crazy
  • Sundance Film Festival U.S. Dramatic : Prix spécial du jury pour la meilleure performance pour le rôle de Anna Maria Gardner dans Like Crazy

Nominations

Voix françaises

En France, Noémie Orphelin et Jessica Monceau sont les voix françaises les plus régulières de Felicity Jones.

Notes et références

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Felicity Jones » (voir la liste des auteurs).

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • (en) AllMovie
    • (en) Internet Movie Database
    • (en) Rotten Tomatoes
  • Portail du cinéma britannique
  • Portail de la télévision britannique
  • Portail de Star Wars

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Felicity Jones de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Auteurs associés