Recherche


Avis de lecteurs

Le dit du mistral (Olivier Mak-Bouchard)

note: 5Un véritable envoûtement. Un vrai coup de cœur Agnès MMC - 10 mars 2021

Ce qui m’a d’abord attirée dans ce livre c’est sa couverture très colorée, avec ce chat blanc, dont on apprend dans la lecture qu’il s’appelle le Hussard, qui passe devant [...]

Térébenthine (Carole Fives)

note: 4Quelle place pour l'art ? Agnès MMC - 12 décembre 2020

La narratrice achète la revue Beaux-Arts et lit un article sur un peintre décédé, Luc, dont la peinture rencontre un grand succès et la voilà plongée dans ses souvenirs de [...]

Lady whisky (Joël Alessandra)

note: 4L’histoire vraie d’une femme passionnée de whisky. Agnès MMC - 10 mars 2021

Helen Frances Arthur a consacré une grande partie sa vie au whisky, rare femme acceptée dans cet univers très masculin. Lorsqu'elle décède en 2015, sa nièce et son mari, l'auteur [...]

Malgré tout (Jordi Lafebre)

note: 5Une parenthèse enchantée Victoria, MMC - 12 février 2021

La particularité de cet album ? Sa construction ! Car oui, l’histoire d’Ana et Zeno nous est relatée…à l’envers ! L’histoire débute sur leurs retrouvailles alors qu’ils sont tous les [...]

Martin Eden (Jack London)

note: 5Un roman bouleversant Agnès MMC - 10 mars 2021

Publié sous forme de feuilleton dans un journal en 1908 et 1909 ce roman, qui semble très inspiré de la vie de l’auteur, raconte la vie d’un jeune homme issu [...]

La traversée des temps n° 1
Paradis perdus (Éric-Emmanuel Schmitt)

note: 5Une aventure exceptionnelle Frederic - 3 avril 2021

Ce livre est un vrai coup de cœur. Je ne connais pas les autres livres de cet auteur mais celui ci est juste formidable. Il a tout ce qu'il faut [...]

Mamoru Hosoda

 
Mamoru Hosoda. Source: Wikipedia

Mamoru Hosoda (細田 守, Hosoda Mamoru), né le , est un réalisateur d’anime et animateur japonais. Anciennement employé chez Toei Animation, il le quitte pour aller travailler à Madhouse de 2005 à 2011. En 2011, il abandonne Madhouse pour fonder son propre studio d'animation, Studio Chizu.

Biographie

Formation et premiers travaux

Mamoru Hosoda est né le dans la ville de Kamiichi, dans la préfecture de Toyama. Après ses études à l'université des Arts de Kanazawa, il tente d'intégrer l'institut de formation du studio Ghibli mais est recalé. Il finit par intégrer le studio Toei Animation en 1991 où il fait ses premiers pas en tant qu'animateur. Il participe à de nombreuses séries phares du studio comme Dragon Ball Z (1993), Slam Dunk (1994-95) ou Sailor Moon (1996). Dans la deuxième moitié des années 1990, il signe de nombreux storyboards puis passe à la réalisation en 1999 avec le premier film dérivé de la saga Digimon Adventure. Il réalise le deuxième film dérivé en 2000 puis réalise des spots publicitaires en animation pour des grandes marques comme Louis Vuitton.

Un rapprochement manqué avec les studios Ghibli

Il est approché par Ghibli pour réaliser Le Château ambulant mais finalement, après mésentente, le projet n'aboutit pas. Il gardera de cet épisode des sentiments contrastés, reprochant aux studios Ghibli de ne pas laisser s'exprimer de sensibilité divergeant de celle de ses fondateurs. En 2005, il retourne à la réalisation de long métrage avec le sixième film dérivé de la saga One Piece : Le baron Omatsuri et l'île aux secrets.

Reconnaissance internationale

En 2005, il quitte la Toei pour devenir free-lance et se rapproche du studio Madhouse. Il y réalise le film La traversée du temps en 2006 qui tranche par sa maturité avec ses réalisations précédentes, destinées à un public d'enfants, et Summer Wars en 2009. Il réalise ensuite Les Enfants loups, Ame et Yuki sorti en 2012 en France, un mois après sa sortie nippone, et Le Garçon et la Bête, sorti en au Japon et en en France. Puis vient Miraï, courant 2018,, qui sera nominé à l'Oscar du meilleur film d'animation 2019.

Cinq de ses films ont été couronnés par le Japan Academy Prize du meilleur film d'animation de l'année : La Traversée du temps, Summer Wars, Les Enfants loups, Le Garçon et la Bête, et Miraï. La Traversée du temps, Summer Wars et Les Enfants loups ont également reçu le Prix Mainichi du meilleur film d'animation.

Filmographie

Réalisation

Cinéma

  • 1999 : Digimon - film 1 (デジモンアドベンチャー, Dejimon Adobenchā)
  • 2000 : Digimon Adventure: Bokura no Uō Gēmu! (ぼくらのウォーゲーム!, Dejimon adobenchâ - Bokura no wô gêmu!)
  • 2005 : One Piece : Le Baron Omatsuri et l'Île secrète (オマツリ男爵と秘密の島, Hepburn: Wan Pīsu Omatsuri Danshaku to Himitsu no Shima)
  • 2006 : La traversée du temps (時をかける少女, Toki o kakeru shōjo)
  • 2009 : Summer Wars (サマーウォーズ, Samā wōzu)
  • 2012 : Les Enfants loups, Ame et Yuki (おおかみこどもの雨と雪, Ōkami kodomo no Ame to Yuki)
  • 2015 : Le Garçon et la Bête (バケモノの子, Bakemono no ko)
  • 2018 : Miraï, ma petite sœur (未来のミライ, Mirai no Mirai)
  • 2021 : Belle (竜とそばかすの姫, Ryū to sobakasu no hime)

Télévision

  • 1995-96 : Jūni Senshi Bakuretsu Eto Ranger (en) (十二戦支 爆烈エトレンジャー, Jūni Senshi Bakuretsu Etorenjā), épisodes 27, 33 et 37
  • 1996-97 : Kenshin le vagabond (るろうに剣心, Rurōni Kenshin), épisodes 8, 18, 24, 29, 40 et 43

Publicité

  • 2003 : Superflat monogram, publicité pour Louis Vuitton

Animateur clé

Cinéma

  • 1993 : Dragon Ball Z : Broly le super guerrier (ドラゴンボールZ 燃えつきろ!!熱戦・烈戦・超激戦, Doragon Bōru Zetto Moetsukiro!! Nessen Ressen Chō-Gekisen)
  • 1994 : Yū Yū Hakusho (幽☆遊☆白書)
  • 1994 : Dragon Ball Z : Rivaux dangereux (ドラゴンボールZ 危険なふたり!超戦士はねむれない, Doragon Bōru Zetto Kiken na Futari! Sūpā Senshi wa Nemurenai)
  • 1996 : Dragon Ball : L'Armée du Ruban Rouge (ドラゴンボール 最強への道, Doragon Bōru: Saikyō e no michi)
  • 1996 : GeGeGe no Kitarō (ゲゲゲの鬼太郎)
  • 1998 : Galaxy Express 999 : Eternal Fantasy (銀河鉄道999 エターナルファンタジー)

OAV

  • 1993 : Crying Freeman (クライングフリーマン, Kuraingu Furīman), épisode 5
  • 1993 : Kamen Rider SD (仮面ライダー, Kamen Raidā)

Télévision

  • 1993 : Dragon Ball Z (ドラゴンボールZ(ゼット), Doragon Bōru Zetto), épisode 173
  • 1994-95 : Slam Dunk (スラムダンク, Suramu Danku), épisodes 28 et 70
  • 1995 : Gokinjo, une vie de quartier (ご近所物語, Gokinjo Monogatari), épisodes 1 et 7
  • 1996 : Sailor Moon (セーラームーン, Sērā Mūn), épisode 173
  • 1997 : Utena, la fillette révolutionnaire (少女革命ウテナ, Shōjo kakumei Utena), épisodes 7, 18 et 23
  • 2002 : Ojamajo Doremi Dokka~n! (おジャ魔女どれみドッカ〜ン!), épisodes 40 et 49

Storyboarder

Uniquement sur des séries télévisées.

  • 1997 : Utena, la fillette révolutionnaire (少女革命ウテナ, Shōjo kakumei Utena), épisodes 7, 14, 20, 23, 29, 33 et 39
  • 1997 : GeGeGe no Kitarō (ゲゲゲの鬼太郎), épisodes 94, 105 et 113
  • 1998 : Caroline (ひみつのアッコちゃん, Himitsu no Akko-chan), épisodes 6, 14, 20 et 30
  • 1999 : Tenshi ni Narumon! (en) (天使になるもんっ!), épisodes 20 et 22
  • 1999 : Digimon Adventure (デジモンアドベンチャー, Dejimon Adobenchā), épisodes 21
  • 2002 : Magical Dorémi (Saison 4) (おジャ魔女どれみドッカ~ン!, Ojamajo Doremi Dokkan!), épisodes 40 et 49
  • 2003 : Nadja (明日のナージャ, Ashita no Nadja), épisodes 5, 12 et 26
  • 2004 : One Piece (ワンピース, Wan Pīsu), épisodes 199

Autres postes

  • 1991-1992 : Talulu le magicien (まじかる☆タルるートくん, Majikaru Tarurūto-kun), série télévisée, intervalliste
  • 1993 : Coo: Tōi Umi Kara Kita Coo (COO: 遠い海から来たCOO, Kū: Tōi Umi kara Kita Kū), film, assistant à la supervision de l'animation
  • 1997 : Utena, la fillette révolutionnaire (少女革命ウテナ, Shōjo kakumei Utena), série télévisée, scénariste sur l'épisode 29

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • Xavier Kawa-Topor et Ilan Nguyên, Les Enfants loups de Mamoru Hosoda, éditions CNC pour Collège au cinéma, , 22 p.

Liens externes

  • Ressources relatives à l'audiovisuel :
    • Allociné
    • (en) AllMovie
    • (en) Internet Movie Database
    • (en) Oscars du cinéma
  • (en) Mamoru Hosoda sur Anime News Network
  • Animation et bande dessinée asiatiques
  • Portail du cinéma japonais

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Mamoru Hosoda de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

Livres

Afficher "Les enfants loups n° 1"Afficher "Les enfants loups n° 2"Afficher "Les enfants loups n° 3"