Recherche


Avis de lecteurs

Les simples (Yannick Grannec)

note: 5La bétise des hommes peut prendre plusieurs visages Marie - 11 mai 2020

S’échapper quelques heures en Provence à la fin du 16ème siècle. Se retrouver au cœur de Notre-Dame du Loup, cette petite communauté de bénédictines où il fait bon vivre entre [...]

État de nature (Jean-Baptiste de Froment)

note: 5Une lecture rapide, grinçante et savoureuse. Marie - 11 mai 2020

Fable politique, roman politique d’anticipation…. Plusieurs possibilités s’offrent à nous pour présenter ce court roman écrit par un ancien conseiller d’un président de la République, plus d’un an avant les [...]

Retour de Mary Poppins (Le) (Rob Marshall)

note: 5Une vraie réussite Marie - 1 mars 2020

C'est avec beaucoup de scepticisme que je me suis décidée à regarder ce film. Heureusement que ma curiosité l'a emportée car je serai passée à côté d'un très beau moment [...]

Petit Poilu n° 21
Chandelle-sur-Trouille (Pierre Bailly)

note: 5Très bien pour aborder la difference Brigitte - 29 juin 2020

Permet d'aborder le thème des migrants, à mots couverts. Tout en douceur, les auteurs abordent les sujets de la guerre (mais sans montrer aucun assaillant ni aucune victime, très fort [...]

L'échelle de Jacob (Ludmila Oulitskaïa)

note: 5Saga russe Serge L - 1 avril 2020

Un grande saga familiale avec de multiples personnages et les vies croisées de huit principaux personnages, dans la Grande Russie, entre 1905 et 2011.

Nora est née en 1943, comme [...]

La mère morte (Blandine de Caunes)

note: 5Vivre la mort FM - 10 juin 2020

Blandine de Caunes est l’une des filles de l’icône féministe Benoîte Groult. Quand cette mère, célèbre pour son intelligence vive et érudite, son indépendance farouche, sa liberté de penser, de [...]

Michel Bernard

 
Michel Bernard. Source: Wikipedia

Michel Bernard, né le à Sepmeries (département du Nord) et mort le à Anzin (département du Nord) est un athlète français spécialiste de courses de demi-fond et de fond.

Trois fois finaliste olympique en 1960 et 1964, il était membre du GIFA (Groupement des Internationaux Français d'Athlétisme).

Biographie

Michel Bernard est né le à Sepmeries, village agricole de l'Avesnois. Son père, Pierre Bernard, était maréchal-ferrant et sa mère tenait une quincaillerie. Au début de la Seconde Guerre mondiale, son père mourut au front, et sa mère l'éleva seule ainsi que sa jeune sœur.

A seize ans, il commença à travailler comme manœuvre à l'usine Escaut-et-Meuse d'Anzin, à onze kilomètres de Sepmeries. Il entra l'année suivante au centre d'apprentissage de l'usine, pour préparer un CAP d'ajusteur; et c'est là qu'il découvrit la pratique du sport. Il disputa ses premières courses de cross country dans des épreuves inter-usines. Il commença alors à courir régulièrement, malgré les réticences de sa mère qui craignait pour sa santé. Il remporta ses premières victoires importantes en 1949 et 1950, où il devint champion de France junior. En 1953, après son service militaire à Haguenau, il recommença à s'entrainer pour perdre l'embonpoint accumulé pendant ces 18 mois et reprendre la compétition. En 1954, d'abord champion du Nord de 1 500 m, il gagna le titre de champion des Flandres devant Objoie, mais celui-ci le battit au championnat de France. La popularité naquit alors dans le Nord de la France, et s'amplifia les années suivantes.

En 1955, il devint champion de France et intégra l'équipe de France. Il ne fut pas sélectionné pour les JO de 1956, ce qu'il vécut très mal à l'époque, il en parle comme d'un « coup de poignard ». Son grand rival de l'époque était Michel Jazy : issu également de milieu populaire du Nord de la France, Jazy, aidé par le journal L'Équipe et bénéficiant de facilités pour s'entraîner, avait été sélectionné, tandis que Michel Bernard, travaillant toujours en 2 × 8, s'entraînait après sa journée de travail et prit 3 mois de congés sans solde pour préparer les JO de Rome. Chacune de leurs remarques étaient relayées, et amplifiées par la presse. Il devint cependant l'ami de Michel Jazy... après avoir été son rival national (à l'époque les deux hommes ne se parlaient pas, s'ignoraient presque) durant le début des années 1960 du 1 500 au 5 000 mètres.

Il fonda en 1959 l'Association Sportive Anzin Athlétisme.

Il a publié La rage de courir en 1975 aux éditions Calmann-Levy et a été président de la Fédération française d'athlétisme de 1985 à 1987.

Investi dans la vie politique de sa ville résidentielle, il a créé en 2001 l'association « Anzin pour tous » .

Il meurt à Anzin dans la nuit du 13 au à l'âge de 87 ans.

Famille

En 1960, Michel Bernard fit la connaissance de Chantal Baratte, une jeune athlète dont il prit en charge l'entrainement. Il l'épousa le . Ils eurent trois enfants : un fils, Pierre-Michel, en 1963, et deux filles Sandrine en 1964 et Cathy en 1965 .

Son fils, Pierre-Michel Bernard, a été élu maire d'Anzin en 2008.

Carrière sportive

  • 67 sélections en Équipe de France A Palmarès.

Jeux olympiques d'été

  • Jeux olympiques de 1960 à Rome Italie
    • 7e du 1 500 m
    • 7e du 5 000 m.
  • Jeux olympiques de 1964 à Tokyo Japon
    • 7e du 1 500 m.

Championnats de France d'athlétisme

  • Champion de France du 1 500 m en 1955 et 1959
  • Champion de France du 5 000 m en 1958, 1959, 1960 et 1962
  • Champion de France du 10 000 m en 1961, 1964 et 1965
  • Champion de France de cross-country en 1958 et 1961.

Autres

  • 15 fois Champion régional de cross-country
  • Champion d'Angleterre du mile en 1961 à Londres
  • Champion des États-Unis du 3 miles en 1963 à New-York
  • Vainqueur du 1 500 m de la rencontre amicale France-Finlande en 1964 à Colombes.

Records

  • Codétenteur du record du monde au relais 4 × 1 500 m en 1961, en 15 min 4,2s (avec Michel Jazy, Jean Clausse et Robert Bogey, à Versailles)
  • Détenteur du record de France du 2 000 m en 1961, en 5 min 4 s
  • Détenteur du record de France du 3 000 m en 1957 et 1960 en 7 min 57 s
  • Détenteur du record de France en salle du 3 000 m en 1966 en 8 min 05 s 8
  • Détenteur du record de France du 2 miles en 1960, en 8 min 37 s
  • Détenteur du record de France en salle du 2 miles en 1963, en 8 min 41 s 4
  • Détenteur du record de France du 5 000 m en 13 min 50 s 1
  • Détenteur du record d'Europe en salle du 2 et 3 miles à New-York en 1963.

Distinctions et décorations

  • Légion d'honneur :
    • Chevalier -
    • Officier - .

Notes et références

Annexes

Bibliographie

  • Christian Dorvillé, Grandes figures sportives du Nord-Pas-de-Calais, Presses universitaires du Septentrion, (lire en ligne)
  • Docathlé2003, Fédération française d'athlétisme, 2003, p. 445
  • Aventuriers du temps, Catherine Cuzin, TheBookEdition.com : Michel Bernard, entouré de vingt-sept personnalités, exprime ses impressions sur le temps qui passe.

Articles connexes

  • Jean Fayolle
  • Anzin

Liens externes

  • Ressources relatives au sport :
    • Association européenne d'athlétisme
    • Chaîne olympique
    • Fédération française d'athlétisme
    • World Athletics
    • (en) Comité international olympique
    • (en) Olympedia
    • (en) Sports Reference
    • (en) Track and Field Statistics
  • Portail de l’athlétisme
  • Portail du Nord-Pas-de-Calais
  • Portail de la France

Ce contenu est mis à disposition selon les termes de Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0

Source : Article Michel Bernard de Wikipédia

Contributeurs : voir la liste

livres

Afficher "Les forêts de Ravel"Afficher "Hiver 1814"Afficher "Comme un enfant"Afficher "Les forêts de Ravel"Afficher "Mes tours de France"Afficher "La tranchée de Calonne"Afficher "La maison du docteur Laheurte"Afficher "Le corps de la France"Afficher "Le bon c?ur"Afficher "Pour Genevoix"Afficher "Le bon sens"Afficher "Visages de Verdun"Afficher "La Grande guerre vue du ciel"Afficher "Deux remords de Claude Monet"Afficher "Nous autres à Vauquois"Afficher "Ceux de 14"Afficher "La mort de près"