Recherche


Avis de lecteurs

Méthode 15-33 (Shannon Kirk)

note: 4Belle surprise Céline - 9 août 2020

J'ai découvert ce livre totalement par hasard dans un rayon de la médiathèque et j'avoue avoir été agréablement surprise.
Le roman est de très bonne qualité, l'intrigue aussi, on est vite [...]

Mamie Luger (Benoît Philippon)

note: 5Très divertissant ! Victoria, MMC - 22 juillet 2020

Cette Mamie Luger (Berthe de son petit nom) est tout bonnement incroyable ! 102 ans, pas tout à fait toutes ses dents, un langage des plus fleuris...attendez-vous à découvrir un [...]

Le sel de nos larmes (Ruta Sepetys)

note: 5Grandiose ! Victoria, MMC - 5 décembre 2020

J’imagine que vous avez entendu parler du naufrage du Titanic ? Mais quid de celui du Wilhelm Gustloff, où près de 9000 personnes ont péri en 1945 alors qu’ils fuyaient [...]

Malgré tout (Jordi Lafebre)

note: 5Une parenthèse enchantée Victoria, MMC - 12 février 2021

La particularité de cet album ? Sa construction ! Car oui, l’histoire d’Ana et Zeno nous est relatée…à l’envers ! L’histoire débute sur leurs retrouvailles alors qu’ils sont tous les [...]

Déjà, l'air fraîchit (Florian Ferrier)

note: 4Bibliothèques spoliées FM - 30 janvier 2021

Ce (gros) roman français nous emporte dans la Seconde Guerre Mondiale, avec le personnage d’Erika, jeune femme passionnée de livres qui va devenir un rouage essentiel du rapt organisé et [...]

L'estrange malaventure de Mirella (Flore Vesco)

note: 5Original ! Victoria, MMC - 5 décembre 2020

Flore Vesco revisite avec brio le célèbre conte du Joueur de flûte d'Hamelin !

Le texte se veut moyenâgeux et, passé la surprise des premières pages, nous entraîne complètement dans l’époque [...]

Critique

 

Au bonheur des ogres (Nicolas Bary)

note: 2Une comédie amusante, sans plus... Victoria, MMC - 18 novembre 2014

Si les acteurs sont corrects et la musique sympathique, ça ne suffit vraiment pas. Malgré des personnages hauts en couleurs et un univers assez loufoque, on a du mal à adhérer. Ça traine en longueur, l'enquête est lourde et sans rebondissements et on nous sert une histoire d'amour encore plus grotesque que le reste : trop niaise pour qu'on y croit vraiment, elle sert juste de toile de fond et de prétexte à un happy ending.
N'ayant pas lu le roman de Pennac dont est tirée l’œuvre, je ne peux pas juger du travail concernant l'adaptation. Mais pour moi, "au bonheur des ogres" reste un film dont on a la sensation qu'il a été bâclé, on se contente d'une comédie n'ayant ma foi rien d'exceptionnel.