Recherche


Avis de lecteurs

Crevettes pailletées (Les) (Cédric Gallo (Le))

note: 4Drôle et engagé Joëlle, MMC - 19 mai 2020

Mathias, un champion de natation ayant tenu des propos homophobes se voit obligé d’entrainer une équipe de water-polo gay. Le chemin parcouru sera l’occasion pour Mathias de bousculer ses repères, [...]

Tout ce qu'on ne s'est jamais dit (Celeste Ng)

note: 4Cruel, passionnant, puissant Joëlle, MMC - 20 mai 2020

Une famille en apparence très unie à la fin des années 1950.
James Lee d’origine chinoise ne s’est jamais senti à sa place, différent, solitaire. Marylin, jeune femme brillante, déterminée, indépendante [...]

Roi lion (Le) (Jon Favreau)

note: 4Superbes images Joëlle, MMC - 20 mai 2020

Simba, le futur roi est né, et tout au fond de la savane africaine tous les animaux célèbrent son arrivée.
Un remake quasiment à l’identique du chef d’œuvre de 1994, cette [...]

Le Mars Club (Rachel Kushner)

note: 4Une histoire tragique Joëlle, MMC - 20 mai 2020

Romy Hall n’est pas née sous une bonne étoile dans le San-Francisco des années 80. Strip-teaseuse, elle abandonne tout pour fuir un homme qui la harcèle et pouvoir vivre en [...]

Chute de l'empire américain (La) (Denys Arcand)

note: 4Divertissement et satire sociale Joëlle, MMC - 20 mai 2020

Pierre-Paul Daoust, 36 ans, titulaire d’un doctorat en philosophie est chauffeur pour une compagnie de livraison. Un jour, il est le témoin d’un hold-up qui tourne mal, et se retrouve [...]

Sound & color (Alabama Shakes)

note: 5Génial Joëlle, MMC - 20 mai 2020

Deuxième album de ce très jeune groupe, mêlant rock sudiste, soul, blues. L’une des meilleures révélations de ces dernières années.
Mettez votre casque et montez le son.

Critique

 

Panthéon discount (Stéphan Castang)

note: 5Humour noir et lendemains désenchantés Clara, MMC - 21 février 2020

Un court-métrage extrêmement bien conçu, qui nous fait rire - attention, humour très noir ! - tout en critiquant fortement notre société. 15 minutes intenses qui donnent le vertige, mettent mal à l'aise, nous asticotent. Imaginez le monde de demain, géré par des logiciels et des machines, où notre cerveau est comme un disque dur dont les données sont la richesse. Et vous, quels souvenirs accepteriez-vous d'effacer pour financer un projet ?