Recherche


Avis de lecteurs

Tout ce que tu vas vivre (Lorraine Fouchet)

note: 5Comprendre puis vivre et être heureux à nouveau Marie, MMC - 8 février 2020écoutez

La mère de Dom est partie un jour sans prévenir soigner les autres enfants au bout du monde. C’est dans l’amour et l’attention de son père qu’il se construit, dans [...]

Le vieux Belge et sa mission (Guy Jean Coissard)

note: 5Une très belle découverte Marie, MMC - 8 février 2020écoutez

Il nous faudra attendre longtemps, comme les autres personnages de ce roman pour comprendre quelle est la mission dont ce « vieux belge » est investi.
A 70 ans passé, c’est [...]

Le voleur de brosses à dents (Églantine Éméyé)

note: 5Une magnifique leçon de courage Joëlle, MMC - 12 février 2020écoutez

J’ai mis longtemps à me décider à ouvrir ce livre, car je pense que comme beaucoup de personnes, je suis mal à l’aise face au handicape, comment trouver ses mots, [...]

Possession (Paul Tremblay)

note: 4Très bon roman Céline - 4 janvier 2020écoutez

Un très bon roman qui inscrit le rite de l'exorcisme et la possession dans un cadre plus moderne. Avec l'influence des médias, etc ...
Ce livre est très prenant, l'histoire évolue [...]

Tout ce que tu vas vivre (Lorraine Fouchet)

note: 5Comprendre puis vivre et être heureux à nouveau Marie, MMC - 8 février 2020écoutez

La mère de Dom est partie un jour sans prévenir soigner les autres enfants au bout du monde. C’est dans l’amour et l’attention de son père qu’il se construit, dans [...]

Cari Mora (Thomas Harris)

note: 4Un retour gagnant Céline - 12 janvier 2020écoutez

Douze ans d'absence pour Thomas Harris mais ça valait le coup, ce roman est vraiment très bien écrit, avec une histoire prenante.
Entre mystère, complot, mafia, etc ... L'histoire est très [...]

Critique

 

Ma mère, le crabe et moi (Anne Percin)

note: 4Chapeau bas Mme. Percin ! Victoria, MMC - 27 novembre 2016écoutez

Court et facile à lire, Ma mère le crabe et moi reste dans les esprits par son humour et l’espoir qui s’en dégage. Anne Percin réussit l’exploit de parler d’un sujet très difficile (le cancer donc), sans tabous, le tout avec beaucoup de dérision. On ne tombe jamais dans le pathos avec ce joli roman, qui, finalement, raconte plus la vie que la maladie.