Recherche


Avis de lecteurs

Changer l'eau des fleurs (Valérie Perrin)

note: 5Beau roman JM, MMC - 12 juillet 2019écoutez

Les voisins de Violette Toussaint ne sont pas bruyants, ils ne sont pas polis, ni impolis, ils ne sont pas non plus envieux, hypocrites, riches ou pauvres, heureux ou malheureux…ils [...]

Le mari de la harpiste (Laurent Bénégui)

note: 5Histoire de harpes JM, MMC - 31 juillet 2019écoutez

Basile est horticulteur après plusieurs déceptions amoureuses, il rencontre Charlie. Charlie est musicienne et plus précisément harpiste car l'instrument est l'importance même du roman. Quand Basile épouse Charlie, il épouse [...]

Orphelins 88 (Sarah Cohen-Scali)

note: 4Après-guerre et reconstruction Victoria, MMC - 2 août 2019écoutez

« Orphelins 88 » peut être considéré comme la continuité de « Max », un autre roman de Sarah Cohen-Scali. Tous deux abordent une facette méconnue de la Seconde Guerre [...]

La péninsule aux 24 saisons (Mayumi Inaba)

note: 4ZEN JM, MMC - 12 juillet 2019écoutez

Le roman raconte l'histoire d'une femme qui, se lasse de la vie trépidante à Tokyo et vient passer un an sur la presqu'île de Shima, près de Nagoya au Japon, [...]

Quand Hitler s'empara du lapin rose (Judith Kerr)

note: 4délicatesse et tendresse Joëlle, MMC - 4 juillet 2019écoutez

D’origine juive, Anna vit avec ses parents et son frère à Berlin en 1933 à l’aube de l’élection d’Hitler.
Son père célèbre écrivain et journaliste s’oppose fermement au nazisme dans ses [...]

Le vent reprend ses tours (Sylvie Germain)

note: 5Roman d'enfance JM, MMC - 26 juillet 2019écoutez

En arrivant à Paris Nathan remarque un avis de recherche concernant un homme âgé d'environ 70 ans, on le signal vêtu d'un pantalon de velours marron et chaussé de pantoufles [...]

Critique

 

Oeuvre non trouvée

note: 4Anthropomorphisme et ambiance polar des années 50 Victoria, MMC - 30 septembre 2014écoutez

Blacksad c'est ce chat au regard dur et détective privé de son état. On vient de retrouver le cadavre de son ancienne petite amie, une étoile montante du cinéma et voilà notre héros désabusé contraint de mener l'enquête.
Alors oui, le scénario est banal, classique et prévisible… Le problème majeur de cette série, c’est la longueur de chaque tome : ils sont trop court pour espérer un quelconque retournement de situation, et l’intrigue n’a pas le temps d’y être approfondie comme elle le pourrait. En revanche là où Blacksad marque des points, c’est au niveau du dessin. Superbe, riche en détails, il contribue à instaurer une ambiance de film noir à chaque planche. L’incarnation d’un personnage par tel ou tel animal n’est jamais due au hasard et permet à l’auteur d'en faire ressortir le caractère. Au final c’est surtout le graphisme et son atmosphère si particulière qui fait de Blacksad une lecture plaisir et une BD à découvrir, d’autant plus que plusieurs référence à la culture américaine y sont évoqués (le Ku Klux Klan, la ségrégation des noirs, la guerre froide et le maccarthysme entre autres). Avis aux amateurs!