Recherche


Avis de lecteurs

Nos espérances (Anna Hope)

note: 4Destin de femmes Joëlle, MMC - 9 septembre 2020

Londres, début des années 1990. Hannah, Cate et Lissa partagent le même appartement, les mêmes idées, la même vision de la vie, bref elles sont amies et inséparables. Mais les [...]

Moon Brothers (Sarah Crossan)

note: 4Sortez les mouchoirs Victoria, MMC - 22 juillet 2020

Sarah Crossan nous a habitué à raconter la vie, la vraie, souvent dans ce qu’elle a de plus tragique et continue sur sa lancée avec "Moon Brothers".

Joe Moon, 17 [...]

Méthode 15-33 (Shannon Kirk)

note: 4Belle surprise Céline - 9 août 2020

J'ai découvert ce livre totalement par hasard dans un rayon de la médiathèque et j'avoue avoir été agréablement surprise.
Le roman est de très bonne qualité, l'intrigue aussi, on est vite [...]

Adopted love n° Tome 1 (Gaïa Alexia)

note: 4La romance passionnelle de deux êtres abimés par la vie… Anne-Sophie, MMC - 11 juillet 2020

Il y a Teagan, le narrateur, jeune orphelin, trimbalé de foyers en famille d’accueil. Une enfance difficile, un traumatisme qui lui tire des cauchemars chaque nuit et qui l’a laissé [...]

Nos espérances (Anna Hope)

note: 4Destins de femme Joëlle, MMC - 9 septembre 2020

Londres, début des années 1990. Hannah, Cate et Lissa partagent le même appartement, les mêmes idées, la même vision de la vie, bref elles sont amies et inséparables. Mais les [...]

Pleine mer (Antoine Guilloppé)

note: 5Plaisir des yeux Joëlle, MMC - 22 juillet 2020

Une plongée magnifique dans les eaux turquoises de l'océan. Jade, une petite fille, nous emmène découvrir les profondeurs de l'océan en compagnie des raies, des méduses et autres poissons exotiques [...]

Critique

 

Le ruban blanc (Michael Haneke)

note: 4Naissance du mal Victoria, MMC - 20 mars 2015

Un village protestant d’Allemagne du Nord, à la veille de la première guerre mondiale, où d’étranges accidents surviennent : des enfants sont retrouvés violentés. Tout le monde semble connaitre la vérité sur ces sévices, mais personne ne dit rien.
Michael Haneke nous plonge au cœur de cet univers en huis-clos ; il choisit de nous faire suivre le parcours de plusieurs protagonistes du village : le médecin, le pasteur, la sage-femme et l’instituteur, qui narre les faits quelques années plus tard en voix off. Les images en noir et blanc, froides et oppressantes, mettent en avant la beauté des lieux et l'absence de musique permet à la brutalité des paroles de résonner d'autant plus. C'est à la fois splendide et terrifiant, le rythme est lent et peu à peu le malaise nous gagne. Palmes d’or à Cannes en 2009, « Le ruban blanc » est aussi remarquable que redoutable et ne laisse pas indifférent.