Recherche


Avis de lecteurs

Murène (Valentine Goby)

note: 5Revivre avec un handicap FM - 12 octobre 2019écoutez

Valentine Goby nous a habitués à des romans bien écrits et très forts, nourris d’histoires vraies sur des thèmes peu traités dans la littérature, mettant souvent en valeur un personnage [...]

Quand Hitler s'empara du lapin rose (Judith Kerr)

note: 5Touchant à tout âge FM - 8 août 2019écoutez

Un roman (lire également la suite, "Ici Londres") qui, du point de vue d'une enfant, restitue la cruauté du nazisme, la douleur de l'exil, de la migration, de la vie [...]

L'essentiel de la comptabilité pour l'entrepreneur (Tout Apprendre)

note: 4Bonne base Fabien - 22 août 2019écoutez

Permet d'avoir les bases de la compta, Lire un Bilan, compte de résultat...
bonne orateur, cependant le quizz est à revoir, merci à easycompta

Michel le mouton qui n'avait pas de chance (Sylvain Victor)

note: 5Bonne humeur et positivité Clara, MMC - 6 août 2019écoutez

Un très chouette album jeunesse, bourré de clins d'oeil à destination des adultes ! Michel pense n'avoir jamais de chance dans sa vie et vit chaque retournement de situation comme [...]

Eden (Jeanne McWilliams Blasberg)

note: 5Une maison de vacances JM, MMC - 2 août 2019écoutez

Eden est le nom d’une maison à Long Harbor, une belle demeure familiale tout près de la plage où parents et enfants viennent se baigner chaque été. Celle qui habite [...]

Dernier arrêt avant l'automne (René Frégni)

note: 5Un polar en Provence JM, MMC - 10 octobre 2019écoutez

Un auteur en mal d’inspiration se fait recruter comme gardien et jardinier dans un monastère abandonné au cœur des Alpes de haute Provence. Il espère y vivre une retraite inspirante [...]

Critique

 

Orphelins 88 (Sarah Cohen-Scali)

note: 4Après-guerre et reconstruction Victoria, MMC - 2 août 2019écoutez

« Orphelins 88 » peut être considéré comme la continuité de « Max », un autre roman de Sarah Cohen-Scali. Tous deux abordent une facette méconnue de la Seconde Guerre mondiale : le programme Lebensborn, des centres dans lesquels les nazis tentaient de créer la race aryenne parfaite.
Cette fois, elle explique comment les SS enlevaient des enfants répondant aux critères aryens dans les pays de l’Est, pour les germaniser par la suite. Le petit Jo est l’un de ses enfants. Amnésique, nous le suivrons tout au long du roman dans sa quête d’identité.
Sans jamais tomber dans le pathos, l’autrice décrit avec brio les désastres qu’a causé la guerre sur les plus jeunes, le tout d’une écriture fluide et abordable. « Orphelins 88 » passionne autant qu’il fait horreur par moments, mais n’en reste pas moins un roman à la fois instructif et nécessaire.