Recherche


Avis de lecteurs

Comme un chant d'espérance (Jean d' Ormesson)

note: 4Le néant dites-vous ? Clarisse - 9 septembre 2022

Dans ce livre, nous assistons à la réflexion sur le néant, le rien, l’être humain, l’évolution, l’univers, la vie. Il y est souvent question de Dieu, Jean d’Ormesson livre tout [...]

L'île haute (Valentine Goby)

note: 5Que la montagne est belle FM - 21 septembre 2022

1942. Vadim est un petit Parisien juif et, pour soigner son asthme et l’éloigner du danger, sa famille le confie à des montagnards de Vallorcine, dans les Alpes. Pour cet [...]

Passeuse de rêves (Lois Lowry)

note: 5Vous faisiez des cauchemars ? Voici le remède ! Clarisse - 1 septembre 2022

Petite apprend à être une passeuse de rêves. Elle effleure de ses tout petits doigts les objets qui l'entourent pour en récupérer des souvenirs agréables et les transmettre sous forme [...]

Plein gris (Marion Brunet)

note: 5Un très bon livre young adult. Clarisse - 14 septembre 2022

Emma, Élise, Sam, Clarence et Victor décident de passer un séjour en pleine mer sur un voilier. Mais les choses tournent au drame quand Clarence est retrouvé mort, le résumé [...]

Ada et Graff (Dany Héricourt)

note: 5Une belle histoire FM - 21 septembre 2022

Dans un village en zone rurale, Ada est une septuagénaire un peu marginale. Veuve d’un médecin, cette Anglaise est à la fois digne et secrète. Elle ne voulait pas d’enfant [...]

Le manuscrit inachevé (Franck Thilliez)

note: 5Venez résoudre une enquête… Clarisse - 15 septembre 2022

La préface est importante : un fils découvre le manuscrit de son père resté en suspens. Nous voilà donc propulsés dans l'histoire de Léane dont la fille s'est fait enlever [...]

Critique

 

L'auberge du pèlerin (Elizabeth Goudge)

note: 5Un beau roman dans la pure tradition anglaise Agnès MMC - 14 août 2021

Dans ce roman foisonnant qui se passe dans la campagne anglaise de l’immédiat après-guerre, marqué encore par les restrictions, on fait la connaissance de la famille Eliot : la grand-mère Lucilla qui dirige toute sa famille avec une poigne de fer, son fils Georges, amoureux transi de son épouse Nadine nettement plus réservée et leurs 5 enfants, Hilaire, l’autre fils pasteur d’une petite paroisse, Marguerite, sa (vielle) fille restée au service de sa mère, David l’ainé et le préféré de ses petits-enfants. Et puis surtout au centre du roman une maison, cette auberge du pèlerin, qui est en fait le personnage principal et va permettre à chacun de découvrir sa voie. D’autres personnages vont se lier à la famille, attirés par cette mystérieuse maison : un couple étrange qui se fait passer pour un père et sa fille et garde un lourd secret, un portraitiste de renom qui va s’installer dans cette auberge avec sa fille… La forêt qui environne la maison tient aussi une place importante, à la limite du surnaturel.
L’écriture d’Elizabeth Goudge très imagée, colorée et lyrique rend les personnages et les lieux très présents et vivants et donne à l’ensemble une tonalité spirituelle, voire religieuse, qui pourra peut-être déranger, mais qui apporte au roman une dimension bienfaisante.