Recherche


Avis de lecteurs

Le Chant de nos filles (Deb Spera)

note: 4Destins de femmes Joëlle, MMC - 22 juillet 2020

1924. Le destin de trois femmes en Caroline du sud, tout les sépare pourtant l’injustice et la cruauté, sont au centre de leur vie.
Gertrude, mariée à un homme violent envers [...]

Chez nous (Louise CANDLISH)

note: 4Thriller diabolique Joëlle, MMC - 21 août 2020

Fiona ou "Fi" et Bram ont décidé de se séparer mais intelligemment pensent-ils. Pour cela ils choisissent le "neeting", nouvelle forme de garde alternée, ce sont les parents qui changent [...]

Mamie Luger (Benoît Philippon)

note: 5Très divertissant ! Victoria, MMC - 22 juillet 2020

Cette Mamie Luger (Berthe de son petit nom) est tout bonnement incroyable ! 102 ans, pas tout à fait toutes ses dents, un langage des plus fleuris...attendez-vous à découvrir un [...]

Moon Brothers (Sarah Crossan)

note: 4Sortez les mouchoirs Victoria, MMC - 22 juillet 2020

Sarah Crossan nous a habitué à raconter la vie, la vraie, souvent dans ce qu’elle a de plus tragique et continue sur sa lancée avec "Moon Brothers".

Joe Moon, 17 [...]

Un éclat de givre (Estelle Faye)

note: 3Vers un Paris post-apocalyptique Clara, MMC - 3 septembre 2020

Chet se travestit pour réanimer les mythiques chanteuses de jazz disparues, dans un Paris chaotique, où les dangers rôdent. D'une grande sensibilité, abonné aux histoires d'amour qui finissent mal, Chet [...]

C'est le coeur qui lâche en dernier (Margaret Atwood)

note: 3Dystopie et couple à la dérive Clara, MMC - 2 septembre 2020

Stan et Charmaine ont tous deux perdus leur travail dans une Amérique en souffrance, gangrenée par les malfrats et en pleine crise économique. Ils décident de tenter leur chance à [...]

Critique

 

Jane, le renard et moi (Fanny Britt)

note: 4Où finalement le renard n'est pas si important que ça Victoria, MMC - 13 mars 2015

Hélène, une pré-adolescente, est mise de coté par ses camarades de classe qui semblent l'avoir prise en grippe. Elle ne comprend pas pourquoi ses anciens amis deviennent ses tortionnaires, elle va même jusqu’à se remettre en question, à penser que c'est parce qu'elle est trop grosse ou pas assez brillante que les autres la dénigrent. Heureusement, la lecture de Jane Eyre lui apporte du réconfort, lui permet de s'évader en s'identifiant à l'héroïne. Évidemment ce n'est pas le roman qui la sortira de sa solitude, mais c'est grâce à lui qu'elle gardera la tête haute.
Les thèmes du harcèlement scolaire, de l'intimidation et des complexes sont traités avec beaucoup de délicatesse, les dessins d'Isabelle Arsenault ni étant pas pour rien. Un récit intimiste, touchant, pouvant être lu par petits et grands, une jolie BD pleine de poésie!