Recherche


Avis de lecteurs

Quand Hitler s'empara du lapin rose (Judith Kerr)

note: 5Touchant à tout âge FM - 8 août 2019écoutez

Un roman (lire également la suite, "Ici Londres") qui, du point de vue d'une enfant, restitue la cruauté du nazisme, la douleur de l'exil, de la migration, de la vie [...]

Dilili à Paris (Michel Ocelot)

note: 5Un petit bijou MD - 31 mai 2019écoutez

Une fois encore Michel Ocelot nous offre la beauté, l'originalité et l'intelligence. S'ajoute ici l'espièglerie de cette jeune héroïne, le cadre magnifique de notre belle capitale et les rencontres avec [...]

Un si petit oiseau (Marie Pavlenko)

note: 5Bouleversant ! Victoria, MMC - 4 juillet 2019écoutez

Abigail est une jeune fille de 20 ans à qui la vie sourit...jusqu'au jour de son dramatique accident de voiture qui lui coûte un bras. A partir de là, elle [...]

Orphelins 88 (Sarah Cohen-Scali)

note: 4Après-guerre et reconstruction Victoria, MMC - 2 août 2019écoutez

« Orphelins 88 » peut être considéré comme la continuité de « Max », un autre roman de Sarah Cohen-Scali. Tous deux abordent une facette méconnue de la Seconde Guerre [...]

Penser (Simon Blackburn)

note: 5une irresistible introduction à la philo Patrick - 2 juin 2019écoutez

Indispensable aux étudiants enfoncés dans "la toile" du www. se creuser les méninges!

Une femme en contre-jour (Gaëlle Josse)

note: 4Découvrir Vivian Maier Serge L - 16 mai 2019écoutez

Ce livre de Gaelle Josse nous permet de découvrir ce que fut la vie de Vivian Maier, photographe amateur qui a été découverte et révélée au grand public après sa [...]

Critique

 

Je m'appelle Budo (Matthew Dicks)

note: 3Touchante histoire, mais... Victoria, MMC - 15 juin 2016écoutez

Ce livre interpelle dès la couverture, non seulement au niveau du graphisme très original, mais aussi du titre à rallonge ! L'originalité du roman réside dans le fait que c'est Budo, l'ami imaginaire, qui raconte l'histoire. Car comme il tient à le préciser, Budo existe bien par lui-même, au-delà de l'imagination de Max.

On pourrait croire que tout est dit, pourtant Max a une place à part, puisqu’il est autiste, ce qui le rend particulièrement vulnérable au monde qui l'entoure. Budo a donc pour mission de protéger Max des disputes de ses parents, des grands de l'école...mais lorsque l’enfant se fait enlever, Budo est un peu démuni pour lui venir en aide, et doit alors se faire aider de ses amis...imaginaires.

Plein d'humour et d'originalité, le roman traite avec justesse du sujet du handicap, et même du rapt d'un enfant… mais avec beaucoup trop de longueurs ! Moi qui attendais de lire ce titre depuis longtemps, j’étais un peu déçue par ma lecture, que j’ai bien failli ne pas terminer…