Recherche


Avis de lecteurs

V (Havok)

note: 5Trash is not dead ! Emmanuel - 17 novembre 2020

Havok fait du trash. Il n'y a pas d'ambigüité sur la question : tout est à fond, martelé, brutale, hurlé, structuré,... la rage mise en musique. On pourrait dire d'Havok [...]

L'estrange malaventure de Mirella (Flore Vesco)

note: 5Original ! Victoria, MMC - 5 décembre 2020

Flore Vesco revisite avec brio le célèbre conte du Joueur de flûte d'Hamelin !

Le texte se veut moyenâgeux et, passé la surprise des premières pages, nous entraîne complètement dans l’époque [...]

Malgré tout (Jordi Lafebre)

note: 5Une parenthèse enchantée Victoria, MMC - 12 février 2021

La particularité de cet album ? Sa construction ! Car oui, l’histoire d’Ana et Zeno nous est relatée…à l’envers ! L’histoire débute sur leurs retrouvailles alors qu’ils sont tous les [...]

Beate et Serge Klarsfeld (Pascal Bresson)

note: 5Admirable FM - 28 novembre 2020

Qui n’a pas un jour entendu parler du combat de la famille Klarsfeld ? Avec ce roman graphique adapté des mémoires de Beate et Serge Klarsfeld, nous suivons le chemin [...]

Les enfants des Feuillantines (Célia Garino)

note: 5Un roman plein de charmes Victoria, MMC - 5 décembre 2020

Fresque familiale loufoque, Les enfants des Feuillantines nous entraine dans un tourbillon d’émotions ! Les moments tendres et dramatiques s’enchainent tandis que nous accompagnons cette famille dysfonctionnelle dans son quotidien. [...]

Peau d'homme (Zanzim)

note: 5Une BD aux nombreux messages Victoria, MMC - 5 décembre 2020

À l'époque de la Renaissance italienne, Bianca, une jeune fille aristocrate, fait l’objet d’un mariage arrangé, sans avoir jamais vu son prétendant et cela la chagrine profondément. Heureusement pour elle, [...]

Critique

 

La maison allemande (Annette Hess)

note: 5Un roman de mémoire et d’émancipation FM - 4 février 2020

Situé au début des années 60 en Allemagne, ce roman nous attache au parcours d’une jeune femme, Eva. Fille d’aubergistes, elle est devenue traductrice, notamment du polonais. Cette compétence la conduit à être sollicitée pour le deuxième procès d’Auschwitz, qui se tient dans sa ville. Elle va ainsi prendre brutalement conscience de ce qu’ont été réellement les camps d’extermination et le sort réservé par les nazis aux Juifs et aux prisonniers politiques. Bouleversée, elle tente d’en parler à ses proches - ses parents, sa sœur infirmière, son fiancé - mais tous font pression sur elle pour la convaincre d’abandonner cette mission, opposant le déni, le silence, à la réalité des faits.
Passionnant, ce roman évoque très bien la difficulté qu’a le peuple allemand à cette époque d’assumer, de regarder en face, l’horreur dont il a pu être témoin ou complice ; mais il s’agit aussi dans ce livre de l’itinéraire d’émancipation d’une jeune femme qui va décider de s’opposer à ses proches, de remettre sa vie en question, pour une cause qui lui semble juste.
Enfin, la qualité narrative est au rendez-vous également, avec quelques énigmes (pourquoi Eva a-t-elle appris si facilement le polonais ?...) qui font qu’on a du mal à s’interrompre dans la lecture !
Un excellent roman, donc, qui a d’ailleurs eu un très grand succès en Allemagne.