Recherche


Avis de lecteurs

Une étincelle de vie (Jodi Picoult)

note: 5une étincelle de vie Patrice - 23 mai 2020

excellent roman, je suis entièrement d'accord avec le commentaire de FM, mais je tenais simplement à dire que ça ne parle pas seulement de l'accès à l'IVG aux Etats-Unis mais [...]

Petit Poilu n° 21
Chandelle-sur-Trouille (Pierre Bailly)

note: 5Très bien pour aborder la difference Brigitte - 29 juin 2020

Permet d'aborder le thème des migrants, à mots couverts. Tout en douceur, les auteurs abordent les sujets de la guerre (mais sans montrer aucun assaillant ni aucune victime, très fort [...]

Les Radley (Matt Haig)

note: 4Entretien avec des vampires Michèle - 27 juin 2020

Je m'attendais à un livre un peu plus sanglant et moins adolescent mais finalement j'ai adoré l'histoire de cette famille dont les non dits les tuent à petit feu...
Il [...]

Beate et Serge Klarsfeld (Pascal Bresson)

note: 5Admirable FM - 28 novembre 2020

Qui n’a pas un jour entendu parler du combat de la famille Klarsfeld ? Avec ce roman graphique adapté des mémoires de Beate et Serge Klarsfeld, nous suivons le chemin [...]

V (Havok)

note: 5Trash is not dead ! Emmanuel - 17 novembre 2020

Havok fait du trash. Il n'y a pas d'ambigüité sur la question : tout est à fond, martelé, brutale, hurlé, structuré,... la rage mise en musique. On pourrait dire d'Havok [...]

Mille petits riens (Jodi Picoult)

note: 5Racisme à l'américaine FM - 10 juin 2020

Sage-femme expérimentée et appréciée dans un hôpital du Connecticut, Ruth est la seule femme de couleur dans son service. Cela ne lui a jamais posé problème, jusqu’au jour où un [...]

Critique

 

Mauvais genre (Chloé Cruchaudet)

note: 5Une vraie réussite ! Victoria, MMC - 29 janvier 2015

Librement inspiré d’une histoire vraie, "Mauvais genre" raconte comment Paul, incapable de supporter l'horreur des tranchées, déserte et rejoint sa femme Louise. Hanté par ce qu'il a vécu, ne supportant pas l'enfermement, il se travestit pour échapper au peloton d’exécution. Commence alors pour lui une nouvelle existence sous l’identité de Suzanne. Seulement, devenir femme ne s’improvise pas, l’obligeant à apprendre les gestes et les postures adéquates. Finalement très à l’aise dans ce rôle, Paul finit par se métamorphoser complètement.
Chloé Cruchaudet retrace avec précision le parcours assez étonnant de ce couple au temps des années folles, en décrivant bien l’évolution des rapports entre les deux amants et la façon dont la transformation physique de Paul et la grande guerre ont pu affecter leur relation. Elle y aborde les ravages de la guerre sur les hommes, les problèmes d'identité sexuelle ou encore l'alcoolisme et la violence conjugale. Des thèmes à priori plutôt glauques. Et pourtant, le livre ne l'est pas du tout, l'auteure parvenant à aborder avec délicatesse et légèreté cette histoire étonnante!
La qualité des dessins et des dialogues, ainsi que les sujets abordés suffisent largement à faire de cette BD un incontournable!