Recherche


Avis de lecteurs

Les soeurs Mitford enquêtent
L'assassin du train (Jessica Fellowes)

note: 5A cup of tea ? FM - 10 juin 2020

Dans l’Angleterre des années 1920, Louisa est une jeune femme pauvre que son oncle s’apprête à prostituer. Parvenant à échapper à son emprise, elle va réussir à se faire [...]

Mille petits riens (Jodi Picoult)

note: 5Racisme à l'américaine FM - 10 juin 2020

Sage-femme expérimentée et appréciée dans un hôpital du Connecticut, Ruth est la seule femme de couleur dans son service. Cela ne lui a jamais posé problème, jusqu’au jour où un [...]

V (Havok)

note: 5Trash is not dead ! Emmanuel - 17 novembre 2020

Havok fait du trash. Il n'y a pas d'ambigüité sur la question : tout est à fond, martelé, brutale, hurlé, structuré,... la rage mise en musique. On pourrait dire d'Havok [...]

Moon Brothers (Sarah Crossan)

note: 4Sortez les mouchoirs Victoria, MMC - 22 juillet 2020

Sarah Crossan nous a habitué à raconter la vie, la vraie, souvent dans ce qu’elle a de plus tragique et continue sur sa lancée avec "Moon Brothers".

Joe Moon, 17 [...]

La mère morte (Blandine de Caunes)

note: 5Vivre la mort FM - 10 juin 2020

Blandine de Caunes est l’une des filles de l’icône féministe Benoîte Groult. Quand cette mère, célèbre pour son intelligence vive et érudite, son indépendance farouche, sa liberté de penser, de [...]

Petit Poilu n° 21
Chandelle-sur-Trouille (Pierre Bailly)

note: 5Très bien pour aborder la difference Brigitte - 29 juin 2020

Permet d'aborder le thème des migrants, à mots couverts. Tout en douceur, les auteurs abordent les sujets de la guerre (mais sans montrer aucun assaillant ni aucune victime, très fort [...]

Critique

 

Ciel n° 2
Le printemps de l'espoir (Johan Heliot)

note: 4une suite très réussie ! Victoria, MMC - 11 septembre 2015

Ce second tome est finalement de qualité équivalente que son prédécesseur: l'histoire fait mouche une fois de plus! C'est avec plaisir que l'on suit de nouveau la famille Keller se débattant tant bien que mal dans cette "Nouvelle Ere" instaurée par l'intelligence artificielle.
En mettant les membres de la famille Keller des deux côtés de la barrière (collaboration ou résistance), l'auteur montre assez bien la volonté de survivre, quel qu'en soit le prix ainsi que l'espoir d'un avenir meilleur.
L'intrigue est toujours aussi dynamique, et tout comme dans le premier tome, on retrouve la même construction (un chapitre=le point de vue d'un personnage). Cette fois, la réflexion écologique est moins présente et c'est une réflexion sur la nature humaine qui est délivrée. Certaines références à l'Histoire apparaissent même de façon évidente et font froid dans le dos...