Recherche


Avis de lecteurs

Un si petit oiseau (Marie Pavlenko)

note: 5Bouleversant ! Victoria, MMC - 4 juillet 2019écoutez

Abigail est une jeune fille de 20 ans à qui la vie sourit...jusqu'au jour de son dramatique accident de voiture qui lui coûte un bras. A partir de là, elle [...]

Everything, everything (Nicola Yoon)

note: 4Everything everything P.R - 31 mars 2019écoutez

Really nice story about the discovery of love.

Cujo (Stephen King)

note: 5très prenant Murielle - 11 juin 2019écoutez

Ce livre est plaisant parce qu'il est bien ancré dans le réel, et qu'il ne part pas dans les délires dont S. King a pris l'habitude ensuite, lesquels finissent par [...]

Penser (Simon Blackburn)

note: 5une irresistible introduction à la philo Patrick - 2 juin 2019écoutez

Indispensable aux étudiants enfoncés dans "la toile" du www. se creuser les méninges!

Le grand livre de Beatrix Potter (Beatrix Potter)

note: 5Magnifique ! Noëmie - 13 mars 2019écoutez

Ce livre rassemble 23 histoires classiques de l'écrivaine Beatrix Potter.
De Pierre Lapin à Monsieur McGregor, en passant par Madame Trotte-Menu, vous allez être émerveillé par les illustrations et les paysages [...]

La chambre des merveilles (Julien Sandrel)

note: 4A méditer Noëmie - 13 mars 2019écoutez

Etant parti avec un a priori par rapport à ce livre, j'ai été positivement étonné.
Je m'attendais à lire quelque chose de pesant, triste, un peu glauque et finalement pas du [...]

Critique

 

Invasion 14 (Maxence Van der Meersch)

note: 5Nord profond FM - 12 janvier 2019écoutez

De la guerre 14-18, c’est souvent la vie sur le front, ou à l’arrière mais dans des zones non occupées, qui est évoquée dans les romans. Celui-ci, publié pour la première fois en 1935, se distingue en campant la vie éprouvante des populations civiles dans le Nord bombardé et occupé, à Roubaix plus particulièrement. De ces années de souffrance et d’effroyable misère généralisée, les différents milieux sociaux sont très bien décrits, avec des courages et des lâchetés dans toutes les strates de cette population coupée de la France non occupée. Petits et grands trafics, détournement sans scrupule de l’aide alimentaire, violences, dénonciations, tromperies, règlements de comptes impitoyables… contrebalancés par des solidarités nouvelles. Il y a du Zola dans cette fresque romanesque qui mérite vraiment d’être redécouverte pour cette immersion dans une autre réalité de 14-18, mais également pour sa qualité d’écriture et sa belle galerie de personnages.