Recherche


Avis de lecteurs

Le chant d'Achille (Madeline Miller)

note: 4Achille au pied léger FM - 10 juin 2020

Demi-dieu de la mythologie grecque, Achille est l’un des inoubliables personnages de L’Iliade d’Homère. Diplômée de lettres classiques, l’américaine Madeline Miller a relevé le défi de romancer l’histoire d’Achille en [...]

Les Radley (Matt Haig)

note: 4Entretien avec des vampires Michèle - 27 juin 2020

Je m'attendais à un livre un peu plus sanglant et moins adolescent mais finalement j'ai adoré l'histoire de cette famille dont les non dits les tuent à petit feu...
Il [...]

Sacrées sorcières (Roald Dahl)

note: 5Excellente adaptation ! Victoria, MMC - 22 juillet 2020

Sacrées sorcières marque le retour très attendu de Pénélope Bagieu !
Sa version de l’histoire nous plonge avec délice dans l’univers à la fois drôle et cruel de Roald Dahl. Son [...]

Les filles d'Ennismore (Patricia Falvey)

note: 4Romance irlandaise FM - 10 juin 2020

Irlande, début du 20è siècle. Victoria, fille d’un châtelain, a réussi à obtenir que Rosie, fille d’un métayer, partage ses jeux et son éducation. Mais au moment de l’ « [...]

État de nature (Jean-Baptiste de Froment)

note: 5Une lecture rapide, grinçante et savoureuse. Marie - 11 mai 2020

Fable politique, roman politique d’anticipation…. Plusieurs possibilités s’offrent à nous pour présenter ce court roman écrit par un ancien conseiller d’un président de la République, plus d’un an avant les [...]

La mère morte (Blandine de Caunes)

note: 5Vivre la mort FM - 10 juin 2020

Blandine de Caunes est l’une des filles de l’icône féministe Benoîte Groult. Quand cette mère, célèbre pour son intelligence vive et érudite, son indépendance farouche, sa liberté de penser, de [...]

Critique

 

The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson)

note: 4une fable burlesque réjouissante ! Victoria, MMC - 27 février 2015

Le film retrace les déambulations de Monsieur Gustave, concierge d’un célèbre hôtel, et de son protégé, Zero Moustafa, dans l’Europe d’entre deux-guerres.
Wes Anderson, au sommet de son art, tisse un récit sur trois époques, mêlant aventures burlesques et petite leçon d’histoire avec un sens de l’humour proche de l’absurde. Assez improbable, « The Grand Budapest Hotel » est doux et acidulé (un peu à l’image de l’affiche du film), drôle et pétillant et possède un style visuel bien affirmé. Mention spéciale à Ralph Fiennes pour son interprétation haute en couleur!
Un film qui vaut le détour, dépaysement garanti !