Recherche


Avis de lecteurs

Possession (Paul Tremblay)

note: 4Très bon roman Céline - 4 janvier 2020écoutez

Un très bon roman qui inscrit le rite de l'exorcisme et la possession dans un cadre plus moderne. Avec l'influence des médias, etc ...
Ce livre est très prenant, l'histoire évolue [...]

Circé (Madeline Miller)

note: 5Vous reprendrez bien un peu de mythologie grecque ? Victoria, MMC - 19 décembre 2019écoutez

De Circé, on retient en général qu’elle est cette magicienne transformant en cochons les compagnons d’Ulysse dans l’Odyssée. En la plaçant au cœur de son récit, Madeline Miller lui redonne [...]

Titan Noir (Florence Aubry)

note: 5La vérité sur les parcs aquatiques Victoria, MMC - 13 décembre 2019écoutez

A travers deux récits croisés, Florence Aubry s'inspire du documentaire "Blackfish" sur l'orque tueuse Tilikum pour dénoncer les conditions de captivité des animaux dans les parcs maritimes à thème.
A la [...]

After n° 5
After ever happy (Anna Todd)

note: 3Une fin mitigée Céline - 4 janvier 2020écoutez

Personnellement j'ai été un peu déçue en lisant ce dernier tome, autant on nous a vraiment détaillé la relation entre Tessa et Hardin durant 5 romans et là, on nous [...]

Le royaume de Pierre d'Angle n° Tome 1
L'art du naufrage (Pascale Quiviger)

note: 5De la mer à la terre Victoria, MMC - 18 janvier 2020écoutez

Après plusieurs années à voguer sur les mers, le prince Thibaut rentre sur sa terre natale, le Royaume de Pierre d'Angle, réputé neutre et paisible. Une apparence bien trompeuse à [...]

Barakamon n° 1 (Satsuki Yoshino)

note: 5Un gars de la ville à la campagne Florian - 3 décembre 2019écoutez

Ce manga nous met en avant un maître de calligraphie qui a toujours vécu en ville être envoyé à la campagne suite à une bêtise qu'il a fait. En pensant [...]

Critique

 

Un amour impossible (Christine Angot)

note: 5Emouvant FM - 12 septembre 2015écoutez

Un homme et une femme vivent une histoire d’amour dans les années 50. L’homme est direct : il n’épousera pas cette femme parce qu’elle ne correspond pas à son niveau social, et s’ils ont un enfant, il ne l’élèvera pas. C’est en effet ce qui se produit. Mais la femme est une mère heureuse et fière de sa fille, qui le lui rend bien. Tout se gâte à l’adolescence, où le père refait surface et, par son influence, engendre la dégradation des relations entre la mère et la fille ; elles se retrouveront néanmoins mais marquées à vie par les souffrances vécues.
Je n’avais jusqu’à présent lu aucun livre de Christine Angot, n’ayant pas très envie de me confronter à la violence de ce qu’ils annonçaient. Celui-ci paraissait différent et ce qu’il semblait aborder de la relation mère-fille m’a intéressée. C’est effectivement une très belle évocation de l’amour intense qui unit la mère et sa fille, mais l’ambivalence des sentiments, la duplicité de la figure du père, nuancent la belle histoire pour en faire un roman sombre et émouvant.