Recherche


Avis de lecteurs

V (Havok)

note: 5Trash is not dead ! Emmanuel - 17 novembre 2020

Havok fait du trash. Il n'y a pas d'ambigüité sur la question : tout est à fond, martelé, brutale, hurlé, structuré,... la rage mise en musique. On pourrait dire d'Havok [...]

L'estrange malaventure de Mirella (Flore Vesco)

note: 5Original ! Victoria, MMC - 5 décembre 2020

Flore Vesco revisite avec brio le célèbre conte du Joueur de flûte d'Hamelin !

Le texte se veut moyenâgeux et, passé la surprise des premières pages, nous entraîne complètement dans l’époque [...]

Malgré tout (Jordi Lafebre)

note: 5Une parenthèse enchantée Victoria, MMC - 12 février 2021

La particularité de cet album ? Sa construction ! Car oui, l’histoire d’Ana et Zeno nous est relatée…à l’envers ! L’histoire débute sur leurs retrouvailles alors qu’ils sont tous les [...]

Beate et Serge Klarsfeld (Pascal Bresson)

note: 5Admirable FM - 28 novembre 2020

Qui n’a pas un jour entendu parler du combat de la famille Klarsfeld ? Avec ce roman graphique adapté des mémoires de Beate et Serge Klarsfeld, nous suivons le chemin [...]

Les enfants des Feuillantines (Célia Garino)

note: 5Un roman plein de charmes Victoria, MMC - 5 décembre 2020

Fresque familiale loufoque, Les enfants des Feuillantines nous entraine dans un tourbillon d’émotions ! Les moments tendres et dramatiques s’enchainent tandis que nous accompagnons cette famille dysfonctionnelle dans son quotidien. [...]

Peau d'homme (Zanzim)

note: 5Une BD aux nombreux messages Victoria, MMC - 5 décembre 2020

À l'époque de la Renaissance italienne, Bianca, une jeune fille aristocrate, fait l’objet d’un mariage arrangé, sans avoir jamais vu son prétendant et cela la chagrine profondément. Heureusement pour elle, [...]

Critique

 

L'ascension du Mont-Blanc (Ludovic Escande)

note: 4Surprenants alpinistes FM - 10 février 2018

Éditeur parisien, Ludovic Escande traverse une passe difficile. Sa vie conjugale se délite, il perd le sommeil... et, un soir, fait part de ses rêves d’ailleurs et de liberté à l’écrivain Sylvain Tesson. Celui-ci, alpiniste expérimenté, lui annonce qu’il va l’emmener gravir le Mont-Blanc ! D’abord incrédule, Ludovic Escande se prend au jeu et tente de se préparer en pratiquant le footing matinal, sans renoncer néanmoins au tabac ni à l’alcool. L’été arrive, les deux compères se font héberger par l’écrivain Jean-Christophe Ruffin, autre excellent alpiniste, propriétaire d’un chalet à Saint-Gervais. Avant la grande ascension, les trois hommes de lettres et le « sherpa » de Ludovic alternent pendant quelques jours les excursions d’alpinisme (lors desquelles Ludovic réalise, en proie à de vraies crises de panique qu’il anesthésie à coups d’anxiolytiques, à quel point tout ceci est affreusement difficile) et les soirées arrosées. On est bien loin de recommandations hygiénistes ! Et on se demande d’ailleurs comment cet intellectuel parisien va pouvoir atteindre le mythique sommet...
J’ai passé un bon moment à la lecture de ce récit inattendu. Un autre regard sur l’aventure en montagne !