Recherche


Avis de lecteurs

J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond (Alexis Jenni)

note: 5La sobriété heureuse Agnès MMC - 16 décembre 2020

Ce livre raconte très simplement, mais avec beaucoup d'admiration et d'affection, la vie de John Muir, qui décide d'abandonner travail et famille pour arpenter les États-Unis et bien au-delà. Il [...]

La laitière de Bangalore (Shoba Narayan)

note: 4Un voyage en Inde Agnès MMC - 10 mars 2021

Après 20 ans passés au Etats–Unis la journaliste Shoba Narayan revient en Inde, à Bangalore, pour s’y installer avec son mari et ses deux filles qui ne connaissent quasiment pas [...]

Malgré tout (Jordi Lafebre)

note: 5Une parenthèse enchantée Victoria, MMC - 12 février 2021

La particularité de cet album ? Sa construction ! Car oui, l’histoire d’Ana et Zeno nous est relatée…à l’envers ! L’histoire débute sur leurs retrouvailles alors qu’ils sont tous les [...]

Le dit du mistral (Olivier Mak-Bouchard)

note: 5Un véritable envoûtement. Un vrai coup de cœur Agnès MMC - 10 mars 2021

Ce qui m’a d’abord attirée dans ce livre c’est sa couverture très colorée, avec ce chat blanc, dont on apprend dans la lecture qu’il s’appelle le Hussard, qui passe devant [...]

Paul n° 9
Paul à la maison (Michel Rabagliati)

note: 5Une BD émouvante Agnès MMC - 17 décembre 2020

Ce dernier titre de la série Paul est sans doute aussi le plus autobiographique. Paul, maintenant auteur de BD à temps plein, est confronté à sa solitude, à la maladie [...]

La voyageuse de nuit (Laure Adler)

note: 4Un voyage au pays de la vieillesse Agnès MMC - 10 mars 2021

Pendant 4 ans, Laure Adler est allée à la rencontre de personnes d’un « certain âge », des vieux, des seniors, comme on les appelle poliment, connus ou inconnus qui [...]

Critique

 

Chaque soir à 11 heures (Malika Ferdjoukh)

note: 4A la croisée des genres Victoria, MMC - 9 mai 2015

Depuis peu, Willa , 17 ans, sort avec le frère de sa meilleure amie, le beau Iago. Mais un soir de fête, elle rencontre Edern, un jeune homme au passé douloureux et mystérieux. Piquée par la curiosité, Willa va peu à peu pénétrer l'univers étrange de ce garçon sans savoir jusqu'où cela l'entrainera…
Sous des airs de roman d’amour pour filles à couverture rose, « Chaque soir à 11 heures » cache une ambiance plus pesante sur fonds de maison hantée, de secrets de famille et de mystérieux complots. Et là, ça commence à m’intéresser ! Un roman plaisant à lire, avec sa galerie de personnages très attachants dans lequel on retrouve un peu une atmosphère équivalente à la série Quatre sœurs. D'humour en amour, on savoure l'intrigue de ce roman chaleureux, trop vite lu et refermé.
(Pour les amateurs, je conseille vivement l’adaptation bd très joliment illustrée par Camille Benyamina!)