Recherche


Avis de lecteurs

Déjà, l'air fraîchit (Florian Ferrier)

note: 4Bibliothèques spoliées FM - 30 janvier 2021

Ce (gros) roman français nous emporte dans la Seconde Guerre Mondiale, avec le personnage d’Erika, jeune femme passionnée de livres qui va devenir un rouage essentiel du rapt organisé et [...]

Le chant de la pluie (Sue Hubbard)

note: 5Retour en Irlande Agnès MMC - 12 décembre 2020

Martha, professeure à Londres, vient de perdre son mari Brendan, critique d'art et galeriste. Elle retourne dans le cottage qu'il possédait dans son village natal, sur la côte ouest [...]

Paul n° 9
Paul à la maison (Michel Rabagliati)

note: 5Une BD émouvante Agnès MMC - 17 décembre 2020

Ce dernier titre de la série Paul est sans doute aussi le plus autobiographique. Paul, maintenant auteur de BD à temps plein, est confronté à sa solitude, à la maladie [...]

Méthode 15-33 (Shannon Kirk)

note: 4Belle surprise Céline - 9 août 2020

J'ai découvert ce livre totalement par hasard dans un rayon de la médiathèque et j'avoue avoir été agréablement surprise.
Le roman est de très bonne qualité, l'intrigue aussi, on est vite [...]

Oh happy day (Anne-Laure Bondoux)

note: 4Fait du bien au moral Victoria, MMC - 27 février 2021

A la fin de "Et je danse aussi", notre duo de personnages étaient sur le point de se rencontrer pour la première fois, après des mois assidus de correspondance. On [...]

Peau d'homme (Zanzim)

note: 5Une BD aux nombreux messages Victoria, MMC - 5 décembre 2020

À l'époque de la Renaissance italienne, Bianca, une jeune fille aristocrate, fait l’objet d’un mariage arrangé, sans avoir jamais vu son prétendant et cela la chagrine profondément. Heureusement pour elle, [...]

Critique

 

Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill (Jean Regnaud)

note: 4Une belle découverte ! Victoria, MMC - 27 août 2014

A mi-chemin entre la BD et le roman graphique, "Ma maman est en Amérique..." met en scène Jean lors de sa rentrée en CP. Jean, qui ne sait pas où est sa maman, mais qui n'ose pas vraiment demander... Tout ce qu'il sait, c'est qu'elle est en voyage depuis longtemps, et que Michèle, la petite voisine, lui lit régulièrement des cartes postales du monde entier qu'elle dit écrites par la mère de Jean en secret.
Emile Bravo choisit la simplicité pour illustrer ce récit tendre et touchant et Jean Regnaud raconte brillamment l'histoire de ce petit garçon quittant peu à peu le monde de l'enfance et de l’insouciance pour entrer dans celui des grands. Classée en jeunesse, l'histoire est moins légère qu'elle n'y parait, comporte plusieurs niveaux de lecture et peut être source de questionnements pour les plus jeunes.