Recherche


Avis de lecteurs

Térébenthine (Carole Fives)

note: 4Quelle place pour l'art ? Agnès MMC - 12 décembre 2020

La narratrice achète la revue Beaux-Arts et lit un article sur un peintre décédé, Luc, dont la peinture rencontre un grand succès et la voilà plongée dans ses souvenirs de [...]

Beate et Serge Klarsfeld (Pascal Bresson)

note: 5Admirable FM - 28 novembre 2020

Qui n’a pas un jour entendu parler du combat de la famille Klarsfeld ? Avec ce roman graphique adapté des mémoires de Beate et Serge Klarsfeld, nous suivons le chemin [...]

Les enfants des Feuillantines (Célia Garino)

note: 5Un roman plein de charmes Victoria, MMC - 5 décembre 2020

Fresque familiale loufoque, Les enfants des Feuillantines nous entraine dans un tourbillon d’émotions ! Les moments tendres et dramatiques s’enchainent tandis que nous accompagnons cette famille dysfonctionnelle dans son quotidien. [...]

Malgré tout (Jordi Lafebre)

note: 5Une parenthèse enchantée Victoria, MMC - 12 février 2021

La particularité de cet album ? Sa construction ! Car oui, l’histoire d’Ana et Zeno nous est relatée…à l’envers ! L’histoire débute sur leurs retrouvailles alors qu’ils sont tous les [...]

Et le désert disparaîtra (Marie Pavlenko)

note: 5Et le désert disparaîtra de Marie Pavlenko Christine - 14 octobre 2020

Un livre à ne pas rater, qu'on soit ado ou pas ! C'est un roman plein de sensibilité sur les relations et les interactions entre l'Homme et la nature, mais [...]

Le sel de nos larmes (Ruta Sepetys)

note: 5Grandiose ! Victoria, MMC - 5 décembre 2020

J’imagine que vous avez entendu parler du naufrage du Titanic ? Mais quid de celui du Wilhelm Gustloff, où près de 9000 personnes ont péri en 1945 alors qu’ils fuyaient [...]

Critique

 

Maléfices (Maxime Chattam)

note: 4arachnophobes, passez votre chemin ! Victoria, MMC - 16 septembre 2015

Le corps d'un employé de l'environnement est retrouvé dans une clairière, le visage figé dans une expression de pure terreur. S'ensuit alors la disparition de plusieurs personnes, retrouvées embaumées dans d'étranges cocons de soie arachnéenne. La psychose monte au sein de la population et des rumeurs font état d'une invasion d'araignées. Si "Maléfices" reste un thriller assez classique dans sa forme, le récit est tout de même bien mené, le rythme soutenu et les personnages sont suffisamment développés et charismatiques pour qu'on s'y attache et qu'on les suive avec plaisir. De plus, les rares indices dévoilés ne permettent de trouver la clef de l'intrigue que dans les derniers chapitres du roman. Ultime tome de la "Trilogie du mal", "Maléfices" peut tout à fait se lire indépendamment des précédents opus.