Recherche


Avis de lecteurs

La traversée des temps n° 1
Paradis perdus (Éric-Emmanuel Schmitt)

note: 5Une aventure exceptionnelle Frederic - 3 avril 2021

Ce livre est un vrai coup de cœur. Je ne connais pas les autres livres de cet auteur mais celui ci est juste formidable. Il a tout ce qu'il faut [...]

Spy X Family n° 1 (Tatsuya Endo)

note: 5Un premier tome avec énormément de potentiel ! Victoria, MMC - 10 mars 2021

Dans la famille parfaite, je demande le père espion, la mère tueuse à gage, et la fillette télépathe ! Le jour où Twilight, l’espion le plus doué de sa génération, [...]

Le dit du mistral (Olivier Mak-Bouchard)

note: 5Un véritable envoûtement. Un vrai coup de cœur Agnès MMC - 10 mars 2021

Ce qui m’a d’abord attirée dans ce livre c’est sa couverture très colorée, avec ce chat blanc, dont on apprend dans la lecture qu’il s’appelle le Hussard, qui passe devant [...]

La voyageuse de nuit (Laure Adler)

note: 4Un voyage au pays de la vieillesse Agnès MMC - 10 mars 2021

Pendant 4 ans, Laure Adler est allée à la rencontre de personnes d’un « certain âge », des vieux, des seniors, comme on les appelle poliment, connus ou inconnus qui [...]

Déjà, l'air fraîchit (Florian Ferrier)

note: 4Bibliothèques spoliées FM - 30 janvier 2021

Ce (gros) roman français nous emporte dans la Seconde Guerre Mondiale, avec le personnage d’Erika, jeune femme passionnée de livres qui va devenir un rouage essentiel du rapt organisé et [...]

Térébenthine (Carole Fives)

note: 4Quelle place pour l'art ? Agnès MMC - 12 décembre 2020

La narratrice achète la revue Beaux-Arts et lit un article sur un peintre décédé, Luc, dont la peinture rencontre un grand succès et la voilà plongée dans ses souvenirs de [...]

Critique

 

L'écrivain national (Serge Joncour)

note: 3Une satire du métier d'écrivain intéressante Victoria, MMC - 10 octobre 2014

Déstabilisant car mêlant plusieurs genres (policier, roman sentimental, autofiction), "L'écrivain national" permet de découvrir différents aspects du métier d'auteur. Cela passe aussi bien par des rencontres organisées avec les lecteurs, que par des ateliers d'écriture à destination des personnes illettrées ou par les cocktails organisés par le maire, qui en profite pour promouvoir ses propres intérêts. Serge Joncour soulève plusieurs points relatifs au travail d'écriture : les sources d’inspiration, l'éthique d'un auteur concernant un droit moral à piller la vie d'autrui, le rapport entre le réel et les personnages, ainsi que la place d’un écrivain dans la société. Il dresse également un portrait amusant des petites villes de province dans lesquelles tout se sait, où les élus locaux jouent leurs cartes dans l'ombre et où les étrangers sont vus d'un œil méfiant.
Au final, en dépit d'une histoire d'amour qui s'avère peu crédible, et sans être exceptionnel, "L'écrivain national" reste une lecture plaisante et pleine d'humour.