Recherche


Avis de lecteurs

Le sel de nos larmes (Ruta Sepetys)

note: 5Grandiose ! Victoria, MMC - 5 décembre 2020

J’imagine que vous avez entendu parler du naufrage du Titanic ? Mais quid de celui du Wilhelm Gustloff, où près de 9000 personnes ont péri en 1945 alors qu’ils fuyaient [...]

V (Havok)

note: 5Trash is not dead ! Emmanuel - 17 novembre 2020

Havok fait du trash. Il n'y a pas d'ambigüité sur la question : tout est à fond, martelé, brutale, hurlé, structuré,... la rage mise en musique. On pourrait dire d'Havok [...]

Déjà, l'air fraîchit (Florian Ferrier)

note: 4Bibliothèques spoliées FM - 30 janvier 2021

Ce (gros) roman français nous emporte dans la Seconde Guerre Mondiale, avec le personnage d’Erika, jeune femme passionnée de livres qui va devenir un rouage essentiel du rapt organisé et [...]

J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond (Alexis Jenni)

note: 5La sobriété heureuse Agnès MMC - 16 décembre 2020

Ce livre raconte très simplement, mais avec beaucoup d'admiration et d'affection, la vie de John Muir, qui décide d'abandonner travail et famille pour arpenter les États-Unis et bien au-delà. Il [...]

Malgré tout (Jordi Lafebre)

note: 5Une parenthèse enchantée Victoria, MMC - 12 février 2021

La particularité de cet album ? Sa construction ! Car oui, l’histoire d’Ana et Zeno nous est relatée…à l’envers ! L’histoire débute sur leurs retrouvailles alors qu’ils sont tous les [...]

Paul n° 9
Paul à la maison (Michel Rabagliati)

note: 5Une BD émouvante Agnès MMC - 17 décembre 2020

Ce dernier titre de la série Paul est sans doute aussi le plus autobiographique. Paul, maintenant auteur de BD à temps plein, est confronté à sa solitude, à la maladie [...]

Critique

 

Oeuvre non trouvée

note: 4Anthropomorphisme et ambiance polar des années 50 Victoria, MMC - 30 septembre 2014

Blacksad c'est ce chat au regard dur et détective privé de son état. On vient de retrouver le cadavre de son ancienne petite amie, une étoile montante du cinéma et voilà notre héros désabusé contraint de mener l'enquête.
Alors oui, le scénario est banal, classique et prévisible… Le problème majeur de cette série, c’est la longueur de chaque tome : ils sont trop court pour espérer un quelconque retournement de situation, et l’intrigue n’a pas le temps d’y être approfondie comme elle le pourrait. En revanche là où Blacksad marque des points, c’est au niveau du dessin. Superbe, riche en détails, il contribue à instaurer une ambiance de film noir à chaque planche. L’incarnation d’un personnage par tel ou tel animal n’est jamais due au hasard et permet à l’auteur d'en faire ressortir le caractère. Au final c’est surtout le graphisme et son atmosphère si particulière qui fait de Blacksad une lecture plaisir et une BD à découvrir, d’autant plus que plusieurs référence à la culture américaine y sont évoqués (le Ku Klux Klan, la ségrégation des noirs, la guerre froide et le maccarthysme entre autres). Avis aux amateurs!